Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Mark Zuckerberg s'érige en défenseur du revenu universel
Lors d'une allocution à l'occasion de la remise des diplômes de Harvard

Le , par Stéphane le calme

43PARTAGES

19  0 
Si Mark Zuckerberg est un ancien étudiant en informatique et en psychologie de l’université américaine Harvard, il n’en était pas diplômé : il avait décidé d’abandonner ses études il y a 13 ans pour se consacrer à son projet Facebook. Mais Harvard a décidé de lui accorder un diplôme honoris causa (à titre honorifique) de docteur en droit. C’est à l’occasion de la remise des diplômes qu’il a été invité à la prestigieuse université pour être l’orateur du discours d’adieux aux diplômés.

Durant cet exercice, il a raconté quelques anecdotes sur son passage à l’université, mais dans son discours il en a également profité pour délivrer un message à forte tonalité politique. Faisant allusion à la génération Y, il a estimé que tout le monde devrait recevoir un revenu de base universel.

« Quand nos parents ont reçu leur diplôme, leur but dans la vie venait, de manière simple, de leur travail, de leur église, de leur communauté. Mais, aujourd’hui, la technologie et l’automatisation détruisent de nombreux emplois. Le nombre de membres diminue dans toutes les communautés. Beaucoup de gens se sentent déconnectés et déprimés et tentent de remplir un vide », a indiqué Zuckerberg.

Marck Zuckerberg a expliqué que l'un des plus grands défis qui attendent la nouvelle génération est « le niveau d'inégalité des richesses ». « Il y a quelque chose qui cloche dans notre système quand on voit que je peux partir d'ici et gagner des milliards de dollars en 10 ans, pendant que des millions d'étudiants ne peuvent même pas rembourser leurs prêts », a-t-il déploré.

Aussi, il s'est prononcé en faveur du revenu universel de base : pour le fondateur de Facebook, s'assurer que tout le monde reçoive un salaire de base leur permettant de prendre plus de risques et d'essayer de nouvelles choses, tout en sachant qu'ils seraient encore en mesure de se permettre les choses fondamentales dont ils ont besoin.


L'idée d'un revenu de base universel est devenue populaire parmi les technologues, mais également dans la classe politique. D’ailleurs, durant les campagnes présidentielles françaises, ce sujet a déjà été évoqué par Benoît Hamon. Selon les défenseurs de cette philosophie, le revenu de base universel permet des politiques plus redistributives et sera une mesure importante dès lors que l'automatisation va remplacer le travail humain.

Zuckerberg a suggéré que le revenu de base universel fasse partie d'un « nouveau contrat social pour notre génération » : « Nous devrions avoir une société qui mesure les progrès non seulement par des mesures économiques comme le PIB, mais par combien d'entre nous ont un rôle que nous trouvons significatif ». « Nous devrions explorer des idées comme un revenu de base universel pour donner à chacun un coussin pour essayer de nouvelles choses ».

« Nous allons changer de travail à plusieurs reprises, nous avons donc besoin de services de protection de l’enfance et des soins de santé qui ne sont liés à aucune entreprise. Nous allons tous faire des erreurs, donc nous avons besoin d'une société qui se concentre moins sur le fait de nous enfermer ou de nous stigmatiser. Et à mesure que la technologie évolue, nous devons nous concentrer davantage sur l'éducation continue tout au long de notre vie ».

« Eh oui, donner à tous la liberté de poursuivre son but n'est pas gratuit. Les gens comme moi devraient payer pour cela. Nombreux sont ceux d’entre vous qui vont vous en sortir et vous devriez faire de même ».

Pour le chercheur et écrivain américain Evgeny Morozov, qui a beaucoup travaillé sur les enjeux du numérique, l’une des raisons qui expliquent l’intérêt de la Silicon Valley pour le revenu universel est liée à la nature précaire des emplois. Cette dernière « serait mieux supportée si les employés disposaient par ailleurs d'une ressource stable. Conduire une voiture pour Uber serait alors vécu comme un loisir, agrémenté d'un petit bénéfice matériel. Un peu comme la pêche, mais en plus social ».

Une autre explication, est que « L'automatisation croissante de l'industrie risque à terme de multiplier encore le nombre de chômeurs: le versement à tous d'un petit pécule garanti et sans condition permettrait d'éloigner la menace d'un soulèvement populaire ».

Source : Facebook (discours écrit en entier), Harvard

Voir aussi :

Le Parlement européen adopte le rapport sur la robotique, en écartant les questions d'impôt sur le travail des robots et de revenu universel de base

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de doc
Membre averti https://www.developpez.com
Le 27/05/2017 à 15:15
Si Facebook ne faisait pas les optimisations fiscales qui lui permettent de payer un impôt de misère, on pourrait peut être commencer à prêter attention à ce type de propos.
15  1 
Avatar de Conan Lord
Membre expert https://www.developpez.com
Le 29/05/2017 à 12:22
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message

La première protection de l'enfance ce sont les parents.
Au lieu d'attendre que l'entreprise ou la société s'occupe de vos enfants, occupez-en vous même.
Facile quand cette même société d'impose soit de travailler 35 - 40 h, soit de passer dans la catégorie "assisté à 'intégrer' à tout prix". L'un des intérêts du revenu universel serait de supprimer ce paradoxe sans queue ni tête : l'objectif de tout individu est de ne pas s'occuper de ses enfants, ou d'avoir un conjoint dont la fiche de paie est suffisante pour toute une famille, ou de devenir assistante maternelle.
4  0 
Avatar de Kearz
Membre expert https://www.developpez.com
Le 29/05/2017 à 14:57
Citation Envoyé par Mat.M Voir le message
mouuuahaha elle est bien bonne celle-là
quelle belle tartufferie

ce qui va se passer lorsqu'on pourra toucher le revenu universel: des tas d'individus vont finir par être inactifs et se laisser aller,finir livrés à eux-mêmes..
Et se laisser aller à quoi ?

Je vous le donne dans le mille à consulter toute la journée...Facebook
Comme ça Facebook engrangera encore plus de revenus publicitaires

C'est normal venant d'un reptilien illuminati.. Oh wait, ça n'existe pas?
Et c'est bien connu, le but ultime : être riche pour ne plus rien glander! .. Oh wait, c'est faux aussi?

Le revenu universel est un revenu permettant de profiter de ta vie comme tu l'entends:
- Travailler toujours autant, gagner plus et se payer des loisirs plus cher?
- Travailler moins pour [profiter || s'occuper de sa famille || pour faire du sport || lancer un projet] sans pour autant galérer à la fin du mois
- Éviter les castes: les "profiteurs" (-Nom que tu souhaites-) VS les exploités par le "ras le bol fiscal".

Au passage le revenu universel, via test, a déjà prouvé: la chute de la criminalité, l'augmentation des durée d'études, l'augmentation du nombre de bénévole. (https://fr.wikipedia.org/wiki/Revenu_de_base)
Donc ça n'augmente pas le temps de glandouille (et d'ailleurs, ça ne fait pas de mal de glander un peu, non?).

(Et il ne faut pas non plus confondre les entreprises, leurs buts et rôles avec le rôle des états. Impôt d'une entreprise != budget social des états.)
4  0 
Avatar de koyosama
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 29/05/2017 à 15:26
Citation Envoyé par Mat.M Voir le message

ce qui va se passer lorsqu'on pourra toucher le revenu universel: des tas d'individus vont finir par être inactifs et se laisser aller,finir livrés à eux-mêmes..
Et se laisser aller à quoi ?
Coca-Cola qui rend obèse et diabétique.Les industriels ils s'en fichent tant que ça rapporte de l'argent
Avant de dire cela, je te conseille de visiter le monde, de regarder la cartographie des pays riches et tu verras qu'il est tres tres tres petit. Quand on dit qu'il y a que 5% de pays developes, et encore dans les 5% une bonne partie de la population est inactive.

Le but de la technologie et la progression est de te rendre plus feignant pour qu'un jour plus aucun humain puisse travailler. Si tu developes sans savoir sa, c'est que tu ne sais pas ce que tu fais.

Ensuite, crois moi la drogue est partout, on est tous dependant de quelque chose, comme le sport, le cafe, l'amour, le sex, pokemon go, whatever ... Simplement parce qu'on est humain.

On est arrive a un stade ou tu dois etre super-accompli juste pour faire un job simple. Pour etre un developeur junior ou encore juste apprenti barman, tu dois avoir 5 ans d'experience maintenant. Que le chomage est mal utilise c'est la faute de l'individ, pas du systeme, c'est facile le blamer le prof parce qu'il y a des trcheurs en classe. C'est facile de blamer des dealers de drogues quand c'est les consommateurs qui achetent. En fait c'est facile de dire des choses quand on est soi-meme directement ou indirectement responsable sans faire quelque chose.

Le but d'une alloc chomage, d'un RSA, de toute aide c'est de pouvoir revenir dans le monde du travail. Aujourd'hui en France, on associe Pole Emploi avec Alloc ou Glanderie Cash Factory. Sa c'est parce qu'on sait pas invente un bon systeme. On oublie que la mission de Pole Emploi, ce n'est pas de te filer du fric mais de te remettre sur le marche du travail. Malheuresment tout le monde en abuse et on en arrive a des derisions pas possible. Je pense que la fusion Assedic et ANPE est une tres grosse erreur.

Le but du revenu universel serait ne plus travailler pendant un temps pour se consacrer sur des formations professionalisante sans avoir les restrictions de la vie courante. Le temps c'est de l'argent. Je peux te dire que dans le passe, j'ai fait des jobs de merde et essayer d'apprendre en meme temps, c'est juste un effort herculeen. C'est possible mais il faut avoir des nerfs d'acier et des conditions favorable. C'est pas facile et on se ramasse tous les insultes de gars chanceux qui ont un boulot par chance. Imagine que tu n'as pas tes parents derriere, ou quelqu'un, ou que tu aies une malchance de la vie, alors tout peut basculer.

Quand tu as du temps libre pour apprendre et que tu n'as pas a reflechir comment tu vas payer ta bouffe pour le repas du soir, tu es juste content. Tout les chomeurs n'utilisent pas leur temps pour faire ce qu'il devrait justement faire, mais tout le monde n'est pas tout le monde. Par exemple, 40% bac +5 sont aux chomage les premiers annees parce qu'ils n'ont pas d'experiences. Il pourraient utilise ce temps pour faire des stages, des formation professionnels et un contexte professionnel que les universites ne peuvent fournir, des cours pour extensionner leur cursus initial. Je pense que c'est mieux que d'enchaines les pauvres boulots qui font tachent sur le CV surtout dans l'ere des talents ou maintenant trouver un job revient a du miracle.

Je pense que la societe moderne de demain devrait-etre que les jobs de merde sont juste des templins temporaire pour des jobs classiques qui sont bien payes. On devrait etre plus pragmatique sur la facon de faire.
3  0 
Avatar de Zirak
Inactif https://www.developpez.com
Le 30/05/2017 à 16:36
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message

Ce sont des gens motivé par le travail, qui sont pressé d'avoir des responsabilités, de s'émanciper et tout ça.
Ces gens là sont courageux, ils savent ce qu'ils veulent faire de la vie. (c'est souvent beaucoup moins clair pour ceux qui restent à l'école)
Euh oui et non.

Il y a des gens comme ça c'est vrai, certains savent très jeune ce qu'ils veulent faire, et pour certains métiers, cela passait forcément par un BEP ou un CAP (ou un bac pro). Mais pas que.

Je me rappelle quand j'étais au lycée ou à la fin du collège (y'a 15/20 ans donc), la majorité de ceux qui allaient dans ces branches, ce n'était pas pour goûter au monde du travail au plus vite, c'était surtout car ils n'avaient pas les notes suffisantes (pour diverses raisons) pour rester dans les filières générale / techno.

Et c'est pour cela qu'il y avait les 1ère d'adaptations de souvenir, ça permettait à ceux qu'on avait mis en BEP/CAP par manque de niveau, de retourner dans une filière plus "générale" et passer un bac techno.

Je trouvais ce principe pas mal, car il suffisait de diverses raisons (un prof pas très pédagogue par exemple) pour foirer une année, et qu'on décrète que tu avais pas le niveau pour continuer. Du coup, tu te retrouvais en BEP (avec un bon prof si on reste sur le même exemple), avec une super moyenne, tu avais ton BEP, et derrière via la 1ère d'adaptation, tu retournais sur un BAC techno et tu pouvais enchainer sur des études supérieures.

Pour en revenir au revenu universel, bien sûr que tout le monde ne reprendra pas des études (sans même parler de ne pas aimer l'école, certains ont déjà tous les diplômes qu'il faut), c'est juste un exemple de ce qu'il permettrait de faire. Aujourd'hui, si tu veux te reconvertir, ce n'est pas forcément très simple ou possible financièrement. la au moins, tu sais que tu peux suivre une formation, sans être payé au lance-pierre.

Après d'autres en profiteront pour monter leur société plus facilement, pour simplement arrondir leurs fins de mois avec une activité X ou Y, d'autres resteront en effet à glander devant la télé, d'autres feront du bénévolat, etc etc.

C'est justement le principe, du fait qu'il y a de moins en moins de boulot, laisser le choix au gens de faire un truc qui les intéresse sans forcément finir SDF, et/ou de ne pas aller bosser pour un salaire qui ne leur permet pas de vivre convenablement.

Je comprends que l'on puisse douter de la possibilité de financer cela (bien qu'il y a déjà moult propositions différentes viables), mais douter du bien-fondé du truc, et penser que 95% des français vont se transformer en glandeurs scotchés devant la télé, honnêtement, je ne comprends pas.

Ou alors si cela arrivait, cela voudrait dire que la majorité des français, va actuellement bosser à contre cœur, et qu'elle préférerait glander devant la télé, et donc que de toutes façons ce système n'est pas sain puisqu'il force les gens à faire ce qu'ils n'ont pas envie.

La devise du pays c'est LIBERTE, égalité, fraternité. Pourquoi cela n'inclurait pas la liberté de faire ce que l'on veut de nos journées et de notre avenir ?
3  0 
Avatar de steflinux
Membre actif https://www.developpez.com
Le 28/05/2017 à 10:10
Je n'ai jamais caché mon militantisme pour le revenu universel (ou revenu minimal, peut importe son nom).
Heureusement que des gens influents s'y impliquent (même si le Facebook actuel est une horreur en bien des points).

société qui se concentre moins sur le fait de nous enfermer ou de nous stigmatiser.
C'est effectivement le paradigme actuel : police de l'emploi, et polices des allocations. Un système en échec complet.
Mais ça continue, et avec enthousiasme : à Bordeaux, maintenant, des gens empêchent que des bénévoles
aident les plus démunis, on croit rêver, surtout que Juppé est présenté comme plus modéré que les autres à l'UMP :
Voir ici, à vomir (mais bon, ça c'est la partie visible de l'iceberg) : Bordeaux: Alain Juppé s'en prend à des bénévoles distribuant des repas aux démunis

je peux partir d'ici et gagner des milliards de dollars en 10 ans, pendant que des millions d'étudiants ne peuvent même pas rembourser leurs prêts
C'est aussi ce que je dénonce à longueur de messages, concernant les frais d'entrée des écoles privées, dont du numérique : un étudiant qui s'endette en France aujourd'hui
ne pourra souvent pas rembourser. Ceci dit, il pourra en France se mettre en faillite personnelle, et repartir de là - pour certains, j'imagine que cela fait figure de stratégie...

plus grands défis qui attendent la nouvelle génération est « le niveau d'inégalité des richesses »
Effectivement, et comment les 1% de possédants et leurs 9% d'obligés vont faire pour maintenir leur emprise sur les 90% restants.
Violence vis-à-vis des échoués du système (vous pourrez d'ailleurs expérimenter dès 35-40 ans), oppression, propagande : tout cela fleurit allègrement en France aujourd'hui.

Conduire une voiture pour Uber serait alors vécu comme un loisir, agrémenté d'un petit bénéfice matériel. Un peu comme la pêche, mais en plus social
Point négatif bien vu par le rédacteur : les entreprises s'attendent à ce que des gens qualifiés restent "on-demand" pour eux, sans que cela ne leur coûte un seul centime.
Un bon lessivage de cerveaux avec de la propagande, et hop, on oriente les ressources quasi-gratuites vers son business.
Mais bon cela existe déjà : uber, microstock, kindle direct publishing, ... et le contrat zéro heure en Grande-Bretagne. C'est aussi la logique derrière les bases de CV
des SSII.

Quant à comment on finance : comme aujourd'hui, en augmentant un peu. Cela ne présente pas vraiment de challenge majeur. Ne serait-ce que 2 à 7% d'économie
sur la sécu (mal gérée) suffirait : la sécu, de mémoire, c'est 400 milliards annuels... C'est juste un exemple, mais, là, quand on veut, on peut.
Le jeu de certains partis politiques (dont UMP) est d'entretenir le FUD (doute, peur, incertitude) là-dessus, il faut le savoir, et le dire.
3  1 
Avatar de doc
Membre averti https://www.developpez.com
Le 28/05/2017 à 10:52
Detester quelqu'un, quelque chose ou une entreprise n'a rien a voir avec une idee, la misere des gens ou la verite, peut etre la justice mais c'est pas le sujet.
Rien dans ma phrase n'évoque cela. Je voulais simplement signifier qu'actuellement la réduction des inégalités est financé par l'impôt et les charges sociales, et qu'avant de donner des leçons ou de lancer des idées, la société en question devrait déjà commencer par payer la part qui lui incombe. Comment dit-on déjà : "Charité bien ordonnée commence par soi même" ?
2  0 
Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 29/05/2017 à 10:25
Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
« Quand nos parents ont reçu leur diplôme, leur but dans la vie venait, de manière simple, de leur travail, de leur église, de leur communauté. Mais, aujourd’hui, la technologie et l’automatisation détruisent de nombreux emplois. Le nombre de membres diminue dans toutes les communautés. Beaucoup de gens se sentent déconnectés et déprimés et tentent de remplir un vide »
On peut toujours avoir des buts simples aujourd'hui, mais c'est vrai qu'il est beaucoup plus difficile de trouver un emploi...
L'automatisation n'est pas la seule raison qui fait qu'il n'y a plus d'emplois, la délocalisation y est pour beaucoup.

Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
« le niveau d'inégalité des richesses ». « Il y a quelque chose qui cloche dans notre système quand on voit que je peux partir d'ici et gagner des milliards de dollars en 10 ans, pendant que des millions d'étudiants ne peuvent même pas rembourser leurs prêts »
Ouais mais ça ce sera toujours de pire en pire.
Les riches deviennent plus riches, tous les autres deviennent plus pauvres.
Et c'est pas un revenu universel qui va changer les choses...

Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
pour le fondateur de Facebook, s'assurer que tout le monde reçoive un salaire de base leur permettant de prendre plus de risques et d'essayer de nouvelles choses, tout en sachant qu'ils seraient encore en mesure de se permettre les choses fondamentales dont ils ont besoin.
En France on peut essayer des trucs, on peut être pauvre et faire des études, il existe plein d'aides.
En France il y a la chômage, il y a le RSA, il y a la sécurité social, il y a les APL, il y a des bourses, etc...

Qu'il fasse l’expérience, mais à mon avis si tu donnes de l'argent à un groupe de personnes certains n'en profiteront pas pour faire des études et se cultiver, ils vont plutôt acheter des bières et faire un barbecue...
Ou pire rester glander en regardant Hanouna à la TV...

Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
Selon les défenseurs de cette philosophie, le revenu de base universel permet des politiques plus redistributives et sera une mesure importante dès lors que l'automatisation va remplacer le travail humain.
Donc c'est un gros RSA : "on a détruits vos emplois, mais tenez voilà de l'argent pour survivre".

Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
« Nous devrions explorer des idées comme un revenu de base universel pour donner à chacun un coussin pour essayer de nouvelles choses ».
Ok alors la caissière de 45 ans va retourner faire des études, elle va apprendre la programmation, créer une startup ^^

Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
« Nous allons changer de travail à plusieurs reprises, nous avons donc besoin de services de protection de l’enfance et des soins de santé qui ne sont liés à aucune entreprise. Nous allons tous faire des erreurs, donc nous avons besoin d'une société qui se concentre moins sur le fait de nous enfermer ou de nous stigmatiser. Et à mesure que la technologie évolue, nous devons nous concentrer davantage sur l'éducation continue tout au long de notre vie ».
La première protection de l'enfance ce sont les parents.
Au lieu d'attendre que l'entreprise ou la société s'occupe de vos enfants, occupez-en vous même.
Et pour les soins de santé en France on est bien.

Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
« Eh oui, donner à tous la liberté de poursuivre son but n'est pas gratuit. Les gens comme moi devraient payer pour cela. Nombreux sont ceux d’entre vous qui vont vous en sortir et vous devriez faire de même ».
Tu paies déjà pas d’impôts, effectivement tu pourrais au moins payer pour ça ^^
Ça rapporte de vendre des données personnels à des grosses entreprises...

Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
Conduire une voiture pour Uber serait alors vécu comme un loisir, agrémenté d'un petit bénéfice matériel. Un peu comme la pêche, mais en plus social ».
Conduire une voiture pour Uber c'est de l'esclavage.
Ça paie que dalle, c'est dangereux, et tu cotises certainement pas pour ta retraite et tous les autres services.

Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
« L'automatisation croissante de l'industrie risque à terme de multiplier encore le nombre de chômeurs: le versement à tous d'un petit pécule garanti et sans condition permettrait d'éloigner la menace d'un soulèvement populaire ».
Ouais c'est vrai que les gens risquent d'être fâché quand ils seront tous sans emploi.

C'est vraiment cette phrase qui explique tout, le revenu universel c'est pour faire fermer la gueule des chômeurs.
Vous n'avez pas d'emploi ? Et ben tenez voilà de l'argent, maintenant fermez la !

Notre société ne va clairement pas dans le bon sens...
2  0 
Avatar de Zirak
Inactif https://www.developpez.com
Le 29/05/2017 à 16:57
Citation Envoyé par John Bournet Voir le message
J'ai suivi (de loin) ce qui était proposé pendant la présidentielle en France, en fonction de l'orientation des sondages, si tu as un boulot, un patrimoine, le "revenu universel et inconditionnel" devenait de moins en moins universel et de moins en moins inconditionnel.
Pour moi, le chômage est une assurance, pour laquelle tu as cotisé, et que tu touches en cas de pépin (perte d'emploi), donc il viendrait s'ajouter au RU et non pas le remplacer.
Non, cela serait un revenu, identique pour tous et versé à tous (certains faisant une distinction entre adultes et enfants avec une somme moindre pour ceux-ci), que tu pourrais cumuler à un salaire.

Si c'est mis en place, c'est sensé remplacer le chômage, les APL, le RSA, les retraites, et pas mal d'aides actuelles, ce n'est pas "en plus".

Après ça c'est le principe de base, c'est possible que ce que proposait certains candidats soit un truc plus ou moins bâtard avec des conditions différentes, mais à la base, c'est ça l'idée.
2  0 
Avatar de koyosama
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 30/05/2017 à 15:23
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
Le revenu universel ça motiverait pas tout le monde.
Il y a ceux qui ont envie d'étudier, mais il y a un paquet de jeunes qui n'aiment pas l'école.
Certains sont pressé d'entrer dans la vie active pour quitter l'école (après le collège ils cherchent à faire un CAP ou un BAC Pro pour vite en finir avec les études).
Ce que tu dis la est vrai, mais en quoi c'est mal de vouloir faire un metier lamda, un metier manuel qui sert tout aussi bien la societe, on n'est pas tous ne talentueux ou rageux de devenir trader.
Le but des etudes et surtout de l'education, ce n'est pas forcement d'en faire des robot de gars qui travaillent dans un bureau, mais de les rendre operationnel dans la societe.

Je pense que c'est le defi de notre ere et le defaut de notre ere. Je suis sure que vous avez lu un livre de RH, surtout ceux des anglophones et vous voyez qu'on a l'ere des talents. C'est comme le certain "Penurie de developpeurs".
Est-ce que c'est vraiment ce que vous voulez infliger a la societe. Je tiens juste a rappeler ce qui s'est passer a la revolution chinoise, on a liquide les riches mais les intellectuels aussi parce qu'on a mepris l'ensemble de la societe.
2  0