France : le ministère de l'Éducation nationale interdit les sorties de classe Apple
Car elles seraient plus à titre commercial qu'éducatives

Le , par Blondelle Mélina, Expert confirmé
Jean-Michel Blanquer, le ministère de l'Éducation nationale a décidé d'interdire les sorties de classe que certaines écoles publiques organisent dans les magasins Apple. Apple organiserait, en collaboration avec les écoles, des sorties de classe gratuites pour des enfants ayant au minimum 5 ans. Ces sorties, selon Apple, offriraient « des outils de créativité », pour « une journée spectaculaire ». Mais, selon le ministre de l’Éducation nationale, les promesses de la marque Apple ressemblent plutôt à une vitrine commerciale qu'à une activité pédagogique.


Apple refuserait toute divulgation de ces sorties. Mais, sous l’œil d'une caméra cachée, des enquêteurs ont réussi à tirer des informations. Ils font le récit d'une sortie qu'ils avaient organisé dans le but de découvrir les actions menées dans ces sorties de classes Apple. À ce propos, ils font des révélations impressionnantes. « Ce jour-là, en région parisienne, nous suivons une classe de CM2 d'une école publique. À peine arrivés, musique à fond… Les élèves sont accueillis exactement comme des clients pour l'ouverture d'un nouveau magasin...Dès le début, les enfants reçoivent un cadeau : un t-shirt jaune, orné du logo de la marque ». Puis, la classe suit une initiation au codage informatique, sur des tablettes de la marque. Et du matériel disponible en quantité. Sur quatre formateurs, deux sont en réalité des vendeurs, qui utilisent pour le cours un robot vendu en boutique. Les élèves doivent le programmer pour qu’il suive un parcours. C'est qu'on appelle l'effet « Waouh » chez Apple. Voir la vidéo ci-dessous :


L'effet « Waouh » chez Apple, comme défini, par Franck Lalieux, le délégué CGT chez Apple Retail : c'est l'idée d'émerveiller le client tout de suite sur un produit de la marque...C'est cet effet qui pousse la personne à acheter. Et il semble que cette stratégie marche bien, car il arrive parfois que les enfants reviennent avec leurs parents. Selon les vendeurs. Les enfants aiment bien les accessoires qu’on leur fait découvrir. Et ils aimeraient les avoir à la maison. Ajoutent-ils.

Les parents concernés ont signé une autorisation de grève, mais devant l’école, la démarche ne fait pas l'unanimité.

Apple qui se réclame être un défenseur ferme de la vie privée de ses utilisateurs ou de ses clients par le biais de son PDG Tim Cook, comment peut-il se livrer à de pareilles démarches ? L'on se demande si l'entreprise n'est pas un peu en train de violer ses propres règles.

Source : franceinfo

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?

Voir aussi :

Apple va installer une ferme solaire de 200MW dans l'État du Nevada, pour alimenter son datacenter et les résidents locaux en énergie propre
Greenpeace classe Apple à la tête des entreprises les plus écoresponsables du monde IT, Facebook et Google terminent le podium
Impact environnemental des entreprises High Tech : Google, Amazon et Huawei classés derniers de la classe, par le rapport 2017 de Greenpeace


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse Signaler un problème

Avatar de Aiekick Aiekick - Membre chevronné https://www.developpez.com
le 08/05/2018 à 4:19
quand il s'agit d'argent, c'est bien connu qu'il n'y a pas de réglés qui vaillent. évidemment il disent s'en fixer, pour pas faire fuir les gens mais au fond ils s'en foutent comme tout les autres.
Avatar de Neckara Neckara - Expert éminent sénior https://www.developpez.com
le 08/05/2018 à 7:25
Citation Envoyé par Blondelle Mélina Voir le message
Les parents concernés ont signé une autorisation de grève, mais devant l’école, la démarche ne fait pas l'unanimité.
C'est à dire ?

Sinon, pas d'actions en justice possible contre Apple et les écoles concernée ?
Avatar de maxromeo maxromeo - Membre à l'essai https://www.developpez.com
le 08/05/2018 à 12:35
Apple fait du marketing dissimulé derriere une pseudo initiation à la programmation, l'etat fait bien de stopper ce genre de sortie de classe. je ne comprends pas comment un/e prof de primaire ou un directeur/trice peut cautionner cela !
ils gagnent un iphone ou quoi ?

franchement on marche sur la tete, si les éducateurs cautionnent ce genre de sortie de classe.
De nos jours, nos enfants baignent dans le numerique, des sorties plus "nature" sont bien plus indiqués.
Avatar de loulnux loulnux - Membre régulier https://www.developpez.com
le 12/05/2018 à 8:25
Comme quoi, il suffit de solliciter directement les enfants pour que les parents réagissent, dommage qu'aucun enseignant se soit emparé du sujet le jour où NVBK a cédé à Microsoft il y a 2 ans.
Avatar de loulnux loulnux - Membre régulier https://www.developpez.com
le 12/05/2018 à 8:54
"Apple qui se réclame être un défenseur ferme de la vie privée de ses utilisateurs ou de ses clients par le biais de son PDG Tim Cook."
Il suffit de lire les conditions de traitement des données client pour s'apercevoir que cette notion reste très floue dans l'esprit Apple à savoir que la société collecte les données à priori pour son seul et unique profit et à celui des sociétés tierces adoubées susceptible de les utiliser sous son contrôle.
Rien que cette explication laisse supposer qu'Apple se réserve une possibilité, le cas échéant, de laisser utiliser ces données et on peut supposer à des fins commerciales directes ou indirectes.
Avatar de yann84 yann84 - Membre du Club https://www.developpez.com
le 12/05/2018 à 9:53
Deplacer une classe en "boutique" est carrément maladroit j'en conviens...
Mais par contre, pourquoi interdire plutôt que de convenir d'une convention en accord avec les dispositions concernant les "placements de produits" dans l'éducation nationale ?
Dans tout les cas, cela demeure du placement de produit, exactement comme avec les Os / Devices que les enfants utilisent / côtoient / découvrent dans leur quotidien ou via l'école....
Et puis autant sourire en voyant l'inspecteur d'académie, à l'image de son institution avec sa version papier du document de référence, filmé avec une jolie "Microsoft Surface" entre les mains pour visionner "le reportage en camera cachée d'une classe s'émerveillant avec des iPad... "
Bref, les journalistes du service publique (radio / tv)ont tenté de faire le Buzz....
Avatar de loulnux loulnux - Membre régulier https://www.developpez.com
le 12/05/2018 à 11:32
Citation Envoyé par yann84 Voir le message
Deplacer une classe en "boutique" est carrément maladroit j'en conviens...
Mais par contre, pourquoi interdire plutôt que de convenir d'une convention en accord avec les dispositions concernant les "placements de produits" dans l'éducation nationale ?
Dans tout les cas, cela demeure du placement de produit, exactement comme avec les Os / Devices que les enfants utilisent / côtoient / découvrent dans leur quotidien ou via l'école....
Et puis autant sourire en voyant l'inspecteur d'académie, à l'image de son institution avec sa version papier du document de référence, filmé avec une jolie "Microsoft Surface" entre les mains pour visionner "le reportage en camera cachée d'une classe s'émerveillant avec des iPad... "
Bref, les journalistes du service publique (radio / tv)ont tenté de faire le Buzz....
Les outils pédagogiques ont tous de fait une marque mais il ne faut pas confondre "éducation" et incitation au consumérisme, ne visite d'une unité de production Apple c'est éducatif, celle d'un magasin ou tout sera fait pour paraître indispensable (car inutile et éphémère, ne l'oublions pas) cela relève de la consommation.
En ce qui concerne les produits placés dans les établissements, je regrette déjà que ce soit uniquement les marques qui aient aliéné les besoins en équipement, Microsoft en premier.
Avatar de yann84 yann84 - Membre du Club https://www.developpez.com
le 12/05/2018 à 14:24
Citation Envoyé par loulnux Voir le message
.../... ne visite d'une unité de production Apple c'est éducatif, celle d'un magasin ou tout sera fait pour paraître indispensable (car inutile et éphémère, ne l'oublions pas) cela relève de la consommation.
En supposant l'âge des gosses, je dirais que la visite d'une unité de production Apple devrait avoir le même intérêt pour eux qu'une séance à l'Assemblée Nationale
Mais sinon, je ne conteste pas la démarche consumériste flagrante:
Les enfants sont dans une arrière salle "privée" de locaux commerciaux, ils sont mis en condition dès l'accueil et bardés de goodies...
D'ailleurs, la question/réflexion sur "les produits placés" du gamin laisse penser que ses parents ont signés la décharge en toute connaissance...

Bref, il semble que nous ayons un point de vue différent sur le sujet, mais au final, je déplore surtout l'orientation volontairement "choquante" de la part des journalistes du service public qui ont relaté et relayé les faits...

Slts
Avatar de loulnux loulnux - Membre régulier https://www.developpez.com
le 12/05/2018 à 15:04
Citation Envoyé par yann84 Voir le message
En supposant l'âge des gosses, je dirais que la visite d'une unité de production Apple devrait avoir le même intérêt pour eux qu'une séance à l'Assemblée Nationale

Les enfants sont dans une arrière salle "privée" de locaux commerciaux, ils sont mis en condition dès l'accueil et bardés de goodies...

Slts
C'est avoir une bien piètre opinion de l'Assemblée Nationale car celle-ci a aussi son comité de réception avec hôtesses disposant de tout un arsenal de "goodies" souvent décorés de cocardes bleu blanc rouge, de la clef USB au mug en passant par une littérature illustrée rien n'est laissé au hasard.
Avatar de el_slapper el_slapper - Expert éminent sénior https://www.developpez.com
le 12/05/2018 à 20:42
Je n'ai pas souvent l'occasion de dire du bien de ce gouvernement(pour lequel j'ai voté ). C'est chose faite.
Contacter le responsable de la rubrique Accueil