Pôle emploi : le chômage recule légèrement chez les développeurs et informaticiens au deuxième trimestre
Mais grimpe de 7,8 % en une année

Le , par Michael Guilloux, Chroniqueur Actualités
Pôle emploi a récemment publié son bulletin mensuel sur le nombre de demandeurs d’emploi à la fin du mois de juin en France. Cela permet donc de faire un point de l'évolution du chômage au cours du deuxième trimestre en France et notamment chez les informaticiens et développeurs. Rappelons-le, les demandeurs d’emploi inscrits à Pôle emploi sont classés en catégories A (sans emploi), B (ceux qui exercent une activité réduite courte : moins de 78 h dans le mois) et C (ceux qui exercent une activité réduite longue : plus de 78 h).

Fin juin 2017, en France métropolitaine, parmi les personnes inscrites à Pôle emploi et tenues de rechercher un emploi (catégories A, B, C), 3 483 200 sont sans emploi (catégorie A) et 2 079 400 exercent une activité réduite (catégories B, C), soit au total 5 562 600 personnes. En termes d’évolution du nombre de demandeurs d’emploi, en France métropolitaine, on a les statistiques suivantes :

  • catégorie A : sur un mois, le chômage recule de 0,3 % (–10 900 personnes sans emploi). Le nombre de personnes sans emploi est également en baisse de 0,7 % (-24 000) sur trois mois et 1,0 % sur un an ;
  • catégories A, B et C : le nombre de personnes exerçant une activité réduite (catégories B et C) est en hausse, ce qui a eu un impact considérable sur l'évolution du chômage. Au total, le nombre de demandeurs d'emploi en catégories A, B et C reste donc stable sur un mois (+1800), mais augmente de 1,1 % (+58 800) sur trois mois et 2,2 % sur un an.

À présent, qu’en est-il de l’évolution du chômage chez les développeurs et informaticiens ? En général, ce groupe présente un taux de chômage au-dessous du niveau général. Ce fut le cas par exemple pour le premier trimestre, mais les dernières statistiques de Pôle Emploi confirment-elles cette règle ? Pour répondre à cette question, nous nous sommes intéressés au nombre de demandeurs d’emploi dans le métier M1805 (Études et développement informatique) et son évolution est illustrée par le graphique suivant.


Évolution mensuelle du nombre de développeurs et informaticiens demandeurs d’emploi par catégories (basés sur nos calculs à partir des données de Pôle emploi).

Le graphique ci-dessus indique une certaine tendance à la baisse au cours du dernier trimestre, mais si nous l’analysons sur un an, le moins qu’on puisse dire, c’est que le chômage des développeurs et informaticiens a progressé beaucoup plus vite que le niveau général.

Comme on peut le voir sur le graphique qui suit, le nombre d’informaticiens et développeurs sans emploi (catégorie A) est passé de 15 800 à 15 660 en un mois, soit une baisse de 0,9 % (-140 personnes). Sur trois mois, il baisse également de 2,1 % (- 340 personnes), sur un an par contre, il est en hausse de 6,7 % (+980 développeurs et informaticiens sans emploi par rapport à juin 2016).

Le nombre total de développeurs et informaticiens demandeurs d’emploi (sans emploi ou exerçant une activité réduite : catégories A, B et C), quant à lui, passe de 20 090 personnes à 19 950 en un mois, soit une baisse de 0,7 % (-140 personnes). Sur trois mois, il a également diminué de 0,6 % (-120 personnes), mais sur un an, il est en hausse de 7,8 % (+1440 développeurs et informaticiens demandeurs d’emploi).


Variations en pourcentage du nombre de développeurs et informaticiens demandeurs d’emploi par catégories (basés sur nos calculs à partir des données de Pôle emploi).

Sources : Pôle emploi, Demandeurs d'emploi inscrits à Pôle emploi en juin 2017

Et vous ?

Que pensez-vous des statistiques de Pôle emploi ?
Comment les expliquez-vous ?

Voir aussi :

Étude sur les salaires des offres d'emploi : TypeScript, Go et Ruby sont les mieux payés, sur les 12 000 offres d'emploi postées en 2016 sur le portail Emploi de Developpez.com
Offres d'emploi en 2016 : Java largement en tête, suivi par JavaScript et PHP
Offres d’emploi développeur ou informatique


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de phylaine phylaine - Membre à l'essai https://www.developpez.com
le 28/07/2017 à 14:50
Comme quoi il vaut mieux être un homme blanc riche et en bonne santé, qu'une femme noire pauvre et malade
Avec ou sans travail...
Avatar de TallyHo TallyHo - Membre éprouvé https://www.developpez.com
le 28/07/2017 à 15:41
Citation Envoyé par Michael Guilloux Voir le message
Le graphique ci-dessus indique une certaine tendance à la baisse au cours du dernier trimestre, mais si nous l’analysons sur un an, le moins qu’on puisse dire, c’est que le chômage des développeurs et informaticiens a progressé beaucoup plus vite que le niveau général.

Que pensez-vous des statistiques de Pôle emploi ?
D'un autre côté, ils nous bassinent que l'informatique est un secteur en tension. A n'y rien comprendre. Ou alors c'est une rumeur propagée par le secteur pour avoir une concurrence de jeunes diplômés et influencer les salaires à la baisse ? Ca me laisse perplexe...
Avatar de abbe2017 abbe2017 - Membre averti https://www.developpez.com
le 28/07/2017 à 16:14
Que pensez-vous des statistiques de Pôle emploi ?
Comment les expliquez-vous ?
les chiffres buzzés du chômage sont comme le CA d'une entreprise : ils ne signifient plus rien; ce qui compte c'est le bilan et le compte de résultat.

Tant qu'on parle en % ça cache la misère du monde.

il faudrait dire à chaque fois le nombre de DC, de radiés, d'arrêt maladie, de départ en retraite.

Et ces chiffres contribuent encore à faire croire qu'on manque d'informaticiens. c'est le grand complot pour créer encore et encore des écoles de formations or formation professionnelles (qui rapportent bien à des gens) ceci afin de faire baisser les salaires et forcer les gens à rentrer dans le rang de l'autoentreprenariat.

Et surtout il faut interpréter ces chiffres régions par région et aussi par densité des villes.

Et en plus, c'est tout le temps une fausse joie cette période car en septembre et aout, tous les ex-étudiants vont s'inscrire au chômage, donc les chiffres vont remonter énormément.
Avatar de Mat.M Mat.M - Expert éminent sénior https://www.developpez.com
le 29/07/2017 à 1:07
Citation Envoyé par Michael Guilloux Voir le message
Le graphique ci-dessus indique une certaine tendance à la baisse au cours du dernier trimestre, mais si nous l’analysons sur un an, le moins qu’on puisse dire, c’est que le chômage des développeurs et informaticiens a progressé beaucoup plus vite que le niveau général.
on a l'impression que les gens qui travaillent à Pôle Emploi n'ont pas un QI très élevé...désolé d'être méprisant mais quand on regarde la courbe pas besoin de faire Maths sup/maths spé pour voir que le chômage finit par augmenter au cours du temps , est-ce un cumul de demandeurs d'emploi de longue durée ?

De 13000 demandeurs d'emploi en juin 2012 on passe à quasiment 20000 en juin 2017, cherchez l'erreur...
Avatar de yolle yolle - Membre averti https://www.developpez.com
le 29/07/2017 à 8:12
Et encore avec la modification des CDD et les contrats de chantiers en septembre, cela va nettoyer dans les ssii ... on "vire" du monde à tout va que l'on va rembaucher aussitôt en contrat de chantier ou en CDD à rallonges.
Avatar de abbe2017 abbe2017 - Membre averti https://www.developpez.com
le 29/07/2017 à 8:50
et comme je le l'ai dit plus haut, il y a ce système de bosse : la courbe fait des bons (dos de dromadaire) et ça repart après juin quand les étudiants terminent les études, les formations sont terminés, les apprentis terminent leur contrat, les bacheliers n'ont pas de fac.....
Avatar de MikeRowSoft MikeRowSoft - Provisoirement toléré https://www.developpez.com
le 29/07/2017 à 13:29
Je suis surpris qu'il n'y ai que le code ROME M1805... Surtout qu'au Pôle Emploi, il y a un curriculum vitae (CV, pas celui de la carte gris d'une voiture) par code ROME. Cela évite de prendre le travail d'un autre, comme celui d'un mère qui elle même fait vivre les écoles et autres.

Alors le cas des étrangers qui débarque et harmonise l'ethnie dans l'entreprise... J'ai surtout vue cela au USA.

Ceux qui ont suivi une formation en Informatique et qui ont trouver un travail dans un autre corps de métier tout en exploitant une partie des acquis (compétences) ou pas, c'est quel chiffre ?
Avatar de devDePassage devDePassage - Membre régulier https://www.developpez.com
le 29/07/2017 à 14:38
les contrats de chantiers permettent-t-ils de prendre un crédit pour devenir propriétaire ?
Sinon, bienvenue dans le monde de 'Je paye chaque mois 800 euros de loyer à un gars pendant 30 ans, des impôts pour le salaire des politiciens payés 10 000 e, mais pourtant, je souris à la vie, comme les vaches qui regardent le train passer et bousent'
Avatar de MikeRowSoft MikeRowSoft - Provisoirement toléré https://www.developpez.com
le 29/07/2017 à 14:54
Citation Envoyé par devDePassage Voir le message
'Je paye chaque mois 800 euros de loyer à un gars pendant 30 ans, des impôts pour le salaire des politiciens payés 10 000 e, mais pourtant, je souris à la vie, comme les vaches qui regardent le train passer et bousent'
Il faut que le contrat soit un contrat en viager pour devenir propriétaire. Je ne crois pas qu'il soit possible d'être locataire et payer pour devenir propriétaire, la plus part du temps le propriétaire fait appel à une agence de gestion de bien immobilier. Bien sur, le cas des HLM est autre.

Le côté impôt du viager, comme pour les fonctionnaires, il y a des hauts et des bas.
Pour le même salaire, les non fonctionnaires ont de quoi sentir la différence.
Avatar de koyosama koyosama - Membre éclairé https://www.developpez.com
le 29/07/2017 à 15:11
Citation Envoyé par TallyHo Voir le message
D'un autre côté, ils nous bassinent que l'informatique est un secteur en tension. A n'y rien comprendre. Ou alors c'est une rumeur propagée par le secteur pour avoir une concurrence de jeunes diplômés et influencer les salaires à la baisse ? Ca me laisse perplexe...
Oh non, c'est juste des conneries. Meme de l'autre cote de la Manche on nous bassine la meme chose. Tu vas partout dans le monde, c'est "Penurie informatique". Mais en fait, ils veulent dire "Penurie de talent ou de seniors".
Comme l'a tres bien explique Xavier Niel, Je forme 1000 gars pour choper les 2 exceptionnels. Et les entreprises veulent les exceptionnels maintenant. Il y a pas de penurie de developpeurs mais de talents, en plus l'informatique est un peu sous-forme.

Les unversites forment de bon penseurs et algorthimiciens (enfin j'espere) mais ne forme pas a leur survie en entreprise. Par contre, les BTS et ecole prives (les soi-disant, forme par la pratique ...) apprend l'art de survivre a l'entreprise mais ne forment pas forcement de bon penseurs (plus des pisseurs de code pour peu ...). Bien sur c'est pas vrai pour les deux concepts mais la generalite est la. Au final, on se retrouve toujours avec des gens pas assez qualifie, les etudiants sentent qui sont bien formes mais ils connaissent pas tous la realite du terrain mais apres leur stage en entreprise. Parfois aussi bizarre et surpenant, j'ai vu des gens me dirent qu'ils ont fait leur stage chez eux (Je ne sais pas si c'etait vrai, mais vous voyez le concept). J'ai meme croise des gens qui auraient jamais du avoir leur dipome, et a juste titre, sil savaient meme pas meme une seul ligne de code ou ecrire aucun programme avec au moins un language quel qui soit (surrement que les etablissements doivent remplir un quota).

Et pour etre franc, le niveau anglais est trop faible, ce qui fait que les gens ne voyagent pas quand il devraient, gagner de l'experience et revenir. Les asiatiques, les indiens, les russes et les pays du Moyen-Orient le font, je le vois pas pourquoi nous on le fait pas. En fait participer plus a la mondialisation, sans compter que sa peut renforcer le marche francais dans le monde, rien a n'est fait pour en tout cas dans ce sens. C'est dommage, on aime tous la France.

Mais le plus gros et le essentiel probleme, est que toute l'informatique se trouve a Paris et on connait tous les raisons qui sont a mon sens mauvaise peu importe l'excuse. L'eco-systeme autour l'informatique est quasi inexitant dans le reste de la France, pour pratiquement dire brader.
Contacter le responsable de la rubrique Accueil