Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Le minage de cryptomonnaies à l'origine d'une pénurie de cartes graphiques
Poussant les fabricants à proposer des solutions dédiées à cette activité

Le , par Christian Olivier

115PARTAGES

10  0 
Les deux entreprises technologiques leaders dans le domaine de la conception de cartes graphiques que sont AMD et NVIDIA ne se font plus seulement concurrence dans l’industrie du jeu vidéo. Désormais, ils s’affrontent aussi sur le marché du minage de cryptomonnaies. AMD et NVIDIA ont décidé de s’associer avec leurs partenaires respectifs afin de démarrer la commercialisation de cartes graphiques conçues spécifiquement pour le minage de cryptomonnaies. Parmi, leurs partenaires, Sapphire, Asus et MSI ont déjà révélé, involontairement ou non, la liste des produits qu’ils mettront sur le marché afin de satisfaire la forte demande actuelle des mineurs de cryptomonnaies. Ces nouvelles cartes graphiques exclusivement dédiées au minage devraient permettre à leurs utilisateurs de gagner de l'argent virtuel et d'endiguer la pénurie de cartes graphiques classiques que connait le marché actuellement.

Qu’elles soient destinées au marché des professionnels ou à celui des joueurs, la plupart des cartes graphiques (GPU) du segment moyen de gamme recèlent le potentiel nécessaire pour être utilisées dans le minage de cryptomonnaies. Cependant, en effectuant une comparaison approfondie entre les différents modèles de cartes graphiques disponibles sur le marché, il s’avère que certains modèles sont plus intéressants que d’autres parce qu’ils offrent les meilleurs rapports performance/prix et performance/consommation électrique. Ce sont donc ces modèles-là en particulier que les mineurs de cryptomonnaies achètent préférentiellement et qui sont susceptibles de se retrouver très vite en rupture de stock. Il faut également préciser que les performances des cartes utilisées peuvent varier de manière plus ou moins significative en fonction des spécificités de la monnaie virtuelle qu’elles devront produire.

Le minage de cryptomonnaies était, il y a quelques années encore, le terrain de prédilection des cartes graphiques AMD. Mais NVIDIA a fait des efforts pour proposer des produits tout aussi attractifs qui lui permettent de rivaliser avec l’offre de son concurrent direct. Suivant les critères de sélection précédemment évoqués, plusieurs études comparatives indépendantes comme celle menée par le site wccftech.com ont permis de remarquer que trois produits se distinguent particulièrement dans le lot : les cartes graphiques de la série RX 470 ou RX 570 (c’est la même puce graphique qui les équipe) côté AMD et les cartes graphiques de la série GeForce GTX 1070 et 1060 côté NVIDIA. Ce sont, pour l’essentiel, des cartes graphiques du segment milieu de gamme. Les analyses s’accordent à dire que, d’une manière générale, le GPU RX 470 qui exploite l’architecture « Polaris » d’AMD est la meilleure carte graphique pour le minage de cryptomonnaies. Le graphique ci-dessous présente différents GPU avec leur indice de production (colonne bleue) et leur consommation électrique associée (colonne orange).


Mais dans le marché, tout peut très vite basculer en fonction des rapports de force entre l’offre et la demande. Avec l’augmentation de la valeur des monnaies virtuelles, la pression exercée par la demande des cartes graphiques utilisées pour le minage de cryptomonnaies est devenue tellement forte qu’une bulle financière s’est créée autour des meilleurs produits fournissant des ressources de calcul pour la distribution de hashrate blockchain. Après s’être rués vers les cartes graphiques classiques recommandées et avoir vidé les stocks disponibles, les mineurs ont jeté leur dévolu sur toutes les cartes du segment du milieu de gamme qu’ils pouvaient trouver. Résultats : le prix des cartes graphiques s'envole à cause de l'insuffisance de l'offre et de l'explosion de la demande.

À cause de cette inflation, il est devenu plus difficile de monter un PC de jeu performant et à un prix raisonnable en utilisant des cartes graphiques du segment moyen de gamme d’AMD ou de NVIDIA, car leur stock est épuisé. La seule option que les joueurs ont actuellement est de se tourner vers des cartes bas de gamme (moins chères, mais offrant des performances insuffisantes pour leurs besoins) ou des cartes graphiques haut de gamme (encore plus chères que leur intention d’achat initial et qui ne cadrent généralement pas avec leur budget).

C’est pour tenter de répondre à la frénésie du marché du minage de cryptomonnaies que les partenaires d’AMD et NVIDIA ont décidé de proposer aux mineurs de cryptomonnaies des cartes de minage spécialement conçues pour cette activité. Ce sont des cartes graphiques « normales » avec une garantie très limitée (un an maximum) qui sont amputées de la totalité ou presque de leurs dispositifs de sorties vidéo (une sortie DVI tout au plus). Elles sont censées offrir de meilleurs profils pour l’overclocking et être plus rentables que les GPU classiques (jusqu’à 36 % selon certains partenaires qui les commercialisent). Ces nouvelles cartes de minage permettront probablement aux fabricants de PC d’écouler les stocks de cartes graphiques dont les GPU n’ont pas validé les tests de qualité du matériel grand public.


Les nouvelles cartes graphiques des partenaires d’AMD et de NVIDIA dédiées au minage ne vont probablement pas contribuer à résorber la pénurie, à cause de la demande excessive. À l’heure actuelle, rien ne garantit qu’elles rencontreront le même succès que les cartes normales parce que personne ne peut prévoir avec exactitude le moment où cette bulle financière construite autour du minage de cryptomonnaies va finir par éclater. Elles courent même le risque de n’être que très peu adoptées par les mineurs à cause de leur trop forte spécialisation. Un joueur doit être en mesure de revendre facilement son matériel lorsqu’il n’en a plus besoin et les nouveaux GPU de minage ne se prêtent pas vraiment à cet exercice : une fois l'euphorie passée du minage de cryptomonnaies, plus personne n'en voudra.

Source : NewsBitcoin, WccfTech, Crypto Coins News

Et vous ?

Quel est votre avis sur cette situation et que pensez-vous des GPU dédiés pour le minage ?

Avez-vous déjà essayé de faire du minage de cryptomonnaies ?

Quelle configuration recommandez-vous et pour quel type de cryptomonnaie ?

Voir aussi

Le cours du bitcoin dépasse la barre de 2000 dollars, un record qui n'a jamais été atteint par la cryptomonnaie depuis son lancement en 2009
Ether, la monnaie cryptographique d'Ethereum va-t-elle détrôner le bitcoin ? 86 nouvelles entreprises rejoignent l'alliance derrière Ethereum

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de dourouc05
Responsable Qt & Livres https://www.developpez.com
Le 02/07/2017 à 15:13
Est-ce que ces opérations sont vraiment compatibles avec les possibilités d'un ordinateur quantique ? Il devrait exceller dans tous les problèmes de type combinatoire, où il faut explorer énormément de cas possibles (comme factoriser un nombre en ses deux facteurs premiers pour RSA, résoudre un problème de type voyageur de commerce). Par contre, de ce que j'en sais, pour le minage, ici, on ne fait "que" calculer des fonctions de hachage cryptographique : mieux vaut donc monter en parallélisme (c'est pour ça que les GPU excellent dans le domaine : la même opération sur un gros paquet de données différentes, c'est exactement ce pour quoi ils sont prévus).
3  0 
Avatar de anykeyh
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 03/07/2017 à 7:18
Aiekick > Absolument pas.

Sans compter sur le fait que les ordinateur quantique permettent de faire uniquement certaines taches en parallèle instantanement, et je ne suis pas sur que SHA2/SHA3 soit compatible, dans le cas où la production d'un ordinateur quantique permettrait un avantage trop consequent, il y aurait rapidement un consensus pour changer l'algorithme sous-jacent de la chaine de bloc.

Il ne faut pas oublier que le Proof of Work résoud des problèmes inutiles, et est présent uniquement pour prouver que le mineur s'implique dans la maintenance de la chaine de bloc et éviter les attaques sur la chaine.
3  0 
Avatar de Aiekick
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 02/07/2017 à 14:43
est ce que le minage peut rentabiliser le dev d'un ordinateur quantique, en tout cas tant que la complexité du blockchain n'est pas trop grande ?
2  0