Microsoft a publié des résultats meilleurs que prévu pour le premier trimestre
De son année fiscale 2018

Le , par Stéphane le calme, Chroniqueur Actualités
Microsoft a rendu publics les résultats du premier trimestre de son année fiscale 2018 avec des chiffres meilleurs qu’attendu. « Ce trimestre, nous avons dépassé les 20 milliards de dollars dans le cloud commercial ARR, dépassant ainsi l'objectif que nous nous étions fixé il y a un peu plus de deux ans », a déclaré Satya Nadella, PDG de Microsoft. « Nos résultats reflètent l'accélération de l'innovation et l'augmentation de l'utilisation et de l'engagement dans nos activités, les clients continuant à choisir Microsoft pour les aider à se transformer. »

L’entreprise a affiché un chiffre d’affaires de 24,5 milliards de dollars qui a progressé de 12 % sur un an tandis que le bénéfice net de 6,58 milliards affiche une hausse de 16 %. Le bénéfice par action est de 0,84 dollar. Wall Street tablait sur un chiffre d’affaires de 23,5 milliards de dollars et un BPA de 0,72 dollar.

Au premier trimestre de l'exercice 2018, Microsoft a retourné 4,8 milliards de dollars aux actionnaires sous forme de rachats d'actions et de dividendes. Au cours du trimestre, la société a annoncé une hausse de 8 % de son dividende trimestriel à 0,42 $ par action.

« Notre solide début d'exercice reflète l'impact de nos investissements continus dans l'innovation et la capacité de vente afin de saisir les opportunités de marché en pleine expansion », a déclaré Amy Hood, vice-président exécutif et directeur financier de Microsoft.

Microsoft a actuellement trois segments de reporting: productivité et processus métier (“Productivity and Business Processes” couvrant Office, Exchange, SharePoint, Skype et Dynamics), Intelligent Cloud (incluant Azure, Windows Server, SQL Server, Visual Studio et Enterprise Services), et Plus d'informatique personnelle (‘More Personal Computing” couvrant Windows, le matériel et Xbox, ainsi que la recherche et la publicité).

Dans le détail, la plus forte croissance en termes de revenus est à mettre à l’actif du segment « Productivity and Business Processes » qui a connu une croissance de 28  %, ce qui représente 8,2 milliards de dollars. Le résultat d’exploitation quant à lui est en hausse de 3 %, soit 3 milliards.

Dans ce segment :
  • le chiffre d'affaires des produits tertiaires et des services cloud a augmenté de 10 % grâce à la croissance de 42 % des revenus commerciaux d'Office 365 ;
  • les revenus des produits grand public et des services de cloud computing ont augmenté de 12 % et les abonnés d’Office 365 de 28,0 millions ;
  • le chiffre d'affaires des produits Dynamics et Cloud a augmenté de 13 % grâce à la croissance du chiffre d'affaires de Dynamics 365 de 69 % ;
  • LinkedIn a généré des revenus de 1,1 milliard de dollars au cours du trimestre.

Dans le segment Intelligent Cloud, il est aisé de remarquer la progression impressionnante d’Azure : le service cloud de Microsoft enregistre une croissance de 90 %. Cependant, du côté des solutions serveur, la progression est très discrète (+ 2  %). Quoi qu’il en soit, cette progression d’Azure permet au segment « Intelligent Cloud » d’afficher une croissance annuelle de 14 % de ses revenus, ce qui lui permet de peser 6,922 milliards de dollars pour un résultat d’exploitation à 2,137 milliards (en progression de 20 %).

Le segment « More Personal Computing », est stable d’une année sur l’autre en termes de ventes, à 9,378 milliards de dollars. Les économies réalisées sur le business des téléphones mobiles permettent néanmoins de dégager un bénéfice d’exploitation de 2,565 milliards (+ 26 %).

Source : Microsoft


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse Signaler un problème

Avatar de transgohan transgohan - Expert éminent https://www.developpez.com
le 27/10/2017 à 16:33
Une petite erreur, ils ne comptent pas en trimestre mais en ... J'ai pas le nom... Mais en gros ils divisent l'année en 4 et non en 3.

Par contre comment ils comptent les ricains ??
Je pensais à un problème de traduction au début mais il est bien indiqué que c'est le résultat pour le premier quart 2018, alors que ce sont les résultats de juillet-septembre 2017 quand on va regarder les chiffres.

Donc mon entreprise quand elle donnera ses chiffres annuels en mars 2018 ce sera le résultat des opérations de 2018 et non de 2017 ?
Ils ont une boule de cristal ou quoi...
Avatar de Vulcania Vulcania - Membre confirmé https://www.developpez.com
le 27/10/2017 à 16:46
Un trimestre c'est 3 mois, donc ça divise bien l'année en 4 non ?
Avatar de transgohan transgohan - Expert éminent https://www.developpez.com
le 27/10/2017 à 18:04
Gniééééé....
Me rappeler de ne pas tenter de réfléchir un vendredi après-midi après une grosse journée de boulot intellectuel...
Avatar de MarieKisSlaJoue MarieKisSlaJoue - Membre expert https://www.developpez.com
le 27/10/2017 à 19:11
Citation Envoyé par transgohan Voir le message
Une petite erreur, ils ne comptent pas en trimestre mais en ... J'ai pas le nom... Mais en gros ils divisent l'année en 4 et non en 3.

Par contre comment ils comptent les ricains ??
Je pensais à un problème de traduction au début mais il est bien indiqué que c'est le résultat pour le premier quart 2018, alors que ce sont les résultats de juillet-septembre 2017 quand on va regarder les chiffres.

Donc mon entreprise quand elle donnera ses chiffres annuels en mars 2018 ce sera le résultat des opérations de 2018 et non de 2017 ?
Ils ont une boule de cristal ou quoi...
Ils compte en année fiscal qui pour eux commence en juillet. Juillet 2017 est donc l'année fiscal 2018 pour Microsoft. Donc non pas d'erreur dans les dates.
Avatar de transgohan transgohan - Expert éminent https://www.developpez.com
le 27/10/2017 à 19:36
Citation Envoyé par MarieKisSlaJoue Voir le message
Ils compte en année fiscal qui pour eux commence en juillet.
Merci pour l'information !
Avatar de Namica Namica - Membre expérimenté https://www.developpez.com
le 28/10/2017 à 3:00
Citation Envoyé par MarieKisSlaJoue Voir le message
Ils compte en année fiscal qui pour eux commence en juillet. Juillet 2017 est donc l'année fiscal 2018 pour Microsoft. Donc non pas d'erreur dans les dates.
Hé ho, comment peuvent-ils compter une année fiscale se terminant en 2018 alors que que l'année 2017 n'est pas terminée ?
Il y a là une mauvaise information/compréhension entre année civile, exercice social et exercice fiscal.
Donc dans ce cas, la taxation établie/arrêtée en 2017 couvre du 1er juin 2016 au 1er juillet 2017. Ensuite, seulement on annonce les chiffres.

En 2018, ils couvriront la période à partir du 1er juin 2017. Non ?
Ou je me gourre ?
Avatar de MarieKisSlaJoue MarieKisSlaJoue - Membre expert https://www.developpez.com
le 28/10/2017 à 12:58
J'ai rien compris a ton explication désolé.

Mais pour résumé la ils annoncent leur revenu du 1er juillet 2017 au 1er Octobre 2017 ce trimestre appartient a l'année financière (fiscal year en anglais je sais pas comment le traduire exactement en français, d'où peut être une incompréhension ) 2018
Avatar de Stéphane le calme Stéphane le calme - Chroniqueur Actualités https://www.developpez.com
le 01/02/2018 à 12:12
Microsoft publie les résultats du second trimestre de son année fiscale 2018,
portés encore une fois par le cloud

Microsoft a publié les résultats du second trimestre de son année fiscale 2018 avec un bénéfice de 28,9 milliards de dollars, un bénéfice net de 7,5 milliards de dollars et un bénéfice par action de 0,96 dollar (contre un chiffre d'affaires de 26,1 milliards de dollars, un bénéfice net de 6,5 milliards et un bénéfice par action de 0,83 dollar. au second trimestre de son année fiscale 2017).

Les trois groupes d'exploitation de la société (notamment Productivity and Business Processes, Intelligent Cloud et More Personal Computing) ont connu une croissance. Les résultats du trimestre comprennent également une charge nette de 13,8 milliards de dollars en raison de la Loi sur les réductions d'impôt et les emplois.

Les analystes s'attendaient à ce que Microsoft réalise un chiffre d'affaires de 28,39 milliards de dollars et un bénéfice par action de 0,86 dollar. Pourtant, l’entreprise a battu les attentes. Les actions de la société ont progressé de 2,45 % dans les échanges réguliers, mais ont stagné dans les transactions après les heures normales. Microsoft a déclaré avoir reversé 5,0 milliards de dollars aux actionnaires sous la forme de rachats d'actions et de dividendes au cours du trimestre.

« Si Microsoft était la seule entreprise à passer une charge fiscale exceptionnelle, ce serait déconcertant, mais comme presque tout le monde le fait ce n'est finalement pas grand-chose », a estimé Adam Sarhan, directeur général de 50 Park Investments.

Il y a deux semaines, Apple a ainsi annoncé qu'il paierait 38 milliards de dollars environ de taxes sur ses liquidités détenues à l'étranger du fait des nouvelles dispositions fiscales aux États-Unis.


« Les résultats de ce trimestre témoignent de la valeur différenciée que nous apportons aux clients à travers nos solutions de productivité et en tant que fournisseur de cloud hybride de choix », a déclaré Satya Nadella, PDG de Microsoft. « Nos investissements dans l'Internet des objets, les données et les services d'intelligence artificielle à travers le cloud nous positionnent pour accélérer encore la croissance. »

Dans le détail, le chiffre d'affaires de Productivity and Business Processes s'est établi à 9,0 milliards de dollars et a augmenté de 25 %, avec les points forts suivants :
  • le chiffre d'affaires des produits de bureautique et des services cloud a augmenté de 10 % grâce à la croissance de 41 % des revenus commerciaux d'Office 365 ;
  • les revenus des produits grand public et des services de cloud computing ont augmenté de 12 % et les abonnés consommateurs Office 365 de 29,2 millions ;
  • le chiffre d'affaires des produits Dynamics et Cloud a augmenté de 10 % grâce à la croissance du chiffre d'affaires de Dynamics 365 de 67 % ;
  • LinkedIn a généré un chiffre d'affaires de 1,3 milliard de dollars au cours du trimestre avec une croissance des sessions de plus de 20 % pour le cinquième trimestre consécutif

De son côté, le chiffre d'affaires d'Intelligent Cloud s'élève à 7,8 milliards de dollars et augmente de 15 %, avec les points forts suivants :
  • le chiffre d'affaires des produits serveur et services cloud a augmenté de 18 % grâce à la croissance des revenus d'Azure de 98 % ;
  • les revenus des services d'entreprise ont augmenté de 5 % grâce aux Premier Support Services.

Le chiffre d'affaires de l'informatique plus personnelle s'est établi à 12,2 milliards de dollars et a augmenté de 2 %, avec les faits saillants suivants :
  • le chiffre d'affaires de Windows OEM a augmenté de 4 % grâce à la croissance de 11 % du chiffre d'affaires OEM Pro ;
  • le chiffre d'affaires des produits commerciaux et des services de cloud computing de Windows a diminué de 4 % en raison de l'impact d'une importante opération de l'année précédente.

En clair, une nouvelle fois, c'est le cloud qui a été moteur du groupe, avec un chiffre d'affaires de 7,8 milliards de dollars, avec une hausse de 15 %, plus qu'attendu par les marchés. La plateforme Azure, à destination des entreprises, a confirmé sa bonne santé, avec un chiffre d’affaires en hausse de 98 %.

Des statistiques qui viennent montrer la solidité du groupe dans le domaine.

Source : Microsoft
Avatar de Aeson Aeson - Nouveau Candidat au Club https://www.developpez.com
le 03/02/2018 à 10:27
Quand l' OpenSource et le libre fait raporter tres gros a Microsoft.... Ca devrait passer sur PornHub..
Contacter le responsable de la rubrique Accueil