Intel lance ses processeurs Desktop de 8e génération pour contrer les CPU Ryzen d'AMD :
Fréquences plus élevées, plus de cœurs/threads et 14 nm

Le , par Christian Olivier, Rédacteur/Modérateur
Comme prévu, Intel a récemment débuté la commercialisation de ses processeurs de 8e génération qui affichent une TDP comprise entre 65 et 95 Watt et sont, avant tout, destinés au marché des ordinateurs de bureau. Les nouveaux processeurs d’Intel appartenant à la famille de CPU baptisée Coffee Lake se déclinent pour le moment en six modèles avec un tarif compris entre 117 et 360 USD.


Le haut de gamme dans cette nouvelle famille est représenté par le Core i7-8700K et sa version non-K ou non overclockable, le Core i7-8700. Tous les deux affichent une TDP de 95 W et supportent jusqu'à 16 lignes PCIe. Dans le segment de l’entrée de gamme, Intel a choisi de miser sur deux références : le Core i3-8350K (TDP 91 W) et le Core i3-8100 (TDP 65 W). Dans le milieu de gamme, Intel propose désormais le Core i5-8400 (TDP 65 W) et le Core i5-8600K (TDP 95 W).

Les nouveaux Core i7, i5 et i3 de 8e génération bénéficient toujours de la technologie de gravure de 14 nm du fondeur américain de Santa Clara. De plus, leur architecture est assez semblable à celle exploitée auparavant pour la conception des CPU des familles Kaby Lake et Sky Lake. De ce fait, les derniers processeurs Desktop d’Intel peuvent à juste titre être considérés comme des CPU Kaby Lake Refresh.

Il est important de signaler que les CPU Kaby Lake n’apportaient aucune innovation par rapport à ceux de famille Sky Lake qui avaient été introduits en 2015. De plus, l’arrivée de cette « nouvelle famille » de processeurs d’Intel survient dans un contexte concurrentiel particulier où la firme de Santa Clara voit son leadership sur le marché des CPU Desktop grand public mis à mal par la politique tarifaire et l’attrait des consommateurs pour les derniers CPU Desktop Ryzen proposés par le fondeur AMD. Avec le lancement officiel de ses CPU Coffee Lake, la firme de Santa Clara se devait de proposer une alternative viable aux Ryzen 7, 5 et 3 de son concurrent historique.

AMD propose désormais des CPU Desktop avec 4 cœurs/4 threads pour les configurations de base et 8 cœurs/16 threads (sans tenir compte des Ryzen ThredRipper) pour les déclinaisons plus avancées. Pour s’aligner sur la nouvelle tendance inspirée par AMD, Intel a décidé de booster ses derniers processeurs Coffee Lake en ajoutant deux cœurs physiques sur chaque modèle qui compose cette nouvelle famille. Ainsi, tous les des Core i3 passent à quatre cœurs et quatre threads sur Coffe Lake, contre deux sur Kaby Lake. De même, tous les Core i5 et i7 disposent désormais de 6 cœurs (6 threads pour i5 et 12 threads pour i7), contre 4 sur Kaby Lake. L’ensemble des caractéristiques des différents processeurs de 8e génération d’Intel est présenté dans le tableau récapitulatif qui suit :


D’après Intel, les nouveaux CPU Coffe Lake offriraient de 15 à 45 % de performance en plus que leurs prédécesseurs de la 7e génération (Sky Lake) à nombre de cœurs équivalents. Intel attribue ce gain substantiel de performances à l’usage de pilotes optimisés, à la quantité plus importante de mémoire cache L3 embarquée, à la hausse des fréquences d’horloge (200 MHz) et l’adoption d’un procédé de gravure amélioré, même si ce dernier reste à 14 nm. Comme leurs prédécesseurs, ces nouveaux CPU sont équipés d’un iGP (circuit graphique intégré), ce qui facilite son exploitation sur des machines dénuées de cartes graphiques PCIe additionnelles. Cet iGP est pratiquement le même que celui utilisé par les CPU de la génération Kaby Lake, malgré le nom différent (UHD au lieu de HD) et la légère augmentation de la fréquence d’horloge (environ 50 MHz) qui le caractérise.

En comparant le Core i7-8700K au Core i7-7700K, Intel a déclaré que les joueurs pouvaient espérer des gains de performances pouvant atteindre 25 % dans sur certains titres comme Gears of War 4. Les cœurs/threads supplémentaires des nouveaux modèles de la 8e génération permettent aussi d’augmenter les performances multitâches de ces CPU. Intel évoque jusqu’à 45 % de performances en plus sur Playerunknown’s Battleground et jusqu’à 32 % de performances en plus pour le montage vidéo.

En termes de tarification, le Core i7-8700K se positionne entre les CPU Ryzen 7 1700X (399 USD) et Ryzen 7 1700 (329 USD) d'AMD. Il propose 2 cœurs/2 threads de moins que ses concurrents, mais a l'avantage de bénéficier d'un potentiel plus important au niveau de l'IPC. Le Core i5-8600K (257 USD) entre en compétition directe avec le Ryzen 5 1600X d'AMD (248 USD) qui dispose du même nombre de cœurs (6). Bien qu'il soit dépourvu de la fonctionnalité Hyperthreading, le Core i5-8600K affiche une fréquence plus élevée que son concurrent direct. Le Core i5-8400 (182 USD) et le Core i3-8350K (169 USD) ont respectivement la lourde tâche de faire de l'ombre aux CPU Ryzen 5 1500X (189 USD) et du Ryzen 5 1400 (169 USD) d'AMD. Une chose est certaine, c'est que Coffee Lake s'annonce plus intéressant que Sky Lake-X et ses processeurs Core i9 hors de prix.


Malgré tout, on pourra regretter le fait que les nouveaux CPU Coffee Lake sont accompagnés pour leur lancement d’une nouvelle plateforme construite autour du chipset Z370 supportant jusqu'à 24 lignes PCIe, mais qui est incompatible avec Kaby Lake. Cette situation augmente considérablement le coût d’acquisition total d'une configuration basée sur Coffee Lake. En outre, la faible disponibilité des CPU de 8e génération d’Intel associée aux fonctionnalités limitées proposées par les cartes mères compatibles, au niveau de la connectique notamment, ne rend pas forcément ce nouveau matériel intéressant dans l’immédiat.

Si tout se passe bien, Intel adoptera enfin la technologie de gravure en 10 nm d’ici à la fin 2017 grâce à l’introduction de Cannon Lake, une nouvelle famille de processeurs destinée au marché des CPU basse consommation pour ordinateurs portables. Ice Lake devrait pour sa part arriver plus tard, en fin 2018, et introduire l’adoption du procédé de gravure en 10 nm et une nouvelle microarchitecture pour les CPU Desktop de la marque. Pendant ce temps, AMD devrait rafraîchir sa série Ryzen en mettant en avant notamment une optimisation du procédé de gravure et une augmentation des fréquences de fonctionnement.

Source : AnandTech

Et vous ?

Quel est votre avis sur les caractéristiques des nouveaux CPU Coffee Lake d'Intel ?
D'après vous, est-ce que ce sera suffisant pour contrer les Ryzen d'AMD ?
Serait-il judicieux d'acquérir ces nouveaux processeurs d'Intel maintenant ou serait-il préférable d'attendre ceux de la 9e génération ?

Voir aussi

Intel annonce le Core-i9 7980XE de la série Extreme Edition avec 18 cœurs/36 threads pour le grand public, à 2000 USD l'unité
Intel lance ses processeurs Coffee Lake de 8e génération en commençant par les modèles basse consommation du Kaby Lake refresh en attendant le 10 nm


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de abbe2017 abbe2017 - Membre averti https://www.developpez.com
le 08/10/2017 à 19:14
tiens, quand vous utilisez l'article d'anandtech, vous faîtes des images de leurs tableaux plutôt que d'en refaire en français ici (et avec du texte) ?
Avatar de e101mk2 e101mk2 - Membre actif https://www.developpez.com
le 08/10/2017 à 20:38
Intel nous sort du Kaby Lake réchauffé pour contrer AMD. Ils les ont dopé, mais ils ont gardée quasiment le même prix.

Bref ils nous ont bien entuber en nous faisant payer des processeurs une fortune dont l'amélioration en pratique est discutable.
Et là, 2 cœurs de plus, fréquence augmentée tout tant s'alignant sur les prix de AMD, si AMD n'avait pas sortis le Ryzen, on aurait continuée à payer nos processeurs Intel une fortune.

Adios Intel, bonjour AMD.
Avatar de solstyce39 solstyce39 - Membre habitué https://www.developpez.com
le 08/10/2017 à 21:40
Citation Envoyé par e101mk2 Voir le message
Intel nous sort du Kaby Lake réchauffé pour contrer AMD. Ils les ont dopé, mais ils ont gardée quasiment le même prix.

Bref ils nous ont bien entuber en nous faisant payer des processeurs une fortune dont l'amélioration en pratique est discutable.
Et là, 2 cœurs de plus, fréquence augmentée tout tant s'alignant sur les prix de AMD, si AMD n'avait pas sortis le Ryzen, on aurait continuée à payer nos processeurs Intel une fortune.

Adios Intel, bonjour AMD.
Mais c'est tellement ça .....

J'avoue que j'aurai su, j'aurai attendu avant d'acheter mon I5
Avatar de RyzenOC RyzenOC - Membre expert https://www.developpez.com
le 08/10/2017 à 22:45
Citation Envoyé par e101mk2 Voir le message
Intel nous sort du Kaby Lake réchauffé pour contrer AMD. Ils les ont dopé, mais ils ont gardée quasiment le même prix.

Bref ils nous ont bien entuber en nous faisant payer des processeurs une fortune dont l'amélioration en pratique est discutable.
Et là, 2 cœurs de plus, fréquence augmentée tout tant s'alignant sur les prix de AMD, si AMD n'avait pas sortis le Ryzen, on aurait continuée à payer nos processeurs Intel une fortune.

Adios Intel, bonjour AMD.
+1, C'est des CPU fait à la vas vite pour tenter de contrer AMD mais :
Aucune R&D d'investit, ils ont juste débridé leurs cpu (2 coeurs en + et des fréquences en hausse), ce qui se traduit inévitablement par une hausse du TDP (elle n'est pas problématique mais on voit bien que l'architecture reste la même)
Une disponibilité au compte-goutes
Une plateforme toujours très chère et pas compatible avec la famille précédente sortie à peine 1ans... (AMD a promis que l'am4 sera compatible avec les ryzen2 et ryzen3)

Ce qui est drôle c'est qu'avant que AMD ne sorte ces Ryzen on pensait tous qu'intel avec une nouvelle archie sous la main au cas ou, mais en faite non... J'ai le sentiment que cette boite à investit 0$ dans son architecture depuis les core duo. Mais aussi cela fait 3 architectures maintenant que l'on se tape leurs 14nm.
Avatar de captaindidou captaindidou - Membre averti https://www.developpez.com
le 09/10/2017 à 1:06
Citation Envoyé par e101mk2 Voir le message
Intel nous sort du Kaby Lake réchauffé pour contrer AMD. Ils les ont dopé, mais ils ont gardée quasiment le même prix.

Bref ils nous ont bien entuber en nous faisant payer des processeurs une fortune dont l'amélioration en pratique est discutable.
Et là, 2 cœurs de plus, fréquence augmentée tout tant s'alignant sur les prix de AMD, si AMD n'avait pas sortis le Ryzen, on aurait continuée à payer nos processeurs Intel une fortune.

Adios Intel, bonjour AMD.
Sachant qu'en plus, les logiciels grand public même les plus récents sont conçus pour tourner sur le plus grand nombre de PC, il n'y a pas de quoi se précipiter à changer son proc pour un ultimate.

Il faut comprendre par les prix pratiqués pendant 2 ans environ que les derniers proc sortis sont destinés à une clientèle professionnelle avant tout.

Donc voilà pour moi, le dernier proc sorti, c'est pour le passionné ou le professionnel. Les autres peuvent patienter ... ou voir ailleurs. Mais les prix sont libres et la concurrence existe. Alors pas de quoi se formaliser.
Avatar de abbe2017 abbe2017 - Membre averti https://www.developpez.com
le 09/10/2017 à 8:43
les gens qui se plaignent du prix...
il faut voir l'investissement sur plusieurs années.
par exemple, mon actuel cpu acheté 800€ il y a 8ans bientôt est rudement amorti et toujours au top (un 6c/12t 3.3Gh)

là je vois que intel sort un 6x à moins de 500€, c'est quand-meme le bonheur non ? (surtout quand on compile un gros projet de 6000 fichiers sur un SSD). qui n'a jamais eu mare d'attendre devant le compilateur/émulateur androidstudio...?

les prix chers ont servi à intel d'avancer R&D dans le domaine du cpu mobile là où les concurrents l'ont devancé (smartphone) à plat de couture.

il y a un paire d'années que intel a toujours un train d'avance sur amd...
Avatar de CaptainDangeax CaptainDangeax - Membre averti https://www.developpez.com
le 09/10/2017 à 9:50
Je reste chez Intel parce que les derniers AMD que j'ai acheté (FX-4300 et FX-6300) ont vraiment été galère à configurer (mes PC tournent sous Linuxmint). Je n'ai pas ces soucis avec Intel. Par contre, je ne vois pas l'intérêt de changer mon i7-2600 avec 16GB de Ram que j'ai depuis 4 ans. Il y aurait bien le PC du W.E. (je suis travailleur détaché), un Core2Duo E8400, à changer, mais bon, si c'est pour changer, autant prendre plus puissant pour garder plus longtemps. Et là c'est vraiment trop cher pour un gain limité. Il est loin le temps où passer d'un P166 à un P2-400, puis un Athlon 600, puis un Athlon XP, puis un Athlon 64-x2, ça présentait un gain qui se mesurait en plusieurs unités ; maintenant on ne gagne que des pourcents, ou autrement dit des pouïèmes.
Avatar de Thorna Thorna - Membre éprouvé https://www.developpez.com
le 09/10/2017 à 18:57
Citation Envoyé par abbe2017 Voir le message
les prix chers ont servi à intel d'avancer R&D dans le domaine du cpu mobile là où les concurrents l'ont devancé (smartphone) à plat de couture.
Hum... Les prix chers pour les PC ont compensé les pertes mobiles... Et alors ? Les plrix restaient chers, pour des performances en très légères hausse à chaque génération, pour des constitutions plus ou moins identiques, sans effort pour pousser le nombre de coeurs qui stagne depuis 10 ans (et en 10 semaines il fait +50%... et dans quelques mois 8 ou 10 ou plus) : c'est un gros mépris du consommateur.
Avatar de foetus foetus - Expert confirmé https://www.developpez.com
le 09/10/2017 à 19:41
Citation Envoyé par Thorna Voir le message
c'est un gros mépris du consommateur.
Bof

C'est vrai, mais les ordinateurs sont arrivés à un plafond de verre : la majorité des jeux sont bridés par les consoles, tout est de plus en plus connecté, les logiciels sont plus ou moins gourmands/ bugués/ non threadés (Firefox, Office, ... <- donc à quoi bon d'avoir mieux à part avoir plus de mémoire)
Il reste des secteurs de niche (rendu 2D/ 3D, multimédia, ... mais par exemple, on passe par des fermes de rendus (tout est connecté)).

Donc rien nécessite un changement d'ordinateur tous les 8 - 10 mois, surtout pour faire du réseau social

Et si tu changes tous les 3 ans, tu as 3*5% de performances.

Et c'est aussi la faute d'AMD qui n'a rien fait pendant 8 ans, juste des grilles pains pour geeks

Et personne ne note le nombre de lignes PCI Express qui passe de 18-24 à 32 : un changement depuis 2009-2010.
Mais il y a par contre le manque du HDMI 2.0 qui inciterait les constructeurs de moniteurs à l'adopter.
Avatar de e101mk2 e101mk2 - Membre actif https://www.developpez.com
le 10/10/2017 à 21:57
Citation Envoyé par foetus Voir le message
Bof C'est vrai, mais les ordinateurs sont arrivés à un plafond de verre : la majorité des jeux sont bridés par les consoles
Je ne suis pas d'accord, des jeux qui ce font limiter par la puissances des consoles, ok. Mais les jeux qui prennent la limite Console pour le pc? non. Seul les mauvais portage XBOX (genre "star wars the unleashed") sont concernés.

Le cas de The Witcher 3 en est la preuve. Sortit sur PS4 30fps et 900p, mon PC le fait tourner à 1980p à fond sur ATI. Il a fallut attendre la PS4 Pro pour en faire autant (à vérifier).
Offres d'emploi IT
Développeur C# / .Net H/F
SidePulse - Ile de France - Paris
Architecte Logiciel WebMethods H/F
Michael Page - Nord Pas-de-Calais - Lille (59000)
DevOps conseiller de voyages - H/F
bluecoders - Ile de France - Paris (75011)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil