Blockchain : Microsoft présente son Framework open source Coco
Conçu pour faciliter et accélérer l'usage de la chaîne des blocs dans les entreprises

Le , par Olivier Famien, Chroniqueur Actualités
Depuis le succès de Bitcoin avec sa technologie de chaîne des blocs (Blockchain en anglais), les initiatives n’ont de cesse de se multiplier afin de porter ce concept dans d’autres domaines d’activités. En février dernier, 30 entreprises dont JPMorgan Chase, Microsoft, Intel, Accenture, Credit Suisse, Thomson Reuters pour ne citer que celles-là ont mis ensemble leur intelligence pour élaborer des normes et des technologies destinées à faciliter l’usage du code blockchain Ethereum en entreprise. Cette initiative a conduit à la création de l’alliance Enterprise Ethereum Alliance. Le mois dernier, l’alliance s’est encore agrandie avec de nouveaux membres comme pour souligner que les entreprises dans leur ensemble misent beaucoup sur ces technologies de chaîne des blocs.

Consciente de cet intérêt manifeste pour l’application de la chaîne au sein des entreprises, Microsoft vient de présenter son Framework Coco, un système open source de réseaux de chaînes des blocs confidentiels à grande échelle adaptés aux besoins des entreprises. L’objectif de ce Framework et de faciliter et accélérer l’adoption de la technologie de chaîne des blocs auprès des entreprises.

Généralement, les technologies de chaîne des blocs (encore appelées registre distribué) qui sont utilisées dans les transactions financières sont difficilement applicables en l’état dans les autres domaines d’activités des entreprises. Les entreprises qui ont tenté le coup ont été freinées par les difficultés à concilier tous les paramètres comme la sécurité, la confidentialité, la souplesse ou encore les performances. Par exemple, là où les technologies de chaîne des blocs vont exécuter des transactions à la vue de tous, cela poserait pour les entreprises un problème de confidentialité au niveau des entreprises.

C’est pour répondre à toutes ces problématiques que le Framework Coco a été conçu, c’est-à-dire pour les « consortiums confidentiels », là où les nœuds et les acteurs sont explicitement contrôlés. Microsoft le présente donc comme « une approche alternative pour la construction de registre, afin de donner aux entreprises l’évolutivité, la gouvernance distribuée et la confidentialité accrue dont elles ont besoin sans sacrifier la sécurité inhérente et l’immutabilité qu’elles attendent. »

À ce sujet, Microsoft précise que Coco s’appuie sur les protocoles de chaîne des blocs existants, des environnements d’exécution fiables (TEE en anglais) tels que Intel SGX et Windows Virtual Secure Mode, les systèmes distribués et la cryptographie. Avec tous ces atouts, les entreprises de logistiques, commerce, finance, etc. pourront accélérer leur productivité en toute confiance.


Coco étant à la base compatible avec n’importe quelle chaîne des blocs, Microsoft annonce que des travaux sont en cours pour intégrer Ethereum dans Coco. D’autres entreprises également comme J.P. Morgan Chase, Intel et R3 ont promis d'assurer la compatibilité de leurs technologies de chaînes des blocs avec Coco, ce qui favorisera grandement la démocratisation de ces technologies auprès des entreprises.

Au regard de ces avantages, David E. Rutter, CEO de R3, soutient qu’aucune « autre plateforme de technologie de registre distribué n’est aussi interopérable ou facilement intégrée, et s’associer avec Microsoft est une autre étape importante dans notre mission de faciliter un monde de commerce sans friction. »

À sa sortie, les entreprises pourront utiliser Coco aussi bien sur le cloud que sur site ainsi que sur n’importe quel hyperviseur compatible avec les environnements d’exécution faibles. Le Framework open source Coco qui est encore au stade de perfectionnement par Microsoft sera ouvert aux contributions extérieures à partir de l’année 2018.

Source : Blog Microsoft, Télécharger le livre blanc sur GitHub

Et vous ?

Le Framework Coco pourra-t-il avoir du succès ?

Coco pourra-t-il véritablement faciliter l’adoption de la blockchain par les entreprises ?

Voir aussi

Blockchain : Microsoft, Intel et une poignée de grandes banques forment une alliance pour adapter la Blockchain Ethereum aux besoins des entreprises
Enterprise Ethereum Alliance s’affiche comme « la plus grande initiative de chaîne des blocs open source » avec 34 nouveaux adhérents, dont Cisco


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :
Offres d'emploi IT
Ingénieur Développement logiciel (Model based) H/F
Safran - Ile de France - Vélizy-Villacoublay (78140)
Ingénieur Développement logiciel H/F
Safran - Ile de France - Massy (91300)
Chef de Projet SSI H/F
Safran - Ile de France - Massy (91300)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil