Un propriétaire d'une Tesla utilise l'énergie électrique de sa voiture pour miner de la cryptomonnaie
Mais l'initiative soulève d'autres questions

Le , par Olivier Famien, Chroniqueur Actualités
Avec la montée en flèche des monnaies cryptographiques et de la technologie de chaîne des blocs utilisée pour sécuriser et valider les transactions dans le réseau du système, de nombreuses personnes se sont investies dans ces nouvelles activités. Tandis que certains préféreront investir directement dans la monnaie en achetant à bas prix de la monnaie cryptographique pour ensuite la revendre lorsqu’elle prendra de la valeur, d’autres préféreront se tourner vers le minage de ces monnaies cryptographiques.

Pour les personnes extérieures à l’environnement des monnaies cryptographiques, il faut savoir que le minage consiste à utiliser les ressources (CPU, GPU, les technologies FPGA ou ASIC ou d’autres ressources encore) d’une machine pour traiter l’algorithme de hachage utilisé pour gérer, sécuriser et valider les transactions contenues dans les blocs du réseau de la chaîne des blocs de la monnaie cryptographique. En fournissant les ressources de leurs machines pour effectuer ces calculs mathématiques, les mineurs perçoivent une rémunération variable selon les plateformes cryptographiques pour lesquelles ils effectuent le minage.

Attirés par les éventuels gains que l’on pourrait tirer du minage des monnaies cryptographiques, des pirates se sont même reconvertis en installant des logiciels furtifs sur les machines des utilisateurs afin d’utiliser leurs ressources pour miner de la monnaie cryptographique pour leur compte. D’autres sites dits légaux ont également suivi le pas en installant des scripts de minage dans leur page afin d’utiliser les processeurs des utilisateurs pour miner de la monnaie cryptographique.

Bien que les gains potentiels pourraient donner l’envie à certaines personnes de miner de la monnaie cryptographique, il faut savoir que le minage des monnaies cryptographiques est très énergivore. Déjà en 2016, avant que le cours du bitcoin n’atteigne les 1000 dollars, Motherboard rapportait que le minage du bitcoin consommerait autant d’énergie électrique qu’un pays comme le Danemark. Digiconomist qui a également analysé les rapports sur la consommation énergétique du réseau Bitcoin a indiqué que le minage de bitcoins pourrait alimenter près de 1,5 million de ménages américains. Une seconde étude menée par même entreprise révèle que l’énergie consommée par une transaction Bitcoin équivaudrait à celle de 8 foyers en un jour.

Poussé par les avantages dérivés des monnaies cryptographiques, un possesseur du véhicule Tesla S a déclaré avoir installé dans le coffre de son véhicule une unité de minage de monnaies cryptographiques. Bien que certaines personnes pourraient trouver l’action insensée, il faut souligner que les véhicules Tesla, tout comme d’autres véhicules électriques, bénéficient d’un accès gratuit à de nombreuses stations de recharge. Avec l’attrait suscité par les monnaies cryptographiques, ce n’était donc probablement qu’une question de temps avant que quelqu’un se décide à utiliser son véhicule électrique pour miner de la monnaie cryptographique.


En se basant sur les caractéristiques visibles dans la photo ci-dessus, Motherboard déclare que le propriétaire du véhicule ne minerait pas de la monnaie bitcoin, car cette dernière exige des puces ASIC pour le minage. Pour Mortherboard, le propriétaire du véhicule aurait utilisé quatre cartes mères et quatre unités d’alimentation montées sur ce qui ressemble à des morceaux de contreplaqué. Chaque carte mère serait équipée de 4 GPU avec une connexion directe pour chaque unité d’alimentation.

Daniel Oberhaus, qui travaille pour Motherboard et effectue également du minage pour le réseau Ethereum a passé en revue ce projet et émet des réserves sur sa faisabilité. Il souligne tout d’abord qu’en installant autant de processeurs graphiques (GPU) dans votre voiture, cela entraînerait irrévocablement une hausse de la température, ce qui signifie que le minage ne serait vraiment possible que lorsque la voiture est garée dans une station de recharge et que le conducteur n’est pas dans le véhicule ou encore qu’il ait fait tourner la climatisation à plein régime et à tout moment s’il se trouve à l’intérieur.

Si ces difficultés n’ont pas réussi à freiner le propriétaire de la Tesla dans son désir d’être la première personne à faire du minage avec une voiture électrique, Oberhaus pose la question de la rentabilité de ce système.

En admettant que chacun des 4 GPU de cette installation tire environ 150 watts, alors les 16 GPU pourraient avoir une puissance totale de 2,4 kW par heure ou 57,6 KW par jour s’ils tournent pendant 24 heures, émet Oberhaus. Selon Green Car Reports, une Tesla Model S parcourt environ 4 km pour un kilowattheure. Cela signifie que l’exploitation de cette plateforme de minage pendant une journée complète équivaudrait à conduire près de 278 km avec cette voiture.

Oberhaus continue son analyse en affirmant qu’en se basant sur les données de la Federal Highway Administration, l’Américain moyen parcourt environ 260 miles par semaine. Si l’on compare ces chiffres avec la consommation énergétique du dispositif de minage installé dans la Tesla, exécuter le minage avec cette installation pendant un jour et demi utiliserait autant d’énergie que conduire la Tesla pendant une semaine complète en moyenne.

De plus, les conducteurs qui ne font pas partie du programme d’énergie gratuite illimitée de Tesla (c’est-à-dire tous ceux qui ont acheté Tesla après janvier dernier) sont limités à 400 kilowattheures d’électricité gratuite par an, ce qui implique qu’ils pourront faire fonctionner ce dispositif de minage gratuitement pendant seulement 7 jours.

En se tournant vers les gains que l’on pourrait tirer de cette installation, Oberhaus part du fait que le propriétaire ne mine pas du bitcoin en raison de la supposée absence du matériel dédié. Aussi, en supposant que le conducteur de la Tesla mine pour Ethereum avec ses GPU, les processeurs graphiques pourraient effectuer environ 20 megahashes par seconde sur le réseau Ethereum, ce qui donnerait un taux de hachage total d’environ 320 megahashes. Par jour, le propriétaire pourrait gagner 0,05 ether soit environ 20 dollars, selon le prix actuel de l’ether. En un mois, cela donnerait environ 600 dollars qui pourraient être utilisés par le propriétaire pour payer le bail de la voiture, à condition que toute l’énergie gratuite soit utilisée pour miner cette monnaie et que le cours de cette monnaie ne chute pas.

Pour Oberhaus, bien que cette initiative de miner de la monnaie cryptographique avec une voiture électrique pourrait paraître innovante, c’est plutôt une idée stupide de le faire.

Source : Ecomotoring News, Motherboard

Et vous ?

Pensez-vous que ce projet soit faisable ?

Quels commentaires faites-vous de l’usage d’une voiture électrique pour miner de la monnaie cryptographique ?

Voir aussi

Le réseau Bitcoin pourrait consommer autant d’énergie que le Danemark d’ici 2020, la monnaie électronique serait-elle un danger pour l’environnement ?
L’électricité consommée dans le minage de bitcoins pourrait alimenter près de 1,5 million de ménages américains, d’après Digiconomist
L’énergie consommée par une transaction Bitcoin équivaut à celle de huit foyers en un jour, selon une étude de Digiconomist


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de piGrimm piGrimm - Nouveau Candidat au Club https://www.developpez.com
le 30/11/2017 à 8:16
Ya pluka!!!
trouver un marin bidouilleux sur un sous-marin atomique et blanchir son linge sale au pourcentage du bitcoin/heure du réacteur!
MDR
Avatar de olaxius olaxius - Membre habitué https://www.developpez.com
le 30/11/2017 à 9:40
Miner de la cryptomonnaie dans une voiture à 100000 boules ...Comme disait Audiard , Les c.. ça ose tout
Avatar de fenkys fenkys - Membre éprouvé https://www.developpez.com
le 30/11/2017 à 10:41
puissance totale de 2,4 kW par heure ou 57,6 KW par jour
Ca, au journal de 20h00 avec des journaliste incultes, on passe. Mais dans un magazine technique du niveau de Developpez, c'est inexcusable.
Avatar de MaximeCh MaximeCh - Membre averti https://www.developpez.com
le 30/11/2017 à 11:24
Citation Envoyé par fenkys Voir le message
Ca, au journal de 20h00 avec des journaliste incultes, on passe. Mais dans un magazine technique du niveau de Developpez, c'est inexcusable.
Traduction : La puissance et l'énergie ont des unités différentes :
- Watt (kW, MW, GW...) pour la puissance
- joule, calorie, ou Watt*heure (W.h/Wh) pour l'énergie.

Correction : La puissance installée est de 2,4kW.
En une heure à pleine puissance seront consommés 2,4 kWh d'énergie, en une journée 57,6 kWh.
Avatar de hotcryx hotcryx - Membre émérite https://www.developpez.com
le 30/11/2017 à 11:52
"trouver un marin bidouilleux sur un sous-marin atomique et blanchir son linge sale au pourcentage du bitcoin/heure du réacteur!"
Et pomper tout le jus du sous-marin
Avatar de SurferIX SurferIX - Membre chevronné https://www.developpez.com
le 08/12/2017 à 10:19
Pour moi c'est un scénario tout à fait possible : tu pars le matin au travail tu gare ta TESLA dans un parking où la recharge est gratuite (tous les parkings d'Aix sont comme ça (pour l'instant)), tu vas bosser, tu rentre le soir avec la voiture rechargée + bitcoin miné toute la journée gratos aux frais de... bah du contribuable, donc de nous !
Avatar de Joel Noyeux Joel Noyeux - Futur Membre du Club https://www.developpez.com
le 08/12/2017 à 11:46
Reste à inventer le radiateur électrique connecté et capable de chauffer en hivers une pièce dans une maison. A l'intérieur du radiateur on trouverait les éléments chauffants (16 GPU destinés au minage) et un module wifi pour le réglage de la température à distance et les échanges de data.
Le matériel serait en location 6 mois dans l'hémisphère nord et 6 mois au sud. C'est quand même plus intelligent que la Tesla !
Avatar de Gogo52120 Gogo52120 - Membre à l'essai https://www.developpez.com
le 11/12/2017 à 10:45
Le projet est en court, ils parle de datacenter décentraliser dans nos maison pour la partie calcule, un radiateur avec des processeur. Ils explique que cela sera moins efficace en été .
Contacter le responsable de la rubrique Accueil