Microsoft vise les 1000 milliards USD d'ici 2019 en misant sur le cloud
Et ses solutions Entreprise, Office 365 et Azure notamment

Le , par Christian Olivier, Chroniqueur Actualités
L’entreprise technologique américaine Microsoft serait en passe de devenir une usine à cash plus lucrative que jamais. L’engouement pour les offres dédiées aux entreprises de la firme de Redmond serait le principal moteur de cette croissance.

Ces offres concerneraient pour l’essentiel les solutions retrouvées dans les divisions « Intelligent Cloud » et « Productivity and Business Processes » du groupe. Plus précisément, ce sont les services cloud de Microsoft, notamment ceux proposés via la plateforme Azure et la suite bureautique Office 365, qui seraient les deux principaux catalyseurs de cette croissance soutenue.


Pour rappel, la division « Intelligent Cloud » inclut Azure, Windows Server, SQL Server, Visual Studio et Enterprise Services, alors que la division « Productivity and Business Processes » de Microsoft couvre Office, Exchange, SharePoint, Skype et Dynamics.

« Ce trimestre, nous avons dépassé les 20 milliards USD dans le cloud commercial ARR, dépassant ainsi l’objectif que nous nous étions fixé il y a un peu plus de deux ans », avait déclaré Satya Nadella, PDG de Microsoft, après la publication des résultats financiers du groupe en octobre dernier. Durant le premier trimestre de l’année fiscale 2018, le service cloud de Microsoft avait d’ailleurs enregistré une progression de 90 %.

D’après certains experts comme Richard Davis, analyste chez Canaccord Genuity Group, ces bons résultats devraient continuer à être observés au cours des prochains trimestres ; à tel point que la firme de Redmond pourrait atteindre la barre des 1000 milliards de dollars en termes de capitalisation boursière d’ici 2019 à 2020. Actuellement, la valeur de l’éditeur de Windows sur les places de marché est estimée à 712 milliards USD environ.

« Si, comme nous, vous pensez qu’il est raisonnable de s’attendre à une augmentation annuelle de 10 à 20 % de la valeur de Microsoft pendant les cinq prochaines années, il est probable que le Big T fasse son apparition dès le T4 2019, ou vers le début de l’année 2020 », a déclaré Davis.

David estime qu’Office 365 représentera une part plus importante du chiffre d’affaires total de la société technologique américaine, tandis que son offre CRM et marketing devrait afficher de bonnes performances malgré la présence de sérieux concurrents comme Salesforce, Google et Amazon.

Dans le cas où la valorisation boursière de Microsoft viendrait à atteindre les 1000 milliards USD, l’éditeur de Windows pourrait devenir la première entreprise technologique au monde à atteindre ce niveau de cotation, à supposer évidemment qu’elle y parvienne avant d’autres géants de l’industrie technologique tels que Google ou Apple.

Signalons au passage que les analystes de l’établissement financier JP Morgan tablaient sur une forte augmentation de la valorisation boursière d’Apple pour cette année, grâce notamment au lancement du iPhone X. Mais, leurs dernières estimations suggèrent désormais une baisse de la demande et des revenus qui devraient se traduire par des résultats inférieurs à leurs prévisions initiales.

La marque à la pomme espère toutefois rectifier le tir et atteindre cet objectif financier (valorisation boursière de 1000 milliards USD) d’ici 2019. Elle compte notamment sur sa future gamme de iPhone (Édition 2018), qui devrait être commercialisée cette année et comporter trois modèles distincts, dont deux équipés d’écran OLED, pour booster ses profits et ses parts de marché.

Source : CNBC, Investopedia

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ?

Voir aussi

Microsoft publie ses résultats financiers du troisième trimestre Azure en forte croissance et un chiffre d'affaires quasiment nul pour le mobile


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de Madmac Madmac - Membre confirmé https://www.developpez.com
le 30/01/2018 à 9:33
L’espoir garde en vie.

C'est plus une prière qu'une prédiction:

Téléphone... flop
Ordinateur surface ... flop
Nouvelle Xbox. Un future flop. Console décente, mais promotion irréaliste. La technologie n'est pas prêt pour du 4K. Et leur catalogue de jeux exclusifs est insignifiants. Et il n'y a rien de comparable à Halo.

Pour ce qui est du Cloud, j’achèterais plutôt des actions de Cisco que du Microsoft.
Contacter le responsable de la rubrique Accueil