Asus dévoile une carte mère dédiée au minage de cryptomonnaies qui supporte jusqu'à 19 GPU
Compatible avec les processeurs Intel KabyLake

Le , par Christian Olivier

62PARTAGES

8  0 
Asus a annoncé la B250 Expert Mining, une carte mère un peu particulière qui s'adresse avant tout aux mineurs de cryptomonnaies. La B250 Expert Mining d'Asus possède 19 slots PCI Express dont 18 sont de type PCIe Gen3 x1. Cela représente 6 ports PCIe x1 de plus que sa concurrente directe, la carte mère TB250-BTC PRO de Biostar, qui, avec ses 12 slots PCIe Gen3 x1, détenait jusqu'à présent le record du nombre de ports PCIe x1 embarqués sur une carte mère dédiée au minage.


Malgré le fait qu'elle ait été spécialement conçue pour le minage de cryptomonnaies, la carte d'Asus dispose d'une grande variété de ports de connexion sur sa façade arrière : PS/2, Audio, USB, HDMI, Ethernet Gigabyte. Elle embarque un chipset Intel B250 qui gère au maximum 12 lignes PCIe. Grâce à son socket 1151, elle est compatible avec les processeurs de 6e et 7e génération du fondeur de Santa Clara.

Afin de connecter les 18 cartes graphiques sur leurs ports internes PCIe x1, l'utilisateur devra utiliser des rallonges PCIe. Pour supporter la charge électrique de toutes ces cartes graphiques, la B250 Expert Mining est équipé de trois connecteurs d’alimentation ATX à 24 pins ATX ainsi que de trois prises Molex additionnelles qui sont répartis sur trois blocs.


ASUS a tenu à préciser qu'à l'heure actuelle, il n'est pas possible d'utiliser plus de 8 cartes graphiques AMD et 8 cartes NVIDIA combinées. La société a, toutefois, indiqué que dans le futur, l'usage de pilotes optimisés permettra d'utiliser jusqu'à 11 GPU AMD au lieu de 8 actuellement en mode combiné. Il semble aussi que pour utiliser plus de 13 cartes graphiques en mode combiné, il faudra utiliser, côté NVIDIA, des GPU qui ont été spécifiquement conçus pour le minage de cryptomonnaies.

Pour rappel, depuis quelques mois, la demande de cartes graphiques pour le marché spécifique du minage de cryptomonnaies a connu une hausse telle qu’elle a entrainé une pénurie de cartes graphiques ordinaires et une flambée des prix de ce type de matériel. En effet, les mineurs de cryptomonnaies utilisent les GPU pour ajouter de nouveaux blocs de transaction à une blockchain et reçoivent en récompense de la monnaie virtuelle. Cette situation est due à l’augmentation régulière de la valeur de cryptomonnaies telles que le bitcoin. L’expansion rapide des activités liées à ce marché a, semble-t-il, incité plus de monde à investir dans du matériel performant pour le minage de cryptomonnaies. La forte demande en matière de GPU sur le marché du minage de cryptomonnaies notamment a poussé les fournisseurs AMD et NVIDIA à lancer la commercialisation de nouvelles des cartes graphiques dédiées au minage qui disposent d'un nombre limité de sorties vidéo.

Aucune date de sortie officielle n’a encore été annoncée par l'entreprise technologique taïwanaise pour cette carte mère d'un autre genre qui devrait coûter environ 130 USD.

Source : WccfTech

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?
Pensez-vous que ce type de carte mère peut être exploité dans un domaine autre que celui du minage ?

Voir aussi

Le minage de cryptomonnaies est devenu un énorme moteur de croissance pour les fabricants de GPU, d'après les responsables chez NVIDIA
Un nouveau fork de Bitcoin sera-t-il profitable ou préjudiciable à la monnaie ? Une troisième version de Bitcoin nommée Segwit2x prévue en novembre

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de CS FS
Membre actif https://www.developpez.com
Le 28/08/2017 à 14:30
Citation Envoyé par Jbx 2.0b Voir le message
Les super-calculateurs ont pour objectif de faire avancer la science, ce n'est pas un simple gaspillage ayant pour but de spéculer sur une monnaie aussi virtuelle qu'éphémère. C'est peut-être grâce aux super-calculateurs qu'on aura un jour un avenir propre, alors que les crypto-monnaies ne font que le bonheur d'une poignée de spéculateurs (sans compter tous les problèmes qu'elles apportent, en particulier en ce qui concerne le blanchiment d'argent).
Au risque de me faire l’avocat du diable, il existe des cryptomonnaie un peu moins « bêtes » que celles dont on entend le plus parler ; CureCoin par exemple permet de faire avancer la recherche médicale (la puissance de hachage permet de lancer des simulations sur le pliage des molécules, utiles pour des maladies comme Alzheimer, Parkinson, et quelques cancers).

Le GreenCoin récompense les producteurs d’énergie renouvelable (après vérification et validation des installations).

Bref, il y a des cryptomonnaie qui, sur le papier, ne sont pas à jeter.
7  0 
Avatar de sergio_is_back
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 28/08/2017 à 13:07
Citation Envoyé par arond Voir le message
Hé mais prenez vos médicaments, ces monnaies ont certaines utilités et elles rapportent beaucoup. On râle pas sans raison
J'ai pas besoin de médicaments :


Selon le site, le minage d'Ethereum consomme 4,69 Térawatts par heure, tandis que le Bitcoin en consomme 14,54. Au total, donc, miner ces deux crypto-monnaies consomme près de 19,23 Térawatts par heure. C'est plus d'énergie que ne consomme, par exemple, la Syrie ou l'Islande. Et la tendance est bien évidemment à l'augmentation, puisque ces crypto-monnaies continuent de prendre de la valeur et d'intéresser de plus en plus de personnes.
et

Digiconomist donne un tableau de comparaison pour Ethereum et pour Bitcoin. Cumuler les consommations liées au minage de ces deux crypto-monnaies permettrait d'alimenter l'équivalent de près de 1,8 million de foyers (statistiques basées sur la consommation moyenne d'un foyer américain).

Mais ce sont les transactions en Bitcoin et en Ethereum qui dépensent le plus, comme le montre la comparaison faite avec le réseau Visa au niveau mondial. Visa a réalisé, en 2016, 82,3 millions de transactions, ce qui équivaut à la consommation de 50 000 foyers américains. Chaque transaction réalisée par Visa pourrait alimenter un foyer américain pendant 19 secondes. Au contraire, chaque transaction réalisée par Ethereum peut alimenter 1,69 foyer pendant une journée... Et une transaction réalisée par Bitcoin alimenterait 5,59 foyers pendant une journée.
La source ici http://www.clubic.com/antivirus-secu...e-islande.html

Selon ma consommation électrique, une transaction en Bitcoin reviendrai à 11€ au tarif Direct Energie
A l'heure où l'on consomme plus de ressources que la planète en produit je maintient que c'est une gabegie !!
6  0 
Avatar de sergio_is_back
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 28/08/2017 à 13:12
Un peu de doc en plus

Sur le site bitcoin.fr https://bitcoin.fr/quelle-est-la-con...eseau-bitcoin/

Et une autre source http://theconversation.com/le-bitcoi...getiques-62335

Malgré tous les avantages que des crypto-monnaies peuvent avoir cela ne justifie pas un tel gaspillage à mes yeux !
6  0 
Avatar de joublie
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 28/08/2017 à 14:10
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
Calmez-vous avec votre critique du gaspillage d'énergie...
Généralement, les industriels tentent de réduire leurs dépenses énergétiques pour la bonne raison que cela leur apportera plus de profits. Avec le bitcoin c'est fatalement l'inverse : la consommation ne fait que croître.

Selon https://digiconomist.net/bitcoin-ene...gy-consumption, une une transaction coûte 172 kWh d'électricité ; sachant qu'un litre d'essence équivaut à 9,4 kWh, une transaction équivaut donc à 18,3 litres d'essence, mine de rien...
7  1 
Avatar de patator_
Membre du Club https://www.developpez.com
Le 28/08/2017 à 18:28
Calmez-vous avec votre critique du gaspillage d'énergie...
Toutes les industries gaspillent de l'énergie...
Ce raisonnement est absurde. On doit éviter le gaspillage d'énergie. Le fait que certains gaspillent n'excuse pas le gaspillage des autres.
Ce serait comme si un voleur se défendait en disant que d'autres personnes volent aussi. Ça ne le rend pas moins fautif.

Et si l'énergie est produite par une centrale nucléaire, ça ne créer par de CO².
La pollution due aux gaz à effet de serre est un sous-ensemble de l'ensemble des pollutions. Il en existe beaucoup d'autres tels que la pollution des sols, des océans, la pollution aux microparticules, etc.
Dans le cas de l'énergie nucléaire, on ne peut parler d'énergie propre puisqu'elle produit des déchets radioactifs dont la durée de vie se compte en dizaines de milliers d'années. Il s'agit donc d'une pollution majeure des sols.
Bref, choisir le nucléaire, c'est comme choisir la peste face au choléra. Ça se défend, mais ce n'est toujours pas la bonne santé.

Les jouets made in china en plastique polluent beaucoup plus par exemple.
Les jouets made in china en plastique polluent beaucoup, je suis d'accord. "Beaucoup plus" c'est difficile à dire, je ne sais pas.

Et on vous entends moins râler à ce sujet.
Tout ce que vous achetez finira à la poubelle un jour, c'est plus grave que de consommer de l'électricité...
Pour ce qui est de râler à ce sujet, t'inquiète pas je suis présent !
Quant à savoir si le gaspillage de plastique est plus grave que le gaspillage d'électricité... Cette question a-t-elle un intérêt ? De toute façon, j'ai les deux en horreur.

Est-ce que vous critiquez les supercalculateurs de la même façon ?
Parce que c'est extremement similaire comme situation...
En quoi est-ce similaire ?

Le truc qui fait chier, c'est que ça fait monter le prix des cartes graphiques...
Oh putain oui :/

Ouais mais si on prend en compte les décennies pendant lesquelles la centrale tournait, le bilan peut être largement positif.
Question très délicate. On gagne beaucoup d'énergie d'un côté, mais de l'autre, on crée des déchets nucléaires pour des dizaines de milliers d'années. Les négliger est un comportement des plus égoïste. D'autre part, le risque zéro n'existe pas, donc mathématiquement, si on laisse les centrales nucléaires tourner, certaines d'entre elle, au moins, finiront par avoir de graves avaries sur le long terme (toute la difficulté est savoir quand arrêter les centrale avant qu'elles n'explosent). Demandons aux Ukrainiens et au Japonnais ce qu'il pensent de ce que leur a apporté le nucléaire.

Démanteler les panneaux solaires et les éoliennes polluera relativement plus (sauf pour les déchets nucléaire...).
Ni toi ni moi n'avons les compétences pour savoir si c'est vrai. Et ce que contiennent les parenthèses me semble suffisamment important pour ne pas être contenu par ces parenthèses.
6  1 
Avatar de Uther
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 29/08/2017 à 9:28
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
Le dollar est basé sur la confiance, le monde peut perdre confiance dans les USA et le dollar peut perdre sa valeur.
Rien n'est éternelle.
Plusieurs monnaies ont sombré dans l'histoire.

Surtout que depuis les années 1970 le dollar n'est plus basé sur l'or.
Sauf que ton graphique est sur plus de 100 ans. Si tu compares à des échelles comparable, on voit bien que le dollar a une stabilité sans aucune comparaison possible avec le bitcoin. Avoir un état fort qui soutient la monnaie est quand même une sacré garantie que n'a absolument pas le Bitcoin.

Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
Oui, mais là tout le monde semble critiquer à fond le minage alors qu'au final c'est pas le pire...
Je pense que les smartphones, par exemple, vont causer une pollution beaucoup plus grande.
Certains changent de téléphone chaque année...
Sauf que les smartphone apportent un vrai service. Là ou le bitcoin est juste une alternative plus consommatrice à un système qui marche déjà bien. Son seul réel avantage est de faire des transactions dématérialisées intraçables ce qui facilite les trafics.

Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
Le nucléaire permet de produire énormément d'énergie, 24h/24, 7j/7.
Pour faire autant avec des éoliennes il en faudrait vraiment beaucoup.
Monter et démonter une éolienne c'est très coûteux.
Sauf que encore une fois ce n'est pas le sujet. Aucun moyen de production d'électricité n'est parfait. Et c'est justement pour ça qu'éviter de la gaspiller sera toujours la meilleure solution.
5  0 
Avatar de sergio_is_back
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 29/08/2017 à 10:03
Le problème du Bitcoin (comme d'autres monnaies "virtuelles" aussi) provient de sa conception de base :

- Au début il y a beaucoup de Bitcoins à miner et sa production est peu consommatrice avec des processeurs classiques
- Puis au fil du temps il y a de moins en moins de Bitcoins et sa production requière des machines de plus en plus puissantes et consommatrices

- Comme il y a un nombre de Bitcoins disponible limité (21 millions) c'est une monnaie purement spéculative, d'autant plus que les Bitcoins perdus
ne sont pas récupérables, le nombre de Bitcoins en circulation ne pourra que baisser au fil du temps et donc leur cote va augmenter
si la demande se maintient, c'est là dessus que comptent les "fermes" de minage, une augmentation exponentielle de la valeur

De plus pour miner les derniers Bitcoins avant les 21 millions il faudra une puissance de calcul phénoménale

Ce que je dis au travers de mes messages c'est que toute cette puissance (et l'énergie consommée) pourrait être utilisée à des fins
beaucoup plus utile

L'idée de la monnaie "Ğ1" - décrite par paidge - me parait déjà plus réfléchie et plus orientée vers du concret qu'une simple spéculation basée sur une puissance
de calcul informatique, a voir....
4  0 
Avatar de sergio_is_back
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 28/08/2017 à 17:24
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
Le dollar et l'euro sont également des monnaies virtuelle et éphémère.
Le dollar existe depuis 1765 c'est pas ce que j'appellerai "éphémère"
De plus j'ai quelques dollar (souvenir d'un voyage) à la maison, il ont encore court légal et valent encore quelque chose

Le dollar est garanti par le département du trésor américain et à moins que les états unis coulent dans le pacifique ou dans
l'atlantique il continuera de l'être encore longtemps

Ton porte feuille en bitcoin n'est garanti par aucune autorité légale ou indépendante. C'est une simple série d’impulsions
électriques dans une mémoire. Le BitCoin peut disparaître d'un instant à l'autre il suffirait que le doute s'installe sur sa
capacité à résister à une attaque informatique et s'en serait terminé de l'aventure... Si la "blockchain" venait à être
compromise (et le sera un jour fatalement) tout le système serait remis en question. Tu imagine alors toute
l'énergie qui aurait été consommée en vain ?

Maintenant peu être que toutes crypto-monnaies ne sont pas entièrement inutiles, mais pour l'instant j'ai de gros
doute sur leur utilité à court et moyen terme.
4  1 
Avatar de Jbx 2.0b
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 28/08/2017 à 13:43
Les super-calculateurs ont pour objectif de faire avancer la science, ce n'est pas un simple gaspillage ayant pour but de spéculer sur une monnaie aussi virtuelle qu'éphémère. C'est peut-être grâce aux super-calculateurs qu'on aura un jour un avenir propre, alors que les crypto-monnaies ne font que le bonheur d'une poignée de spéculateurs (sans compter tous les problèmes qu'elles apportent, en particulier en ce qui concerne le blanchiment d'argent).

Et si l'énergie est produite par une centrale nucléaire, ça ne créer par de CO².
Comme si le CO2 était le seul problème. Tu n'imagines pas le coût abyssal du démantelage des centrales nucléaires, sans cesse repoussé, et les problèmes qui vont en découler.
Et les 19 GPU qui vont être placés sur cette carte mère, tu crois qu'ils finiront ou ?
Et quelle sera leur durée de vie, vu qu'ils vont tourner à plein régime et qu'ils subiront de plein fouet l'obsolescence programmée, étant donnée que la puissance nécessaire pour miner des bitcoins est exponentielle ? 1 an grand maximum ?
3  1 
Avatar de emixam16
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 28/08/2017 à 15:26
Selon https://digiconomist.net/bitcoin-ene...gy-consumption, une une transaction coûte 172 kWh d'électricité ; sachant qu'un litre d'essence équivaut à 9,4 kWh, une transaction équivaut donc à 18,3 litres d'essence, mine de rien...
Sur le fond je suis d’accord avec toi, les cryptomonnaies sont (généralement) sales mais cette comparaison me semble un peu abusive. L’électricité est souvent sale, mais de là à comparer un litre d’électricité avec l’équivalent énergétique d’un litre d’essence, il y a un pas que je ne franchirais pas.

Dans les prochaines années j’espère que les cryptomonnaies « propres » seront plus utilisées.
2  0 
Sondage : quels sont les langages de programmation qui vont probablement disparaître
Siri enregistre les bagarres, les échanges avec les médecins, les ébats sexuels
Est-ce une grosse erreur de considérer la POO comme standard de l'industrie pour l'organisation des bases de code ?
Découvrez les dangers de MySQL et MariaDB, par Frédéric BROUARD (SQLpro)
Contacter le responsable de la rubrique Accueil

Partenaire : Hébergement Web