La police chinoise teste des lunettes connectées capables d'identifier les suspects
En scannant les visages et les plaques d'immatriculation

Le , par Coriolan, Chroniqueur Actualités
Lorsqu’il s’agit de surveillance de masse, la Chine ne lésine pas sur les moyens. Le pays s’est doté d'un système informatique qui permet d'analyser de vastes quantités de données individuelles. Ces données ont été en partie obtenues en puisant dans les images tournées par les caméras de vidéosurveillance, dont certaines sont équipées de logiciels de reconnaissance faciale. Ainsi, ces données massives recueillies par les autorités sont analysées pour mener des arrestations préventives, notamment dans la région du Xinjiang.


Mais la Chine ne compte pas s’arrêter là puisque le pays a investi en 2017 plus que tout autre pays dans la création de startups d’IA. La taille importante de la population chinoise permettrait aux startups spécialisées dans l’IA de ce pays de bénéficier d’un réservoir de données d’une richesse inégalable et faciliterait dans le même temps leur croissance accélérée.

Ce progrès est bien évidemment mis au service de la sécurité. Selon Reuters, la police chinoise a commencé à tester cette semaine des lunettes connectées capables de scanner le visage d’un conducteur et les plaques d’immatriculation, ces données sont ensuite transmises à une base de données pour identifier les personnes concernées.

Ce scénario digne d’un film de Hollywood est en train de devenir une réalité grâce aux prouesses d’une entreprise chinoise au nom de LLVision, en plus des efforts des autorités pour allier haute technologie et sécurité. En même temps, il ne faut pas oublier que ces outils sont devenus indispensables aux autorités chinoises pour asseoir plus de contrôle social et politique, comme le note David Bandurski.

Si la Chine s’active à développer à grande échelle l’intelligence artificielle, la reconnaissance faciale et les métadonnées, c’est que le pays perçoit dans ces technologies le moyen idéal pour empêcher toute déviation à la ligne imposée par le Parti communiste chinois. Sur Internet, l'appareil de contrôle en Chine est considéré comme plus étendu et plus avancé que dans n'importe quel autre pays du monde. Les autorités gouvernementales ne bloquent pas uniquement le contenu de certains sites, mais elles sont capables de surveiller l'accès à Internet de chaque personne.

L’inauguration de ces nouvelles lunettes connectées a coïncidé ce weekend avec la tenue de la réunion annuelle de l’Assemblée nationale populaire (ANP). Au terme de cette réunion, le parlement chinois a supprimé la limitation à deux du nombre de mandats présidentiels consécutifs, ce qui permet au président actuel Xi Jinping de se maintenir indéfiniment à la tête du pays.

Avant cette réunion, tout a été programmé pour assurer des conditions de sécurité maximale. Ainsi dans l’entrée de la salle de réunion, des caméras scannent, analysent et comparent les visages selon un système baptisé “Skynet”. Grâce à ce système, le gouvernement dispose d’une base de données nationale listant des individus suspects selon les autorités.

En plus de lunettes connectées, les autorités chinoises ne cachent pas le recours massif à la technologie pour assurer la sécurité et certains responsables chinois en sont fiers même. La “black tech” comme elle est appelée, concerne l’utilisation de robots policiers pour le contrôle des foules, des drones pour la surveillance et des systèmes d’IA pour tout traquer sur Internet. « Le scénario du film de science-fiction ‘Minority Report’ est désormais devenu une partie de la vie quotidienne », a écrit le journal Science and Technology Daily, contrôlé par l’État.

À la réunion de l’ANP, les délégués ont applaudi les nouveaux moyens déployés pour la sécurité et se sont réjouis de voir la technologie chinoise si en avance. « C’est une bonne chose, cela signifie que notre technologie est vraiment en avance dans le monde », déclare Lu Yaping, un délégué de la province de Jiangsu.

Mais lorsqu’il s’agit des risques, personne ne s’inquiète puisque cette technologie est utilisée pour de “nobles causes”, comme a dit le PDG de LLVision. Elle sert à arrêter les fugitifs ou les suspects. « Nous faisons confiance au gouvernement. »

Source : Reuters

Et vous ?

Pensez-vous que les autres pays vont suivre le modèle chinois ?
Ces nouvelles technologies ne vont-elles pas mettre à mal les libertés individuelles ?

Voir aussi :

La Chine est le pays qui a investi le plus de fonds dans la création de startups d'IA en 2017 d'après un rapport de CB Insight
La police chinoise utilise le big data pour des arrestations préventives dans la région du Xinjiang d'après l'association Human Rights Watch


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse Signaler un problème

Avatar de Jipété Jipété - Expert éminent sénior https://www.developpez.com
le 13/03/2018 à 8:29
Citation Envoyé par Coriolan Voir le message
Ce scénario digne d’un film de Hollywood [...]
Mais aussi des romans de SF d'il y a un demi-siècle.

Et on laisse faire...
Hé oui mon bon monsieur, la Chine est un gros partenaire commercial, alors surtout, ne pas perturber le bizness.

Je ne donne pas 50 ans à ce système pour qu'il se répande sur toute la planète. Bon courage les djeuns (moi je serai crevé), et en attendant, continuez à jouer...
Avatar de Ryu2000 Ryu2000 - Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
le 13/03/2018 à 10:20
Citation Envoyé par Jipété Voir le message
Et on laisse faire...
Qu'est-ce qu'on pourrait dire de toute façon ?
La Chine c'est la Chine, ils font bien ce qu'ils veulent.

De toute façon ce genre de technologie n'est pas propre à la Chine...

La caméra à reconnaissance faciale se perfectionne
"Avec un simple petit sourire, la machine analyse l'ouverture de vos yeux, la position de votre visage, l'endroit où vous regardez", explique Loïc Lecerf, fondateur de Smart Me Up. En quelques secondes, la caméra détermine votre âge, votre sexe, mais aussi vos émotions et vos goûts.
2016 :
Inquiétudes autour de la reconnaissance faciale aux Etats-Unis
Une cinquantaine d’organisations américaines de défense des libertés civiles ont exprimé, mardi 18 octobre, leur « profonde inquiétude » concernant l’usage des technologies de reconnaissance faciale par la police et le FBI. Dans une lettre commune adressée au ministère de la justice, ces organisations, parmi lesquelles la puissante American Civil Liberties Union (ACLU) ou encore Amnesty International USA, demandent des enquêtes sur les pratiques des polices locales qui ont recours à ce type de logiciel.
Chine :
Reconnaissance faciale: l’inquiétant nouveau système de surveillance chinois
La Chine a développé un système de surveillance aussi innovant qu’effrayant. Grâce à la reconnaissance faciale, des caméras reconnaissent les passants. Elle les scrute dans la rue, et peut déterminer leur âge, leur sexe, leur caractéristiques… Elle enregistre ensuite les visages dans ses fichiers pour les reconnaitre. La Chine est à la pointe de cette technologie, qu’elle utilise aussi pour punir les passants qui traversent aux feux rouges.
Citation Envoyé par Jipété Voir le message
Mais aussi des romans de SF d'il y a un demi-siècle.
Ça fait un bail que nous sommes dans un roman de science fiction dystopique.
En fait la réalité fait pire que la fiction.

Il y a des caméras et des micros, dans les téléphones, les TV, les PC portables.
Les multinationales comme Aplle, Google, Facebook possèdent toutes vos informations personnelles.

On en a appris beaucoup grâce à Snowden.
On sait que la surveillance US peut avoir accès à toutes nos informations si elle veut.
Avatar de RyzenOC RyzenOC - Inactif https://www.developpez.com
le 13/03/2018 à 15:08
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message

On en a appris beaucoup grâce à Snowden.
On sait que la surveillance US peut avoir accès à toutes nos informations si elle veut.
Non snowden nous a rien appris, il a juste confirmer ce que l'on savait déja.
Sur internet rien n'est et ne sera jamais privée.

Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message

Il y a des caméras et des micros, dans les téléphones, les TV, les PC portables.
Les multinationales comme Aplle, Google, Facebook possèdent toutes vos informations personnelles.
Oui mais personne ne t'a forcée a acheter/utiliser du Apple ou du Google
La surveillance n'est pas quelque chose d'imposé mais bien voulue par le consommateur qui a le choix.

et ne pas oublier que les films/romans pour exister doivent forcément mettre en scène un scénario catastrophe, sinon l’histoire serait chiante comme nos vie et personne ne l’achèterais et donc ne pourrais pas se faire du fric avec.
Ne pas oublier que les médias sont payé pour vendre de la peur, la facon dont l'article est écrit en est la preuve, on part directe sur skynet

la mise en scène de la fin de l'article c'est juste une blague :
Mais lorsqu’il s’agit des risques, personne ne s’inquiète puisque cette technologie est utilisée pour de “nobles causes”, comme a dit le PDG de LLVision. Elle sert à arrêter les fugitifs ou les suspects. « Nous faisons confiance au gouvernement. »
Bon oublions skynet et revenons à la réalité :
ce genre de dispositif existe depuis plus de 20ans, quand la police arrête quelqu'un elle crée un fichier sur lui avec photo. Si cette personne se fait arrêter dans le futur il est très facile de l'identifier (pas besoin d’être au bureau de police, depuis une voiture de police on peut le faire)
concernant les plaque d'immatriculation, rappeler moi, ils font déjà comment les radars automatique ?
Ces lunettes sont simplement un nouvel outil pour améliorer leurs travail au même titre que les empreintes digitales, l'ADN...

Ce qui nous protège des dérives c'est la loi et c'est tous. Ce qui protège un logiciel c'est pas son DRM mais sa licence. Même chose ici, les lunettes aurons une utilisation bien encadré par la loi au même titre que le la matraque ou le pistolet. En France la loi c'est les citoyens qui choisissent, si ils sont pas content ils n'avait élire un autre président et d'autres députés.
Pour la chine, ben la chine fait ce qu'elle veut on assez de merde à racler chez nous avant d'aller critiquer celle des autres.

Je ne donne pas 50 ans à ce système pour qu'il se répande sur toute la planète. Bon courage les djeuns (moi je serai crevé), et en attendant, continuez à jouer...
Tous les vieux disent la même chose depuis la nuit des temps, c’était toujours mieux/moins pire avant.
Avatar de Ryu2000 Ryu2000 - Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
le 13/03/2018 à 15:44
Citation Envoyé par RyzenOC Voir le message
Non snowden nous a rien appris, il a juste confirmer ce que l'on savait déja.
En tout cas cette confirmation l'a mis en danger.
Aujourd'hui tout le monde s'en fout, mais à l'époque ça a fait du bruit.

Citation Envoyé par RyzenOC Voir le message
Oui mais personne ne t'a forcée a acheter/utiliser du Apple ou du Google
D'accord mais dans la société actuelle, c'est difficile de ce passer de Google.
Ce passer d'Apple c'est extremement simple par contre.

Mais Google c'est un moteur de recherche, c'est une carte du monde, c'est YouTube, c'est Gmail, Android, etc...
C'est difficile de ce passer de tout ça...

Citation Envoyé par RyzenOC Voir le message
et ne pas oublier que les films/romans pour exister doivent forcément mettre en scène un scénario catastrophe, sinon l’histoire serait chiante comme nos vie et personne ne l’achèterais et donc ne pourrais pas se faire du fric avec.
Ouais mais ça peut être une critique des dérives de la technologie en parallèle.
Beaucoup de gens trouvent des similitudes entre la société actuelle et le roman 1984, par exemple.

La science fiction a anticipé plein de choses, comme la TV réalité par exemple (il y en avait dans Running Man).

Citation Envoyé par RyzenOC Voir le message
ce genre de dispositif existe depuis plus de 20ans, quand la police arrête quelqu'un elle crée un fichier sur lui avec photo. Si cette personne se fait arrêter dans le futur il est très facile de l'identifier (pas besoin d’être au bureau de police, depuis une voiture de police on peut le faire).
Le truc c'est qu'aujourd'hui les gens choisissent de scanner leur empreinte digitale et leur visage avec leur téléphone.

Si ça se trouve, ils finiront pas nous injecter une puce, comme ça ce sera plus simple.
2015 :
Technologies implantées : comment ça se puce ?

Citation Envoyé par RyzenOC Voir le message
c’était toujours mieux/moins pire avant.
Ça s’explique scientifiquement.
Un des facteurs et qu'on oublie le négatif et qu'on se rappelle que tu positifs.

Quand on parle des années 90, les gens se rappellent du Big Beat, du Grunge, du Rock Alternatif, ils se disent que c'était cool The Prodigy, The Chemical Brothers, Massive Attack, Nirvana, Soundgarden, REM, The Stone Roses, Blur, No Doubt, Radiohead, The Red Hot Chili Peppers, etc.
Mais ils ont oublié les boys band.
Et l'euro dance (moi j'aime bien l'euro dance, mais c'est encore autre chose...).


Ou ça :
Avatar de onilink_ onilink_ - Membre éclairé https://www.developpez.com
le 13/03/2018 à 19:12
Citation Envoyé par RyzenOC Voir le message
Ce qui nous protège des dérives c'est la loi et c'est tous. Ce qui protège un logiciel c'est pas son DRM mais sa licence. Même chose ici, les lunettes aurons une utilisation bien encadré par la loi au même titre que le la matraque ou le pistolet. En France la loi c'est les citoyens qui choisissent, si ils sont pas content ils n'avait élire un autre président et d'autres députés.
Pour la chine, ben la chine fait ce qu'elle veut on assez de merde à racler chez nous avant d'aller critiquer celle des autres..
Oui enfin les lois c'est bien mignon mais le jour ou t'as un coup d'état (pour ne citer qu'un exemple) et que la technologie en place permet d'avoir un pouvoir presque absolu sur l'ensemble des citoyens, qu'elle empêche les lanceurs d'alerte et les journalistes de lancer la sonnettes d'alarme, etc... ben les lois elles te protègent pas.

Quand on pense aux risques et dérives d'une technologie utilisée de cette façon, on se projette toujours dans les pires scénarios, pas juste quand tout va bien.

Et si on critique la chine, c'est que ça nous concerne aussi. Il va bien falloir décider de si ce genre de techno a sa place ou non chez nous.
Avatar de RyzenOC RyzenOC - Inactif https://www.developpez.com
le 13/03/2018 à 19:33
Citation Envoyé par onilink_ Voir le message
Oui enfin les lois c'est bien mignon mais le jour ou t'as un coup d'état (pour ne citer qu'un exemple) et que la technologie en place permet d'avoir un pouvoir presque absolu sur l'ensemble des citoyens, qu'elle empêche les lanceurs d'alerte et les journalistes de lancer la sonnettes d'alarme, etc... ben les lois elles te protègent pas.

Quand on pense aux risques et dérives d'une technologie utilisée de cette façon, on se projette toujours dans les pires scénarios, pas juste quand tout va bien.

Et si on critique la chine, c'est que ça nous concerne aussi. Il va bien falloir décider de si ce genre de techno a sa place ou non chez nous.
dans ce cas on aurais jamais du inventer les armes a feu, les hélico, avion train... et rester au cheval et a l'épées.
Parce que le jour ou y'a un coup d'état c'est que le type aura une armée lourdement armée et c'est pas le fusil de chasse de papy qui vas nous sauver.

Ton raisonnement est absurde, car en faite on devrait même aussi interdire le chiffrement parce-que les terroristes qui vont mettre en place le coup d'état vont surement chiffrer leurs communication.

Au contraire la meilleur défense c'est de donner à tous ces mêmes technos., ce qui est déja le cas en faite... y'a une application par exemple pour reconnaître les actrice porno dans la rue à partir du visage.
Jamais tu pourra faire un coup d'état armée en Suisse ou au USA car on est tous armée, avec des armes aussi sophistiquer que l'armée.

Mais moi ce qui m'énerve le plus c'est ces terroristes qui détruise la culture en la piratant avec des torrent, faudrait la aussi interdire les les torrent et même tous réseau P2P car comme tu le dis faut regarder le pire des scénario
Meme Linux c'est aussi un cancer, je suis sur que y'a pleins de terroriste dessus qui prépare un coup d'état, faut interdire l'open source dans sa globalité c'est un cancer dans le pire des scénarios.
Avatar de onilink_ onilink_ - Membre éclairé https://www.developpez.com
le 13/03/2018 à 20:50
Soit tu m'as mal compris, soit tu es a côté de la plaque. Je ne parle pas au niveau des citoyens mais au niveau de l'usage par l'état.

Je ne vois pas en quoi la cryptographie est un moyen de prendre le contrôle de la population, c'est au contraire une sécurité qui ne devrait pas être interdite afin de protéger les lanceurs d'alerte ou encore la vie privée.
Les armes a feu par contre, c'est une absurdité que l'état et les citoyens en aient, mais ça c'est un autre débat.

Dans tous les cas, il faut des garde fou, et une séparation des pouvoirs. Le problème c'est qu'un cumul de certaines technologies de surveillance, justement reliées a d'autres (écoute des citoyens, armes), ça mènera forcement un jour a de gros abus.

Un état qui a toutes les clés en main pour contrôler totalement la population n'aura que faire de lois le jour ou ça tournera mal.
Avatar de RyzenOC RyzenOC - Inactif https://www.developpez.com
le 13/03/2018 à 22:10
Citation Envoyé par onilink_ Voir le message

Dans tous les cas, il faut des garde fou, et une séparation des pouvoirs. Le problème c'est qu'un cumul de certaines technologies de surveillance, justement reliées a d'autres (écoute des citoyens, armes), ça mènera forcement un jour a de gros abus.

Un état qui a toutes les clés en main pour contrôler totalement la population n'aura que faire de lois le jour ou ça tournera mal.
en quoi cette technologie pourrait contribuer à plus d'abus ???
C'est juste une lunette connecté caméra qui permettra d'identifier des individus... ils peuvent déjà le faire sans, suffit de demander la carte d'identité !
Et les taulard sont déjà fiché par l'état

Et je le répète, on peut déjà le faire dans la rue avec nos smartphones....

ce que tu semble ne pas comprendre cela se fait déjà sauf que tu n'en avais tous simplement pas conscience jusqu’à aujourd'hui.
http://www.lefigaro.fr/actualite-fra...ce-faciale.php
https://iatranshumanisme.com/2016/12...aciale-morpho/
...etc.
Avatar de Sunchaser Sunchaser - Membre expert https://www.developpez.com
le 13/03/2018 à 22:12
C'est totalement superflu.
En Chine, pas la peine de chercher, tout le monde est suspect!
ok, ok .. je m'en vais ...
Avatar de onilink_ onilink_ - Membre éclairé https://www.developpez.com
le 13/03/2018 à 23:12
@RyzenOC Tout comme je peux faire plein de choses qui ne sont pas forcement légales, et dont l'état n'a pas forcement le droit non plus.

Ce n'est pas tant les lunettes en elle même le problème, mais le tracking en général.
Si les lunettes suivent un protocole totalement fiable, qu'il y a des restrictions d'usage, qu'aucune des données des personnes analysées dans la foule ne sont collectées (car du coup toutes les personnes dans le champ visuel vont devoir être analysées) ça peut le faire. Mais je ne crois pas un seul instant qu'il n'y aurait pas de dérives ensuite.
Que ce soit via ces lunettes ou via caméras plus généralement, si on automatise totalement la reconnaissance faciale pour un délire de sécurité, on arrive au moment ou on a la capacité de savoir ou se trouve toute personne à tout moment, et la ça devient grave.
Et c'est ce qui est vivement critiqué, pas la technologie en elle même, mais son usage par des gouvernements.

Utiliser ça de manière personnelle, ça peut déjà mener a de petites dérives (exemple de la pornstar qui a perdu son anonymat), je te laisse imaginer a grande échelle.

Et le coup des logiciels de reconnaissance faciale utilisés par la police, ce n'est pas la même chose du tout, a moins que je ne me trompe.
Ils ont une database de personnes qui ont déjà commis des délits, et vérifient un visage parmi ceux la. Ils ne vérifient pas le visage de tous les citoyens.
Dans le cas des lunettes, on va vérifier les visages de nombreuses personnes qui ont rien a voir, ce qui permet ensuite de garder des informations de localisation ou autre, contre leur grès (ce qui dans le meilleur des cas, même si une loi interdit de garder ces données, sera compliqué a vérifier).
Contacter le responsable de la rubrique Accueil