Une étude en Grande-Bretagne propose d'augmenter les impôts sur les géants de la tech
Pour financer un revenu universel de base

Le , par Coriolan, Chroniqueur Actualités
Face à la montée en puissance de l’automatisation et le développement rapide de l’intelligence artificielle, beaucoup d’études tentent tant bien que mal d’élucider l’impact social de la robotique et de l’IA sur le marché de travail. En Europe, la Commission européenne a adopté l’année dernière un rapport suggérant de taxer les robots, un rapport adopté également par le parlement européen en vue de mettre en place une législation au niveau européen.


En Grande-Bretagne aussi, la question de l’impact de la robotisation sur le marché de travail fait débat. Une nouvelle étude préconise d’augmenter les impôts sur Amazon, Facebook et Apple pour offrir à chaque citoyen dont l’âge ne dépasse pas 55 ans un revenu universel de base de 10 000 livres sterling. Toujours selon cette étude, cette mesure devrait aider à réduire le risque de perte d’emploi liée à l’automatisation et l’IA.

La Royal Society of Arts propose que le gouvernement britannique augmente les impôts sur les firmes de technologie, d'introduire des impôts sur la fortune, ou bien d’emprunter l’argent des marchés financiers afin de créer un fonds d’investissement souverain dont le but est de financer le revenu universel de base.

Les citoyens pourront demander jusqu’à 5000 £ par an sur une période de deux années, cette somme servira à financer les coûts de formation et d’apprentissage, la protection sociale, ou lancer un nouveau business. En contrepartie, les bénéficiaires devront délaisser d’autres avantages comme l’allocation de demandeur d’emploi et les crédits d’impôt.

L’idée d’un revenu universel de base est de verser sur une base individuelle, un revenu sans conditions de ressources ni obligation ou absence de travail. Cette mesure est soutenue par plusieurs personnalités, notamment Bill Gates et Mark Zuckerberg, pour faire face à la perte en masse d’emplois qui pourrait survenir si les robots remplacent les humains au travail. En Angleterre, la banque centrale estime que 15 millions d’emplois sont menacés de disparaître.

Les partisans du revenu universel de base sont pour la plupart issus de la gauche radicale, bien que l’idée est supportée à droite aussi par des libéraux néoclassiques. Ces derniers estiment que cette mesure pourrait dynamiser l’entrepreneuriat et remplacer les prestations de l’État.

Le revenu de base a été appliqué à titre expérimental dans quelques pays. En Finlande, plus de 2000 personnes sans emploi âgées entre 25 et 58 ans ont été payées 560 euros par mois, le but étant de tester ce mode de fonctionnement économique. De même, le gouvernement écossais a quatre conseils qui œuvrent pour tester la solution, tandis que le parti du travail examine également cette idée.

Selon la Royal Society of Arts, payer une somme de 5000 £ par an pendant deux ans pourrait coûter près de 14,5 milliards de £ par an si la mesure est adoptée pendant dix années et le taux de souscription est au complet. Au total, le coût de l’application du revenu de base s’élèverait à 462 milliards de £, mais si certaines prestations et certains allégements fiscaux sont supprimés, 273 milliards pourraient être épargnés.

Le fonds que cette étude préconise de créer s’appuie sur une solution similaire appliquée par le gouvernement de Thatcher vers la fin des années 1980. En effet, durant cette période, les entreprises qui le souhaitaient avaient reçu des allocations afin de se lancer dans un nouveau business, une aide qui s’élevait à 120 £ par semaine (compte tenu de l’inflation aujourd’hui) et pendant une année.

Selon le rapport, le fait de financer un fonds souverain grâce aux impôts perçus sur les fortunes individuelles ou bien sur les firmes multinationales devrait réduire la dépendance de l’État à l'impôt sur le revenu et l’assurance. Ce modèle une fois appliqué devrait complémenter les autres politiques de bien-être social comme le logement et les prestations d’invalidité.

En plus de payer des dividendes aux citoyens, ce fonds souverain pourrait être exploité de façon similaire à la Norvège et la Nouvelle-Zélande pour investir dans le monde entier ou bien supporter les projets d’infrastructure au Royaume-Uni.

La RSA a dit que la Grande-Bretagne pourrait tirer avantage de ses coûts d’emprunt historiquement bas sur les marchés financiers pour doter le fonds d’obligations dont la valeur est environ 200 milliards de £. Les auteurs de l’étude ont informé que cette somme colossale pourrait être remboursée grâce à la croissance économique issue des dépenses sur le bien-être social des citoyens.

Si le revenu universel de base a plusieurs partisans à gauche comme à droite, notamment pour ses bienfaits supposés sur l’emploi (incitation aux lancements de projets, prise de risque…) et la justice sociale. Certains libéraux eux remettent en cause ce mode de fonctionnement, en posent la mesure du travail par l'emploi comme prérequis indispensable au versement de tout revenu, et jugent donc le revenu de base comme immoral. Ils y voient une remise en cause de la valeur travail. Certains craignent aussi que ce revenu incite ses bénéficiaires à ne pas chercher de travail (ou à moins s’employer). Pour cette raison, ils proposent des versions hybrides du revenu de base pour éliminer la possibilité de recevoir un revenu sans travail, toutefois, l’introduction de conditions augmente considérablement la complexité du dispositif.

Source : The Guardian

Et vous ?

Faut-il augmenter les impôts sur les géants de la tech pour financer un revenu universel de base ?

Voir aussi :

Le Parlement européen adopte le rapport sur la robotique, en écartant les questions d'impôt sur le travail des robots et de revenu universel de base
Mark Zuckerberg s'érige en défenseur du revenu universel lors d'une allocution à l'occasion de la remise des diplômes de Harvard


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse Signaler un problème

Avatar de headmax headmax - Membre expérimenté https://www.developpez.com
le 17/02/2018 à 2:28
Ce pays respire l'indépendance , et par magie la préoccupation de leur dirigeant est l'intérêt national qui passe avant tout par la remise en santé de leur citoyen, leur économie, leur loi s'appliquant qu'à eux, viva brexit. ou est l'intérêt national le leitmotive de nos politiques soucieux de l'intérêt général Français, on liquide les hôpitaux, on recrute des infirmières espagnoles, roumaines, on voit les hospices création 100% Française vieille de 800 ans créé à partir de la cassette du Roi St Louis Canonisé dont le premier hospices fut Hôpital des Quinze-Vingts (300 lits) à Paris, la France (la Libre), ou l'État providence, ou le sentiment de l'État protecteur, face à la mort le mariage, la naissance les Français sont tous égaux St Louis.
Avatar de Luckyluke34 Luckyluke34 - Membre émérite https://www.developpez.com
le 20/02/2018 à 13:42
Ouais, fin faut pas pousser non plus, Theresa May s'était empressée d'inviter les géants de la tech à déménager au Royaume-Uni après que l'UE a demandé à l'Irlande de procéder à des régularisations de taxes. Et elle a déclaré en 2017 que son gouvernement continuerait au contraire à diminuer l'impôt sur les sociétés.

Ce n'est pas parce qu'une étude est sortie que c'est le point de vue de l'exécutif britannique et que ça va être appliqué demain.
Avatar de Madmac Madmac - Membre éclairé https://www.developpez.com
le 21/02/2018 à 3:18
Citation Envoyé par Luckyluke34 Voir le message
Ouais, fin faut pas pousser non plus, Theresa May s'était empressée d'inviter les géants de la tech à déménager au Royaume-Uni après que l'UE a demandé à l'Irlande de procéder à des régularisations de taxes. Et elle a déclaré en 2017 que son gouvernement continuerait au contraire à diminuer l'impôt sur les sociétés.

Ce n'est pas parce qu'une étude est sortie que c'est le point de vue de l'exécutif britannique et que ça va être appliqué demain.
Après les baisses d’impôts des entreprises américaines, ce serait tout bonnement suicidaire. Apparemment, leurs université produisent des chercheur gauchistes à la tonne (anglaise)..
Avatar de Ryu2000 Ryu2000 - Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
le 21/02/2018 à 8:53
Citation Envoyé par Coriolan Voir le message
Toujours selon cette étude, cette mesure devrait aider à réduire le risque de perte d’emploi liée à l’automatisation et l’IA.
Ahah ! Je savais que tous les "spécialistes" qui s’exprimaient en disant que la robotisation et l'IE créeraient plus d'emplois qu'elles n'en détruiraient, mentaient (ou se trompaient) !
Robotisation + IA = perte d'emploi.
Parce que les nouveaux emplois qui peuvent être créé sont moins nombreux que les emplois qui peuvent être supprimé.

Citation Envoyé par Coriolan Voir le message
Les citoyens pourront demander jusqu’à 5000 £ par an sur une période de deux années, cette somme servira à financer les coûts de formation et d’apprentissage, la protection sociale, ou lancer un nouveau business. En contrepartie, les bénéficiaires devront délaisser d’autres avantages comme l’allocation de demandeur d’emploi et les crédits d’impôt.
Un revenu universel de 2 ans me semble plus intéressant qu'un revenu universel à vie.
Parce que là ça peut marcher l'histoire de "Je prend 2 ans pour me former ou créer mon entreprise et je ne m'inquiète pas pour me loger et me nourrir".

Citation Envoyé par Coriolan Voir le message
La RSA a dit que la Grande-Bretagne pourrait tirer avantage de ses coûts d’emprunt historiquement bas sur les marchés financiers pour doter le fonds d’obligations dont la valeur est environ 200 milliards de £. Les auteurs de l’étude ont informé que cette somme colossale pourrait être remboursée grâce à la croissance économique issue des dépenses sur le bien-être social des citoyens.
Il faudrait peut être arrêter de toujours emprunter et de creuser la dette...
Je n'aime pas les marchés financiers, j'aimerais bien un monde ou ça n'existe pas.

Citation Envoyé par Coriolan Voir le message
En Grande-Bretagne aussi, la question de l’impact de la robotisation sur le marché de travail fait débat. Une nouvelle étude préconise d’augmenter les impôts sur Amazon, Facebook et Apple pour offrir à chaque citoyen dont l’âge ne dépasse pas 55 ans un revenu universel de base de 10 000 livres sterling.
Y'en a qui ont essayé, ils ont eu des problèmes.
Ces entreprises paient des équipes d'avocats, pour maquer les revenus et trouver des failles pour ne pas payer d'impôts.

À moins que ce soit une taxe qui s'applique après (comme la TVA), mais ça m'étonnerait.

===
Et de toute façon si le Royaume Uni dit "On taxe Amazon, Google, Apple" les britanniques pourront acheter leur produits dans un pays voisin.
Si l'UE taxes les GAFA, les unions européens pourront commander sur le continent américain vu qu'il y aura le CETA.
Avatar de Zirak Zirak - Inactif https://www.developpez.com
le 21/02/2018 à 9:33
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message

Un revenu universel de 2 ans me semble plus intéressant qu'un revenu universel à vie.
Parce que là ça peut marcher l'histoire de "Je prend 2 ans pour me former ou créer mon entreprise et je ne m'inquiète pas pour me loger et me nourrir".
Oui enfin je ne connais pas le coût de la vie au R-U, mais vu que pour avoir ce "revenu universel", tu devras abandonner tes allocs chômage (je ne sais pas non plus combien cela représente la-bas), je doute très fortement qu'avec 5000£ (soit à peu près 5600€) tu puisse vivre une année complète tout en payant une formation ou en montant un business...

Surtout que revenu universel, implique que tout le monde le touche, tout le monde n'a pas forcément besoin de se former ou ne veut pas monter sa boite, du coup tu leur donne 2x5000£ pour se faire plaisir ou tu ne leur donne pas ? Si tu ne leur donne pas, ce n'est plus trop universel.

La si j'ai bien compris, cela serait plus un revenu universel de 10 000£ (par an du coup je suppose), qui pourront être accompagnés en +, de 2x5000£ pour te former et/ou monter une boite et pas seulement un revenu universel de 2x5000£. En tout cas je doute fortement qu'un londonien puisse se loger et se nourrir, tout en suivant une formation, avec seulement 5000£ pour une année complète.
Avatar de Jon Shannow Jon Shannow - Expert confirmé https://www.developpez.com
le 21/02/2018 à 9:48
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
Ahah ! Je savais que tous les "spécialistes" qui s’exprimaient en disant que la robotisation et l'IE créeraient plus d'emplois qu'elles n'en détruiraient, mentaient (ou se trompaient) !
Tellement pressé de craché sur l'UE, que même IA c'est trop long !
Avatar de Bousk Bousk - Rédacteur/Modérateur https://www.developpez.com
le 21/02/2018 à 9:50
Citation Envoyé par Coriolan Voir le message
pour financer un revenu universel de base
Citation Envoyé par Coriolan Voir le message
un revenu universel de base de 10 000 livres sterling
wow sacré chiffre ! Très élevé, ça sent le revenu annuel donc... et là c'est plutôt faiblard.
Citation Envoyé par Coriolan Voir le message
à chaque citoyen dont l’âge ne dépasse pas 55 ans
Tiens, ça pue maintenant cette histoire...
Citation Envoyé par Coriolan Voir le message
Les citoyens pourront demander jusqu’à 5000 £ par an sur une période de deux années, cette somme servira à financer les coûts de formation et d’apprentissage, la protection sociale, ou lancer un nouveau business.
Ha ué, rien à voir avec la choucroute donc !
Je sais que le terme de "revenu universel" est un joli mot-clé mais là il s'agit tout juste d'une prime pour réorienter sa carrière.
En plus avec £5K sur 1 an, j'espère qu'ils vivent dans la campagne profonde sinon y'a même pas de quoi se loger.
Avatar de halaster08 halaster08 - Membre expert https://www.developpez.com
le 21/02/2018 à 9:52
Citation Envoyé par Zirak Voir le message

La si j'ai bien compris, cela serait plus un revenu universel de 10 000£ (par an du coup je suppose), qui pourront être accompagnés en +, de 2x5000£ pour te former et/ou monter une boite et pas seulement un revenu universel de 2x5000£. En tout cas je doute fortement qu'un londonien puisse se loger et se nourrir, tout en suivant une formation, avec seulement 5000£ pour une année complète.
Un londonien non, mais dans le reste du pays c'est sûrement plus plausible (sauf quelques grosses villes), comme pour la France avec Paris, il me semble que le RSA est le même alors que tu peux même pas payer une chambre d'étudiant avec ...
Donc oui pour vivre dans une grosse ville le revenu universel ne suffit pas mais est-ce vraiment un problème ?
En plus c'est juste une proposition, le montant ça peut changer le plus dur c'est déjà de faire accepter l'idée.
Avatar de Ryu2000 Ryu2000 - Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
le 21/02/2018 à 10:07
Si c'est 5 000£/ an, ça ferait comme un RSA de 416,67£/mois (472,189€).
Sauf qu'en France on peut cumuler les aides.
Ceux qui ne souffrent pas de phobie administrative et qui ont les informations, peuvent bénéficier de plusieurs aides.

Moi personnellement je n'aime pas l'administration et remplir des formulaires, à une époque j'aurai pu demander les APL et j'ai trop eu la flemme, j'en avais pas besoin de toutes façon...
La «phobie administrative» est désormais une marque déposée par Thomas Thévenoud
Avatar de Zirak Zirak - Inactif https://www.developpez.com
le 21/02/2018 à 10:15
Citation Envoyé par halaster08 Voir le message
Un londonien non, mais dans le reste du pays c'est sûrement plus plausible (sauf quelques grosses villes), comme pour la France avec Paris, il me semble que le RSA est le même alors que tu peux même pas payer une chambre d'étudiant avec ...
Donc oui pour vivre dans une grosse ville le revenu universel ne suffit pas mais est-ce vraiment un problème ?
En plus c'est juste une proposition, le montant ça peut changer le plus dur c'est déjà de faire accepter l'idée.
Non, mais le RSA, c'est pour manger et payer ton toit à la base, la les 5000£ c'est pour te former ou monter un business en +. C'est bien pour cela que je dis que ce n'est pas un revenu universel, mais une aide en + du revenu universel.

En France, quand tu es au RSA, tu peux avoir des aides voir une prise en charge complète pour certaines formations, tu ne vas pas payer une formation à plusieurs milliers d'euros de ta poche avec ton RSA (ce qui est impossible financièrement de toutes façons).

Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
Si c'est 5 000£/ an, ça ferait comme un RSA de 416,67£/mois (472,189€).
Sauf qu'au R-U, il n'y a pas toutes les aides françaises, donc penses-tu vraiment qu'on puisse vivre ET payer une formation avec 472€ par mois ? Encore une fois, j'en doute.

Déjà en France, si les gens au RSA s'en sortent, c'est justement car il y a les aides sinon ils finiraient tous SDF, c'est pas avec 3/400€ par mois que tu paies ton loyer, ta bouffe et toutes tes factures, même dans le trou du cul de la Creuse. ^^
Contacter le responsable de la rubrique Accueil