Savedroid : une startup a monté une fausse arnaque de 50 millions de $
Pour sensibiliser à la nécessité de réguler les ICO

Le , par Coriolan, Chroniqueur Actualités
Avec le développement rapide des monnaies cryptographiques, de nombreux porteurs de projets se tournent vers les ICO (Initial coin offering) pour lever des fonds. Pour rappel, un ICO est un nouveau mode de financement qui associe monnaie numérique au crowdfunding. Il fonctionne grâce à l'émission d’actifs numériques échangeables contre des cryptomonnaies.

En 2017, ce sont des milliards de dollars qui ont été levés par des ICO, des montants colossaux qui dépassent même ceux des VC, malgré le fait que les ICO évoluent dans un flou juridique et la réglementation est toujours balbutiante, c’est ce qui explique l’engouement des escrocs pour ce mode de financement.

De nombreuses startups se sont évaporées du jour en lendemain après avoir mené leur ICO, emportant avec elles de bagatelles sommes d’argent se chiffrant parfois à des centaines de millions de dollars. La dernière escroquerie en date (ou du moins ce que l’on croyait) est peut-être de Savedroid, un projet qui a levé 50 millions de dollars.

Savedroid est une startup allemande dont l’objectif a été de développer une application IA qui serait en mesure d’investir automatiquement les fonds des utilisateurs dans des ICO profitables. La startup a prévu aussi de fournir une carte de crédit pour cryptomonnaie.


Pendant des mois, la startup a semblé bien fonctionner avec notamment l’ouverture d’un bureau et sa participation dans plusieurs événements. Mais tout a changé quand le site de la jeune entreprise a été mis à jour pour afficher un mème issu de South Park accompagné du texte « Aannd it’s gone » (que l’on peut traduire par « Eeet c’est parti »).


Ce qui a renforcé les soupçons, c’est le compte Twitter du PDG de Savedroid qui a publié une photo de lui dans un aéroport puis en train de se trimballer sur une plage. De plus, plusieurs indicateurs notamment le manque d’engagement dans le subreddit de l’ICO ainsi que des publications du support pas vraiment professionnelles ont suggéré qu’il s’agit bien d’une arnaque.


Finalement, Yassin Hankar, le PDG de Savedroid est revenu pour donner plus de clarifications. Savedroid, contrairement à ce que l’on pensait a monté de toutes pièces cette histoire d’arnaque non pas pour rigoler, mais pour sensibiliser les investisseurs et améliorer la confiance accordée au ICO. Le PDG s’est excusé de cette campagne extrême et a exprimé son souhait d’aider les autorités à dresser des régulations susceptibles de rendre l’ICO un mode de financement sûr pour les startups innovantes. Il a aussi parlé de la disponibilité d’une check-list pour aider les investisseurs à réussir leurs ICO, enfin il a informé que Savedroid va offrir du conseil aux startups intéressées par ce mode de financement.

Désormais, le site de Savadroid est revenu à la normale et affiche son contenu habituel. Une fausse arnaque donc et un joli coup de pub pour la jeune pousse !

Source : Cryptovest

Et vous ?

Pensez-vous que les ICO constituent un mode de financement crédible pour les startups ?
Avez-vous déjà investi dans un ICO ?

Voir aussi :

UE : le régulateur des marchés financiers met la pression sur les entreprises impliquées dans les ICO et avertit les investisseurs contre les risques
Les ICO ou levées de fonds en cryptomonnaies : une arnaque ou un investissement rentable ? Pour Belfort, c'est la plus grande escroquerie du siècle
46 % des ICO ou levées de fonds en cryptomonnaies lancées en 2017 ont fait échec, rapporte Bitcoin.com, les utilisateurs devraient-ils s'en éloigner ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de Zirak Zirak - Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
le 19/04/2018 à 11:56
Je "pouce vert" ce mec juste pour le meme de South Park et la façon dont ils ont monté leur truc.

En espérant que cela fera effectivement réfléchir les gens et évitera à certains d'entres eux de perdre beaucoup d'argent.
Contacter le responsable de la rubrique Accueil