La Russie pourrait agir contre Google ou Alphabet pour défendre les intérêts de ses médias
Après le discours tenu par le Président d'Alphabet

Le , par Christian Olivier, Chroniqueur Actualités
Quelques heures après que Eric Schmidt, le président d’Alphabet, ait fait part des intentions de son groupe envers les deux sociétés de média russes Russia Today (RT) et Sputnik, le Kremlin monte aux créneaux et exige des clarifications. C’est par la voix d’Alexandre Jarov, le responsable de ROSKOMNADZOR, l’agence de supervision des communications et des technologies de l’information russe, que les autorités russes ont réagi.

Alexandre Jarov a rapporté que son agence a envoyé une lettre à Google ce mardi pour réclamer des clarifications sur les propos d’Eric Schmidt ainsi que sur la manière dont Google compte traiter les sites russes concernés. Il dit espérer que les actions que souhaite entreprendre Google ne seront pas « discriminatoires » dans la réalité. Mais il souhaite surtout que « [son] opinion soit prise en compte et qu’il ne soit pas nécessaire d'envisager quelque chose de plus sérieux ». Pour assurer la protection de ses médias, le Kremlin envisagerait, en effet, de prendre des mesures de répression à l’encontre d’Alphabet ou de sa filiale Google si les articles des sites d’information russes Sputnik et Russia Today venaient à être placés trop bas dans les résultats de recherche.


Tout a commencé avec l’interview d’Eric Schmidt, le patron d’Alphabet, lors du forum international sur la sécurité qui se tenait à Halifax, au Canada. Pendant cet évènement, Eric Schmidt a déclaré que les médias russes RT et Sputnik feraient l’objet d’un « déclassement » sur le service d’actualités de Google, et ce, malgré le fait que Google ait révélé devant le Congrès qu’il n’existe, à l’heure actuelle, aucune preuve de « manipulation de la part de Russia Today et des autres médias russes ».

Les deux sites d’informations russes se seraient retrouvés dans le viseur d’Alphabet parce qu’ils sont notamment suspectés de promouvoir de « fausses informations ». Schimdt estime que Google News accorde déjà beaucoup trop de visibilité aux médias RT et Sputnik et qu’il est important de freiner la machine « à propagande russe ».

Il faut rappeler que, bien avant que Google ne commence à s'en prendre à ces deux sociétés de média russes, les entreprises de réseaux sociaux américaines Facebook et Tweeter avaient déjà adopté une série de mesures visant à diminuer le potentiel d'influence de Russia Today et Sputnik sur leurs plateformes respectives.

Pour remédier à cette situation, la firme de Mountain View serait en train de mettre au point un algorithme qui permettra de déclasser « ce genre de sites [RT et Sputnik] ». Ce système devrait mettre en avant certains sites et écarter d’autres, sans qu’il ne soit nécessaire de recourir à la censure ou au bannissement que Schimdt dit vouloir à tout prix éviter. Pour le patron de la maison mère de Google, le nouvel algorithme de Google doit être capable de détecter les informations « transformées en armes ».

Plus tôt cette année, les services secrets US ont publié un rapport qui accablait RT et Sputnik. Ils les accusaient de pratiquer la désinformation et d’avoir publié des articles négatifs à l’égard d’Hillary Clinton lors de la campagne présidentielle américaine de 2016. D’après les renseignements US, ces deux sociétés de média seraient des pions à la solde du Kremlin qui sont utilisés pour influencer la politique des pays occidentaux en se servant des ressources disponibles sur Internet (Google News, YouTube les réseaux sociaux, etc.).

D’après Andrea Faville, la porte-parole de Google, Schmidt pendant son interview faisait allusion aux efforts amorcés par la firme de Mountain View pour rétrograder les résultats de recherche liés à un contenu de mauvaise qualité, délibérément trompeur ou falsifié. La filiale d’Alphabet n’attribue pas manuellement de classements aux sites Web, mais se contente d’analyser les attributs d’un site Web pour lui octroyer automatiquement une position dans les résultats, a déclaré M. Faville.

Source : Reuters, Motherboard Vice

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ?

Voir aussi

Twitter a décidé de retirer deux médias russes de son réseau de publicités qui auraient tenté de manipuler les élections présidentielles américaines
Facebook corrige enfin son système publicitaire utilisé par les Russes pour influencer secrètement l'élection présidentielle américaine
L'ingérence russe dans l'élection américaine sous-estimée par Facebook, Twitter et Google ? Les entreprises seront entendues au Sénat


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de tanaka59 tanaka59 - Membre confirmé https://www.developpez.com
le 22/11/2017 à 16:40
Google donne le baton pour se faire battre au Kremlin , celui ci sera vite remplacé par Yandex
Avatar de servietsky416 servietsky416 - Futur Membre du Club https://www.developpez.com
le 22/11/2017 à 17:00
A quand une censure du service public français pour ses articles hostiles à Donald Trump ? Il y a un moment il va falloir que ces "grands" acceptent l'élection de D. Trump, et que ce n'est pas tant RT ou Sputnik qui l'ont fait élire mais surtout la corruption de Clinton et les meeting enflammé de Trump car le redneck moyen qui a voté Trump va pas sur RT mais regarde la TV. De plus de mémoire RT n'a jamais publié de "fake news" (pour sputnik c'est plus discutable) simplement des articles bien orientés tout le sont ceux des médias mainstream de part et d'autre de l'Atlantique.
Avatar de byrautor byrautor - Membre actif https://www.developpez.com
le 23/11/2017 à 10:03
Citation Envoyé par servietsky416 Voir le message
A quand une censure du service public français pour ses articles hostiles à Donald Trump ? Il y a un moment il va falloir que ces "grands" acceptent l'élection de D. Trump, et que ce n'est pas tant RT ou Sputnik qui l'ont fait élire mais surtout la corruption de Clinton et les meeting enflammé de Trump car le redneck moyen qui a voté Trump va pas sur RT mais regarde la TV. De plus de mémoire RT n'a jamais publié de "fake news" (pour sputnik c'est plus discutable) simplement des articles bien orientés tout le sont ceux des médias mainstream de part et d'autre de l'Atlantique.
Hélas, bien d'accord.
On peut lire l'article de Nicolas Baverez @NicolasBaverez paru page 25 du Figaro du lundi 30 novembre, conclusion : il faut "perdre" le soldat Trump au nationalisme à courte vue.
L'internationalisme de M. Baverez me rappelle une autre "Internationale" qui n'a jamais fait ses preuves.
Son texte est cependant intéressant par sa tournure historique, évidement discutable, mais quand il écrit : " Les européens commencent à prendre leur destin et leur sécurité en main ", on ne peut que s'exclamer "Déjà" (depuis 50 ans !)
Avatar de byrautor byrautor - Membre actif https://www.developpez.com
le 23/11/2017 à 10:19
Citation Envoyé par Neckara Voir le message
Tu sais que, généralement, plus il fait chaud, plus l'eau a tendance à s'évaporer ?

Et moi je pense que les petites licornes roses jouent un plus grand rôle que le soleil.
On n'entend plus de contradicteurs aux tenants de la catastrophe climatique annoncée et ça, ce n'est pas scientifique !
Il est vrai que l'on cherche toujours la matière Noire, mais quelle relation avec le CO2 ?
Une réponse sur l'influence du Soleil qui "aurait changé de position " serait plus avisée (ou pas de réponse du tout)

Puisqu'on est dans l'écologie se serait bien de nous expliquer comment on va fournir des batteries (je ne parle pas de leur élimination après usage) et de l'électricité à 40 millions de véhicules.
à 10 kW par jour en moyenne par auto il nous faut une puissance et une énergie annuelle de ................
Et le cuivre des conducteurs et des transformateurs..............
L'Utopie est la pire des faiblesses, elle se rapproche du rêve "éveillé" . et le terme "réalisable" est bien désuet.
Avatar de Ryu2000 Ryu2000 - Expert confirmé https://www.developpez.com
le 23/11/2017 à 10:33
Citation Envoyé par byrautor Voir le message
Puisqu'on est dans l'écologie se serait bien de nous expliquer comment on va fournir des batteries (je ne parle pas de leur élimination après usage) et de l'électricité à 40 millions de véhicules.
Pour l'instant la technologie nécessaire n'existe pas encore.
Mais il n'est pas impossible qu'avec un effort mondiale dans ce domaine de recherche, d'ici quelques décennies des solutions soient trouvées.
L'objectif c'est 2040, c'est vrai que 23 ans pour être prêt c'est hyper cours et un énorme paris.

Quelque part c'est cool, parce que les stocks de pétrole ne sont pas illimité à priori.
Donc là on anticipe la pénurie de pétrole qui devrait finir par arriver.
Aujourd'hui le pétrole ne coûté pas chère (par contre il doit y avoir dans les 1000% de taxes, 1L d'essence sans aucune taxe ça doit même pas coûter 0,10€ et d'ici peu ce sera 2€/L à la station...).
Il y a plusieurs taxes, certaines sont un pourcentage et d'autres son fixe (c'est en partie pour ça qu'on ne ressent pas de changement quand le prix du baril diminue).

Dans le monde entier, les nations vont investir dans la recherche de stockage d'énergie pour les véhicules.
Avatar de cdusart cdusart - Membre régulier https://www.developpez.com
le 23/11/2017 à 11:16
A quand une censure du service public français pour ses articles hostiles à Donald Trump ?
Trump est symptomatique d'un problème plus profond dont il est en aucun cas la solution (tout comme certains partis politiques dans certain pays). je me permet de rebondir pour vous poser une question simple : Comment définissez vous un article hostile à Trump ?

Parce que force est de constater, que pas grand chose de positif ne peut lui être créditer, et à l'inverse il est à l'origine d'un sacré paquet de problème / incohérence / maladresse / etc...

Je viens de regarder la dernière actualité lié à Trump, le titre : Donald Trump says he's very busy with a day full of meetings - before he's spotted at his golf course.
Est-ce une actualité hostile ? Ou simplement la réalité ?
Avatar de Neckara Neckara - Expert éminent sénior https://www.developpez.com
le 23/11/2017 à 11:17
Citation Envoyé par byrautor Voir le message
On n'entend plus de contradicteurs aux tenants de la catastrophe climatique annoncée et ça, ce n'est pas scientifique !
Donc si on n'entend pas de contradicteurs aux tenants de la Terre "patatoïdale", ce n'est pas scientifique non plus ?

Ensuite, la "science" s'exprime par publications scientifiques, pas via les média.

Citation Envoyé par byrautor Voir le message
Il est vrai que l'on cherche toujours la matière Noire, mais quelle relation avec le CO2 ?
Une réponse sur l'influence du Soleil qui "aurait changé de position " serait plus avisée (ou pas de réponse du tout)
Quel rapport avec mes précédents messages ?

Citation Envoyé par byrautor Voir le message
Puisqu'on est dans l'écologie se serait bien de nous expliquer comment on va fournir des batteries (je ne parle pas de leur élimination après usage) et de l'électricité à 40 millions de véhicules.
Il faut séparer les sujets.

L'existence du réchauffement et l'influence humaine est un sujet.
Savoir si les voitures sont aussi écologiques qu'on le prétend, ainsi que la manière dont on va lutter contre le réchauffement en est un autre.
Avatar de Ryu2000 Ryu2000 - Expert confirmé https://www.developpez.com
le 23/11/2017 à 11:26
Citation Envoyé par Neckara Voir le message
Donc si on n'entend pas de contradicteurs aux tenants de la Terre "patatoïdale", ce n'est pas scientifique non plus ?

Ensuite, la "science" s'exprime par publications scientifiques, pas via les média.
Il y a plein de scientifiques qui ont publié des articles pour expliquer que la cause principale du réchauffement climatique n'est pas du tout le CO2 produit par l'homme.
Mais le système veut absolument mettre en avant la lutte contre le CO2 donc on ne les entendra pas.

Il y a une ligne à respecter (une pensée officielle), tous les politiques et les gros médias pensent la même chose et diffusent les mêmes idées.
Il n'y a pas de confrontation, pas de débat, pas de recul, pas de comparaison de point de vue.
Avatar de cdusart cdusart - Membre régulier https://www.developpez.com
le 23/11/2017 à 11:31
Il y a plein de scientifiques qui ont publié des articles pour expliquer que la cause principale du réchauffement climatique n'est pas du tout le CO2 produit par l'homme.
Par curiosité quelle cause principale invoquent-ils ?
Avatar de Grogro Grogro - Membre expert https://www.developpez.com
le 23/11/2017 à 11:39
Citation Envoyé par byrautor Voir le message
Hélas, bien d'accord.
On peut lire l'article de Nicolas Baverez @NicolasBaverez paru page 25 du Figaro du lundi 30 novembre, conclusion : il faut "perdre" le soldat Trump au nationalisme à courte vue.
L'internationalisme de M. Baverez me rappelle une autre "Internationale" qui n'a jamais fait ses preuves.
Son texte est cependant intéressant par sa tournure historique, évidement discutable, mais quand il écrit : " Les européens commencent à prendre leur destin et leur sécurité en main ", on ne peut que s'exclamer "Déjà" (depuis 50 ans !)
Ce qui reste malgré tout un résultat très positif, malgré tout mon mépris pour Nicolas Baverez qui est un des oints du seigneur les plus sectaires qui soit. Ce monsieur a consacré toute sa carrière médiatique à faire honte aux français d'être français et non américains. Il consacre encore toute son énergie à la diffusion du prêt-à-penser ultra-conformiste et ultra politiquement correct de l'économie orthodoxe néoclassique et du néolibéralisme. Autrement dit la pensée unique qui vaut à ses opposants d'être qualifiés de "négationnistes" avec une immense complaisance médiatique contre toute réalité scientifique. Voilà pour poser le background de Baverez, qui est également un des déclinologue en chef, enjoignant quotidiennement les français à abdiquer et à se conformer aux normes anglo-saxonnes.

L'élection de Trump et le Brexit sont des électrochocs si fantastique que même un ultra-atlantiste aussi radical que lui invite l'Europe continentale à se décoloniser.
Avatar de Ryu2000 Ryu2000 - Expert confirmé https://www.developpez.com
le 23/11/2017 à 11:39
Citation Envoyé par cdusart Voir le message
Par curiosité quelle cause principale invoquent-ils ?
Ça dépend des thèses et j'ai pas tout en tête.

Mais par exemple le soleil peut être la cause principale.
Le rayonnement solaire n'est pas fixe, il varie.

Il y avait des changements climatique avant qu'il y ait des humains.
Ce n'est pas quand l'homme a produit le plus de CO2 que les températures ont le plus augmenté.
Le taux de CO2 variait également avant qu'il y ait des humains.
etc
Avatar de Neckara Neckara - Expert éminent sénior https://www.developpez.com
le 23/11/2017 à 12:29
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
Il y a plein de scientifiques qui ont publié des articles pour expliquer que la cause principale du réchauffement climatique n'est pas du tout le CO2 produit par l'homme.
Combien de publications, dans quelles revues/conférences ?
Quelle proportions représentent ces publications dans l'ensemble des publications sur le réchauffement climatique ? Qu'en disent les méta-études ?

Es-tu sûr aussi de ne pas surinterpréter certaines conclusions ?

Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
Mais par exemple le soleil peut être la cause principale.
Le rayonnement solaire n'est pas fixe, il varie.
Oui, plusieurs facteurs peuvent être soumis à plusieurs variations.

Après, au lieu de dire "le soleil peut être la cause principale", tu pourrais au moins faire un peu de recherches et ne pas nier les dernières années de la recherche dans ce domaine. Les pages Wikipédia semblent plutôt accessibles et bien remplies, tu pourrais au moins aller regarder ce qu'il en retourne plutôt que de nous balancer des arguments d'ignorances.

Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
Il y avait des changements climatique avant qu'il y ait des humains.
Ce qui ne veut pas dire qu'un changement climatique ne peut être causé par l'homme.

Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
Ce n'est pas quand l'homme a produit le plus de CO2 que les températures ont le plus augmenté.
Ce n'est pas une question de valeur de la température, mais de rapidité de l'augmentation de cette dernière.

Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
Le taux de CO2 variait également avant qu'il y ait des humains.
Ce qui ne veut pas dire qu'une variation du taux de CO2 ne peut être causée par l'homme et ne peut être "anormale".
Avatar de Ryu2000 Ryu2000 - Expert confirmé https://www.developpez.com
le 23/11/2017 à 13:34
Citation Envoyé par Neckara Voir le message
Ce n'est pas une question de valeur de la température, mais de rapidité de l'augmentation de cette dernière.
Ouais mais il n'y a pas de corrélation entre la production humaine de CO2 et le changement de température.
Peut être que même si on ne produisait pas du tout de CO2 la température augmenterait exactement à la même vitesse.

Peut être que si tout de suite, le monde entier diminue drastiquement sa production de CO2, la température continuera d'augmenter à la même vitesse.

Citation Envoyé par Neckara Voir le message
Ce qui ne veut pas dire qu'une variation du taux de CO2 ne peut être causée par l'homme et ne peut être "anormale".
Ouais mais ce qui veut dire aussi que la planète peut supporter un taux de CO2 beaucoup plus élevé.

Des formes de vies peuvent disparaitre si elles n'ont pas le temps de s'adapter au changement.
Espérons que l'humain fasse partie de ces formes de vies, parce qu'il est responsable de la disparition de plein d'autres espèces.

Il existe plein d'autres pollutions plus grave que le CO2.
Ça fait chier que ce soit la priorité absolue...
Qu'on fasse d'abord quelque chose pour les requins et les abeilles.
Qu'on fasse quelque chose pour la qualité des sols et de l'air.
Qu'on nettoie les océans.
Le CO2 fait de l'ombre à des problèmes plus grave.

Parce que là ce qui ce passe c'est que les entreprises paient pour produire du dioxyde de carbone.
Cet argent est utilisé dans des entreprises qui développent des technologies (certaines d'entres elles appartiennent à Al Gore, c'est pour ça que c'est un grand fan de la taxe carbone, vu que ça lui permet de s'enrichir).
Avatar de Neckara Neckara - Expert éminent sénior https://www.developpez.com
le 23/11/2017 à 13:46
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
Ouais mais il n'y a pas de corrélation entre la production humaine de CO2 et le changement de température.
Tu as vu ça où ?

Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
Ouais mais ce qui veut dire aussi que la planète peut supporter un taux de CO2 beaucoup plus élevé.
Je ne me fais pas trop de soucis pour la planète.
Quand on parle de réchauffement climatique, on parle bien d'espèces végétales et animales qui disparaissent, ainsi que les effets sur la survie de l'Homme.

Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
Il existe plein d'autres pollutions plus grave que le CO2.
Ça fait chier que ce soit la priorité absolue...
Qu'on fasse d'abord quelque chose pour les requins et les abeilles.
Qu'on fasse quelque chose pour la qualité des sols et de la terre.
Qu'on nettoie les océans.
Le CO2 fait de l'ombre à des problèmes plus grave.

Parce que là ce qui ce passe c'est que les entreprises paient pour produire du dioxyde de carbone.
Cet argent est utilisé dans des entreprises qui développent des technologies (certaines d'entres elles appartiennent à Al Gore, c'est pour ça que c'est un grand fan de la taxe carbone, vu que ça lui permet de s'enrichir).
Encore une fois, ne confond pas l'existence d'un phénomène et les réactions à ce phénomène.

Tu sembles tellement être contre les réactions au réchauffement climatiques lié au CO2 que tu en viendrais presque à en nier l'impact du CO2.
Avatar de cdusart cdusart - Membre régulier https://www.developpez.com
le 23/11/2017 à 14:39
Neckara a pas trop mal présenté ce que je pense aussi.
Même si je ne suis pas forcément fan de la dérive des discussions de forum
Avatar de LSMetag LSMetag - Membre expert https://www.developpez.com
le 23/11/2017 à 16:43
Sputnik, Breitbart, FDeSouche sont du même moule. Dans le meilleur des cas ils détournent des dépêches AFP, souvent ils font des tribunes déguisées en articles.

ex : "Il n'y a pas de discriminations à l'embauche pour les femmes. Elles sont simplement nulles"

Ce genre de titre accrocheur crée de l'audience, du buzz. Ce n'est pas politiquement correct et c'est différent de ce qu'offre la "pensée unique". Ca fait cliquer, et donc rapporte beaucoup d'argent.

https://www.lecho.be/opinions/carte-...&ts=1511450487

Même des journaux comme Le Monde, se mettent à écrire sur leurs articles abonnés des titres racoleurs, exagérés, lié à une mini-partie de l'article, parfois faux, pour encourager les abonnements.

Facebook a donc raison de faire ça, car justement ça va toucher le portefeuille de ce genre de société. Et puis une publication Breitbart sur un site très sérieux, ça fait désordre.
Avatar de Chauve souris Chauve souris - Membre émérite https://www.developpez.com
le 27/11/2017 à 12:27
Citation Envoyé par cdusart Voir le message
Par curiosité quelle cause principale invoquent-ils ?
Tout simplement les variations du Soleil comme cela s'est produit, avec bien plus d'amplitude, depuis des millions d'années.

Juste une évidence que comprendrait un élève de CM2 : si on chauffe de l'eau contenant du CO2, le CO2 sort et donc l'air ambiant en contient plus. Inversement tu peux mettre du CO2 sur de l'eau, même sous pression, ça ne la fera jamais chauffer.
Avatar de Neckara Neckara - Expert éminent sénior https://www.developpez.com
le 27/11/2017 à 13:50
Citation Envoyé par Chauve souris Voir le message
Juste une évidence que comprendrait un élève de CM2 : si on chauffe de l'eau contenant du CO2, le CO2 sort et donc l'air ambiant en contient plus. Inversement tu peux mettre du CO2 sur de l'eau, même sous pression, ça ne la fera jamais chauffer.
Un élève de CM2 n'aura en effet peut-être pas entendu parler de l'effet de serre. En revanche, c'est un peu moins excusable pour ton cas.
Avatar de nox1492 nox1492 - Membre du Club https://www.developpez.com
le 27/11/2017 à 20:39
Documentaire sur les techniques de propagandes utilisées au début du 20eme siècle :
https://youtu.be/44I3pMouCnM
Avatar de Chauve souris Chauve souris - Membre émérite https://www.developpez.com
le 27/11/2017 à 21:10
Citation Envoyé par Neckara Voir le message
Un élève de CM2 n'aura en effet peut-être pas entendu parler de l'effet de serre. En revanche, c'est un peu moins excusable pour ton cas.
L'effet de serre du CO2 est une fumisterie matraquée par les merdias. Il est très faible en comparaison avec la vapeur d'eau. Sans avoir recours à un hygromètre et toujours du niveau d'un élève de CM2 un ciel bleu qui rôti bien est la certitude que la nuit sera fraîche (j'ai assez passé dans des déserts comme le Sahara et l'Atacama pour le savoir). Par contre un air chargé d'humidité va fournir une nuit chaude. C'est le cas du Sahel. Les nuits dans le Sénégal oriental, par exemple, malgré la sècheresse relative du paysage sont bien plus chaudes que dans le Sahara.

Avec un peu de connaissance en géographie physique et en climatologie basique il est facile de démontrer que les merdias nous intoxiquent avec des mensonges qui, selon la formule, à en être répétés n'acquièrent pas une once de vérité.

Et puis il suffit de chercher un peu les documents des vrais climatologues au lieu de se précipiter sur les âneries médiatiques.
Avatar de Neckara Neckara - Expert éminent sénior https://www.developpez.com
le 27/11/2017 à 21:53
Citation Envoyé par Chauve souris Voir le message
Il est très faible en comparaison avec la vapeur d'eau.
Plus faible, certes, je n'irais pas jusqu'à dire "très faible".
De plus, ce n'est pas les facteurs qui expliquent la température, mais les facteurs qui expliquent les variations climatiques de la température.

Par ailleurs, la concentration en CO2 dans l'atmosphère influence l'hygrométrie. Peut-être aurais-tu dû poursuivre tes études après le CM2.

Citation Envoyé par Chauve souris Voir le message
Avec un peu de connaissance en géographie physique et en climatologie basique il est facile de démontrer que les merdias nous intoxiquent avec des mensonges qui, selon la formule, à en être répétés n'acquièrent pas une once de vérité.

Et puis il suffit de chercher un peu les documents des vrais climatologues au lieu de se précipiter sur les âneries médiatiques.
Mais oui.

Tu noteras que je ne parle pas de médias, mais de publications scientifiques.
Avatar de Chauve souris Chauve souris - Membre émérite https://www.developpez.com
le 28/11/2017 à 1:59
Citation Envoyé par Neckara Voir le message
Plus faible, certes, je n'irais pas jusqu'à dire "très faible".
De plus, ce n'est pas les facteurs qui expliquent la température, mais les facteurs qui expliquent les variations climatiques de la température.

Par ailleurs, la concentration en CO2 dans l'atmosphère influence l'hygrométrie. Peut-être aurais-tu dû poursuivre tes études après le CM2.
Un 3e cycle en histophysiologie écologique. Ça te convient ?. C'est que je m'en suis tapé des grosses thèses sur les climats au ras des pâquerettes (c'est le cas le dire). Je dois dire que je séchais sur la partie développement mathématique car je suis un cancre las dans ce domaine et j'ai donné ma langue au chat de Schrödinger dans mon cursus de chimie physique

Bonnes lectures :

Science du Climat :
Est-elle, de nos jours, apte à répondre aux questions ?
Richard S. Lindzen
Programme Atmosphère, Océans et Climat Massachusetts Institute of Technology
Version en français. Traduction : Ben, Jean Martin, Jean-Michel Reboul.

La lutte contre le Réchauffement Climatique :
une croisade absurde, coûteuse et inutile
Livre Blanc
rédigé par la
Société de Calcul Mathématique SA

Rémy Prudhomme :
L'idéologie du réchauffement : science molle et doctrine dure

J'ajoute aussi que si le volcan de Bali fait une grosse colère et perce la tropopause c'est fini pour un bout de temps le "réchauffement de la planète" faudra mettre une petite laine, même l'été. Précédent historique raconté par
Gilles d'Arcy Wood
L'année sans été
Avatar de Neckara Neckara - Expert éminent sénior https://www.developpez.com
le 28/11/2017 à 7:34
Citation Envoyé par Chauve souris Voir le message
Un 3e cycle en histophysiologie écologique. Ça te convient ?
On ne peut pas dire que ça t'ai réussi…

Quand je parles de poursuivre les études, je ne veux pas dire poser son cul au fond d'une classe et attendre que son diplôme tombe du ciel sans avoir rien appris.

Citation Envoyé par Chauve souris Voir le message
Bonnes lectures :

Science du Climat :
Est-elle, de nos jours, apte à répondre aux questions ?
Richard S. Lindzen
Programme Atmosphère, Océans et Climat Massachusetts Institute of Technology
Version en français. Traduction : Ben, Jean Martin, Jean-Michel Reboul.

La lutte contre le Réchauffement Climatique :
une croisade absurde, coûteuse et inutile
Livre Blanc
rédigé par la
Société de Calcul Mathématique SA

Rémy Prudhomme :
L'idéologie du réchauffement : science molle et doctrine dure

J'ajoute aussi que si le volcan de Bali fait une grosse colère et perce la tropopause c'est fini pour un bout de temps le "réchauffement de la planète" faudra mettre une petite laine, même l'été. Précédent historique raconté par
Gilles d'Arcy Wood
L'année sans été
Ce n'est pas parce que c'est écrit dans un livre que c'est vrai. Tu peux aussi me donner les références de la Bible, ce n'est pas pour autant que j'irais la lire, et ce n'est pas pour autant que ce qui y sera écrit sera vrai. Je ne vais pas perdre mon temps (et mon argent) à lire des bêtises, d'autant plus si ce sont les mêmes bêtises que tu nous sors actuellement…

Quand bien même je les lirais, il me faudra ensuite en faire la critique ? 4 livres, aller on va dire 4 ans pour voir large ?
Tu me trouves franchement assez con pour tomber dans un mille-feuille argumentatif aussi grossier ?

Soit tu es capable de retirer de ces livres des arguments intelligents et de nous les ressortir, soit ce n'est même pas la peine qu'on s'intéresse à ces livres.
Avatar de Ryu2000 Ryu2000 - Expert confirmé https://www.developpez.com
le 28/11/2017 à 8:57
Citation Envoyé par Neckara Voir le message
Tu noteras que je ne parle pas de médias, mais de publications scientifiques.
Pour mener une étude scientifique il faut beaucoup de budget.
Il est donc nécessaire de trouver un financement.

Même si chaque scientifique (et historien) se doit d'être révisionniste (le but de ces métiers c'est de douter de la version officielle pour s'approcher de l'exactitude), il existe des dogmes (comme : le CO2 produit par l'homme est la cause principale des modifications climatique), par conséquent il est difficile de trouver de l'argent pour faire des études qui cherchent à prouver que le CO2 produit par l'homme n'est pas si grave et même si une étudie est mené et que les résultats montrent qu'il y a pire que le CO2 produit par l'homme, l'étude sera peut être modifié avant publication, voir non publié.

Les études scientifique ça peut être n'importe quoi, comme des études sur l'alimentation financé par l'industrie du sucre, ou des études sur les dangers du tabac financé par l'industrie du tabac, ou des études sur les dangers de la vaccination financé par l'industrie pharmaceutique.
Là regardez :
Le glyphosate sans lien avec le cancer ? Ce qu'il faut savoir sur la nouvelle étude qui relance le débat
Quand Monsanto qualifiait de « science pourrie » la dernière étude dédouanant le glyphosate

La majorité des pays de l'UE sont d'accord pour dire qu'utiliser du round up n'est pas cancérigène...

Pour le CO2 il y a débat :
Controverse sur le réchauffement climatique


Tout ça pour dire que parfois les études scientifiques et les médias sont un peu pareil : ce sont des outils de propagande dirigé par les lobbys.
Avatar de Neckara Neckara - Expert éminent sénior https://www.developpez.com
le 28/11/2017 à 9:17
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
il existe des dogmes (comme : le CO2 produit par l'homme est la cause principale des modifications climatique)
Ceci est faux et dénote une incompréhension du fonctionnement de la science.

La Science ne fonctionne ni par dogme, ni par idéologie.

Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
par conséquent il est difficile de trouver de l'argent pour faire des études qui cherchent à prouver que le CO2 produit par l'homme n'est pas si grave
Faux : Liberté académique.

Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
et même si une étudie est mené et que les résultats montrent qu'il y a pire que le CO2 produit par l'homme, l'étude sera peut être modifié avant publication, voir non publié.
Cela doit être un coup des hommes lézards qui s'introduisent dans les labos de recherches pour modifier les résultats.

Et tu nous sors des articles journalistiques.
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
Tout ça pour dire que parfois les études scientifiques et les médias sont un peu pareil : ce sont des outils de propagande dirigé par les lobbys.
Il faut lire plus loin que le titre...
Avatar de byrautor byrautor - Membre actif https://www.developpez.com
le 28/11/2017 à 9:51
Citation Envoyé par Neckara Voir le message
On ne peut pas dire que ça t'ai réussi…

Quand je parles de poursuivre les études, je ne veux pas dire poser son cul au fond d'une classe et attendre que son diplôme tombe du ciel sans avoir rien appris.

Ce n'est pas parce que c'est écrit dans un livre que c'est vrai. Tu peux aussi me donner les références de la Bible, ce n'est pas pour autant que j'irais la lire, et ce n'est pas pour autant que ce qui y sera écrit sera vrai. Je ne vais pas perdre mon temps (et mon argent) à lire des bêtises, d'autant plus si ce sont les mêmes bêtises que tu nous sors actuellement…

Quand bien même je les lirais, il me faudra ensuite en faire la critique ? 4 livres, aller on va dire 4 ans pour voir large ?
Tu me trouves franchement assez con pour tomber dans un mille-feuille argumentatif aussi grossier ?

Soit tu es capable de retirer de ces livres des arguments intelligents et de nous les ressortir, soit ce n'est même pas la peine qu'on s'intéresse à ces livres.
Non Neckara je n'apprécie pas (et c'est une formule) ton "Tu me trouves franchement assez con "

Les grossièretés sont à proscrire, elles traduisent un emportement non maîtrisé.

Répondez simplement que vous êtes en désaccord profond et que la Science n'est pas une démocratie, un seul (livre, individu, argument, ...) peut avoir "raison" contre une multitude.
Rappelons nous que : Tout se passe comme si ............
ça nous suffira.
Avatar de cdusart cdusart - Membre régulier https://www.developpez.com
le 28/11/2017 à 9:55
Citation Envoyé par Chauve souris Voir le message
L'effet de serre du CO2 est une fumisterie matraquée par les merdias. Il est très faible en comparaison avec la vapeur d'eau. Sans avoir recours à un hygromètre et toujours du niveau d'un élève de CM2 un ciel bleu qui rôti bien est la certitude que la nuit sera fraîche (j'ai assez passé dans des déserts comme le Sahara et l'Atacama pour le savoir). Par contre un air chargé d'humidité va fournir une nuit chaude. C'est le cas du Sahel. Les nuits dans le Sénégal oriental, par exemple, malgré la sècheresse relative du paysage sont bien plus chaudes que dans le Sahara.

Avec un peu de connaissance en géographie physique et en climatologie basique il est facile de démontrer que les merdias nous intoxiquent avec des mensonges qui, selon la formule, à en être répétés n'acquièrent pas une once de vérité.

Et puis il suffit de chercher un peu les documents des vrais climatologues au lieu de se précipiter sur les âneries médiatiques.
Tout comme certain, je fais rarement confiance aux média pour me donner autre chose que de l'actualité générique. Si je cherche des informations scientifiques, je consulte des revues/ouvrages scientifiques. par expérience, les thèses sont des bonnes entrée en la matière (ou source de référence) mais il faut souvent les remettre en cause.

Le soucis avec ce débat, c'est le caractère intrinsèque de la climatologie. La climatologie est associé à la théorie des systèmes complexes, elle n'est régie par aucune loi claire mais par une multitude de facteurs. Certains climatologues passent leur vie entière à chercher à établir des lignes de comportement qui de fait ne seront jamais exact. Et en face on en a des gens qui vont lire trois paragraphe d'un document quelconque et vont se permettre de t'expliquer toute les vérité du monde parce que le chiffre derrière la virgule du modèle ne correspond pas à la réalité.

Sage est celui qui connait ces limites.
Avatar de byrautor byrautor - Membre actif https://www.developpez.com
le 28/11/2017 à 9:55
CONTROVERSE, subst. fém.

CONTROVERSER, verbe trans.

Discussion argumentée, contestation sur une opinion, un problème, un phénomène ou un fait; p. méton. ensemble des éléments divergents ou contradictoires du débat. Longue controverse, matière à/de controverse. Chacun sait la fameuse controverse qui opposa, il va y avoir un siècle, partisans et adversaires de la « génération spontanée » (Teilhard de Ch., Phénom. hum.,1955, p. 101).
1. − M. le procureur du roi, je n'imagine pas qu'un plaidoyer soit une controverse, et vous m'interrompez au moment où j'allois au-devant de l'objection. Balzac, Annette et le criminel,t. 4, 1824, p. 55
Avatar de Ryu2000 Ryu2000 - Expert confirmé https://www.developpez.com
le 28/11/2017 à 10:01
Citation Envoyé par Neckara Voir le message
Il faut lire plus loin que le titre...
J'ai écouté des thèses de scientifique qui pensent différemment et beaucoup de leur arguments m'ont paru plus crédible que les arguments des anti CO2.

Citation Envoyé par Neckara Voir le message
La Science ne fonctionne ni par dogme, ni par idéologie.
C'est mignon comme c'est naïf.
Va dire ça aux égyptologues qui ne pensent comme la version officielle !
Ça arrive que des archéologues soient déçu par la réception de leur découverte (quand ce qu'ils ont trouvé ne va pas dans le sens de la version en place).

C'est vrai qu'en principe la science devrait être révisionniste à fond, et que chaque élément de preuve devrait changer la version officielle, mais en pratique c'est moins souple...
Un spécialiste dans un domaine, reconnu par ses paires depuis des décennies, n'appréciera pas qu'un petit jeune arrive avec des preuves pour montrer qu'en fait le spécialiste ne racontait que des conneries.

Aujourd'hui t'auras plus de facilité à trouver du financement pour mener une étude qui cherche à démontrer que le CO2 c'est le mal absolu, que pour une étude qui cherche les autres causes du changement climatique.

Citation Envoyé par Neckara Voir le message
Et tu nous sors des articles journalistiques.
C'était juste pour illustrer que des études scientifiques bancales ce n'est pas ce qui manque.
Et que les pays de l'UE votent n'importe comment... (parce qu'ils sont influencé par les lobbys)
Avatar de cdusart cdusart - Membre régulier https://www.developpez.com
le 28/11/2017 à 10:07
Citation Envoyé par byrautor Voir le message
Non Neckara je n'apprécie pas (et c'est une formule) ton "Tu me trouves franchement assez con "

Les grossièretés sont à proscrire, elles traduisent un emportement non maîtrisé.

Répondez simplement que vous êtes en désaccord profond et que la Science n'est pas une démocratie, un seul (livre, individu, argument, ...) peut avoir "raison" contre une multitude.
Rappelons nous que : Tout se passe comme si ............
ça nous suffira.
Je suis d'accord avec ce que dit, Neckara, quand plus de 97% des scientifiques d'un domaine sont d'accord sur un point, tu as intérêt à avoir de solides argument à avancer, ce qui n'est pas la cas en ce moment, l'histoire du soleil est bancal selon les observation de par exemple la Nasa et aucune autre explication ne tient la route
Avatar de Neckara Neckara - Expert éminent sénior https://www.developpez.com
le 28/11/2017 à 13:57
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
[...] et beaucoup de leur arguments m'ont paru plus crédible que les arguments des anti CO2.
Et quelle compétences as-tu pour évaluer la crédibilité de ces arguments, en ne connaissant rien du domaine, et de l'état de l'art ?

Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
Va dire ça aux égyptologues qui ne pensent comme la version officielle !
Comme les pyramides construites pas les bâtisseurs atlantes extra-terrestres et qui sont une horloge pour nous informer de l'inversion des pôles magnétiques conduisant à la fin du monde ? *sic*

Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
Aujourd'hui t'auras plus de facilité à trouver du financement pour mener une étude qui cherche à démontrer que le CO2 c'est le mal absolu, que pour une étude qui cherche les autres causes du changement climatique.
Connais-tu au moins les modalités du financement de la recherche en France ?

Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
C'était juste pour illustrer que des études scientifiques bancales ce n'est pas ce qui manque.
... avec des articles de presses...
Avatar de nchal nchal - Membre expérimenté https://www.developpez.com
le 28/11/2017 à 14:25
troll \tʁɔl\ (masculin) : (Internet) (Péjoratif) Internaute postant sur des forums et autres espaces de discussion des messages provocateurs ayant généralement trait à des sujets prompts à susciter des débats houleux.
mauvaise foi (féminin) : (Au singulier) Hypocrisie dans les paroles, dans les propos.

Grâce à ces deux définitions, @Nekara, tu peux arrêter de répondre à Ryu, tu gagneras du temps...
Avatar de Grogro Grogro - Membre expert https://www.developpez.com
le 28/11/2017 à 14:46
Citation Envoyé par nchal Voir le message
Grâce à ces deux définitions, @Nekara, tu peux arrêter de répondre à Ryu, tu gagneras du temps...
+ 10^6

Neckara souviens-toi du (long) épisode Deuche et de l'inutilité des flamewars à base de quotes ligne par ligne.
Avatar de byrautor byrautor - Membre actif https://www.developpez.com
le 29/11/2017 à 10:13
Citation Envoyé par nchal Voir le message
troll \tʁɔl\ (masculin) : (Internet) (Péjoratif) Internaute postant sur des forums et autres espaces de discussion des messages provocateurs ayant généralement trait à des sujets prompts à susciter des débats houleux.
mauvaise foi (féminin) : (Au singulier) Hypocrisie dans les paroles, dans les propos.

Grâce à ces deux définitions, @Nekara, tu peux arrêter de répondre à Ryu, tu gagneras du temps...
D'autant qu'on a lu RYU avec ses arguments. C'est le principal d'une controverse.
Avatar de Chauve souris Chauve souris - Membre émérite https://www.developpez.com
le 29/11/2017 à 11:38
Citation Envoyé par cdusart Voir le message
Le soucis avec ce débat, c'est le caractère intrinsèque de la climatologie. La climatologie est associé à la théorie des systèmes complexes, elle n'est régie par aucune loi claire mais par une multitude de facteurs. Certains climatologues passent leur vie entière à chercher à établir des lignes de comportement qui de fait ne seront jamais exact. Et en face on en a des gens qui vont lire trois paragraphe d'un document quelconque et vont se permettre de t'expliquer toute les vérité du monde parce que le chiffre derrière la virgule du modèle ne correspond pas à la réalité.
Exact ! Et c'est en ce sens que les affirmations péremptoires du GIEC (plus peuplé de politiques que de scientifiques) n'ont pas été acceptées par les véritables climatologues (c'est comme les "écologistes" il y a les vrais, les scientifiques, dont j'ai fait partie, et ceux pour qui ce n'est qu'une étiquette politique). Déjà ça manquait quantitativement de mesures. Car il n'y avait pas lerche de crédits pour installer des stations automatiques de relevés que ce soit sur terre ou sur mer. Et puis se pose le problème du recul historique. Les résultats ont donc été falsifiés, mais plus c'est gros, plus ça passe. Les "vrais" climatologues, au vu des "vraies" données mettaient ce réchauffement à une portion minime digne de l'imprécision du trait de crayon.

Non pas que le climat n'a jamais changé et ne changera jamais. C'est même tout le contraire et on a connu pire. Depuis le Würm où la calotte polaire descendait jusqu'au milieu de la France, jusqu'à "l'optimum du Moyen âge" où on faisait pousser de la vigne dans le sud de la Suède. L'Arctique a été plusieurs fois un océan sans glace et les nounours bancs s'en trouvaient fort bien.

Mais comme le font ces prétendus experts en "oubliant" que c'est le Soleil le vrai Maître du climat c'est montrer où ils veulent en venir, politiquement parlant. Même technique du prétexte, comme avec les attentats, pour fliquer tout le monde. Les calottes polaires de Mars ont aussi fondues depuis que les photos de cette planète existe et ce n'est nullement la faute des martiens avec leurs 4x4.

Et puis il y a des phénomènes très mal connus car mal étudiés : les courants marins où il est chimérique de croire que de l'eau circulant dans de l'eau serait aussi immuable qu'un fleuve dans ses berges (déjà que ce n'est pas le cas). Quant aux vents n'en parlons pas. Par expérience personnelle j'ai fait deux transats où, au sortir des Canaries pour aller au Cap Vert (archipel) j'avais du vent dans le nez au lieu des alizés prévus. Or les pilots charts pour ce mois (ce sont des moyennes de vents sur un secteur donné établies sur 30 ans) n'avaient jamais vu de vent du SW. Pour la deuxième transat j'ai failli ne plus être là à raconter mes salades : même topo en sortant des Canaries mais au SW du Cap-Vert, donc dans la pleine zone des alizés nous avons été encalminés trois semaines sous un soleil de plomb. On a failli réellement crever de soif. Certes une fois atteint, enfin, la ZIC ou pot-au-noir, un orage bienfaisant nous a permis de récupérer 250 litres d'eau sur la grand voile.

Pour vous dire qu'il faut être modeste pour balancer des conclusions hâtives basées sur peu de faits. Dont le fameux CO2 plus destiné à lever des taxes qu'à avoir un réel impact sur le climat.

Au sujet de Neckara que je considère comme le pitre de ce forum, je lui rappelle qu'une thèse de troisième cycle à l'École Pratique des Hautes Études ne consiste pas à roupiller au fond d'une classe près d'un radiateur comme il l'a sûrement fait pendant les cours de géographie physique, mais à effectuer un travail scientifique qui sera validé par un jury de thèse.

PS : Rappelons que pour avoir des crédits pour mener une recherche scientifique, il faut être dans la mode du moment et surtout dans l'idéologie officielle. Le malheureux climatologue qui demanderait un crédit sur le sujet "Surévaluation du CO2 dans l'estimation du réchauffement climatique possible" serait certain de ne pas avoir un kopeck. La Science, quoi qu'on en dise, n'est pas neutre. Watson raconte qu'on lui a coupé les crédits quand, subodorant la structure de la double hélice, il a demandé des crédits pour étudier la diffraction par rayons X. Technique qu'on utilise en cristallographie pour révéler la structure d'un cristal. Le motif invoqué pour ce refus était qu'il se dispersait trop dans des domaines qui n'étaient pas le sien. Heureusement qu'il a passé outre.
Avatar de cdusart cdusart - Membre régulier https://www.developpez.com
le 29/11/2017 à 12:09
@Chauve-souris
tu contourne habilement la question pour l'amener sur des territoires menant nulle part. (De mon point de vue, une expérience de vie partagé sur un forum a le même poids argumentaire que de citer un roman de fiction)

Je n'ai jamais vu un scientifique nié le fait que le climat a été changeant au cour de l'histoire de la Terre ou même à l'échelle de l'humain. L'un des soucis amené sur la table c'est que sur les 400.000 dernières années jamais la Terre n'aurait connu un taux de co2 dans l'air aussi élevé et cela est à mettre en parallèle d'une augmentation mesurable de la température du globe sur les dernières décennie.

Ces changements climatiques ne mettent en rien en péril la Terre qui nous survivra sans aucun soucis. Le soucis c'est les impact faune/flore + incident climatique qui risque de se produire. Par exemple la disparition des abeille qui est partiellement imputable aux changements climatiques (+ bien sur autre raison type changement de méthode agricole) pose d'énorme question.

Moi j'attends toujours quelqu'un qui pourra me donner une vrai piste de recherche par un propos autre que "Le co2 est un mythe médiatique".
Pour le soleil, j'ai vu les courbes d'activité solaire et je dois dire que ça me parait pas crédible. De plus je dois dire que je donne un peu plus de poids au propos de la Nasa que d'un random forum.
Avatar de Neckara Neckara - Expert éminent sénior https://www.developpez.com
le 29/11/2017 à 12:48
Citation Envoyé par Chauve souris Voir le message
Mais comme le font ces prétendus experts en "oubliant" que c'est le Soleil le vrai Maître du climat
Faux.

Citation Envoyé par Chauve souris Voir le message
Les calottes polaires de Mars ont aussi fondues depuis que les photos de cette planète existe et ce n'est nullement la faute des martiens avec leurs 4x4.
Tu prétends avoir fait parti des "vrais" scientifique et tu nous sors un tel sophisme ?

Depuis quand ce type de raisonnement est valide : (A => B) => ! (C ^ (C => B) ) ??
Avec :
  • A : Cause de la fonte des glaces sur mars ;
  • B : Fonte des glaces ;
  • C : Réchauffement climatique.


Citation Envoyé par Chauve souris Voir le message
Et puis il y a des phénomènes très mal connus car mal étudiés : les courants marins où il est chimérique de croire que de l'eau circulant dans de l'eau serait aussi immuable qu'un fleuve dans ses berges (déjà que ce n'est pas le cas). Quant aux vents n'en parlons pas.
Encore une fois, ce n'est pas une augmentation de la chaleur, mais un mouvement de chaleur !

Citation Envoyé par Chauve souris Voir le message
Pour vous dire qu'il faut être modeste pour balancer des conclusions hâtives basées sur peu de faits.
Tu nous en dira tant.

Citation Envoyé par Chauve souris Voir le message
Dont le fameux CO2 plus destiné à lever des taxes qu'à avoir un réel impact sur le climat.
Existence d'un phénomène != Lutte contre le phénomène

Citation Envoyé par Chauve souris Voir le message
Au sujet de Neckara que je considère comme le pitre de ce forum, je lui rappelle qu'une thèse de troisième cycle à l'École Pratique des Hautes Études ne consiste pas à roupiller au fond d'une classe près d'un radiateur [...] mais à effectuer un travail scientifique qui sera validé par un jury de thèse.
Au vu des bêtises que tu arrives à nous sortir, j'ai comme un doute.

Citation Envoyé par Chauve souris Voir le message
comme il l'a sûrement fait pendant les cours de géographie physique
Tu nous en dira tant.

Citation Envoyé par Chauve souris Voir le message
PS : Rappelons que pour avoir des crédits pour mener une recherche scientifique, il faut être dans la mode du moment et surtout dans l'idéologie officielle.
Faux, tu ne sais rien des modalités de financement de la recherche.

Citation Envoyé par Chauve souris Voir le message
La Science, quoi qu'on en dise, n'est pas neutre.
D'autant plus qu'elle ose ne pas aller dans le sens de tes croyances, la vilaine.
Avatar de Chauve souris Chauve souris - Membre émérite https://www.developpez.com
le 29/11/2017 à 14:18
Citation Envoyé par cdusart Voir le message
@Chauve-souris
Ces changements climatiques ne mettent en rien en péril la Terre qui nous survivra sans aucun soucis. Le soucis c'est les impact faune/flore + incident climatique qui risque de se produire. Par exemple la disparition des abeille qui est partiellement imputable aux changements climatiques (+ bien sur autre raison type changement de méthode agricole) pose d'énorme question.
Sur ce point et ayant été longtemps entomologiste je sais que les espèces d'insectes sont des "vieilles" espèces qui existent depuis des millions d'années et qui en ont vu passer des changements climatiques et des variations de taux de CO2. Je doute que ce dernier soit pour grand chose dans ce qu'on a appelé la Sixième Grande Extinction d'Espèces. En effet le CO2 dope le développement végétal, mais avec un effet pervers : les plantes surdéveloppées ont moins de protéines et ça ne fait pas l'affaire des insectes phytophages qui doivent alors en consommer davantage. Les autres insectes (carnassiers, détriticoles), par contre, s'en foutent. Mais ce sont les insecticides et autres produits chimiques qui sont le plus grave danger et qui ont exterminé des petits insectes floricoles en masse.

Et on ne peut résumer l'entomologie à la seule abeille Apis mellifica. Rien qu'en France et dans des temps que j'ai connus dans ma jeunesse on recensait 12.500 espèces de coléoptères.

Mais comme je l'ai dit il est plus politiquement correct d'accuser le baudet de la fable, à savoir le gaz carbonique, si pratique pour lever des taxes, que de remettre en cause la surproduction chimique (pas seulement les insecticides) qui a des effets neurologiques certains et des perturbations endocriniennes de plus en plus préoccupantes (dans des zones polluées de la Chine, la puberté précoce des filles est devenu un problème de santé publique). Tous ces phénomènes indésirables étant basés sur le quantitatif de la surpopulation humaine. Intouchable elle aussi.

Alors contentons-nous de taxer un peu plus les automobilistes, de faire des grands messes climatiques et d'enseigner aux bobos les "petits gestes verts".

PS : je n'ai pas peur de la polémique mais le trollisme de Neckara ne mérite qu'une réponse le silence.
Avatar de nchal nchal - Membre expérimenté https://www.developpez.com
le 29/11/2017 à 14:26
Citation Envoyé par Chauve souris Voir le message
Sur ce point et ayant été longtemps entomologiste je sais que les espèces d'insectes sont des "vieilles" espèces qui existent depuis des millions d'années et qui en ont vu passer des changements climatiques et des variations de taux de CO2. Je doute que ce dernier soit pour grand chose dans ce qu'on a appelé la Sixième Grande Extinction d'Espèces. En effet le CO2 dope le développement végétal, mais avec un effet pervers : les plantes surdéveloppées ont moins de protéines et ça ne fait pas l'affaire des insectes phytophages. Les autres insectes (carnassiers, détriticoles), par contre, s'en foutent. Mais ce sont les insecticides et autres produits chimiques qui sont le plus grave danger et qui ont exterminé des petits insectes floricoles en masse.

Mais comme je l'ai dit il est plus politiquement correct d'accuser le baudet de la fable, à savoir le gaz carbonique, si pratique pour lever des taxes, que de remettre en cause la surproduction chimique (pas seulement les insecticides) qui a des effets neurologiques certains et des perturbations endocriniennes de plus en plus préoccupantes (dans des zones polluées de la Chine, la puberté précoce des filles est devenu un problème de santé publique). Tous ces phénomènes indésirables étant basés sur le quantitatif de la surpopulation humaine. Intouchable elle aussi.

Alors contentons-nous de taxer un peu plus les automobilistes, de faire des grands messes climatiques et d'enseigner aux bobos les "petits gestes verts".

PS : je n'ai pas peur de la polémique mais le trollisme de Neckara ne mérite qu'une réponse le silence.
Mais personne n'accuse le CO2 pour le "génocide" des abeilles... Enfin, je n'ai jamais vu de telles accusations. Les insecticides oui, les scientifiques sont d'ailleurs assez d'accord pour mettre en cause les néonicotinoïdes il me semble.
Avatar de goomazio goomazio - Membre chevronné https://www.developpez.com
le 30/11/2017 à 9:38
Citation Envoyé par nchal Voir le message
troll \tʁɔl\ (masculin) : (Internet) (Péjoratif) Internaute postant sur des forums et autres espaces de discussion des messages provocateurs ayant généralement trait à des sujets prompts à susciter des débats houleux.
mauvaise foi (féminin) : (Au singulier) Hypocrisie dans les paroles, dans les propos.

Grâce à ces deux définitions, @Nekara, tu peux arrêter de répondre à Ryu, tu gagneras du temps...
C'est n'importe quoi ce genre de message. Dans ce débat "houleux", Ryu est provocant pour vous, mais vous pensez que votre avis, qu'on peut considéré en grossissant les traits comme opposé, n'est pas provocant pour lui ?

Ce qui vous embête c'est que ce qu'il dit ne tient pas debout, en tout cas pas dans votre tête. Mais, ce que vous pensez tient debout dans toutes les têtes, du moins celles qui sont bien faites, c'est ça ? Si vous pensez que tout ce que vous dites est prouvé et documenté c'est que vous avez un bien gros coup.

Si vous faites plus confiance à votre discernement à vous pour décider ce que vous croyez ou pas, n'obligez pas les autres à en faire de même. Et, quand bien même vous aviez raison comme celui qui dit que l'Homme a deux oreilles, il n'est pas nécessaire de faire une pirouette agressive (traiter les autres de "troll").
Avatar de Neckara Neckara - Expert éminent sénior https://www.developpez.com
le 30/11/2017 à 9:46
On ne va tout de même pas tomber dans du relativisme de bas étage...

La différence consiste dans la méthode, sachant aussi qu'on "contre-argumente" plus qu'on argumente.
Avatar de byrautor byrautor - Membre actif https://www.developpez.com
le 30/11/2017 à 9:55
Tu peux cesser de répondre !
merci pour tes arguments mesurés.
ce qu'il y a de regrettable dans TOUS ces forums ou blogs c'est qu'ils finissent par des engueulades !
j'en ai fréquentés quelques uns, sur des sujets bien différents, et il y a toujours quelqu'un ou quelque chose qui en détruit l'existence.
Pourquoi l'expression écrite porte t-elle à l'affrontement ? je ne sais pas.
Mais c'est ainsi !
Un peu comme l'autodestruction de tout corps organisé, enfin .............
Avatar de Chauve souris Chauve souris - Membre émérite https://www.developpez.com
le 30/11/2017 à 22:04
Citation Envoyé par byrautor Voir le message
Tu peux cesser de répondre !
merci pour tes arguments mesurés.
ce qu'il y a de regrettable dans TOUS ces forums ou blogs c'est qu'ils finissent par des engueulades !
j'en ai fréquentés quelques uns, sur des sujets bien différents, et il y a toujours quelqu'un ou quelque chose qui en détruit l'existence.
Pourquoi l'expression écrite porte t-elle à l'affrontement ? je ne sais pas.
Mais c'est ainsi !
Un peu comme l'autodestruction de tout corps organisé, enfin .............
J'observe ce phénomène sur tous les sujets et sur tous les forums. Il est relativement récent dirais-je du haut de mes soixante dix ans. En des temps que j'ai connu quand j'étais vingtenaire nous avions des discussions ardues au niveau politique et économique qui ne dégénéraient pas de façon trollesque comme c'est systématiquement le cas maintenant. Pourtant pour faire coexister sur le ring rhétorique et dialectique un anar (moi) un trotskiste et un mao, c'était parfois dur...

Sur des sujets infiniment moins polémiques je me suis fait traiter comme moins que rien quand je soulevais un problème. Par exemple un gestionnaire de mods pour le jeu que, je pense, tous ceux qui sont sur PC et qui aiment se distraire connaissent, à savoir Skirim faisait des bugs spécifique à lui et qu'on ne trouvait pas dans la version modée sans cet utilitaire. J'ai testé et retesté pas mal de fois et j'ai exposé tout ça (je peux dire que j'avais fait une expérimentation scientifique) dans des forums de jeu en mettant en cause la gestion de la mémoire de cet utilitaire. Aucune prise en compte de mes arguments, je me suis juste fait rabrouer et même insulter.

Encore un exemple sur un sujet complètement différent : Vadrouiller en solo en Amérique du Sud, c'est bien joli mais il y a de grandes distances à parcourir pas toujours intéressantes (route 40 dans la pampa argentine par exemple). J'avais donc souhaité un compagnon de voyage auquel je ne demandais qu'une seule chose : du temps libre, trois mois minimum. Je prendrais tout en charge si ledit compagnon était fauché car, de toute façon, le poste le plus cher le gasoil ne va pas s'envoler comme un vulgaire bitcoin parce qu'il y aura un passager de plus et les chambres d'hôtel sont toujours pour deux personnes. Bien sûr on aura défriché nos personnalités avant sur ce qui nous intéresse (pour moi ce sont les paysages, la nature et les gens du cru). Je situais cet âge de disponibilité entre 18 et 25 ans. En gros quand on a quitté sa famille et qu'on n'en a pas fait une nouvelle. Pas moins non plus car il fallait qu'il ait un permis de conduire pour se relayer. Là aussi je me suis fait insulter. J'ai découvert le nouveau tabou de la séparation des tranches d'âge. Sûr qu'on n'est plus dans l'époque Jules Vernes. Une série de harpies se sont déchaînées. Que ne pouvais-je rester dans mon club du troisième âge ! L'une d'elle a même dit que ma demande était "répugnante". J'ai vite décroché de ce genre de forum.

Je soumet à votre réflexion cette problématique nouvelle : comment peut évoluer une jeunesse si tout contact avec des plus âgés ("supposés savoir", aurait dit Jacques Lacan) est devenu un tabou à base donc d'interdits et de répulsions) ?

Bon finalement ma grande vadrouille en Patagonie/Terre de feu je l'ai faite tout seul (deux mois et demi) et finalement ça s'est bien passé, pas un coup de blues pour déclamer, tel Léo Ferré "Et pourtant, la solitude....". J'avais des clés USB de musiques diverse, une liseuse avec à peu près 3.000 titres, une bonne loupiote à leds qui ne consomme presque rien. Et puis je suis d'un naturel qui s'adapte assez bien aux situations nouvelles sans que ce soit de la résignation pour autant. Sûr que la mentalité française je ne pouvais plus la saquer, j'avais donc déclenché le siège éjectable il y a 9 ans.

Que mes salades plaisent ou non sur ce forum m'importe peu. Si certains ne peuvent pas sortir du prêt à penser, qu'ils y restent. Je persiste à dire que le "réchauffement climatique" est un faux débat, ne fut-ce que, même si on lui accorde son existence pleine et entière, on n'y peut rien puisque dans 90 à 99 % car le dit réchauffement ne provient pas de l'humanité. Il y a des dégâts bien plus sérieux dont il faudrait s'occuper et pas tant sur les effets que sur les causes, qui se résument finalement à une seule : l'accroissement exponentiel de la population humaine. Elle est là la "théorie unitaire" de l'écologie !

Bon radoter n'est pas trop mon truc malgré mon âge, je mettrais donc un point final sur ce sujet sur ce forum.
Avatar de Neckara Neckara - Expert éminent sénior https://www.developpez.com
le 01/12/2017 à 7:32
Citation Envoyé par Chauve souris Voir le message
Je soumet à votre réflexion cette problématique nouvelle : comment peut évoluer une jeunesse si tout contact avec des plus âgés ("supposés savoir", aurait dit Jacques Lacan) est devenu un tabou à base donc d'interdits et de répulsions) ?
C'est peut-être cela le problème, vous restez avec des connaissances du siècle dernier et niez l'état de l'art et les nouvelles connaissances acquises depuis.

Vous nous balancez bêtises sur bêtises, sans aucune volonté de méthode. Cela fatigue à la longue.
Tu critiques des modèles sans même les connaître, sur la simple base de tes a priori, sans même savoir si ces modèles prennent en compte les phénomènes que tu décris, ou s'ils ont été expérimentalement validés, avec quelle marge d'erreur, etc.

Sans compter la confusion entre existence d'un phénomène et la lutte contre ce dernier, des hommes de pailles (qui a parlé de la disparition des abeilles ?), et de deux-trois bêtises qu'on a vu passer sur ce forum. Je rappellerais aussi qu'on était là plus dans la contre-argumentation que dans l'argumentation.

Je remarquerais que tu cites Jacques Lacan, un des pères de la psychanalyse française, cela ne m'étonne même pas. Aujourd'hui on sait que la psychanalyse n'a pas d'effet meilleur que le placebo… C'est ce genre de croyances qui pourrissent notre société, au même titre que l'homéopathie (idem placebo, juste du sucre avec de l'eau et une probabilité presque nulle d'avoir une molécule du mur de Berlin *sic*), les pyramidiots, la Terre plate, la Terre jeune, le créationnisme, 9/11 reOpen, fake moon, soigner le cancer et faire repousser un bras avec des jus de fruits, l'acupuncture (idem placebo) et autres médecines "alternatives", l'horoscope (effet barnum) et autres voyances, certaines formes de pratiques religieuses, certains mouvements de "justice" sociale (le retour de la ségrégation pour lutter contre le racisme *yay*), les sourciers, etc.

Qu'on soit jeune ou vieux, c'est vraiment désolant de se sentir entouré de vieux, ou de jeunes, prêts à croire n'importe quoi. Et comme les tenants sont souvent plus motivés, on vous laisse souvent le champ libre pour propager vos croyances vous donnant ainsi une surreprésentation sur internet. Et ces conneries ne sont pas sans conséquences, des personnes sont mortes parce qu'elles ne se sont pas soignées, d'autres personnes sont aussi mortes parce qu'elles s'opposait à l'obscurantisme de ces croyances, d'autres se sont fait manipulés par des sectes.

Pire pour certaines décisions importantes impactant la France dans sa globalités, des politiques demandent conseils… à des voyants !

J'en ai marre de ces conneries.
Avatar de byrautor byrautor - Membre actif https://www.developpez.com
le 01/12/2017 à 9:01
Citation Envoyé par Neckara Voir le message
C'est peut-être cela le problème, vous restez avec des connaissances du siècle dernier et niez l'état de l'art et les nouvelles connaissances acquises depuis.

Vous nous balancez bêtises sur bêtises, sans aucune volonté de méthode. Cela fatigue à la longue.
Tu critiques des modèles sans même les connaître, sur la simple base de tes a priori, sans même savoir si ces modèles prennent en compte les phénomènes que tu décris, ou s'ils ont été expérimentalement validés, avec quelle marge d'erreur, etc.

Sans compter la confusion entre existence d'un phénomène et la lutte contre ce dernier, des hommes de pailles (qui a parlé de la disparition des abeilles ?), et de deux-trois bêtises qu'on a vu passer sur ce forum. Je rappellerais aussi qu'on était là plus dans la contre-argumentation que dans l'argumentation.

Je remarquerais que tu cites Jacques Lacan, un des pères de la psychanalyse française, cela ne m'étonne même pas. Aujourd'hui on sait que la psychanalyse n'a pas d'effet meilleur que le placebo… C'est ce genre de croyances qui pourrissent notre société, au même titre que l'homéopathie (idem placebo, juste du sucre avec de l'eau et une probabilité presque nulle d'avoir une molécule du mur de Berlin *sic*), les pyramidiots, la Terre plate, la Terre jeune, le créationnisme, 9/11 reOpen, fake moon, soigner le cancer et faire repousser un bras avec des jus de fruits, l'acupuncture (idem placebo) et autres médecines "alternatives", l'horoscope (effet barnum) et autres voyances, certaines formes de pratiques religieuses, certains mouvements de "justice" sociale (le retour de la ségrégation pour lutter contre le racisme *yay*), les sourciers, etc.

Qu'on soit jeune ou vieux, c'est vraiment désolant de se sentir entouré de vieux, ou de jeunes, prêts à croire n'importe quoi. Et comme les tenants sont souvent plus motivés, on vous laisse souvent le champ libre pour propager vos croyances vous donnant ainsi une surreprésentation sur internet. Et ces conneries ne sont pas sans conséquences, des personnes sont mortes parce qu'elles ne se sont pas soignées, d'autres personnes sont aussi mortes parce qu'elles s'opposait à l'obscurantisme de ces croyances, d'autres se sont fait manipulés par des sectes.

Pire pour certaines décisions importantes impactant la France dans sa globalités, des politiques demandent conseils… à des voyants !

J'en ai marre de ces conneries.
Jeune étudiant ! je suppose, Chauve Souris ne répondez pas, c'est inutile.
Attendez, dans 40 ans l'étudiant aura vieilli, ses arguments aussi.
Byrautor 85 ans ! plein de vieux diplômes (techniques), c'est vrai quoi, Neckara peut nous jeter, c'est bien nous qui l'avons installé.
Dans le temps on parlait de la reconnaissance du ventre, aujourd'hui c'est obsolète.

Bon courage Chauve Souris, Sauve (la) Souris, quitte ce bidule, comme moi.
GB
Causes : "qui se résument finalement à une seule : l'accroissement exponentiel de la population humaine. Elle est là la "théorie unitaire" de l'écologie !"
Hélas oui .
Avatar de Neckara Neckara - Expert éminent sénior https://www.developpez.com
le 01/12/2017 à 10:49
Citation Envoyé par byrautor Voir le message
Jeune étudiant !
Plus vraiment "jeune", et en thèse.

Ensuite, si votre seul argument réside dans votre âge...
D'autant plus vu votre niveau en culture scientifique.
Avatar de LSMetag LSMetag - Membre expert https://www.developpez.com
le 01/12/2017 à 14:30
L'âge n'est pas toujours synonyme de sagesse. Tout comme la jeunesse n'est pas forcément synonyme de créativité.

Les visions ne sont pas forcément les mêmes. Je pense qu'à 70 ans, on n'a pas le même vécu ni la même culture qu'à 20 ans. Donc ce n'est pas parce qu'on est plus âgé qu'on peut se vanter forcément d'être plus expérimenté, puisqu'au final les temps changent et l'expérience n'est plus la même. Ex : des personnes âgées en sont toujours à l'ancien Franc.

Jeune ou vieux, c'est pareil. On est tous égaux dans le débat. Il y en a qui ont plus raison ou tort à un instant t. Ou alors qu'aucun n'a complètement raison.
Contacter le responsable de la rubrique Accueil