La demande de compétences en blockchain en hausse de manière exponentielle sur le marché du freelance
Selon le dernier rapport trimestriel de Upwork

Le , par Ludovic Barry, Chroniqueur Actualités
La blockchain est une technologie de stockage et de transmission d’informations, transparente, sécurisée, et fonctionnant sans organe central de contrôle. Par extension, une blockchain constitue une base de données qui contient l’historique de tous les échanges effectués entre ses utilisateurs depuis sa création. Cette base de données est sécurisée et distribuée : elle est partagée par ses différents utilisateurs, sans intermédiaire, ce qui permet à chacun de vérifier la validité de la chaîne.

Ces dernières années ont vu l'utilisation de la technologie de la blockchain croitre dans pratiquement tous les secteurs d'activités. Par ailleurs, sa gestion nécessite des développeurs dans ce domaine qui sont fortement demandés tant en freelance qu'à temps plein. C'est justement ce que révèle le site Upwork dans son dernier rapport trimestriel. Le nombre d'offres d'emploi pour les travailleurs ayant des compétences en blockchain a connu une croissance exponentielle cette année.

Pour illustrer ces constats, le rapport Upwork indique que : « La blockchain semble être la prochaine technologie inexplorée et en vogue, similaire à celle du cloud au milieu des années 2000 ». « Sa croissance a dépassé les 2000 % pendant trois trimestres d'affilée sur Upwork.com, et au premier trimestre, elle a connu une croissance de plus de 6000 % d'une année à l'autre, ce qui en fait la compétence qui enregistre la plus importante croissance parmi plus de 5000 compétences sur le site. »

Cette demande importante des compétences en blockchain n'est pas sans conséquence, car selon Burning Glass Technologies, il y a eu 5743 offres d'emploi, principalement à temps plein au cours des 12 derniers mois ; ce qui représente une croissance de 320 %. Aussi, de plus en plus d'entreprises prennent au sérieux la technologie de la blockchain selon Upwork. « Des entreprises majeures telles que Samsung et IBM l'utilisent déjà de manière innovante, tandis que Salesforce prévoit de dévoiler une offre de chaînes de blocs pour ses clients au cours de Dreamforce en septembre », indique le rapport.


L'importante demande de développeurs de blockchain n'a pas véritablement influencé le revenu moyen de ces derniers qui s'élève à 140 000 dollars par an, comparativement aux développeurs de logiciels standards, dont la rémunération moyenne annuelle est de 105 000 dollars, selon Matt Sigelman, PDG de Burning Glass Technologies. Outre cela, il ajoute que : « La majeure partie de la demande pour les développeurs de blockchain est toujours concentrée [dans les régions de haute technologie] ».

Enfin selon le rapport de Upwork, au cours du premier trimestre 2018, la demande des 20 compétences les plus populaires a augmenté de plus de 130 % d'une année sur l'autre, tandis que la demande pour les 10 premières compétences a augmenté de plus de 400 % par rapport à la même période l'an dernier (T1 2017).

Le top 20 des compétences les plus dynamiques au premier trimestre 2018 :

  1. Blockchain
  2. Tensorflow
  3. Amazon DynamoDB
  4. Voix off
  5. Sous-titrage
  6. Direction artistique
  7. Stratégie de contenu
  8. Vision par ordinateur
  9. Microsoft Power BI
  10. Réalité augmentée
  11. Développement de Chatbot
  12. React native
  13. Achat de médias
  14. Développement avec Go
  15. Sécurité de l'information
  16. Développement avec Scala
  17. API Instagram
  18. Adobe Premiere
  19. Apprentissage automatique
  20. Développement avec AngularJS

Source : Upwork

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?
Avez-vous déjà suivi une formation dans le domaine de la blockchain ?

Voir aussi

Blockchain : une alternative sérieuse au couple identifiant/MdP ? Oui, selon certains experts
Blockchain : Microsoft présente son Framework open source Coco, conçu pour faciliter et accélérer l'usage de la chaîne des blocs dans les entreprises
IBM annonce la disponibilité générale d'IBM Blockchain Platform sa plateforme de blockchain en tant que service
Blockchain : Nestlé, Unilever et d'autres grands noms du secteur agroalimentaire se tournent vers IBM pour la traçabilité des denrées périssables


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de Anselme45 Anselme45 - Membre confirmé https://www.developpez.com
le 03/05/2018 à 16:12
La demande de compétences en blockchain en hausse de manière exponentielle sur le marché du freelance
Sur le marché du freelance... Soupir... Cela en dit long sur le sérieux des sociétés qui cherchent à développer des systèmes basés sur le "blockchain".

On développe vite un truc en faisant appel à un freelance pendant 2-3 mois puis on le vire et on va commercialiser un système qui se veut "sécurisé" en n'ayant plus aucune compétence technique dans la société...

Que l'on fasse appel à un freelance pour développer un site web, Ok on pourra toujours trouver un nouveau freelance pour reprendre le projet en vue d'y apporter des modifications, mais quand l'on se propose de développer un système "pro", il est indispensable de disposer des ressources en interne pour faire face aux impondérables (je précise que je ne veux pas ici dénigrer le moins du monde la qualité du travail du freelance, je parle de ressources disponibles, de capacités de l'entreprise à faire face immédiatement en cas de problème).

Quand est-ce que certains "manager" vont comprendre qu'il ne va pas du logiciel comme de la miche de pain: Quand la miche de pain sort du four, le job du boulanger est terminé... Quand un logiciel est déployé en production, ce n'est pas la fin du travail des développeurs!
Avatar de Matthieu76 Matthieu76 - Membre averti https://www.developpez.com
le 03/05/2018 à 21:54
Citation Envoyé par Anselme45 Voir le message
Quand un logiciel est déployé en production, ce n'est pas la fin du travail des développeurs!
Ce n'est n'est bien souvent que le début
Avatar de Glutinus Glutinus - Expert éminent sénior https://www.developpez.com
le 04/05/2018 à 9:56
Citation Envoyé par Ludovic Barry Voir le message
Pour illustrer ces constats, le rapport Upwork indique que : « La blockchain semble être la prochaine technologie inexplorée et en vogue, similaire à celle du cloud au milieu des années 2000 ». « Sa croissance a dépassé les 2000 % pendant trois trimestres d'affilée sur Upwork.com, et au premier trimestre, elle a connu une croissance de plus de 6000 % d'une année à l'autre, ce qui en fait la compétence qui enregistre la plus importante croissance parmi plus de 5000 compétences sur le site. »
Wé wé, cloud, virtualization, dataviz, big data et data <insérer un mot en anglais au hasard>, machine learning, Internet of Things, impression 3D et maintenant blockchain... C'est plutôt des sociétés spécialisées et des SSII qui se br**lent la nouille dessus.
Avatar de djuju djuju - Membre éprouvé https://www.developpez.com
le 04/05/2018 à 19:44
Encore une nouvelle bulle.
À l'époque de mes études c'était le CV.
Il y a aussi le big data qui est sur une pente déscendante (en terme d'offres d'emploi dispo).
Watchout les demandes en machine learning en ce moment. Mais dans 5 ans ?
La blockchain est en demande ? c'est logique, mais c'est encore un bulle. Beaucoup d'offres aujourd'hui et des spécialistes sur le carreau demain.
Avatar de nova5 nova5 - Membre à l'essai https://www.developpez.com
le 13/05/2018 à 21:03
Citation Envoyé par djuju Voir le message
Encore une nouvelle bulle.
À l'époque de mes études c'était le CV.
Il y a aussi le big data qui est sur une pente déscendante (en terme d'offres d'emploi dispo).
Watchout les demandes en machine learning en ce moment. Mais dans 5 ans ?
La blockchain est en demande ? c'est logique, mais c'est encore un bulle. Beaucoup d'offres aujourd'hui et des spécialistes sur le carreau demain.
Hello, qu'est ce qui te faire dire que le big data est en pente descendante? des stats?
Contacter le responsable de la rubrique Accueil