Le Parlement européen valide le projet WiFi4EU
Qui prévoit un fonds de 120 millions d'euros pour financer des points d'accès WiFi gratuits en Europe

Le , par Michael Guilloux, Chroniqueur Actualités
Mise à jour le 03/10/2017 : le Parlement européen valide le projet WiFi4EU

Dans le cadre du projet WiFi4EU, six à huit mille communautés au sein de l’UE devraient bénéficier de points d'accès WiFi publics d'ici 2020, au terme d'une proposition législative adoptée récemment par le Parlement européen. Au mois de mai, les trois autorités législatives, la Commission, le Conseil et le Parlement s’étaient déjà entendus pour affecter 120 millions d'euros à ce projet.

Après la résolution adoptée par les eurodéputés (582 voix pour, 98 voix contre et 9 abstentions), le Conseil, qui représente les États, devrait donner son feu vert le 9 octobre, ouvrant ainsi la voie au lancement d'un appel à projets fin 2017 ou début 2018, selon la Commission. Les fonds seraient utilisés de manière « géographiquement équilibrée » au sein des États membres, selon la méthode du « premier arrivé, premier servi » et les subventions prendront la forme de « bons d'achat » de 20 000 euros.

En savoir plus sur le projet WiFi4EU, Parlement européen

30/05/2017 : Lors de l’État de l’Union 2016 de la Commission européenne, au mois de septembre de l'année dernière, son président Jean-Claude Juncker a présenté une révision de la réglementation européenne en matière de télécommunications. Celle-ci proposait de nouvelles initiatives pour répondre aux besoins grandissants de connectivité des Européens et accroître la compétitivité européenne.

« Qu’ils soient au travail, à la maison ou en déplacement, les Européens comptent sur une connexion à l’Internet qui soit rapide et fiable », expliquait la Commission européenne dans un communiqué de presse. « Encourager les investissements dans les réseaux à très haute capacité est d’une importance croissante pour les secteurs de l’éducation, des soins de santé, de l’industrie manufacturière et des transports. » La Commission a donc présenté trois objectifs stratégiques, notamment : la couverture 5G de toutes les zones urbaines ainsi que des principaux axes routiers et ferroviaires ; une connexion Internet offrant une vitesse de téléchargement d’au moins 100 Mb/s dans tous les foyers européens, ruraux ou urbains ; et un accès WIFI gratuit dans les collectivités locales de l’Union européenne.

Pour atteindre le dernier objectif stratégique, la Commission a proposé l’initiative Wifi4EU. Cette nouvelle initiative donne la possibilité à toutes les collectivités locales intéressées de proposer une connexion WiFi gratuite à tous, par exemple à l’intérieur et autour des bâtiments publics, des centres de santé, des parcs ou d’autres lieux publics. Ce projet devrait mobiliser un fonds initial de 120 millions d’euros, pour permettre à des milliers d'espaces publics d’offrir une connectivité Internet, générant 40 à 50 millions de connexions WiFi par jour. Il devait également être approuvé par le Parlement européen et les États membres de l’UE avant d’être lancé.

Le 29 mai, le Parlement européen, le Conseil et la Commission ont conclu un accord politique sur l'initiative WiFi4EU et son financement pour l'installation de points d'accès WiFi gratuits dans les communautés locales de l'UE. L'accord politique comprend l'engagement des trois institutions à veiller à ce qu'un montant global de 120 millions d'euros soit affecté au financement des équipements pour les services WiFi publics gratuits dans 6000 à 8000 municipalités dans tous les États membres. Les sources spécifiques du financement seront finalisées dans des discussions législatives en cours.

Une fois le système mis en place, les autorités publiques locales souhaitant offrir une connexion WiFi dans les zones où une offre publique ou privée similaire n'existe pas encore pourront demander un financement par un processus simple et non bureaucratique. Une subvention attribuée sous forme de bons sera utilisée pour acheter et installer des équipements WIFI de pointe, tandis que l'autorité publique couvrira les coûts de fonctionnement de la connexion elle-même. Comme l'a déclaré Jean-Claude Juncker, l'initiative WiFi4EU contribuera à la vision d'avoir « chaque village européen et chaque ville dotés d'un accès Internet sans fil gratuit autour des principaux centres publics d'ici 2020 ».


Cette initiative fait partie de la stratégie de l’Union visant à créer un marché numérique unique. Il s’agit donc d’une nouvelle qui a été bien accueillie par le Vice-président de la Commission en charge du marché numérique unique. Andrus Ansip estime toutefois qu’il reste encore beaucoup à faire pour une Europe entièrement connectée. « La stratégie du marché numérique unique vise à construire une Europe entièrement connectée où tout le monde a accès à des réseaux numériques de haute qualité », dit-il. « L'initiative WiFi4EU améliorera la connectivité en particulier où l'accès à Internet est limité. WiFi4EU est une première étape bienvenue, mais il reste encore beaucoup à faire pour atteindre une connectivité haut débit sur l'ensemble du territoire de l'UE ».

Il faut également noter que les points d’accès WIFI4EU seront disponibles pour tous les résidents locaux et les visiteurs à travers l'UE. En ce qui concerne l’utilisation qui sera faite de la connexion Internet gratuite par les internautes, la Commission indique que les collectivités locales offrant ces services à leurs citoyens ne seraient pas responsables des contenus transmis, comme prévu par la directive de l’UE sur le commerce électronique. Mais la question à se poser en tant qu’adepte de la sécurité, c’est de savoir quels sont les risques auxquels les internautes s’exposent en se connectant à ces WiFi publics ?

Source : Commission européenne

Et vous ?

Que pensez-vous de l’initiative WiFi4EU ?
Ne craignez-vous pas des risques de sécurité importants ?
Seriez-vous prêt à vous connecter à ces WiFi publics ?

Voir aussi :

Les éditeurs demandent à Bruxelles de réviser son projet ePrivacy en matière de cookies, qui menacerait leur modèle économique au profit de Google
La Commission de l'UE propose de durcir la loi sur la vie privée appliquée aux services comme Gmail et Skype, pour plus de confidentialité des données


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de Mathayus Mathayus - Nouveau membre du Club https://www.developpez.com
le 30/05/2017 à 15:24
Idée intéressante, faudra juste savoir si on est espionné dessus et si l'utilisation d'un vpn ou autre n'est pas trop pénalisant niveau débit
Avatar de Aiekick Aiekick - Membre expérimenté https://www.developpez.com
le 31/05/2017 à 1:24
quelle bêtise. savent plus quoi inventer
Avatar de TallyHo TallyHo - Membre éprouvé https://www.developpez.com
le 31/05/2017 à 1:50
Citation Envoyé par Mathayus Voir le message
Idée intéressante, faudra juste savoir si on est espionné dessus et si l'utilisation d'un vpn ou autre n'est pas trop pénalisant niveau débit
Oui ça peut être sympa mais je ne te raconte pas le squat autour de la mairie

Je plaisante mais c'est un truc à penser aussi. Il y a déjà eu des expériences de bornes d'accès gratuit au net et ça a tourné court à cause de quelques couillons qui s'acaparaient la borne. Donc pourquoi pas la même mésaventure avec du squat sur les bancs du jardin public ou autour de la mairie.
Avatar de MABROUKI MABROUKI - Membre expert https://www.developpez.com
le 31/05/2017 à 3:30
bonjour

L'UE ferait mieux à mon avis de fournir des subventions pour les operateurs existants en vue de les motiver à couvrir les zones dépourvues de couverture et installer le haut débit là ou il est inexistant ...
La 5G est une solution coup de poing par rapport à la couverture par câble ,très onéreuse !!!
Avatar de Zirak Zirak - Membre du Club https://www.developpez.com
le 31/05/2017 à 13:31
Ce n'est pas limité au wifi, mais un peu dans le même ordre d'idée, voilà ce qui s'est passé dernièrement par chez nous :

https://www.sciencesetavenir.fr/high...-nevers_113325
Avatar de - https://www.developpez.com
le 03/10/2017 à 19:45
Chouette, comme ça la télé, l'aspirateur (roomba), le frigo etc. pourra se connecter et balancer tout plein d'info sans même pouvoir couper la connexion... va falloir attaquer les antennes avec la perte de garantie immédiate
Avatar de petitours petitours - Membre éclairé https://www.developpez.com
le 05/10/2017 à 12:28
Citation Envoyé par Aiekick Voir le message
quelle bêtise. savent plus quoi inventer
+1000
Vu les innombrables problèmes juridiques et techniques qu'ils auront à gérer ça va finir en gros bousin inutile et inutilisé.
Feraient mieux de d'aider et soutenir les acteurs industriels et utilisateurs finaux actuels plutôt que d'essayer d'innover dans un domaine où ils ne sont pas compétents et où la lourdeur administrative amènera le "truc" à être en permanence en retard sur tout.

Je suis pro européen mais ce genre de truc me désole , quel gachi de pognon !
et 150Me pour ça quelle blague, ils vont ajouter au moins 1 zéro au chiffre s'ils se lancent à grand coup de marchés publiques sous évalués puis confronté aux réalités du terrain !
Contacter le responsable de la rubrique Accueil