Marché des haut-parleurs intelligents : Alexa d'Amazon cède du terrain à des acteurs
Qui n'étaient même pas comptabilisés il y a deux ans

Le , par Stéphane le calme

133PARTAGES

14  0 
Au premier trimestre 2016, Amazon Echo détenait 80 % du marché mondial des assistants intelligents, selon Canalys. Les entreprises chinoises étaient si loin derrière qu'elles n’ont pas été comptabilisées. Mais deux ans plus tard, Amazon a vu ses parts de marché diminuer drastiquement pour chuter à 43,6 %, talonné par Google Home qui a réussi à capturer 26,5 % du marché, mais devant les chinois Alibaba et Xiaomi qui présentaient un total combiné de 10 %.

Pourtant, Amazon a pris un bon départ avec sa gamme Echo, lancée en 2014. Néanmoins, l’entreprise perd peu à peu du terrain, notamment aux États-Unis et en Chine, les principaux marchés pour ces appareils.

En Chine, le gouvernement favorise les fabricants locaux. Les réglementations limitent les plateformes de cloud étrangères, dont les assistants vocaux ont généralement besoin pour traiter et appliquer les entrées vocales.

Les fabricants chinois ont également été agressifs sur les prix, des stratégies que les entreprises américaines hésitent à employer :
  • les entreprises chinoises font des enceintes intelligentes extrêmement bon marché. Tmall Genie d'Alibaba peut être acheté pour 15 $ en vente - et Baidu a récemment abandonné l'un de ses modèles de 39 $ pour proposer un modèle à 14 $, selon un rapport de CB Insights. Ces haut-parleurs peuvent également être expédiés à l'international, exécutant Amazon Alexa lorsqu'ils sont vendus à l'étranger ;
  • les principaux assistants vocaux étrangers sont introuvables sur le marché chinois.
  • la langue s’est avéré une barrière également. Siri d'Apple a proposé deux dialectes chinois (cantonais et mandarin), mais le haut-parleur HomePod de l'entreprise ne dispose que de l'anglais. Rappelons d’ailleurs qu’Apple, qui est devenue la quatrième marque mondiale de haut-parleurs intelligents après le lancement du HomePod en février 2018, a écoulé à peine 100 000 unités de moins qu’Alibaba. Apple s’est cantonné à des ventes aux États-Unis, en Australie et aux Royaume-Uni. Ses ventes restent donc mécaniquement limitées géographiquement. Apple a toutefois indiqué que son enceinte serait lancé en France et en Allemagne au printemps 2018. Alexa et Google Assistant d'Amazon n'offrent aucun support en langue chinoise.



En somme, le marché progresse. Les ventes total d’enceintes connectées ont atteint les 9,2 millions au premier trimestre 2018, contre 2,4 millions au premier trimestre 2017, soit une progression annuelle totale de 278 %. Amazon est resté le roi avec 4 millions d’unités écoulées, le double de ce qu’elle avait fait en 2017. Google pour sa part est passé de 0,3 million d’unités écoulées à 2,4 millions, ce qui représente une progression de 709 %. Apple, nouvel entrant, a quand même réussi à s’insérer à la quatrième place avec 0,6 million de HomePod vendues.

David Watkins, directeur chez Strategy Analytics, a commenté en disant « Qu’Amazon et Google représentaient une part dominante de 70% des ventes internationales de haut-parleurs intelligents au premier trimestre 2018 bien que leur part combinée soit tombée de 84 % au quatrième trimestre 2017 et de 94 % au trimestre précédent. Cela s'explique en partie par la forte croissance du marché chinois des haut-parleurs intelligents, où Amazon et Google sont actuellement absents. Alibaba et Xiaomi ouvrent la voie en Chine et leur force sur le seul marché intérieur s'avère suffisante pour les propulser dans le top cinq mondial »

Amazon ne veut pas se laisser rattraper

Pour essayer de prendre de la distance, Amazon a annoncé le lancement d’un nouveau programme baptisé Alexa for Hospitality qui va apporter son assistant numérique Alexa aux hôtels, locations de vacances et autres lieux d'accueil. Dans le cadre de ce service, en utilisant l'Amazon Echo dans leur chambre, les clients peuvent maintenant :
  • demander à Alexa des informations sur l’hôtel telles que les horaires d’ouverture de la piscine ou l'emplacement du centre de fitness, demander des services clients proposés par l’hôtel comme le service en chambre ou le service de ménage, appeler le concierge, et plus encore ;
  • avoir accès à d’autres fonctionnalités d’Alexa pour vérifier les temps d'attente dans les aéroports, jouer à des jeux, suivre un entraînement rapide, jouer du bruit blanc pour les aider à s'endormir, et plus encore.



De leurs côtés, les hôtels et autres peuvent configurer Alexa pour permettre aux clients de contrôler et d'ajuster les appareils dans leur chambre comme les lumières, thermostats, stores et téléviseurs à leurs préférences individuelles ou demander à Alexa de jouer de la musique de services populaires tels que iHeartRadio et TuneIn.

Pour mener à bien son projet, Amazon a lancé une série de partenariats avec des hôtels comme Marriott, Westin Hotels & Resorts, St. Regis Hotels & Resorts, Aloft Hotels et Autograph Collection Hotels.

« Les clients nous disent qu'ils aiment les situations dans lesquelles obtenir des informations est facile, mais également profiter du divertissement et contrôler les appareils connectés en se contentant de simple commande à Alexa, et nous voulons offrir ces expériences là où les clients les veulent », a déclaré Daniel Rausch, vice-président d'Amazon. « Alexa for Hospitality rend votre séjour à l'hôtel un peu plus comme chez vous et offre aux professionnels de l'hôtellerie de nouvelles façons de créer des séjours mémorables pour leurs clients ».

« Marriott a une longue expérience d'innovation pour nos clients, et nous sommes ravis d'être parmi les premiers à offrir Alexa for Hospitality », a déclaré Jennifer Hsieh, vice-président de l'innovation de la clientèle, Marriott International. « Un grand nombre de nos invités utilisent la technologie vocale dans leur maison, et nous voulons étendre cette commodité à leur expérience de voyage. Les clients du Charlotte Marriott City Center et du Marriott Irvine Spectrum seront parmi les premiers à découvrir une liste des caractéristiques d'Alexa for Hospitality. Nous évaluerons les commentaires des clients et leur adoption afin de déterminer comment développer les compétences, les fonctionnalités et les fonctionnalités offertes par Alexa dans nos hôtels ».

Source : Axios

Et vous ?

Disposez-vous d'un haut-parleur intelligent ?
Que pensez-vous de cette technologie ? Gadget ou réellement utile ?
Que pensez-vous de cette idée ? Constitue-t-elle, selon-vous, un plus pour les hôtels ou reste-t-elle dans le rayon "gadget" ?
Aimeriez-vous l'essayer ?
Les mesures de sécurité supplémentaires prises par Amazon contribuent-elles à vous rassurer ?

Voir aussi :

Palmarès des assistants vocaux : premier Google Assistant suivi de Cortana puis Alexa et en dernier Siri, selon les résultats d'un test
Trolldi : Alexa et Siri parmi les femmes les plus célèbres dans le domaine de la tech, aux yeux des consommateurs américains
Amazon embauche plus de personnel technique pour Alexa que Google pour toutes ses activités, son assistant numérique
Google Assistant SDK s'enrichit de nouvelles langues dont le français, à voir également, une nouvelle API d'extension des possibilités de contrôle
Home Assistant passe à la version 0.56, la plateforme domotique open source permet désormais le pilotage des dispositifs via Google Assistant

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de yoyo3d
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 04/07/2018 à 17:20
Disposez-vous d'un haut-parleur intelligent ?
non, pas assez confiance dans cette nouvelle technologie pour l'installer chez moi, je transmet déjà suffisamment d'infos personnelles à l'insu de mon plein grès...

Que pensez-vous de cette idée ? Constitue-t-elle, selon-vous, un plus pour les hôtels ou reste-t-elle dans le rayon "gadget" ?
par contre , même si je n'ai pas confiance, j'avoue que pouvoir l'activer "physiquement" et lui poser des questions sur l'hôtel, le tourisme local , les musées etc peut sembler un gros plus. (à condition , là encore, que l'info soit référencée correctement (et non pas à grand coup de bot-clic ou de fric).
4  0 

 
Contacter le responsable de la rubrique Accueil

Partenaire : Hébergement Web