Google Assistant SDK s'enrichit de nouvelles langues dont le français
à voir également, une nouvelle API d'extension des possibilités de contrôle

Le , par Patrick Ruiz, Chroniqueur Actualités
Le kit de développement de l’assistant personnel intelligent de Google fait son bout de chemin depuis la publication de la préversion développeur (alpha 1) au mois d’avril 2017. Au menu de cette première mouture : API gRPC et prise en charge unique de la langue anglaise. Google vient d’introduire de nouveaux changements à ce dernier qui s’enrichit de nouvelles langues et d’outils permettant l’extension des possibilités de contrôle.

L’API gRPC est renommée Google Service et passe en alpha 2. Elle est complémentée par une bibliothèque Python qui a fait sa première apparition au mois de mai dernier. API et bibliothèque constituent les deux moyens offerts au développeur d’intégrer l’assistant personnel intelligent à des dispositifs. Ces deux constituants de Google Assistant permettront désormais aux développeurs de configurer les dispositifs par voie de programme de manière à ce que les jeux de langages/paramètres linguistiques suivants soient utilisables : anglais (Australie, Canada, Royaume-Uni, États-Unis), français (Canada, France), allemand et japonais.

Le tandem Google Service/bibliothèque Python ouvre désormais plus de possibilités de contrôle d’équipements divers. Dans un cas comme dans l’autre en effet, le développeur dispose de « Device Actions », un ensemble d’outils et d’API permettant d’étendre les possibilités de contrôle via l’assistant personnel intelligent. De façon brossée, le développeur acquiert la possibilité de faire bien plus qu’imiter Google Home en prenant en charge des interfaces matérielles d’un autre genre. Par exemple, une carte munie d’une diode électroluminescente couplée à des interfaces de contrôle de sa luminosité.

La prise en charge de commandes du type « Google Home règle la luminosité à 50 % » est désormais possible. « Tout ce que le développeur a à faire est de fournir le code côté client », écrit Google. L’entreprise propose une liste de recommandations (à consulter dans la source Smart Home) dans le cadre d’applications domotiques.


Des options de personnalisation poussées ont également été introduites dans cette version de Google Assistant SDK. Les dispositifs sur lesquels le kit de développement est installé peuvent être localisés en utilisant une adresse de rue ou des coordonnées en longitude et en latitude. La mesure permet à des utilisateurs de recevoir des réponses adaptées à leur situation dans le cas de requêtes relatives à la météo ou lorsque l’assistant doit renseigner sur un local voisin.

Sources

Blog Google
Recommandations Smart Home

Votre opinion

Faites-vous dans l’intégration d’assistants personnels intelligents à des dispositifs tiers ? Si oui, partagez votre expérience et dites en quoi ces nouveautés dans Google Assistant SDK constituent un plus pour vos tâches quotidiennes.

Voir aussi

Google lance sa plateforme de développement pour Google Assistant pour permettre aux développeurs d'intégrer leurs services à Google Home
Google Assistant va bientôt débarquer sur Android TV, sur des montres intelligentes, mais également sur des véhicules Mercedes Benz
Google Assistant est désormais disponible en version française au sein de Google Allo, son application de messagerie


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :
Contacter le responsable de la rubrique Accueil