La police chinoise utilise le big data pour des arrestations préventives dans la région du Xinjiang
D'après l'association Human Rights Watch

Le , par Michael Guilloux, Chroniqueur Actualités
Human Rights Watch (HRW) a dénoncé mardi l'utilisation par les autorités chinoises d'un algorithme pour procéder à des arrestations préventives dans la région autonome du Xinjiang, dans l'extrême ouest du pays.

En 2016, une filiale du groupe China Electronics Technology a annoncé le début d'une collaboration avec le gouvernement régional du Xinjiang face à l'extrémisme. Cette collaboration consistait à compiler et analyser des données massives liées aux comportements individuels des citoyens ; l'objectif étant de mettre en place un système de signalement de toute activité suspecte ou inhabituelle.

D'après l'association internationale de défense des droits de l'Homme, le gouvernement local s'est ainsi doté d'un système informatique qui permet d'analyser de vastes quantités de données individuelles. Ces données ont été en partie obtenues en puisant dans les images tournées par les caméras de vidéosurveillance, dont certaines sont équipées de logiciels de reconnaissance faciale. Les autres proviennent des vérifications de cartes d'identité ou de plaques d'immatriculation effectuées aux postes de sécurité (très nombreux au Xinjiang), des mouvements bancaires, des données de santé, des connexions WiFi de téléphones ou d'ordinateurs ou encore les dossiers juridiques.


HRW dénonce le fait que cette exploitation du big data, souvent à l'insu des personnes surveillées, a déjà conduit à des arrestations et des placements dans des centres de rééducation politique extrajudiciaire. « Pour la première fois, nous sommes en mesure de démontrer que l'utilisation par le gouvernement chinois du big data et de méthodes de police prédictives sont non seulement une violation flagrante du droit à la vie privée, mais qu'elle permet aussi des détentions arbitraires », a déclaré Maya Wang, chercheuse de HRW basée à Hong Kong. « Les habitants du Xinjiang ne peuvent pas résister ou remettre en cause cette surveillance de plus en plus intrusive de leur vie quotidienne parce que la plupart d'entre eux ne connaissent même pas l'existence de ce programme de 'boîte noire' ni la façon dont il fonctionne. »

Maya Wang ajoute que des projets similaires de « sécurité prédictive » sont en cours de réalisation dans d'autres régions de la Chine, mais la surveillance est plus poussée au Xinjiang, qui est en proie à des violences depuis des années sur fond de conflit ethnique.

D'après Reuters, le rapport de Human Rights Watch s'appuie sur des déclarations publiques et sur deux sources non identifiées qui ont vu fonctionner ce programme. Mais aucun commentaire n'a actuellement pu être obtenu auprès du gouvernement du Xinjiang ou du ministère chinois de la Sécurité publique sur un tel programme.

Source : Reuters

Et vous ?

Que pensez-vous de cette utilisation du big data ?

Voir aussi :

La Chine est le pays qui a investi le plus de fonds dans la création de startups d'IA en 2017, d'après un rapport de CB Insight
Coopération France-Chine dans la tech : installation de Qwant en Chine, fonds d'investissement pour l'IA et un satellite franco-chinois en 2018
La Chine veut devenir leader mondial de l'intelligence artificielle, avec un plan de développement national visant à augmenter son poids économique


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse Signaler un problème

Avatar de KEKE93 KEKE93 - Membre confirmé https://www.developpez.com
le 27/02/2018 à 13:02
Cette utilisation du big data est une calamité...Elle sert, dans ce cas, à discriminer la population Ouighour du Xinjang. Il est en effet facile de discriminer les ouighours car la majorité Han est en général imberbe à la différence des Ouighours.
Il faut savoir que le gouvernement chinois cherche à coloniser ( et c'est encore plus vrai avec les nouvelles lignes de trains rapides ) les provinces du Tibet et du Xinjiang avec la majorité des chinois Han.
Qu'en sera t'il aussi des autres ethnies minoritaires chinoises: Miao, Hui, Mongols,Tibétains, etc...
Avatar de VivienD VivienD - Membre chevronné https://www.developpez.com
le 27/02/2018 à 14:49
Un pas de plus vers un futur à la Minority Report...
Avatar de koyosama koyosama - Membre éprouvé https://www.developpez.com
le 27/02/2018 à 15:50
Citation Envoyé par KEKE93 Voir le message
Cette utilisation du big data est une calamité...Elle sert, dans ce cas, à discriminer la population Ouighour du Xinjang. Il est en effet facile de discriminer les ouighours car la majorité Han est en général imberbe à la différence des Ouighours.
Il faut savoir que le gouvernement chinois cherche à coloniser ( et c'est encore plus vrai avec les nouvelles lignes de trains rapides ) les provinces du Tibet et du Xinjiang avec la majorité des chinois Han.
Qu'en sera t'il aussi des autres ethnies minoritaires chinoises: Miao, Hui, Mongols,Tibétains, etc...
Aussi choquant ce que je vais dire. Mais le Tibet, Taiwan et Xinjiang sont chinois pour moi. J'ai croisé une chinoise qui est né bien après une génération. J'avais à côté de moi un vieux canadien de 30 ans et plus qui venaient de Hong-Kong. Et il racontaient à la fille un truc simple qui lui a choqué. "Que Hong Kong étaient une démocatie et pas communiste". On avait beau lui-dire que ce qu'on voulait, pour elle c'étaient une alienation.

Faire reconnaiître à 1,4 millairds de personnes qu'ils ne colonise pas, c'est supra difficile. Surtout que beaucoup de gens comme les Russes, le Moyen-Orient, enfin les alliés vont faire en sorte de faire oublier cette géographie.

En fait nos enfants vont oublier, certains pays vont l'oublier. C'est un peu comme moi qui va aller voir les canadiens et leur dire qu'ils ont coloniser et mis en réserve le peuple d'origine. C'est impensable n'est-ce pas. Je suis arrivé quand les natives ont fait grève de la faim pour dénoncer que leur jeunes se suicidaient.

Donc pour moi ces provinces sont chinoises officiellement. J'ai simplement pas envie de me battre contre la prochaine puissance mondiale. Après est-ce que je dois considérer que la Barcelonne n'a jamais été Espagnole, c'est dure à dire. Et l'Amérique c'est construit comme ça aussi. C'est moche mais c'est l'ère du temps.
Avatar de Buffet_froid Buffet_froid - Nouveau membre du Club https://www.developpez.com
le 27/02/2018 à 15:57
Pourquoi faut toujours qu'on se prenne la tarte à la crème des "droits de l'homme" dans la tronche dès que les chinois ou les russes font un truc tout seul comme des grands sans déranger personne ?
le gouvernement local s'est ainsi doté d'un système informatique qui permet d'analyser de vastes quantités de données individuelles ?
Mais c'est la définition même de Facebook, cher ami !
Avatar de headmax headmax - Membre expérimenté https://www.developpez.com
le 27/02/2018 à 17:06
Citation Envoyé par KEKE93

Qu'en sera t'il aussi des autres ethnies minoritaires chinoises: Miao, Hui, Mongols,Tibétains, etc...
En géostratégie le Tibet est le réservoir d'eau de la Chine, non loin de défendre leur stratégie que tu semble décrire ... Si demain la Savoie et la haute Savoie redevient Italienne et Suisse comme elle à été Jadis il y a pas si longtemps dont des représentants indépendantistes minoritaire souhaitent de leur vivant des Savoies indépendantes crois tu que la France laisserais faire?
Avatar de KEKE93 KEKE93 - Membre confirmé https://www.developpez.com
le 27/02/2018 à 17:50
Citation Envoyé par koyosama Voir le message

Faire reconnaiître à 1,4 millairds de personnes qu'ils ne colonise pas, c'est supra difficile.
Quand on voit l'exemple des Mongols, répartis dans la Mongolie et la province chinoise de la mongolie intérieure, le seul poids économique et l'avancée technologique d'un axe comme Pékin-Tianjin suffit à faire perdre aux mongols leur culture ( transhumance du bétail, yourtes et chamanisme...); pas la peine de coloniser...Par capilarité, les mongols abandonnent leur vie et leur héritage générationnel pour rejoindre les grandes villes.
Bientôt, il n'y aura plus d'intérêt culturel à voyager en Mongolie ou en mongolie intérieure...
Avatar de Aurelien.Regat-Barrel Aurelien.Regat-Barrel - Expert éminent https://www.developpez.com
le 27/02/2018 à 18:31
Citation Envoyé par KEKE93 Voir le message
Quand on voit l'exemple des Mongols, répartis dans la Mongolie et la province chinoise de la mongolie intérieure, le seul poids économique et l'avancée technologique d'un axe comme Pékin-Tianjin suffit à faire perdre aux mongols leur culture ( transhumance du bétail, yourtes et chamanisme...); pas la peine de coloniser...Par capilarité, les mongols abandonnent leur vie et leur héritage générationnel pour rejoindre les grandes villes.
Bientôt, il n'y aura plus d'intérêt culturel à voyager en Mongolie ou en mongolie intérieure...
C'est un phénomène universel auquel notre propre pays n'a pas échappé : dans les années 50 plus de 30% de la population vivait de la terre. Aujourd'hui c'est 4%. Qui participe aux transhumance du bétail de nos jours ? Pour autant notre culture s'est-elle éteinte ? C'est oui ou non selon le point de vue.

Par le passé les mongols ont conquis les terres jusqu'en Europe (apportant au passage la peste qui a tué 30% à 50% de la population européenne en 5 ans). Je ne juge pas, je constate juste que la roue tourne pour tous les peuples.
Avatar de koyosama koyosama - Membre éprouvé https://www.developpez.com
le 27/02/2018 à 18:53
Citation Envoyé par KEKE93 Voir le message
Quand on voit l'exemple des Mongols, répartis dans la Mongolie et la province chinoise de la mongolie intérieure, le seul poids économique et l'avancée technologique d'un axe comme Pékin-Tianjin suffit à faire perdre aux mongols leur culture ( transhumance du bétail, yourtes et chamanisme...); pas la peine de coloniser...Par capilarité, les mongols abandonnent leur vie et leur héritage générationnel pour rejoindre les grandes villes.
Bientôt, il n'y aura plus d'intérêt culturel à voyager en Mongolie ou en mongolie intérieure...
C'est pas moi qui met les formes de la méthode de leur colonisation . J'ai juste l'impresion c'est la forme moderne du temps gallo-romaine mais dans les penisules chinoises. Le monde a changé en mal. Maintenant que les puissances ont compris l'informatique, c'est devenu plus moche. Et puis le mal devient subjective au fil tu temps, peut-être dans 200 ans ce sera vu comme une bonne chose. Enfin quand j'ai appris l'histoire, la découverte de l'Amérique ou de l'Asie fut une bonne chose. Alors que la Chine en perçoit comme une humiliation dans son histoire. C'est dure de dire ce qui vrai ou pas sans pointer la partie qui fait mal.

La pologne vient de mettre une loi pour punir tout ceux qu ose dire que ce sont les camp de concentrations polonais au lieux de concentration allemands. La part de vérité est au le même que celui qui me sert la bière au comptoire, aussi simple que ça (ou si vous voulez, le politquement correct).
Avatar de joublie joublie - Membre averti https://www.developpez.com
le 27/02/2018 à 21:11
Citation Envoyé par VivienD Voir le message
Un pas de plus vers un futur à la Minority report...
Je ne serais pas étonné si ça finissait par arriver chez nous. Il a bien été proposé par des politiciens de procéder à des internements préventifs contre les gens fichés " S "...
Contacter le responsable de la rubrique Accueil