La Russie revoit sa position vis-à-vis des monnaies cryptographiques
Et milite en faveur d'une devise électronique nationale

Le , par Christian Olivier, Rédacteur/Modérateur
Vladimir Poutine a déclaré ce mardi que l’utilisation des monnaies cryptographiques comporte de sérieux risques. Pour le président russe, le système sur lequel le fonctionnement de ces « devises » est basé favorise trop l’anonymat et, par extension, l’impunité. De ce fait, elles peuvent être utilisées beaucoup trop facilement à des fins criminelles (blanchiment, terrorisme, évasion fiscale…). Pour se conformer à la nouvelle vision du Kremlin, la Banque centrale russe a également annoncé qu’elle allait resserrer l’étau autour des plateformes d’échange des monnaies électroniques dans leur ensemble.


Cette attitude de la Russie vis-à-vis des monnaies virtuelles cadre avec la récente prise de position des BRICS, dont la Chine et la Russie sont membres. Pour ces derniers, les monnaies cryptographiques doivent être considérées comme des « outils de nature économique ambiguë qui ne disposent d’aucun statut légal et qui ne permettent pas aux régulateurs de garantir la protection des investisseurs. »

À ce propos, lors d’une conférence à Moscou, le premier vice-gouverneur de la Banque centrale de la Russie, Sergei Shvetsov, a fait part de son appréhension concernant les monnaies cryptographiques. Il les a comparées à des « instruments douteux » en ajoutant qu’il était nécessaire de prendre des mesures adéquates contre elles afin de protéger les intérêts des investisseurs.

Ce revirement de la Russie sur le traitement à accorder aux monnaies électroniques sur son territoire semble être à l’extrême opposé des précédentes déclarations officielles effectuées par le Kremlin au sujet des cryptomonnaies. En effet, le ministre des Finances russe, Anton Siluanov, confiait encore le mois dernier que les autorités de son pays envisageaient, d’une certaine manière, de légaliser les monnaies virtuelles. « Les bannir n'aurait aucun sens, il faudrait plutôt les réglementer », avait déclaré Siluanov en ajoutant que son ministère travaillait sur une loi incluant le recensement de ceux qui étaient prêts à investir sur le marché des monnaies cryptographiques.


La Russie est, cependant, entièrement favorable à l’introduction d’une devise électronique nationale ou un « cryptorouble » comme l’a suggéré le premier vice-premier ministre Igor Chouvalov. Cette dernière pourrait être contrôlée par l’État et les citoyens russes pourraient « l’acquérir sans risque ».

Mardi, Shvetsov a déclaré lors d’une conférence sur les produits dérivés du marché financier à Moscou que la banque centrale nourrissait un intérêt croissant pour les monnaies cryptographiques à cause de leur rentabilité élevée actuelle. Il a dit qu’elles devraient être graduellement transformées en actifs à haut rendement et constituer à terme des moyens de paiement.

Source : Tass, Reuters, News Bitcoin

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ?

Voir aussi

L'ordre de fermeture des plateformes d'échange de bitcoins confirmée en Chine : début de l'éclatement de la bulle ou opportunité d'achat ?
USA : Goldman Sachs envisagerait de se lancer dans le courtage des cryptomonnaies, serait-ce le début d'une nouvelle ère pour les cryptomonnaies ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :
Offres d'emploi IT
Développeur Java/J2EE (H/F)
SMILE - Languedoc Roussillon - Montpellier (34000)
Développeur Angular 2/4, forte appétence UX pour de l’Intelligence Artificielle 
Bluecoders - Ile de France - Paris (75009)
Intégration HW numérique et FPGA
KAÏNA-COM - Ile de France - 91000 - Salaire à négocier

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil