iPhone aux USA : Apple pourrait échapper à la hausse des droits de douane infligés à la Chine
L'entreprise craint des représailles de Pékin

140PARTAGES

16  0 
Le président américain Donald Trump aurait déclaré au patron d’Apple Tim Cook que les iPhones assemblés en Chine seraient exonérés des droits de douane sur les produits chinois, rapporte lundi le New York Times.

Pour mémoire, la Maison Blanche avait confirmé vendredi, par un communiqué officiel du président Donald Trump, les mesures concernant le commerce avec la Chine. Au regard des pratiques commerciales de la Chine, jugées déloyales par Donald Trump, les Etats-Unis appliqueront « un droit de douane de 25% sur des marchandises chinoises de 50 milliards de dollars contenant des technologies d'importance industrielle. Cela comprend les biens liés au plan stratégique chinois “Made in China 2025” visant à dominer les industries émergentes de haute technologie qui stimuleront la croissance économique future de la Chine, mais qui nuisent à la croissance économique des États-Unis et de nombreux autres pays ».

Le 25 avril, Tim Cook avait rencontré Donald Trump et Larry Kudlow, son conseiller pour les questions économiques, mais de leur discussion, pas grand chose n'avait filtré. Le quotidien américain avance que Tim Cook s'est d'abord félicité de la réforme fiscale dont a profité Apple. Il a rappelé que son groupe allait pouvoir contribuer à hauteur de 350 milliards à l'économie américaine dans les 5 prochaines années en rapatriant une large partie de sa trésorerie qui est jusque-là stockée à l'étranger.

De son côté, Apple craint une riposte de la Chine riposte de manière à paralyser son activité, selon trois personnes proches d'Apple qui ont refusé d'être nommées car elles n'étaient pas autorisées à s'exprimer publiquement.


Le quotidien américain précise que Apple craint que « la machine de la bureaucratie chinoise ne démarre », ce qui signifie que le gouvernement chinois pourrait retarder sa chaîne d'approvisionnement et augmenter l'examen de ses produits sous couvert de préoccupations de sécurité nationale, selon une personne proche de l'entreprise. Apple a déjà fait face à de telles représailles, selon une autre personne, et Reuters a rapporté que les véhicules Ford subissent déjà des retards dans les ports chinois.

L’entreprise craint également de faire face aux mêmes représailles juridiques et réglementaires dont a été victime Huawei à Washington et qui ont paralysé son activité de vente de téléphones et d’équipements de télécommunications aux États-Unis.

Les dirigeants et les lobbyistes d'Apple à Pékin et à Washington, dirigés par Tim Cook, ont essayé de travailler des deux côtés. Ils ont entretenu des liens étroits avec l'administration du dirigeant du pays, Xi Jinping, un effort appelé Red Apple par les employés du partenaire de fabrication d'Apple Foxconn, en raison de la couleur officielle du Parti communiste chinois.

Dans le même temps, Cook a plaidé auprès de la Maison Blanche pour faire comprendre qu'une guerre commerciale est mauvaise pour l'économie (et donc mauvaise pour Apple).

Quoiqu’il en soit, la liste des produits relevant des droits de douane proposée au mois d’avril excluait pour l’essentiel les produits d’électronique grand public. Mais la semaine dernière, Donald Trump a rendu publique une liste révisée sur laquelle figuraient plusieurs catégories de puces, ce qui a fait craindre que les droits de douane américains aient des conséquences sur les entreprises américaines du secteur technologique.

Source : NYT

Et vous ?

Que pensez-vous de la stratégie d'Apple ?

Voir aussi :

Des experts suggèrent que Grayshift aurait trouvé un moyen de contourner la nouvelle fonctionnalité de sécurité sur iPhone, coup de bluff ou réalité ?
Apple va améliorer le chiffrement des données sur iPhone, une mesure qui ne plait pas aux forces de l'ordre qui le traitent de complice des criminels
La justice américaine confirme que Samsung doit verser 539 millions USD à Apple pour avoir copié ses iPad/iPhone et tiré profit de cette opération
UK : un groupe représentant les utilisateurs d'iPhone pourrait réclamer jusqu'à 4,3 milliards $ à Google pour « pistage clandestin » sur Safari
Apple pourrait renforcer la sécurité intégrée aux iPhone avec iOS 11.4 en bridant automatiquement le port Lightning après 7 jours

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de AoCannaille
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 22/06/2018 à 15:18
Libre et égaux en droit...

maintenant chaque PDG va devoir négocier sa fiscalité au sein du même pays...

Avant, la fiscalité était inégale par fraude fiscale.

Maintenant Trump légalise institutionnalise la différence. Quelle décadence!
0  0 
Avatar de emilie77
Membre actif https://www.developpez.com
Le 17/12/2018 à 8:23
Coute conbien le stress et les maladies de millions de personnes sans travail?
0  0 
Avatar de Jaujon
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 17/12/2018 à 14:17
Pauvres américains, privés du bonheur du ruissellement économique!
0  0 

 
Sondage : quels sont les langages de programmation qui vont probablement disparaître
Siri enregistre les bagarres, les échanges avec les médecins, les ébats sexuels
Est-ce une grosse erreur de considérer la POO comme standard de l'industrie pour l'organisation des bases de code ?
Découvrez les dangers de MySQL et MariaDB, par Frédéric BROUARD (SQLpro)
Contacter le responsable de la rubrique Accueil

Partenaire : Hébergement Web