Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Scandale Cambridge Analytica : c'est au tour de la Russie d'attendre un témoignage de Mark Zuckerberg
Sur la question de la vie privée

Le , par Stéphane le calme

497PARTAGES

10  0 
Les législateurs en Russie veulent également que Mark Zuckerberg vienne témoigner devant eux. Le plus grand réseau de médias sociaux au monde a été critiqué pour une infraction qui a permis à la société de conseil politique Cambridge Analytica d'exploiter 87 millions de données des utilisateurs américains et européens sans leur permission. Depuis l'année dernière, le régulateur russe des médias Roskomnadzor a fiché Facebook parmi les réticents pour n'avoir pas respecté une loi de 2015 obligeant les entreprises technologiques à stocker les données personnelles des citoyens russes sur des serveurs locaux.

« Nous allons essayer d'organiser son arrivée », aurait déclaré mercredi la présidente Valentina Matvienko en réponse à la proposition d'un sénateur de convoquer Zuckerberg au Conseil de la Fédération.

Le sénateur Anton Belyakov s'est appuyé sur les appels de Poutine à « numériser l'économie » en proposant d'inviter Zuckerberg à la chambre haute du parlement russe et d'exprimer son point de vue.


Zuckerberg a témoigné devant le Parlement européen il y a deux semaines, et devant deux commissions du Congrès aux États-Unis le mois dernier. Les législateurs américains ont soulevé à plusieurs reprises le spectre de l'influence russe lors des élections de 2016 via Facebook et d'autres médias sociaux.

Les sénateurs russes souhaitent que Zuckerberg témoigne sur des sujets tels que la sécurité de l'information, la vie privée ainsi que la diffusion de contenu préjudiciable.

La Présidente Matvienko a écarté l'affirmation d'un sénateur de Crimée selon laquelle Zuckerberg ne devrait pas être invité parce qu'il est russophobe en disant : « Nous devons aussi rencontrer des Russophobes ».

« Pourquoi le Conseil de la Fédération ne devrait-il pas entrer en dialogue et l'interroger sur ses déclarations russophobes ? » , a-t-elle demandé.

L'année dernière, Facebook a reconnu une certaine influence russe sur le discours politique, fournissant au Congrès des exemples de publicités politiques américaines ciblées par des groupes russes et suspendant des pages et des comptes liés à une agence de désinformation russe.

Source : Moscow Times

Voir aussi

Mark Zuckerberg est passé devant le Sénat américain le patron de Facebook promet une IA pour mieux trier les contenus à caractère haineux
Fake news et vie privée : Mark Zuckerberg encore invité à témoigner devant le Parlement UK,un refus pourrait donner lieu à une convocation formelle
Mark Zuckerberg est invité à se présenter devant le parlement européen pour s'expliquer suite au scandale Cambridge Analytica
Une ex-employée de Cambridge Analytica écrit au parlement britannique et accable Facebook et son ancien employeur
Steve Wozniak quitte Facebook à cause du scandale Cambridge Analytica, le réseau social bannit aussi deux autres firmes d'analyse de données

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Neckara
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 18/04/2019 à 14:59
Cela arrive à tout le monde, y'a pas de quoi en faire un drame.

Tiens, pas plus tard que la semaine dernière, je me baladais tranquillement au centre-ville, et paf ! Je braque une banque par erreur.
Cela m'arrive tout le temps, je suis vraiment tête en l'air.
15  1 
Avatar de SofEvans
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 01/06/2018 à 18:33
On devrait faire des t-shirt

"Zuckerberg World Tour 2018"
"Amérique - 10/04/2018"
"Europe - 22/05/2018"
"Bientôt en Russie !!"

Non ?
7  0 
Avatar de Neckara
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 05/06/2019 à 10:18
Je trouve cela quand même légèrement déplacé, ils connaissaient parfaitement ce à quoi ils s'engageaient en achetant des actions de type A, plutôt que de celles de type B. Les règles du jeu ne sont pas une surprise.
S'ils ne sont pas content, pourquoi ne vendent-ils par leurs actions ?

C'est comme aller à une boulangerie, acheter une baguette de 100g, et se plaindre que celui qui achète une flûte de 200g a plus de pain en sortant...
7  0 
Avatar de grunk
Modérateur https://www.developpez.com
Le 14/06/2018 à 8:23
Que pensez-vous de ces données collectées par Facebook ?
On doit s’offusquer parce que c'est facebook ? Ce genre de données des millions de site les récupère aussi.

Le tracking souris ça permet par exemple de créer des heatmap et de voir si une nouvelle UI est efficace ou si l'utilisateur va bien où on veut l'emmener. Rien de nouveau.
Pour le reste des données , tous les sites qui font des stats de visite ou qui ont besoin d'identifier uniquement les utilisateurs sans identification le font , encore une fois rien de nouveau.

La différence c'est que facebook le dit , pas les autres (bon y sont peut être obligé )
6  0 
Avatar de rawsrc
Modérateur https://www.developpez.com
Le 15/04/2019 à 11:15
Rien que pour le choix de la photo ça mérite +1
6  0 
Avatar de rawsrc
Modérateur https://www.developpez.com
Le 30/06/2019 à 12:23
Citation Envoyé par Jonathan Voir le message
L'Italie inflige à Facebook une amende d'1,1 million de dollars

En décembre 2018, l'agence avait condamné Facebook à une amende de 10 millions d'euros pour avoir induit en erreur ses utilisateurs en raison de ses pratiques de connexion et au mois de mars de cette année, elle a mis en cause Facebook sur l'utilisation abusive des données, mais cette fois là, le géant des réseaux sociaux avait choisi de payer un montant réduit de 52000 euros dans l'espoir de régler le problème.
Il faut changer d'échelle pour tout remettre en perspective :
Je vous informe que Facebook réalise un chiffre d'affaires de 1 776 $ par seconde qui passe (24/24h sur 365j), la première amende représente 619 secondes d'activité de Facebook et la deuxième : 29 secondes.

Sous cet angle, c'est tout de suite beaucoup plus parlant, vous ne trouvez pas ?
6  0 
Avatar de toutwd
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 13/06/2018 à 15:52
Je ne comprends pas pourquoi, au seins de l'UE, ont laisse le patron de FB libre de toutes les dérives constatées, à moins qu'un petit nombre de personnes "bien placées" y trouvent leur compte au détriment du plus grand nombre...
Le seul pouvoir qu'il nous reste dans cette oligarchie, c'est de "CLÔTURER" librement son compte FB, pour ma part je l'ai fait il y a déjà un bon moment !
5  0 
Avatar de herr_wann
Membre actif https://www.developpez.com
Le 28/11/2018 à 10:19
C'est amusant, il parait qu'il ne faut pas avoir peur des GAFAM quand on n'a rien à cacher mais ils ont visiblement beaucoup de mal à appliquer à eux mêmes ce principe de transparence
5  0 
Avatar de tanaka59
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 10/01/2019 à 13:15
Pour une aussi grosse fuite de données on frise le ridicule avec 15 000 £ d'amende . 4 ou 5 zéro de plus on fait beaucoup plus mal au portefeuille.
5  0 
Avatar de schmiddy
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 07/03/2019 à 15:20
Je ne suis pas surpris. Facebook n'a pas la même emprise sur la nouvelle génération. J'ai créé mon compte en 2007 ou 2008, à l'époque où en effet Facebook n'était pas encore traduit, et c'était le seul réseau social qui visait large, à l'inverse de MySpace plus orienté artistique. Au fil du temps, de nouveaux réseaux sociaux sont apparus et Facebook n'a fait que tenter de suivre pour enrayer son érosion et l'émergence de ces nouveaux réseaux spécialisés dans un domaine (LinkedIn pour l'emploi par exemple). Je ne sais pas si c'est moi qui vieillis ou non, mais Facebook m'insupporte depuis des années avec la publicité omniprésente, la timeline qui me présente tout sauf ce que j'attends d'un réseau social, c'est à dire l'actualité de mon réseau. Au final après 4-5 ans en friche mais des nettoyages de liste d'amis réguliers, j'ai fini par désactiver mon compte il y a quelques mois. Ce n'est pas tant les scandales qui m'ont fait quitter FB car j'étais parfaitement conscient de ce que je faisais, c'est simplement que FB est devenu une gigantesque poubelle d'internet, tout comme le réseau à l'oiseau qui pourtant était plutôt intéressant il y a encore quelques années. Désormais, je "réseaute" autrement ; ce qui m'inquiète est qu'au final LinkedIn devient un peu comme Facebook, on commence à y voir de tout et n'importe quoi.

Simplement, je redécouvre les agrégateurs de flux RSS et je me suis fait un Feedly aux petits oignons pour cibler ce qui m'intéresse et je reste en contact avec mes relations perso / pro différemment... comme je faisais avant Facebook.
5  0