La Free Software Foundation ajoute PureOS à la liste des distributions Linux qu'elle recommande
L'OS de Purism remplit tous les critères

Le , par Patrick Ruiz, Chroniqueur Actualités
De combien de distributions Linux dispose la communauté à date ? Possible réponse d’un détracteur du système d’exploitation : autant qu’il y a d’illuminés derrière chaque projet. La réalité est qu’il en existe une panoplie dont la plupart peuvent être considérées comme d’éternels acteurs de l’ombre. PureOS en faisait partie jusqu’à ce que les révélations sur le moteur d’administration Intel ne viennent au grand jour. L’OS passe un cap supplémentaire avec une reconnaissance officielle de la Free Software Foundation (FSF). L’organisation vient en effet d’annoncer que ce dernier intègre sa liste très restreinte constituée d’une dizaine de distributions GNU/Linux « libres ».

Référence faite à la feuille de route vers la « liberté » mise à jour par Purism au mois d’avril, le premier chantier est bouclé. PureOS qui équipe les laptops Librem est conforme aux recommandations pour les distributions systèmes « libres » définies par la FSF. La société est désormais tournée vers la quête de la certification matérielle Respect Your Freedom (RYF). Les travaux en cours chez Purism à ce sujet prennent de l’envergure avec les révélations de l’Electronic Frontier Foundation et de chercheurs indépendants au sujet du Management Engine, cette porte dérobée sur les cartes mères des PC.

À date, Purism est l’un des rares constructeurs à offrir des laptops avec ce composant désactivé, ce, via l’intégration de Coreboot à la place du BIOS. «  Nous travaillons avec acharnement pour libérer les (minuscules) bits restants […] », écrit la firme au sujet des chantiers qui la séparent encore de son second objectif : allonger une liste dans laquelle on retrouve déjà les laptops Libreboot X200 et T400, le Vikings X200 et le Taurinus X200.



En attendant, les amoureux du « libre » peuvent s’appuyer sur le nouveau venu dans le cercle restreint de la FSF. PureOS est une distribution GNU/Linux basée sur Debian, axée sur la vie privée et la sécurité. Pas d’inquiétude à se faire pour la palette d’applications disponibles puisque l’OS est présenté par l’organisation comme une « géante collection de logiciels ».

Sources

Free Software Foundation

Feuille de route Purism

Votre opinion

Quelle valeur accordez-vous aux distributions Linux recommandées par la Free Software Foundation ?

Voir aussi

La FSF fait une mise à jour de sa liste des projets open source prioritaires et voudrait en faire un plan stratégique annuel
La FSF proteste contre l'ajout d'une API pour la DRM à HTML5 par le W3C et lance une pétition pour l'interdire


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse Signaler un problème

Avatar de Mootookoi Mootookoi - Membre à l'essai https://www.developpez.com
le 24/12/2017 à 20:23
C'est la liste des OS qui ne prennent en charge aucun matériel ?
Avatar de deathman8683 deathman8683 - Membre averti https://www.developpez.com
le 28/12/2017 à 14:37
Citation Envoyé par Mootookoi Voir le message
C'est la liste des OS qui ne prennent en charge aucun matériel ?
Je corrige : qui ne prennent pas en charge le dernier matériel à la mode, au fonctionnement volontairement caché, rendu indispensable pour certains, par les publicitaires.

Celui qui veut consommer à outrances tout ce qu'on lui met sous le nez (ou qu'il n'a pas le choix professionnellement) ne s'intéressera pas à la liberté. Les autres veilleront à se fournir du matériel compatible avec les systèmes qu'ils utilisent.

 
Contacter le responsable de la rubrique Accueil