Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

La Russie demande à Apple de supprimer Telegram de sa vitrine de téléchargement
L'éditeur a un mois pour s'exécuter

Le , par Stéphane le calme

203PARTAGES

9  0 
En avril, Roskomnadzor, l'organe de régulation des télécommunications de la Russie, s’est saisi d’un tribunal de Moscou pour demander le blocage du service de messagerie Telegram. Moscou dénonçait en effet l'utilisation de la messagerie par les mouvements djihadistes, notamment les auteurs des attentats de Saint-Pétersbourg le 3 avril 2017. Face à cette menace, le fondateur de la messagerie avait répondu à travers un tweet en affirmant : « les menaces de bloquer Telegram s'il ne fournit pas les données personnelles de ses utilisateurs n'auront pas de résultats. Telegram défendra la liberté et la confidentialité .»

La demande du Roskomnadzor a donc fait suite au refus d’obtempérer de la part du fondateur.

Un peu plus tard, plusieurs médias ont relayé l'information selon laquelle l'autorité russe de régulation des télécommunications a donné ordre aux fournisseurs d'accès internet russes de procéder au blocage de plusieurs millions d'adresses IP détenues par Amazon et Google. Le nombre d'adresses IP bloquées était globalement estimé à près de 16 millions, et la raison évoquée quant à ce blocage était que certains mobinautes se servaient des VPN et des proxies pour contourner le blocage de l'application de messagerie Telegram dans le pays.

Malgré ces mesures, la Russie n’a pu bloquer que 15 à 30 % des opérations de Telegram sur le pays.


« La Russie a bloqué plus de 15 millions d’adresses IP durant les deux derniers jours, cela dans le cadre de sa décision de bloquer Telegram sur tout le territoire. Cependant, malgré cette décision, l'application de messagerie est restée accessible et utilisable pour la plupart des utilisateurs qui résident en Russie », a déclaré Pavel Durov sur son compte Twitter. « Bien qu'il y ait une interdiction, il n'a été enregistré aucune une baisse significative de l’engagement des utilisateurs quant à leurs habitudes d'utiliser Telegram. En effet, les résidents russes ont tendance à contourner cette l’interdiction en se servant de VPN et de proxies », a-t-il continué.

Compte tenu de l'incapacité du gouvernement à bloquer l'application, Roskomnadzor a demandé à Apple de supprimer l'application Telegram de l'App Store russe. Le groupe a d'abord demandé à Apple de supprimer l'application en avril, mais fait de nouveau appel à Apple.

« Afin d'éviter une action possible de Roskomnadzor pour des violations du fonctionnement du service Apple Inc. susmentionné, nous vous demandons de nous informer dès que possible sur les actions futures de votre entreprise pour résoudre le problème », a écrit le régulateur.

Roskomnadzor a donné à Apple un mois pour retirer l'application Telegram de l'App Store. Le directeur de Roskomnadzor, Alexander Zharov, a déclaré qu'il ne voulait pas « prévoir d'autres actions » si Apple ne se conformait pas à la demande après la période de 30 jours.

Source : WCCFTECH

Voir aussi :

Blocage Telegram en Russie : Roskomnadzor bloque près de 16 millions d'adresses IP de Google et Amazon, utilisées pour contourner l'interdiction
Le hacker auteur de l'attaque contre le DNC aurait été identifié comme un agent de renseignement russe grâce à une adresse IP
Kaspersky envisage d'ouvrir un centre de données en Suisse pour répondre aux préoccupations US, quant à une connivence hypothétique avec la Russie
Les États-Unis accusent la Russie d'avoir lancé une cyberattaque contre leurs infrastructures critiques dans un rapport relayé par l'US-CERT
Telegram Desktop serait victime d'un malware baptisé TeleGrab, qui vole les fichiers de cache et fichiers clés de l'application de messagerie

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Michel Rotta
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 30/05/2018 à 16:02
On peut voir cela comme un aveu d'impuissance d'un grand pays à bloquer une application sur son territoire. Un effet d'un monde globale. Du coup ils espèrent régler le problème en se basant sur une société tierce. En oubliant l'autre partie possible où il n'est pas possible d'interdire d'installer une application.

Je ne sais pas si on doit trouver cela pathétique ou inquiétant (le fait qu'un pays, même avec des moyens extrémistes ne puisse bloquer le trafic d'une application).
4  0 
Avatar de nchal
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 30/05/2018 à 18:39
Et sinon quoi ? Quel est le poids de la Russie dans le CA d'Apple ? Si jamais la Russie interdit Apple dans le pays qui sera le plus déçu des 2 ?
1  0 
Avatar de hotcryx
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 01/06/2018 à 15:57
Si vous avez un souci avec Telegram, sachez que l'application existe sur Android et qu'il y a beaucoup de stores en dehors de Google Play Store...
1  0 
Avatar de Artemix
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 30/05/2018 à 14:09
Pourquoi pas, les utilisateurs vont pouvoir passer à l'utilisation d'une application plus sécurisée, comme Signal.
0  0 
Avatar de LSMetag
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 01/06/2018 à 10:30
Citation Envoyé par Saverok Voir le message
Je trouve ton opinion sur les utilisateurs de Telegram un peu haute.
Ils sont conscient de la nécessité et de l'utilité de la sécurisation de leurs données et de leurs communications et c'est la raison pour laquelle ils utilisent Telegram.
Par contre, ce ne sont pas des techniciens et c'est justement ce qui fait le succès de Telegram : sa facilité d'utilisation et son accessibilité pour les non techniciens.

A partir du moment où l'accès de base de Telegram est bloqué et qu'il faut passer par des moyens détournés (VPN, ...) pour y accéder, ça change totalement la donne.
Désormais, cela requiert des compétences techniques qui ne sont pas à la portée de tous.

Certes, tu auras tjrs un groupe d'utilisateurs plus débrouillards et compétents qui va savoir passer les blocages mais pour la grosse majorité, cela va les mettre en grande difficulté.
D'autant plus que tu vas en avoir un certains nombres qui ne va pas savoir sélectionner le VPN adéquat et prendre des solutions vérolées telles que celle de Facebook qui leur fera plus de tord que de bien.
J'aurais dû dire "débrouillards" plutôt qu'"avertis". Si ils apprennent l'existence du VPN,ça se propagera comme une traînée de poudre, et ils l'utiliseront sans vergogne, avec succès. Ceux qui ont décidé d'utiliser Telegram ne sont pas idiots non plus.
0  0 
Avatar de Trillot
Futur Membre du Club https://www.developpez.com
Le 03/06/2018 à 10:29
Si je comprend bien, Apple n'a pas supprimé Telegram de son store, elle a seulement supprimé (ou retardé) les mises à jour.

Où est le problème? Surtout que Telegram est dispo sur Android qui est majoritaire.

L'article n'est pas clair du tout, encore un titre pour faire du buzz!
0  0