Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Google va investir 550 millions de dollars dans le géant chinois de l'e-commerce JD.com
Une stratégie d'expansion sur les marchés asiatiques

Le , par Bill Fassinou

42PARTAGES

13  0 
JD.com est une entreprise chinoise, dont le siège est situé à Pékin. Elle est spécialisée dans le commerce de matériels électroniques en ligne. Google, le géant américain de l'informatique qu'on ne présente plus, a annoncé un partenariat avec le géant chinois de l'e-commerce. Google s'apprête à investir 550 millions de dollars (soit 475 millions d'euros) dans JD.com. « La région Asie-Pacifique est l'un des marchés de commerce électronique les plus importants et les plus dynamiques au monde. Les habitants de l'Asie du Sud-Est à eux seuls pourraient dépenser 88,1 milliards de dollars en ligne d'ici 2025 », a déclaré Karim Temsamani, président des opérations de l'Asie-Pacifique.

Il s'agit donc d'un investissement stratégique pour Google. « Nous voulons accélérer la façon dont les écosystèmes de vente au détail fournissent des expériences de consommation utiles, personnalisées et offrent un service de qualité dans plusieurs pays à travers le monde, y compris en Asie du Sud-Est », a expliqué Temsamani. Google injectera 550 millions de dollars en numéraire dans JD.com et en retour, la société californienne recevra 27,1 millions d'actions ordinaires de classe A de JD.com. Selon un porte-parole de l'entreprise chinoise, ces actions équivalent à une participation de près d'un pour cent dans JD.com.


Ce partenariat n'est pas seulement bénéfique pour Google. Jianwen Liao, directeur de la stratégie de JD.com, a déclaré dans un communiqué que « ce partenariat avec Google ouvre un large éventail de possibilités pour offrir une expérience de vente au détail supérieure aux consommateurs du monde entier ». À Karim Temsamani d'ajouter que « JD.com rejoindra également Google Shopping et apportera une sélection de ses produits de haute qualité aux consommateurs de plusieurs régions du monde ». Rappelons que Google Shopping est un site de commerce électronique et un comparateur de prix fourni par Google.

Les deux sociétés vont donc fusionner l'expérience de JD.com dans l'e-commerce, notamment la chaîne d'approvisionnement et la logistique avec la technologie de Google pour créer une nouvelle génération de commerce de détail personnalisé dans des régions telles que l'Asie du Sud-Est, les États-Unis et l'Europe. Parmi les actionnaires de JD.com figurent le groupe chinois de réseaux sociaux Tencent Holdings et l’américain Walmart.

Ce partenariat entre JD.COM et Google n'affecterait pas le statut de Google en Chine continentale, où ses principaux services sont tous bloqués à cause de son refus de censurer les résultats de recherche conformément à la réglementation du pays. Google a également pris une participation dans Go-Jek, une entreprise indonésienne qui fournit des services de transport, de logistique et de paiement. Le géant américain pourrait aussi investir dans l'entreprise indienne Flipstart. Google affiche là clairement sa stratégie d'expansion sur les marchés asiatiques à forte croissance.

Sources : Reuters, blog Google

Et vous ?

Que pensez-vous de ce nouveau partenariat entre Google et JD.com ?
Quel impact cela pourrait-il avoir sur le commerce en ligne dans le monde ?

Voir aussi

Google recrute une équipe d'ingénieurs pour accélérer le développement de l'écosystème WordPress avec un accent sur la vitesse et l'expérience mobile

Le géant indien de l'e-commerce Flipkart opte pour Microsoft Azure en tant que sa plateforme cloud exclusive pour étendre ses opérations en Inde

Google ouvre App Engine Standard au déploiement de services développés en JavaScript avec la plateforme logicielle libre Node.js

Google a-t-il l'intention de devenir malveillant ? L'entreprise efface toutes les mentions de « Don't be evil » de son code de conduite

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !