Visual Studio 2017 va permettre de compiler pour les plateformes matérielles ARM
Fonctionnalité à découvrir via le deuxième aperçu de la version 15.5

Le , par Patrick Ruiz, Chroniqueur Actualités
Le deuxième aperçu de la version 15.5 de Visual Studio 2017 est disponible depuis le 23 octobre dernier. Au menu, de nombreuses améliorations en ce qui concerne l’expérience de développement en langage C++. Bonne nouvelle pour les habitués des plateformes matérielles ARM puisque l’EDI s’enrichit de la possibilité de compiler pour ces dernières. D’après l’annonce de Microsoft, Visual Studio va embarquer les outils de cross compilation ARM GCC pour générer des binaires exploitables sur lesdites plateformes.

Cette avancée ouvre encore plus l’EDI au développement embarqué, notamment dans des applications liées à l’Internet des objets, ce, sur une centaine de cartes compatibles ARM mbed, le compilateur développé par ARM et ses partenaires. Plus de détails à propos des cartes sur le site Web dédié au compilateur ARM mbed. Ci-dessous un aperçu de projet importé depuis le compilateur ARM vers la suite Visual Studio. « Toutes les fonctionnalités auxquelles vous êtes habitué vont tourner : autocomplétion de code, recherche de définitions, etc. », écrit Microsoft.



L’information selon laquelle des ordinateurs portables reposant sur une architecture matérielle ARM et tournant sous Windows 10 pourraient être disponibles d’ici décembre à filtré sur cette plateforme à la fin du mois dernier. L’on pourrait penser qu’il s’agit pour Microsoft d’anticiper sur cet événement en mettant les outils de développement nécessaires à la disposition des développeurs, mais il n’en est rien. La firme de Redmond se veut claire : l’initiative est réservée au développement sur des plateformes ARM peu énergivores et qui font tourner des systèmes d’exploitation autres que Windows.

À côté de la possibilité de compiler pour les plateformes ARM, il faudrait noter que cette mise à jour de l’EDI vient avec une bibliothèque des templates (STL) et un compilateur C++ conformes à la norme C++17. De plus, des outils supplémentaires d’analyse de code C++ sont livrés avec pour objectif de donner au développeur plus de moyens de « muscler » son code. Enfin, la release intègre un outil de tests unitaires C++ compatible avec le framework de tests de Google.

Source

blog MSDN

Votre avis

Que pensez-vous de cette nouvelle fonctionnalité ?

Voir aussi

Microsoft promet une expérience complète de Windows 10 sur les processeurs ARM en apportant le support des applications Win32
Le projet de Qualcomm et Microsoft d'exécuter Windows 10 avec Snapdragon se fera-t-il ? Intel menace de s'opposer à l'émulation de son architecture


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de octal octal - Membre éclairé https://www.developpez.com
le 07/11/2017 à 9:16
Le rajout de la cross-compilation ARM via GCC ne vise pas (uniquement) les ordinateurs à processeur ARM. D'après le blog (source de cet article) et les captures d'écran cela vise toutes les cartes à base de processeur ARM. Je pense que la cible principale dans ce cas là est d'attirer les développeurs firmware (bas niveau) qui veulent bosser sur des microcontrôleurs ARM (CortexM) en vue de faire de l'IoT.
C'est une excellente nouvelle, cependant j'espère qu'il ne s'agit pas juste de permettre à Visual Studio d'appeler des makefile pour la toolchain GCC. Ce qui manque réellement c'est vraiment une intégration des outils bas niveau, le debug, la visualisation des registres, et surtout l'intégration/l'interface directe et corecte avec les JTAG (et pas que GDB) pour pouvoir utiliser les aspects avancés du debug. Rowley ont fait un excellent travail avec leur environnement de développement, si Microsoft propose un truc équivalent, ça sera top, parce que autrement, utiliser Visual Studio juste pour l'environnement d'édition de code (intellisence et coloration syntaxique) c'est déjà faisable actuellement.
Contacter le responsable de la rubrique Accueil