Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Les ordinateurs portables fonctionnant avec Windows 10 et ARM pourraient sortir d'ici décembre
Avec une autonomie de batterie de deux ou trois jours

Le , par Olivier Famien

21PARTAGES

10  0 
Depuis décembre dernier, Microsoft et Qualcomm ont annoncé un partenariat afin de faire tourner le système d’exploitation Windows 10 sur des PC fonctionnant avec une architecture ARM. Dans le mois de mai, d’autres informations encore plus précises sont venues alimenter ce projet. Cristiano Amon, le vice-président de Qualcomm Technologies, a annoncé que les premiers fabricants d’équipements qui développeront les PC mobiles (nom donné aux PC fonctionnant avec ARM) soutenus par la plateforme PC mobile Qualcomm Snapdragon 835 seront Asus, HP et Lenovo.

Avec ce partenariat, Qualcomm vante le fait qu’il sera possible pour les fabricants de concevoir des appareils plus fins, sans ventilateur intégré, fournissant une consommation énergétique basse, mais surtout dotés d’une autonomie de batterie supérieure à celle des appareils tournant avec les processeurs x86 existants.

Lors de l’annonce du partenariat en décembre dernier, les deux entreprises se sont fixé la date butoir de décembre 2017 pour faire sortir des appareils Windows 10 fonctionnant avec ARM et capables d’exécuter les applications x86. Alors que nous nous acheminons vers cette date fixée, Qualcomm et Microsoft ont donné des informations plutôt réjouissantes concernant l’avancée de ce projet.

Il y a quelques jours, Qualcomm a organisé son 5e sommet annuel sur la 4G/5G à Hong Kong. Lors de cet événement, Don McGuire, le vice-président du marketing global des produits aurait confié au média britannique Trusted Reviews que la date de décembre 2017 annoncée l’an dernier pour sortir les PC mobiles pourra être tenue. Et même plus. Il a ajouté que le public entendra plus parler de ces produits dans les semaines à venir.

De son côté, Pete Bernard, Responsable du programme de groupe principal pour les partenaires de connectivité chez Microsoft, aurait déclaré à Trusted Reviews que de nombreux appareils sont en cours de tests par les équipes de Microsoft. Et la bonne nouvelle que l’on peut tirer des résultats de ces tests, c’est que « ;l’autonomie de la batterie est vraiment vraiment bonne ;», à en croire les propos de Bernard rapportés par Trusted Reviews.

En souhaitant avoir des détails sur ce à quoi l’on pourrait s’attendre avec les batteries de ces appareils en termes d’autonomie, Bernard explique que « ;pour être franc, c’est en fait au-delà de nos attentes ;». « ;Nous avons fixé la barre haut pour [nos développeurs], et nous sommes maintenant au-delà de cela. C’est une autonomie de batterie inégalable que j’utilise tous les jours. Je ne prends pas mon chargeur avec moi. Je peux le charger tous les deux ou trois jours. C’est une autonomie de batterie pas comme les autres. ;»

À en juger par ces déclarations, les utilisateurs auront bientôt sur le marché des ordinateurs portables dotés de batteries capables de tenir plusieurs jours avant de réclamer une source d’alimentation en énergie. Cela est inouï quand on sait que les plus grosses batteries mises en avant sur le marché ne vont pas au-delà de la journée. Selon également les retours d’expérience que Bernard aurait rapportés, lorsque les testeurs ont commencé à utiliser les PC mobiles, ils auraient déclaré que l’indicateur de charge de la batterie ne fonctionnait pas correctement à cause du fait qu’elle ne descendait pas aussi vite que les PC Windows 10 fonctionnant avec l’architecture x86. Mais Bernard précise que les testeurs ont été rassurés sur le fait qu’il ne s’agit pas de bogues, mais plutôt d’une bonne autonomie de batterie affichée par les PC Windows 10 tournant avec les processeurs ARM.

À leur sortie, les PC mobiles Windows 10 fonctionneront uniquement avec les processeurs Snapdragon 835 et les versions ultérieures. La compatibilité ne sera pas assurée avec les versions antérieures des processeurs. Mais rien qu’avec cela, il n’y a qu’un pas à franchir pour tomber dans des concepts les plus fous auxquels pourraient se livrer les bidouilleurs, comme l’installation de Windows 10 sur les téléphones dotés de processeurs Snapdragon 835. Si certaines personnes sont parvenues à installer Windows XP sur des smartphones, cela ne serait donc pas impossible d’installer Windows 10 sur ces téléphones d’autant plus que tous les éléments pourraient être facilement rassemblés pour le faire.

Les prix des ordinateurs portables Windows 10 avec ARM n’ont pas encore été communiqués, mais l’on annonce déjà une variété de prix supportables pour toutes les bourses. En outre, il est annoncé qu’à la suite des trois fabricants de PC (HP, Lenovo et Asus), d’autres discussions sont en cours pour permettre à d’autres fabricants de concevoir ces ordinateurs soutenus par l’ARM.

Source : Trusted Reviews

Et vous ?

Pensez-vous que ces PC mobiles pourront effectivement tenir deux à trois jours d’autonomie ?

Selon vous, ces PC rencontreront-ils du succès auprès du public à leur sortie ?

Voir aussi

Microsoft promet une expérience complète de Windows 10 sur les processeurs ARM en apportant le support des applications Win32
Le projet de Qualcomm et Microsoft d'exécuter Windows 10 avec Snapdragon se fera-t-il ? Intel menace de s'opposer à l'émulation de son architecture
Intel promet d'attaquer en justice pour contrer l'émulation x86, le fondeur se sent-il menacé par l'arrivée de Qualcomm sur PC Windows ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Vincent PETIT
Modérateur https://www.developpez.com
Le 06/12/2017 à 21:39
En tout cas Intel ne doit pas être bien en ce moment.

Lui qui main dans la main avec Microsoft était partie à la conquête des IoT en allant défier ARM sur ces terres. Pourtant armé de : Intel® Galileo development boards, Intel® Edison compute module, Intel® Curie™ modules, qu'on retrouve sur les Arduino 101, Intel® Joule™ compute module, il s'est prit une claque phénoménale. A un tel point qu'il a arrêté tout ça



V'la que ARM se pointe maintenant sur le marché des PC ! Il ne faut pas s'étonner puisque ARM est partout dans les systèmes embarqués et dans les microcontrôleurs et microprocesseurs de presque tous les fabricants. Dont certains qui ont presque autant d'ancienneté que Intel dans la conception silicium, autrement dit Intel va voir arriver des concurrents qui ont la même notoriété que lui sauf qu'ils étaient sur un créneau différent.

Autant ARM ne peut pas rivaliser contre Intel sur de la pure performance, autant Intel ne peut pas rivaliser contre ARM sur la consommation. Quant au prix, il est clairement à l'avantage de ARM.

On verra bien où le curseur sera placé sur ces nouveaux PC ? Qui pour moi est juste une grosse tablette iOS ou Android mais à la quelle on a ajouté un clavier et mis Windows.
4  0 
Avatar de sekaijin
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 09/12/2017 à 18:50
il sont loin d'avoir écarté tout concurrents

Accent Italie
Applied Micro Circuits Corporation États-Unis ARMv821
Alchip Taïwan
AllWinner Technology (ou Quanzhi) Chine (Cortex A8 et A7 avec Mali 400MP et VPU CedarX maison décodant le QuadHD 2160P22)
Altera États-Unis (FPGA Cortex-A9 MPCore)
Amlogic www.amlogic.com Chine (Cortex A9)
Anyka Chine
Atmel États-Unis
Broadcom États-Unis (Cortex A9)
Celestial Semiconductor Chine
Cypress États-Unis
Freescale États-Unis
Fujitsu Japon (cortex M3, Cortex A9, A7, A1523)
HiSilicon Chine (Cortex A9, A7, A1524,25)
Huawei Technologies Chine (Cortex A9, A7, A15)26
Infineon Allemagne
Inside Secure France
LG Electronics (Cortex-A50) Corée du Sud 27
Matsushita Japon (Cortex A828)
Marvell États-Unis
MediaTek Taïwan (Cortex A929, A7, A15)
NXP Pays-Bas
Nufront (conception) Chine, usiné par TSMC Taïwan (Cortex A9)
Nvidia États-Unis (Cortex A9, Cortex A15 (Tegra K1), Cortex A53/A57 (Tegra X1))
Parrot France (ARM926ejs (P6), Cortex A9 (P7))
Qualcomm États-Unis
Renesas Japon (Cortex A930)
Phytium Technology Chine, Phytium Mars
Rockchip Chine (Cortex A8, Cortex A9 MPcore, Mali 400 MP31)
Samsung Corée du Sud (Cortex A8, Cortex A9, A15 (Exynos 5250)32, A7)
Silicon Labs États-Unis (Cortex M0+, M3, M4)
Spreadtrum Chine
STMicroelectronics Italie et ST-Ericsson (Cortex A9 (U9500), Cortex A15 (A9600)33)
Telechips Corée du Sud
Texas Instruments États-Unis (Cortex A8 (OMAP3), Cortex A9 (OMAP4), Cortex A15 (OMAP5))
Toshiba Japon
VIA Taïwan
Xilinx États-Unis Zynq (FPGA Cortex-A9 MPCore).
ZiiLABS Singapour
ZTE Chine

il existe bon nombres de fabricants et si chacun individuellement ne rivalise pas avec la taille de Qualcomm ensemble ils représente un gros morceau

on est loin du marché x86 où on a un géant et une puce.
et si la puce existe encore c'est bien parce que si elle venait à disparaitre Intel tomberait sous le coup des lois anti trush qui à leur époques on démantelé Bell

Microsoft à lui aussi connu cette situation et a injecté des $ dans Apple pour la tenir à flot.

A+JYT
2  0 
Avatar de 23JFK
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 23/10/2017 à 13:02
Pas vraiment, l'écran, ssd et clavier étant les principales sources de fuites en énergie, je ne vois pas comment un simple changement de processeur pourrait multiplier par 4 l'autonomie d'un ordinateur, surtout pour un étudiant ou professionnel laissant sa machine tourner près de 8 heures par jour.
1  0 
Avatar de noext
Membre à l'essai https://www.developpez.com
Le 23/10/2017 à 15:20
Citation Envoyé par 23JFK Voir le message
Pas vraiment, l'écran, ssd et clavier étant les principales sources de fuites en énergie, je ne vois pas comment un simple changement de processeur pourrait multiplier par 4 l'autonomie d'un ordinateur, surtout pour un étudiant ou professionnel laissant sa machine tourner près de 8 heures par jour.

bha parce que ça sera du hardware de merde comme pour windows 8 RT, de la bonne carte sd 32go, avec une bonne dalle en 1366 x 768 et un clavier sans retro eclairage
1  0 
Avatar de sekaijin
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 27/10/2017 à 9:23
microsoft abandonne windowsphone (pas les machine mais l'OS)

mais fort de l'expérience des windows phone et la monté en puissance des ARM les tablettes et les PC sous un vrai windows semble logique.

A+JYT
1  0 
Avatar de candide02
Membre actif https://www.developpez.com
Le 27/10/2017 à 10:23
L'architecture est tellement différente entre X86 et ARM comment vont se comporter les programmes ?
je suis curieux d'en savoir plus, je dois changer mon vx 32bits , j'attends un peu...
1  0 
Avatar de RyzenOC
Inactif https://www.developpez.com
Le 06/12/2017 à 10:22
Je suis à la fois emballé par ce projet en même temps pas du tous.

L'autonomie à l'air intéressante et je suis curieux de voir ce que vas donner l'émulation

MAIS:
1) J'ai peur que ces produits valent tres cher dans les 700-1000€...alors qu'on trouve des tablettes pc intel atom à 100-200€ sur aliexpress (je dis pas que c'est comparable mais faut pas abuser niveau tarif comme on peu le voir avec les Surface ou les prix sont complétement délirant)
2) L'émulation => j'ai peur que d'une part elle soit très hasardeuse et surtout que les perf ne soient pas au rendez vous (j’espère me tromper), qu'on ne s'y trompe pas, il ne faut pas s'attendre à un I7 mobile mais j'ose espérer que se sera plus puissant que les tablettes vendu avec des atom/celeron d'intel. et que l'on pourra utiliser windows+office+navigateur web+vlc de maniere fluide.
3) Dommage que la puce 4G (avec sim) n’intègre pas un module gprs et donc la possibilité d'envoyer/recevoir des sms/mms/appels vocaux

quoiqu'il en soit je déconseille d'acheter ce produit avant d'avoir des tests complet et des retours.

edit: en cherchant un peu la première limitation déja pénalisant concerne l'émulation : elle ne marche que sur des applications 32bits d'apres ce que j'ai compris. oublier donc déja de suite tous les logiciels win32 64bits.
2  1 
Avatar de abriotde
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 06/12/2017 à 15:49
Citation Envoyé par RyzenOC Voir le message
elle ne marche que sur des applications 32bits d’après ce que j'ai compris
En même temps en théorie l'émulation ne sert à rien que faire tourner des logiciels plus maintenu. N'importe quel application tournant sous Windows X86 doit pouvoir tourner sous Windows ARM pour un peu quelle soit simplement recompilé et encore seulement si elle est en langage machine (c'est inutile pour du Java, PHP, Python..., c'est utile pour du C/C++, Fortran...). J' omet à vrai dire les applications contenant de l'assembleur mais cela ne peux être le cas que de quelques bout de code très optimisé (dans des jeux peut-être?). En conclusion cela demande juste un tout petit peu de travail aux développeurs afin de porter très rapidement leur applications sur ARM. Je ne pense pas que ce soit un obstacle compte tenu de la monté en puissance d'ARM, la plupart des applications sont compatible. J'imagine bien Microsoft interdire du Windows Store les applications non disponible en version ARM.

Enfin personnellement, étant sous Ubuntu, je ne suis pas impacté par ce genre de problème puisque les applications Linux sont de manière générale toujours disponible en version ARM (et la plupart du temps en code source ouvert).
1  0 
Avatar de RyzenOC
Inactif https://www.developpez.com
Le 06/12/2017 à 15:58
Citation Envoyé par abriotde Voir le message
En même temps en théorie l'émulation ne sert à rien que faire tourner des logiciels plus maintenu. N'importe quel application tournant sous Windows X86 doit pouvoir tourner sous Windows ARM pour un peu quelle soit simplement recompilé et encore seulement si elle est en langage machine (c'est inutile pour du Java, PHP, Python..., c'est utile pour du C/C++, Fortran...). J' omet à vrai dire les applications contenant de l'assembleur mais cela ne peux être le cas que de quelques bout de code très optimisé (dans des jeux peut-être?). En conclusion cela demande juste un tout petit peu de travail aux développeurs afin de porter très rapidement leur applications sur ARM. Je ne pense pas que ce soit un obstacle compte tenu de la monté en puissance d'ARM, la plupart des applications sont compatible. J'imagine bien Microsoft interdire du Windows Store les applications non disponible en version ARM.
oui comme avec windowsRT, Nous autres développeurs allons faire l'effort de compiler en ARM juste pour faire plaisir à 2-3 machines vendu dans le monde.
C'est un cercle vicieux. Tant que y'aura pas d'utilisateur y'aura pas d'application porter en arm et tant que y'aura pas de logiciel porter sur l'arm il n'y aura pas d'utilisateur.

le but de l'émulation ici c'est d'avoir des logiciels à ce mettre sous la dent, au vue de la pauvreté du windows store qui ces traduit part la mort de windoiws RT et de windows phone.
j'ai hâte de voir les 1er Monsieurs Touslemonde qui croira acheter du windows et qui pourra pas lancer chrome64bits.exe ou autre j’espère qu'il y'aure une meilleur com qu'avec windows RT ou beaucoup se sont fait arnaqué et se retrouve aujourd'hui avec une tablette invendable et inutilisable.

la bonne nouvelle dont on peu être un peu près sur c'est que sa + ryzen cela vas forcer intel à se bouger les fesses tant en terme d'innovation que de tarif. Je serais pret à parier sur une baisse de prix des cpu mobile d'intel si les machines arm se vendent un peu.
Comme par magie (merci AMD) Intel vas doubler le nb de coeurs de ces cpu desktop/mobile pour la prochaine gen. et avec leurs usines 10nm enfin terminé on peu s'attendre à une concurrence plus féroce sur les puces mobiles. et c'est tous bénef pour le consommateur qui aura en 2018 le choix entre du amd raven ridge, de l'arm ou du intel.
2  1 
Avatar de Chauve souris
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 06/12/2017 à 17:27
Mouais ! Mais ça sera toujours des "portables" donc
1. Qui refroidissent mal
2. Dont l'autonomie de batterie chutera de 50% au bout de deux mois
3. Qui seront toujours ultrapropriétaires donc changer un DD au maximum par ses propres moyens épicétou
4. Et on imagine que le Windows 10 est imposé en version des familles et qu'il est impossible d'y mettre autre chose.
2  1