Google rachète l'entreprise Relay Media qui convertit des pages Web en pages AMP
Estimant que celles-ci peuvent remplacer les applications natives

Le , par Christian Olivier, Chroniqueur Actualités
Le projet collaboratif de Google visant à accélérer le temps de chargement des pages Web sur mobiles vient d’être renforcé par le rachat de la startup technologique Relay Media. Cette dernière s’était spécialisée dans la conversion de sites Web classiques en sites Web présentant des contenus optimisés grâce à la technologie AMP. L’annonce de son rachat par la filiale d’Alphabet est visible sur la page LinkedIn ainsi que sur le site Web de la jeune entreprise fondée en 2015.

Le PDG et cofondateur de Relay Media, David Gehring, est impliqué dans le projet AMP depuis sa création en tant qu’initiative de la Digital News Initiative (DNI) qui est le fruit d’un partenariat établi entre Google et un groupe de grands éditeurs européens.

Pour rappel, Accelerated Mobile Pages (AMP) est une technologie open source proposée et soutenue par Google qui est censée fournir une alternative viable aux solutions similaires proposées par ses concurrents, Instant Articles de Facebook notamment. Les pages AMP sont bâties sur des éléments HTML certes, mais elles offrent des fonctionnalités limitées comparées aux pages Web régulières. AMP se compose de trois parties :

  • AMP HTML : HTML avec des restrictions pour assurer une performance fiable. Des extensions permettent de créer du contenu enrichi plus élaboré qu’avec le HTML de base ;
  • AMP JS : bibliothèque JavaScript qui garantit un rendu rapide des pages AMP HTML ;
  • Un système de cache : comme Google AMP Cache (en option) qui permet de fournir les pages AMP HTML.

L’AMP a été mise au point afin d’optimiser l’affichage des pages Web sur mobile et d’accélérer leur chargement (jusqu’à quatre fois plus rapidement d’après Google). Cette technologie devrait permettre aux internautes de profiter d’une meilleure expérience de navigation avec des pages Web affichant beaucoup moins de contenus superflus (publicités, animations et autres). Elle permet, par exemple, d’afficher rapidement le contenu essentiel d’une page Web même lorsque la connexion Internet est mauvaise.

Les premières informations disponibles suggèrent que Google procèdera à un transfert complet des technologies développées par Relay Media vers sa propre plateforme. La startup devrait, finalement, être complètement absorbée par le géant d’Internet et perdre son identité. Même s’il semble que la jeune société ait, pour le moment, suspendu l’établissement de partenariats avec de nouveaux éditeurs, les responsables de Relay média ont tenu à rassurer leurs clients actuels : « Nos clients actuels continueront de bénéficier de nos services sans aucune interruption. » « Nous suspendons l’intégration des nouveaux éditeurs afin de nous concentrer sur l’effort d’intégration. »

Relay Media a précisé qu’en cas de changement important, ses clients devraient recevoir une notification au moins 90 jours avant l’échéance prévue afin qu’ils aient le temps de prendre les mesures qui s’imposent. Il faut souligner que les utilisateurs actuels des services proposés par Relay Media sont désormais soumis aux conditions d’utilisation et à la politique de confidentialité de Google. Ce dernier a déclaré plus tôt cette année que la technologie AMP était utilisée sur plus de 2 milliards de pages Web.

C’est un développement intéressant pour AMP, car son promoteur (Google) s’évertue à démontrer que l’environnement Web sur mobile exploitant généralement des moteurs de recherche en ligne reste une alternative viable à la création d’applications natives. Il ne faut pas perdre de vue le fait que Google tire une grosse partie de ses revenus grâce à la recherche sur mobile. Plus il y aura de gens qui vont opter pour des applications natives leur fournissant les informations dont ils ont besoin sans passer par un moteur de recherche, notamment celui de Google, moins Google tirera d’argent de ses outils de recherche sur mobile.

La firme de Mountain View suggère depuis plusieurs mois déjà aux utilisateurs de son moteur de recherche des résultats redirigeant vers des pages Web optimisées grâce à l'AMP, lorsqu’elles sont disponibles, au lieu des sites Web traditionnels. L’éditeur d’Android espère ainsi généraliser l’usage des liens AMP et accélérer leur adoption par les internautes. L’inconvénient de la technologie AMP pour les éditeurs est qu’elle leur offre moins de contrôle sur l’apparence de leurs pages. En outre, ces dernières peuvent être plus difficiles à monétiser et rendre le trafic plus difficile à mesurer.

Source : Relay Media

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ?
D'après vous, les pages AMP représentent-elles une alternative viable aux applications natives ?

Voir aussi

Bing : Microsoft donne la priorité aux pages AMP dans ses résultats de recherche sur Android et iOS, mais n'utilise pas le critère AMP comme signal


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de Kevin-lourenco Kevin-lourenco - Nouveau membre du Club https://www.developpez.com
le 10/10/2017 à 9:53
Bonjour,

Tout d abord je ne comprend pas le rapport avec les applications mobiles.

Une application mobile remplis un role natif, les principaux interets etant le hors ligne, les notifications push et l exploitation total du device.

Avec le format AMP c est tout l inverse : notif push pas là ( et pourquoi ce le serait d ailleurs ? ), tres peu de chance de lire un format AMP sans connexion, une exploitation du device à son minimum.

Je pense que votre problematique est complêtement à coté de la plaque, une meilleure aurait été : " Et vous ? Pensez-vous qu'il faut adopter le format AMP ? Qu'est-ce qui freine encore votre potentielle adoption ? "

Moi je vais repondre : Vaut mieux commencer par le commencement et optimiser son site pà la perfection autant ergonomiquement que sur la vitesse de chargement au maximum plutot que d utiliser un format de ce genre.

Pour moi le format AMP est destiné plus à des informations rapides qui ne necessites pas d actions particulieres ( par exemple lire un article )

De part ses defauts ( possibilites reduites, travail en + , perdre du trafic qui reste sur Google et pas sur nos serveurs, possibilité de transformé + faible, etc.. ), il devient idiot de vouloir l utiliser dans un contexte autre que celui informatif, juste par soucis d optimisation. C'est encore plus idiot si on estime qu'on peut remplacer les app par ce genre de format.

AMP pourquoi pas donc, mais à la fin, quand on à déjà un site nickel, une app nickel et du contenu informatif qui ne necessite pas de creer un compte par exemple pour y avoir acces.
Avatar de tmcuh tmcuh - Nouveau membre du Club https://www.developpez.com
le 10/10/2017 à 10:07
Encore une nième solution web au problème natif HTML, le protocole passe toujours par un moteur d'interprétation qui est très bridé à de l'affichage
Je pense que Facebook l'as très bien compris y'a quelques années en laissant tombé l'HTML pour ses applications au profit des applications native pour mobile.
Madame michou sur son pc x86 n'a pas du tout les même attente que Cerise sur son Samsung S8.
Il y a tellement de technique, de langages sur le web que ça devient pathétique, presque de l'acharnement. Mais bon ça fait vivre une communauté énorme de gens qui programme tous les jours les même choses et qui font tourner l'économie car l'entreprise lambda parle du web comme elle parlerai du darkweb... quelque chose qui marche mais que personne ne veux savoir comment et l'ignorance profite à l'économie de marché

J'attends de voir dans quelques années qui remportera le match sur la meilleure techno de client / serveur avec une vrai interface hardware pour décider d'une reconversion, en attendant les APP me satisfont
Avatar de Aiekick Aiekick - Membre expérimenté https://www.developpez.com
le 10/10/2017 à 17:35
donc pour ce faire racheter par Google, il faut promouvoir une api Google peu connue ... et développer des outils autour
Avatar de seikida seikida - Membre habitué https://www.developpez.com
le 11/10/2017 à 10:07
donc pour ce faire racheter par Google, il faut promouvoir une api Google peu connue ... et développer des outils autour
MDR tu as pense exactement la meme chose que moi lol

Sinon pour en revenir a AMP, apres l'avoir longuement teste je suis certain a 200% que ca ne fonctionnera JAMAIS. Un peu comme Google Spaces qui a fait un gros vide.
Les raisons sont simple :

- prise de tete pour rien
- trop limite (a moins d'etre de vouloir une page sans design, je ne vois pas qui voudras l'utiliser. Qui plus est on est limite aux composants de l'AMP)
- pourquoi l'utiliser ? En effet, je me met a la place de la grande majorite des gens. AMP n'offre rien de bien extraordinaire. Certes c'est 4 fois plus rapide ... mais c'est un peu normal vu qu'il n'y a rien dedans. Serieusement autant optimiser toi meme tes pages pour mobile.

Parmis vous, qui utilises AMP serieux ? (si vous repondez oui, j'aimerai bien que vous me donniez l'URL de votre site)
Contacter le responsable de la rubrique Accueil