Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Vault 7 : WikiLeaks dévoile ExpressLane
Un outil supposément utilisé par la CIA contre des services de liaison (FBI, NSA, etc.)

Le , par Patrick Ruiz

48PARTAGES

10  0 
Aujourd’hui, arrêt oblige sur la série Vault 7 de WikiLeaks consacrée à la divulgation des activités de la CIA dans le domaine de la surveillance électronique et de la cyberguerre. L’actualité WikiLeaks le suggère et cette fois le contenu est au moins, sinon plus digne d’intérêt que dans le cadre des autres parutions. L’organisation fondée par Julian Assange vient en effet de dévoiler un outil supposément utilisé par la CIA pour espionner des services de liaison au rang desquels on compte : le FBI, le DHS et la NSA.

Les contenus publiés nous apprennent que la CIA dispose d’une branche spéciale (OTS) qui maintient une plateforme de collecte de données biométriques mise à la disposition des services de liaison à travers le monde. La plateforme serait destinée au partage « volontaire » de ces données biométriques entre la CIA et les services de liaison, ce qui n’a pas lieu. C’est là où intervient l’outil ExpressLane au centre des développements de ce jour.

« ExpressLane est un outil furtif de collecte d’informations utilisé par la CIA pour exfiltrer des données de ces systèmes mis à la disposition des services de liaison », explique WikiLeaks qui ajoute que « ExpressLane est installé et lancé sous le prétexte d’une mise à jour du logiciel de collecte de données biométriques par un agent de l’OTS en visite sur lesdits sites. Les agents de liaison témoins de la procédure n’y verront que du feu puisque l’exfiltration des données est masquée par un écran d’installation Windows. »

La procédure d’installation mène à la présence d’un exécutable dénommé MOBSLangSvc (l’exécutable d’ExpressLane) dans le répertoire \windows\system32. L’exfiltration des données se fait via la clé USB qui sert à l’installation (ou plus exactement, à la mise à jour). Cette dernière contient une partition spécialement préparée (par l’outil CreatePartition sur l’image ci-dessous) pour être détectée par ExpressLane dès son insertion sur la machine cible.


Les données exfiltrées sont sauvegardées dans la partition spéciale sous forme chiffrée et il faut qu’un agent de la CIA use d’un autre outil (Exit Ramp 3.0 sur l’image ci-dessous) pour les déchiffrer et les sauvegarder une fois de retour à la base.


Cette nouvelle publication de WikiLeaks vient rappeler un principe désormais important de l’univers de la cybersécurité, faire attention aux clés USB introduites par des tiers sur son système. Maintenant, comment se comporte un agent des services de liaison si la procédure ne prévoit pas une vérification du matériel détenu par l’agent de l’OTS ?

Quand bien même la procédure le prévoirait, dispose-t-il des bons outils pour savoir ce que la clé renferme comme charge malicieuse ? Des questions qu’on est en droit de se poser même s’il faut se rappeler qu’il s’agit de stratagèmes supposément mis en œuvre par la CIA
.
Source : WikiLeaks

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ?

Voir aussi :


La fuite de Wikileaks montre que le chiffrement de données fonctionne rendant la tâche plus difficile aux agences d'espionnage
WikiLeaks va partager le code de la CIA avec les entreprises IT quand la CIA dit continuer à collecter agressivement des renseignements à l'étranger

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Grogro
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 05/09/2017 à 14:43
Ce qui ne me laissera pas d'étonner, à chaque épisode du feuilleton Vault 7, c'est l'assourdissant silence médiatique de la part de la totalités des médias non spécialisés dans l'IT quand on voit le ramdam habituel autour des "leaks".
La sécurité de l'information n'intéresse donc personne ? Ou wikileaks est devenu tabou car politiquement incorrect ?
6  0 
Avatar de Tartare2240
Membre averti https://www.developpez.com
Le 24/08/2017 à 16:29
Donc, si j'ai bien compris, la CIA, donc agence gouvernementale américaine, espionne le FBI, autre agence gouvernementale américaine...

...ces idiots sévères n'ont pas assez d'ennemis à l'extérieur pour devoir espionner leurs propres agences !??
4  0 
Avatar de fenkys
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 28/08/2017 à 11:53
La NSA espionnée ? Il n'y a que moi que cette information amuse ?
5  1 
Avatar de Pierre GIRARD
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 28/08/2017 à 12:18
Il y a aussi moi, mais je suis bien persuadé que la NSA, de son côté, a tout ce qu'il faut pour espionner le FBI et la CIA. Ne somment nous pas dans le pays des libertés, celui dans lequel n'importe quel fou peut acheter n'importe quelle arme pour faire n'importe quoi n'importe quand ?
4  0 
Avatar de TiranusKBX
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 25/08/2017 à 7:41
@Tartare2240
Les intérêts de la CIA ne sont pas les même que ceux des autres agences vus que une partie de leurs opérations vont à l'encontre du bien commun en infiltrant des organisation mafieuses pour engranger du fric
3  0 
Avatar de domi65
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 07/09/2017 à 11:23
@Grogro
La sécurité de l'information n'intéresse donc personne ? Ou wikileaks est devenu tabou car politiquement incorrect ?
Soyons pragmatique : Le Piratage, quel qu'il soit, c'est le Kremlin.
Tout ce qui n'entre pas en résonance avec cet axiome est automatiquement rejeté par les bots.
2  0 
Avatar de arond
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 07/09/2017 à 11:31
Citation Envoyé par Grogro Voir le message
Ce qui ne me laissera pas d'étonner, à chaque épisode du feuilleton Vault 7, c'est l'assourdissant silence médiatique de la part de la totalités des médias non spécialisés dans l'IT quand on voit le ramdam habituel autour des "leaks".
La sécurité de l'information n'intéresse donc personne ? Ou wikileaks est devenu tabou car politiquement incorrect ?
Plus sérieusement que mon VDD (même si pas tout a fait faux). C'est parce que c'est tout simplement pas assez flashi.
De plus le quidam lambda (Mme Michu et Mr Michu) tu leur dis LAN ils te répondront "qu'est ce que c'est kse truc ?" tu leur parlera de Windows XP ou 7 ils te diront : "Quoi ya encore des gens sur ces vieux truc ? C'est leur faute si ils se font hacké ils ont qu'a aller sous Windows 10 c'est nouveau donc c'est plus sur" et pour finir parle leur "d'injection DLL" et tu devras leur faire un exposé de 2 Heures sur ce qu'est un DLL.

(PS : Je ne sous entends pas que les gens sont cons justes qu'ils ne s'y intéressent pas )
1  0 
Avatar de Pierre GIRARD
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 11/09/2017 à 15:12
J'ai utilisé VLC dans le milieu professionnel, mais VLC ou pas, il faut un accès sur la machine cible ... et de préférence un compte administrateur ou root. Et si on a un tel accès, on peut faire n'importe quoi comme si on était en direct en tant qu'administrateur. Il est vrai qu'en tant qu'administrateur système pendant plus de 10 ans, j'aurais pu faire autant que la CIA avec ses joujoux en étant directement connecté sur des serveurs.

N'importe quel administrateur système se retrouve avec des pouvoirs exorbitants sur les serveurs sur lesquels il travaille, ce sont même eux les principaux facteurs de risques dans la sécurité informatique, largement devant la CIA.
1  0 
Avatar de marsupial
Membre expert https://www.developpez.com
Le 10/11/2017 à 12:06
Citation Envoyé par Pierre GIRARD Voir le message
Il y a aussi moi, mais je suis bien persuadé que la NSA, de son côté, a tout ce qu'il faut pour espionner le FBI et la CIA. Ne somment nous pas dans le pays des libertés, celui dans lequel n'importe quel fou peut acheter n'importe quelle arme pour faire n'importe quoi n'importe quand ?
Complétement. Mais il se trouve pire ailleurs
WikiLeaks a de l'éthique, ceux qui les ont partiellement informés, nettement moins. J'ose donc espérer/ je rêve je sais/ que les agences coopèrent avec les industriels it pour boucher les trous.
1  0 
Avatar de arond
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 01/09/2017 à 9:41
Les ricains se font plaisir avec les noms quand même "Angelfire" a quand l'exploit "DesertStorm" ?
0  0