Paris appelle à la création d'une DARPA européenne financée à hauteur de 2,5 milliards par an
Pour garantir la souveraineté technologique de l'UE

Le , par Michael Guilloux

69PARTAGES

16  0 
À l'occasion de la réunion du Conseil national de l'industrie (CNI) le 26 février, Bruno Le Maire a souligné la nécessité de soutenir l'industrie européenne pour concurrencer les rivaux américains et chinois. Le ministre français de l'Économie a notamment fait connaître sa volonté de créer une DARPA européenne.

Rappelons que la DARPA (Defense Advanced Research Projects Agency) est l'agence du département américain de la Défense dédiée à l'innovation de rupture. Jusqu’à aujourd’hui, elle a été à l’origine du développement de nombreuses technologies qui ont eu des conséquences considérables dans le monde entier dont les réseaux informatiques (notamment l’ARPANET qui a fini par devenir Internet) et le NLS (oN-Line System) qui a été à la fois le premier système hypertexte et un précurseur important des interfaces graphiques devenues omniprésentes de nos jours. La DARPA a aussi été à l'origine du GPS, avec la création du premier système de navigation par satellite. Il faut également noter que l'agence américaine dispose d'environ trois milliards de dollars chaque année pour financer des projets dans ce domaine.

Cela dit, pour créer une DARPA européenne, il faudrait avant tout y consacrer un budget important, ce qui ne devrait pas du tout être un obstacle, puisque la France elle seule l'a déjà fait. Bruno Le Maire explique en effet que la France dispose depuis le début de l'année d'un fonds pour l'innovation de rupture, doté de dix milliards d'euros. Ce fonds français, d'après le ministre de l'Économie, « doit être la préfiguration d'un fonds pour l'innovation de rupture au niveau européen » représentant un montant d'environ deux à 2,5 milliards d'euros.


« Ce fonds pour l'innovation de rupture doit avoir la même puissance que la DARPA », a déclaré Bruno Le Maire à l'issue de la réunion du CNI. Il estime qu'il y va de la souveraineté technologique de l'Europe. « En matière de transports, d'autonomie, de stockage des énergies renouvelables, de supercalculateurs, d'intelligence artificielle et d'espace, il est temps que l'Europe se donne les moyens de sa puissance et de sa souveraineté technologiques », a-t-il plaidé. Et d'ajouter que « la France doit prendre la tête de ce combat pour la mise en place d'une Darpa européenne. »

Le projet de la création d'une DARPA européenne constituerait l'un des trois axes sur lesquels reposera la vision « d'une Europe souveraine et indépendante en matière industrielle » que le ministre de l'Économie compte défendre. Au-delà de la mise en place d'un fonds européen pour l'innovation de rupture, le projet français pour la stratégie industrielle européenne – qui sera formalisé dans un rapport qui sera remis lors de la prochaine réunion du CNI, le 28 mai – comportera aussi un volet sur l'engagement en faveur de la constitution de « champions industriels européens ». Le troisième pilier portera sur la nécessaire évaluation de certaines politiques européennes – notamment celle de la concurrence – pour vérifier leur efficacité en termes de développement industriel.

Sources : Reuters, L'Usine Nouvelle

Et vous ?

Que pensez-vous du projet de créer une DARPA européenne et des autres piliers de la vision de Bruno Le Maire ?

Voir aussi :

La France et l'Allemagne appellent officiellement le G20 à se saisir du dossier des cryptomonnaies et de leur impact économique et monétaire
La France prévoit un budget de 1,6 milliard pour ses cybercombattants, leur effectif devrait également passer à 4000 d'ici 2025
La France gagne deux places dans le classement de l'innovation 2018 et passe devant les USA qui abandonnent le top 10 pour la première fois

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de headmax
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 27/02/2018 à 13:48



Article 63 (mouvement de capitaux) interdit à la France d'interdire les pays tiers (Chine, US ...)
Article 42 https://fr.wikipedia.org/wiki/Articl...urop%C3%A9enne
Article 48 https://fr.wikisource.org/wiki/Trait...nne#Article_48 (une ligne des traité doit être changé à l'unanimité) soit en probabilité 3 heures tout les 100 000 ans.
no comment
Avatar de marsupial
Membre expert https://www.developpez.com
Le 27/02/2018 à 14:35
Les désaccords entre les partenaires pouvant survenir sur les domaines de recherche à suivre me semblent nombreux. Quel fond sera versé à quel projet ? Pourtant l'énoncé de la volonté du ministre de l'économie et des finances allèche mes babines. Par contre, je ne savais pas que la France disposait d'un fond de 10 milliards destiné à la recherche et à l'innovation. Je me demande comment se répartit ce fond. Nos universités et grandes écoles pourraient être mises à contribution en partenariat avec des industries de pointe.

Toujours est-il que l'innovation représente un moteur de croissance et donc que ces trois piliers laissent rêveur. Le potentiel est là. La volonté aussi mais l'ensemble des 27 suivront-ils ? Malheureusement, désormais, pour résister aux chinois et américains l'union fera la force. Chimère si des partenaires ne peuvent résister à l'appel des yeux de chimène qu'ont ces deux Titans pour nos cerveaux et nos pépites.

Donc les obstacles à abattre rendent la tâche de la mise en place complexe. Il s'agit ainsi d'un objectif louable. Par contre, de mon point de vue, le parcours pour que cela aboutisse semble parsemé d'embûches pour faire naître des champions. Il est loin de la coupe aux lèvres.
Avatar de Uther
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 27/02/2018 à 15:23
Citation Envoyé par headmax Voir le message

Article 63 (mouvement de capitaux) interdit à la France d'interdire les pays tiers (Chine, US ...)
Article 42 https://fr.wikipedia.org/wiki/Articl...urop%C3%A9enne
Article 48 https://fr.wikisource.org/wiki/Trait...nne#Article_48 (une ligne des traité doit être changé à l'unanimité) soit en probabilité 3 heures tout les 100 000 ans.
no comment
Sauf que ça n'a rien a voir avec le sujet. On parle de fond d’investissement commun dans la recherche, ce qui est tout à fait du domaine de ce que peux faire l'Europe.
Tu sors une série d'article en mode François Asselineau, qui ont plutôt a voir avec le protectionnisme vis a vis des capitaux étranger.
Avatar de wolinn
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 27/02/2018 à 15:32
En théorie, c'est intéressant. En pratique, nous autres européens avons un certain talent pour créer des grands machins bureaucratiques pas toujours très efficaces.
Comme pour l'agence spatiale européenne, par exemple, il y aura des règles complexes pour que chaque membre puisse récupérer ce qu'il verse sous forme de projets.

A suivre quand même...
Avatar de Zirak
Inactif https://www.developpez.com
Le 27/02/2018 à 15:45
Citation Envoyé par Uther Voir le message
Sauf que ça n'a rien a voir avec le sujet. On parle de fond d’investissement commun dans la recherche, ce qui est tout a fait du domaine de ce que peux faire l'Europe.
Tu sort une série d'article en mode François Asselineau, qui ont plutôt a voir avec le protectionnisme vis a vis des capitaux étranger.
Faut pas faire attention, c'est devenu une telle nécessité de devoir critiquer l'UE / les USA / le système / le gouvernement, qu'ils ne cherchent même plus à savoir si leur discours à un semblant de lien plus ou moins éloigné avec les articles en cours.

A partir du moment où dans la news, on peut lire "Europe", "européen", "européenne", ça fait tilt dans leur tête et ils se mettent automatiquement à réciter certains articles en mode "on peut rien changer olol²".
Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 27/02/2018 à 16:03
Les collaborations entre pays Européen, ça existait déjà avant l'UE, ça existera après l'UE.
C'est pas forcément mal.

Mais là on est dans l'austérité, il faut faire des économies, dans la situation actuelle on peut difficilement se permettre de dépenser de l'argent...
Il faut gérer le budget et voir les priorités. (le mieux à faire ce serait de relancer l'industrie)
J’espère que la proposition de la France ne passera pas.
Même si c'est cool la technologie, les réseaux, tout ça...

===
Par contre "DARPA" ça me rappelle la phrase "Une femme ? C'est pas lui...".
Phrase qu'on ne voit pas dans cette vidéo, parce que c'est juste avant :
Avatar de Anselme45
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 27/02/2018 à 16:21
Quand est-ce que ce petit monde de politicards et de fonctionnaires européens vont cesser de vouloir prendre exemple sur les USA et essayer de les copier?

On va faire un DARPA européen... Pourquoi pas une NSA? Cela ne fonctionnera jamais!

Quand les américains veulent créer une organisation au niveau fédéral, il n'y a qu'une entité qui décide: Le gouvernement US!

Quand l'UE veut faire quelque chose, il y a 28 (bientôt 27 après le Brexit) gouvernements qui doivent se mettre d'accord! ET cela fini toujours en marchandage de tapis: "Nous les Polonais on est d'accord si la direction de l'organisation est placée à Varsovie"... "Ah ben nous les italiens on veut que le centre de recherche soit à Rome...", "A flûte alors! Nous les Luxembourgeois, on est d'accord mais alors on veut un centre de recherche sur la vie sexuelle des fourmis rouges en compensation!"

Histoire de se faire une idée du bordel, il suffit de prendre l'exemple sur l'agence spatial européenne (ESA)... Attention, on s'accroche... Centre R&D à Norwijk en Hollande, Centre des archives & documentation à Frascati en Italie, Centre de contrôle des vols à Darmstadt en Allemagne, site de lancement à Kourou en France et la direction générale à Paris!

Et attention, on ne parlera pas du déroulement des projets: Quand tu dois faire une séance pour décider du moindre point de détail, tu te retrouves avec 15 types autour d'une table: 3 ou 4 de l'ESA, 3 ou 4 types représentant le maître d'oeuvre du projet (style le "prime contractor" qui livre le satellite à l'ESA), 3 ou 4 types pour chaque niveau de sous-traitants (la société qui fournit au prime contractor un instrument particulier, le sous-traitant du sous-traitant qui fournit un composant de l'instrument, etc, etc.)... Une vraie usine à gaz!
Avatar de Uther
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 27/02/2018 à 17:17
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
Les collaborations entre pays Européen, ça existait déjà avant l'UE, ça existera après l'UE.
C'est pas forcément mal.
Certes mais l'Europe et son marché commun aide quand même a trouver des raisons de collaboration.

Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
Mais là on est dans l'austérité, il faut faire des économies, dans la situation actuelle on peut difficilement se permettre de dépenser de l'argent...
Il faut gérer le budget et voir les priorités. (le mieux à faire ce serait de relancer l'industrie)
Sauf que négliger la recherche, c'est justement le chemin le plus court pour se retrouver avec une industrie dépassée. Ça a été un gros défaut de la France ces dernières années. Si on veut développer notre industrie de manière durable la recherche est indispensable.
Avatar de headmax
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 27/02/2018 à 19:33
Citation Envoyé par Uther

Sauf que ça n'a rien a voir avec le sujet. On parle de fond d’investissement commun dans la recherche, ce qui est tout à fait du domaine de ce que peux faire l'Europe.
Tu sors une série d'article en mode François Asselineau, qui ont plutôt a voir avec le protectionnisme vis a vis des capitaux étranger.
Je n'ai pas parlé de celui qu'on ne doit pas dire le nom, j'ai juste rappelé les rêves et les réalités :
- article 48 : une nouvelle loi hors traité de Lisbonne qui est le package de loi négocié depuis 60 ans et qui est en cours de passage en droit Européen vers droit National via les Gopés.
- article 63 : Tu es sur d'avoir un niveau juridique? parce c'est le problème N°1 ce qu'on nous avons accepté les Chinois ne l'on pas fait, il s'agit d'un accord asymétrique (un gagnant et un perdant). Les Chinois on droit d’acheter des châteaux, vignes Français et récemment des terres agricoles le contraire se n'est pas vrai ...
C'est ça répond a une phrase :
Citation Envoyé par Michael Guilloux

l'industrie européenne pour concurrencer les rivaux américains et chinois
Nous avons des lauréats Français, sauf que leur application industriel se fait en Chine et Corée, c'est un Français Serge Haroche qui est à l'initiative de l'invention du SSD et bien d'autres technologies mais leur application industriel se font encore hors de France qui protège nos intérêts déjà? https://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_..._du_prix_Nobel
Avatar de ddoumeche
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 27/02/2018 à 19:45
Au lieu de dépenser des milliards dans des comités théodule, on ferait mieux de muscler notre défense tant qu'il n'est pas trop tard face à la guerre inévitable qui s'en vient.

2.5 milliards, c'est un porte avion par an, et ce ne sera pas de trop.
Contacter le responsable de la rubrique Accueil

Partenaire : Hébergement Web