Pôle emploi : le chômage en hausse chez les développeurs et informaticiens durant l'été 2017
Soit une hausse de 9,57 % en un an

Le , par Malick, Community Manager
Pôle emploi a récemment publié son bulletin mensuel sur le nombre de demandeurs d’emploi à la fin du mois d'août de cette année en France. Cette publication permet donc de faire un point sur l'évolution du chômage au cours de ces derniers mois en France et particulièrement chez les informaticiens et développeurs. Il convient de rappeler que les demandeurs d’emploi inscrits à Pôle emploi sont classés en catégories A (sans emploi), B (ceux qui exercent une activité réduite courte : moins de 78 h dans le mois) et C (ceux qui exercent une activité réduite longue : plus de 78 h).

Les informations fournies par Pôle emploi montrent qu'à la fin du mois d'août 2017, en France métropolitaine, parmi les personnes inscrites à Pôle emploi et tenues de rechercher un emploi (catégories A, B, C), 3 540 400 sont sans emploi (catégorie A) et 2 105 600 exercent une activité réduite (catégories B, C), soit au total 5 646 000 personnes. En termes d’évolution du nombre de demandeurs d’emploi, en France métropolitaine, on a les statistiques suivantes :

  • Catégorie A : sur trois mois, on a une augmentation de 1,3 % (+ 46 300 personnes sans emploi). Sur un mois, on a une augmentation de 0,6 % (+ 22 300) et sur un an, on enregistre un léger recul de 0,3 % ;
  • Catégories A, B et C : au total, le nombre de demandeurs d'emploi augmente sur trois mois de 1,5 % (+ 85 200). Ce nombre progresse respectivement de 0,4 % sur un mois (+ 24 600) et de 2,5 % sur un an.

En ce qui concerne les informaticiens et développeurs, comment se présente la situation ? Avons-nous une situation un peu meilleure que celle présentée par la France en général ? Signalons que le taux de chômage enregistré pour ce groupe est généralement en dessous du niveau général ; les statistiques du premier trimestre et du deuxième trimestre de l'année 2017 publiées par Pôle emploi en sont une parfaite illustration. Pour apporter des éléments de réponse à cette question, nous nous sommes intéressés au nombre de demandeurs d’emploi dans le métier M1805 (Études et développement informatique) et son évolution est illustrée par le graphique ci-après :

Évolution mensuelle du nombre de développeurs et informaticiens demandeurs d’emploi par catégories (basés sur nos calculs à partir des données de Pôle emploi).

L'exploitation du graphique ci-dessus indique que le nombre d’informaticiens et développeurs sans emploi (catégorie A) est passé de 16 350 à 17 410 en un mois, soit une variation à la hausse de 6,48 % (+1060 personnes). Sur trois mois, on constate que ce nombre a évolué de +11,17 % (+ 1750 personnes) . Remarquons également que sur un an, le nombre de demandeurs d'emploi dans cette catégorie a augmenté de 8,61 % (+1380 personnes par rapport au mois d'août 2016 où on dénombrait 16 030 demandeurs).

Le nombre total de développeurs et informaticiens demandeurs d’emploi (sans emploi ou exerçant une activité réduite : catégories A, B et C), quant à lui, passe de 20 650 personnes à 21 520 en un mois, soit une hausse de 4,21 % (+870 personnes). Sur trois mois, il a également connu une hausse de 7,87 % (+1570 personnes). Signalons également que sur un an, ce nombre est en hausse de 9,57 % (+1880 développeurs et informaticiens demandeurs d’emploi comparé au mois d'août 2016 où on comptait 19 640 demandeurs).

En conclusion, l'analyse du graphique ci-dessus montre que sur les trois derniers mois, le nombre de développeurs et informaticiens demandeurs d’emploi croît progressivement. En analyse les statistiques sur l'année, nous remarquons que le taux de chômage chez les développeurs et les informaticiens est nettement plus important que le niveau général avancé par Pôle emploi, ce qui voudrait dire que le chômage chez les informaticiens avance plus rapidement.

Source : Pôle emploi - Demandeurs d'emploi inscrits à Pôle emploi en août 2017

Et vous ?

Que pensez-vous des statistiques de Pôle emploi ?
Comment les expliquez-vous ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de AntoineGael AntoineGael - Membre à l'essai https://www.developpez.com
le 03/10/2017 à 9:07
Je parierais surtout sur le nombre de devs qui basculent en freelance ou qui montent leurs startups. Le système français est généreux et très souple. Avec les bons statuts (SASU ?) et les bonnes démarches administratives (ACCRE ?), on peut cumuler revenu de son activité freelance, réductions de cotisations et indemnités pôle-emploi. Et vu l'état du marché actuel, le vrai "chômage" n'existe pas.
Avatar de MikeRowSoft MikeRowSoft - Provisoirement toléré https://www.developpez.com
le 03/10/2017 à 9:36
C'est bien caractéristique de ne pas être des congés sans soldes.
C'est surement des étudiants qui s'inscrivent sur la liste de demandeurs d'emplois, bien que le chômage sans avoir eu au moins un CDD ou CDI n'a pas lieu d'être.
Être étudiant en CDD mais inscrit sur la liste des travailleurs URSSAF et ensuite demandeur d'emploi car le CDD était un job au resto alors que l'étudiant souhaite un travail en informatique est très compréhensible.
Le cas des stages la preuve que la déclaration aux impôts n'est pas vraiment obligatoire. Des stagiaires inscrits à l'URSSAF par l'employeur je ne crois pas en avoir connu beaucoup mais le contrat d'apprentissage l'impose...

P.S. : le cas des étrangers ou nouveau français sur le sol français est aussi dans ces chiffres, donc il y a vraiment une grosse *****.
Avatar de Glutinus Glutinus - Expert éminent sénior https://www.developpez.com
le 03/10/2017 à 10:10
Citation Envoyé par AntoineGael Voir le message
Je parierais surtout sur le nombre de devs qui basculent en freelance ou qui montent leurs startups. Le système français est généreux et très souple. Avec les bons statuts (SASU ?) et les bonnes démarches administratives (ACCRE ?), on peut cumuler revenu de son activité freelance, réductions de cotisations et indemnités pôle-emploi. Et vu l'état du marché actuel, le vrai "chômage" n'existe pas.
Sauf que je ne suis pas sûr que les freelances bénéficiant de l'ARE sont en catégorie C... ils sont peut-être en E, en tout cas, ce serait plus simple pour Pôle Emploi.
Pour info j'ai bénéficié de l'ARE, je suis allé pointer une fois à Pôle Emploi, et je n'ai plus jamais revenu ma conseillère ni eu de contacté téléphonique avec elle. Je corresponds plus à la définition du 5. En plus je suis quasi-sûr que si tu demandes l'ARCE (soit 45% de ton ARE disponible) tu sors tout de suite du périmètre.

Après il y en a peut-être chez Popôle qui attendent juste un nouveau contrat qu'ils ont signé pour la rentrée, quand les équipes sont au complet.
Avatar de Marco46 Marco46 - Expert éminent https://www.developpez.com
le 03/10/2017 à 10:20
Citation Envoyé par AntoineGael Voir le message
Et vu l'état du marché actuel, le vrai "chômage" n'existe pas.
Bah t'as au minimum les vieux informaticiens qui sont sur des technos obsolètes et qui n'arrivent pas à se recaser.

Et t'as les gens qui ne veulent pas quitter leur monde natal.

Mais ça doit pas faire beaucoup effectivement.
Avatar de Gugelhupf Gugelhupf - Modérateur https://www.developpez.com
le 03/10/2017 à 10:23
Nous sommes le 03/10/2017, une petite recherche Google Actualité suffit à remonter les news très récentes ci-dessous :
  • Une pénurie toujours aussi marquée dans le monde de l’IT | Publié le 02/10/2017 par Arnaud Martin sur Le Soir (lien).
  • A noter qu'il manquerait actuellement 50 000 développeurs dans l'Hexagone | Publié le 26/09/2017 avec Djamchid Dalili, fondateur de 3W Academy. - Tech & Co, du mardi 26 septembre 2017, présenté par Sébastien Couasnon, sur BFM Business (lien).
  • Une pénurie de main d'oeuvre à prévoir dans le numérique Une pénurie évaluée à 80.000 emplois | Publié le 22/09/2017 par Grégoire Normand, sur La Tribune (lien).


C'est paradoxal tout ça On nous aurait menti ?
Avatar de fiftytwo fiftytwo - Membre chevronné https://www.developpez.com
le 03/10/2017 à 11:08
Citation Envoyé par Gugelhupf Voir le message
C'est paradoxal tout ça On nous aurait menti ?
Latribune a appartenu au meme groupe que BFMTV , donc ils ont du garder les poux de la maison mere ''NextRadioTV''

Pour LeSoir faut demander aux cousins belges ce quils en pensent

Voici un post de ma part qui date de Mai 2015 ,. et qui pourtant est toujours dactu

Citation Envoyé par fiftytwo Voir le message
Le voici

Sinon je ne vois pas en quoi tu tetonnes que le meme ''journal'' te sorte des articles pour te parler dune penurie (Fevrier 2015) puis de la realite de la situation (Avril 2015) , puis dans quelques mois dune penurie de competences (surement apres les epreuves du bac pour inciter a aller en ecole privee claquer 30k€)

Cest de la dactylographie pure et simple , donc si on leur dit de taper cela a la machine ils/elles le feront. Cette formule est appliquee a l''informatique mais aussi a plein d'autres sujets d'actualites par leur confreres de la ''presse'' ecrite.

Welcome in the matrix dude
Avatar de J@ckHerror J@ckHerror - Membre éprouvé https://www.developpez.com
le 03/10/2017 à 11:12
Citation Envoyé par Gugelhupf Voir le message
C'est paradoxal tout ça On nous aurait menti ?
non car il y a

Citation Envoyé par Marco46 Voir le message
les vieux informaticiens qui sont sur des technos obsolètes et qui n'arrivent pas à se recaser.

Et t'as les gens qui ne veulent pas quitter leur monde natal.
Donc nous avons 21520 développeurs obsolètes ou qui ne veulent pas quitter leur monde natal !

Et pour le coup je pense vraiment que c'est ça, avoir des offres d'emplois ne veut pas dire qu'il n'y a pas de chômeurs... et il faut aussi parler des SSII qui ont des offres en permanence mais qui ne recrute pas vraiment, elle font juste de la veille pour ne pas rater le dev super qualifié qui acceptera une paye de stagiaire

J@ck.
Avatar de Zirak Zirak - Nouveau Candidat au Club https://www.developpez.com
le 03/10/2017 à 11:26
Citation Envoyé par Marco46 Voir le message
Bah t'as au minimum les vieux informaticiens qui sont sur des technos obsolètes et qui n'arrivent pas à se recaser.
Citation Envoyé par Gugelhupf Voir le message
C'est paradoxal tout ça On nous aurait menti ?
Ou tout simplement, il y a une partie de ces chômeurs (mais aucune idée du pourcentage que cela représente) qui ne correspondent pas aux 50 / 80 000 postes de moutons à 18 pattes recherchés par les SSII, sans forcément être complètement obsolètes.

Sans parler des annonces sans vrai poste, ou des X annonces pour 1 même poste, Etc Etc
Avatar de Glutinus Glutinus - Expert éminent sénior https://www.developpez.com
le 03/10/2017 à 11:31
Citation Envoyé par Gugelhupf Voir le message
Nous sommes le 03/10/2017, une petite recherche Google Actualité suffit à remonter les news très récentes ci-dessous :
  • Une pénurie toujours aussi marquée dans le monde de l’IT | Publié le 02/10/2017 par Arnaud Martin sur Le Soir (lien).
  • A noter qu'il manquerait actuellement 50 000 développeurs dans l'Hexagone | Publié le 26/09/2017 avec Djamchid Dalili, fondateur de 3W Academy. - Tech & Co, du mardi 26 septembre 2017, présenté par Sébastien Couasnon, sur BFM Business (lien).
  • Une pénurie de main d'oeuvre à prévoir dans le numérique Une pénurie évaluée à 80.000 emplois | Publié le 22/09/2017 par Grégoire Normand, sur La Tribune (lien).


C'est paradoxal tout ça On nous aurait menti ?
Roulement de tambour... c'est l'heure du BINGO SSII !

1. "SSII = marchands de viande"
2. "Mouton à 5 pattes..."
3. "... maîtrisant 10 technologies..."
4. "... expert à deux ans d'expérience..."
5. "... payé comme un débutant ..."
6. "... malléable / corvéable à merci."
7. "A 35 ans, si t'es pas chef de projet, t'as raté ta vie"
8. "Oui mais je suis pas sur Paris, hors de question de me prendre 45 minutes de RER et vivre dans une cage à lapin de 15 m²..."
9. "Passionné dans le web depuis mon plus jeune âge, je souhaite me reconvertir..."
10. "Secteur sous tension"
11. "Pénurie de talents..."
12. "... Selon le président de la Syntec."
13. "... d'après [insérer le nom d'une grosse SSII française]"
14. "N'allez surtout pas chez eux, ils paient mal, pratiquent l'esclavage et poussent à la démission [nombre de message sur developpez : 1 / dernière connexion il y a trois ans]"
15. "Ma mission ne me convient pas mais ma SSII refuse de me sortir"
16. "Cela fait 7 ans que je suis chez [entrer nom de l'entreprise], et je n'ai toujours pas été augmenté, je suis moins payé qu'un junior... comment faire ?"
17. "Ma SSII m'a pourtant promis de me passer chef de projet / de me donner une formation / de me donner tel avantage dans les 5 ans."
18. "A l'ère de l'informatique, pourquoi ne fait-on pas plus de télétravail ?"
19. "On me propose XXX K€, mais il y a un package de frais / déplacement / hébergement / intéressement / participation / cooptation / apport d'affaires compris ; et y aura un cocktail tous les 3 mois"
20. "Les RH / commerciaux ne comprennent rien à la technique"


Triplette de #11 !!

Citation Envoyé par Zirak
Ou tout simplement, il y a une partie de ces chômeurs (mais aucune idée du pourcentage que cela représente) qui ne correspondent pas aux 50 / 80 000 postes de moutons à 18 pattes recherchés par les SSII, sans forcément être complètement obsolètes.
Zirak nous apporte un tès bon #2
Avatar de Zirak Zirak - Nouveau Candidat au Club https://www.developpez.com
le 03/10/2017 à 11:48
Citation Envoyé par Glutinus Voir le message
Roulement de tambour... c'est l'heure du BINGO SSII !

1. "SSII = marchands de viande"
2. "Mouton à 5 pattes..."
3. "... maîtrisant 10 technologies..."
4. "... expert à deux ans d'expérience..."
5. "... payé comme un débutant ..."
6. "... malléable / corvéable à merci."
7. "A 35 ans, si t'es pas chef de projet, t'as raté ta vie"
8. "Oui mais je suis pas sur Paris, hors de question de me prendre 45 minutes de RER et vivre dans une cage à lapin de 15 m²..."
9. "Passionné dans le web depuis mon plus jeune âge, je souhaite me reconvertir..."
10. "Secteur sous tension"
11. "Pénurie de talents..."
12. "... Selon le président de la Syntec."
13. "... d'après [insérer le nom d'une grosse SSII française]"
14. "N'allez surtout pas chez eux, ils paient mal, pratiquent l'esclavage et poussent à la démission [nombre de message sur developpez : 1 / dernière connexion il y a trois ans]"
15. "Ma mission ne me convient pas mais ma SSII refuse de me sortir"
16. "Cela fait 7 ans que je suis chez [entrer nom de l'entreprise], et je n'ai toujours pas été augmenté, je suis moins payé qu'un junior... comment faire ?"
17. "Ma SSII m'a pourtant promis de me passer chef de projet / de me donner une formation / de me donner tel avantage dans les 5 ans."
18. "A l'ère de l'informatique, pourquoi ne fait-on pas plus de télétravail ?"
19. "On me propose XXX K€, mais il y a un package de frais / déplacement / hébergement / intéressement / participation / cooptation / apport d'affaires compris ; et y aura un cocktail tous les 3 mois"
20. "Les RH / commerciaux ne comprennent rien à la technique"


Triplette de #11 !!

Zirak nous apporte un tès bon #2

Bah oui c'est toujours les mêmes trucs qui reviennent, en même temps, il n'y a rien qui évolue, donc c'est normal.

Si vous ne voulez pas de ce genre de réponse, arrêtez de parler chômage / emploi sur DVP...
Offres d'emploi IT
Développeur java H/F
Capgemini - Pays de la Loire - Nantes (44000)
DÉVELOPPEUR FRONT-END (H/F)
Smile - Pays de la Loire - Nantes (44000)
Développeur DELPHI H/F
PERSUADERS RH - Pays de la Loire - Nantes (44000)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil