La Russie pourrait bientôt devenir le premier pays au monde à bannir les VPN et les serveurs proxy
Le projet de loi attend la signature du président

Le , par Olivier Famien, Chroniqueur Actualités
Pour passer sous le radar de certains dispositifs de contrôle gouvernementaux ou accéder à des contenus censurés sur la toile, certains utilisateurs ont recours à des outils comme les serveurs proxy, les réseaux privés virtuels (VPN) ou encore Tor (le réseau permettant de préserver l’anonymat sur internet). Mais selon toute vraisemblance, ces pratiques semblent déranger plus d’une personne en Russie.

En effet, le Conseil de sécurité russe a saisi le régulateur des télécommunications du pays afin de faire voter une loi interdisant l’utilisation des VPN, serveurs proxy, Tor et autres services similaires. Et la semaine dernière, la chambre basse du parlement russe a adopté le projet de loi afin d’interdire l’utilisation de ces outils dans le pays. En début de semaine, ce projet de loi a franchi une nouvelle étape avec le conseil de la fédération russe (Chambre haute) qui a procédé à sa ratification. Il ne reste plus maintenant que la signature du chef du kremlin, Vladimir Poutine, pour que cette loi entre dans sa phase active.

Si elle est validée, elle consacrera l’illégalité de tout service ou moyen permettant de contourner les restrictions imposées par les forces de l’ordre russes afin d’empêcher l’accès à tout contenu en ligne prohibé dans ce pays. Dans la pratique, le régulateur russe traquera les domaines, sites Web, outils et services offrant ce type de services afin de mettre en place une base de données. Après avoir répertorié les sites, domaines et autres services dits illégaux, le régulateur enverra un avis aux fournisseurs de services. Selon les termes de l’avis, les fournisseurs de service auront 72 heures pour mettre fin aux services proposés. Les fournisseurs de services d’hébergement pour leur part auront trois jours pour empêcher les fournisseurs de services de fournir les services illégaux à partir des domaines interdits. Si un fournisseur d’hébergement ne respecte pas les demandes spécifiées dans un délai imparti, le régulateur peut le bloquer purement et simplement afin qu’il n’offre plus ses services en Russie. Au-delà des fournisseurs d’hébergement, plusieurs autres fournisseurs de services, comme les moteurs de recherche qui peuvent afficher les sites ou domaines bannis, seraient également dans le collimateur de cette loi.

Bien que les autorités russes aient présenté cette loi comme un moyen de lutter contre la propagation des informations extrémistes hébergées en ligne, plusieurs estiment qu’elle ne vise qu’à limiter davantage l’accès aux informations sur la toile en Russie et surtout à freiner la dissidence et l’opposition russe. Des milliers de personnes ont donc manifesté leur opposition dans les rues de Moscou, mais cela n’a pas réussi à faire fléchir le gouvernement qui semble bien décidé à aller jusqu’au bout de son projet.

Si cette loi est signée, la Russie deviendra le premier pays monde à condamner l’usage Tor, les serveurs proxy et les VPN. Certains pays comme la Turquie ont également interdit Tor et les VPN, mais ces mesures n’étaient que temporaires et ne ciblaient que certains VPN uniquement, mais pas tous. Et du côté de la Chine qui est très regardante sur les informations transitant en son sein, les fournisseurs de VPN ne sont pas interdits dans le pays, mais doivent s’enregistrer auprès des sociétés d’État s’ils veulent continuer à fournir ces services aux entreprises uniquement et non aux particuliers.

Avec cette nouvelle étape que ce projet de loi russe a franchie, plusieurs utilisateurs sont inquiets. D’autres par contre pensent que c’est une bonne chose, car cela incitera les Russes à inventer de nouveaux et meilleurs outils qui ne pourront pas être bloqués. Mais déjà, certains soulignent que le VPN SSL/TLS est un système qui peut être utilisé par les utilisateurs russes sans qu’ils puissent être bloqués.

Source : Bleeping Computer, Le VPN

Et vous ?

Pensez-vous que cette loi parviendra à dissuader les utilisateurs de faire usage de tels services en Russie ?

Voir aussi

Censure : le gouvernement chinois intime aux opérateurs de télécom de bloquer l’accès aux VPN personnels d’ici à février 2018 au plus tard
Le réseau Tor bientôt interdit aussi en Russie ? Un projet soutenu par les services secrets russes
La Russie lance son opération de censure d’Internet, Facebook, YouTube et Twitter dans le collimateur du gouvernement


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de droper droper - Membre à l'essai https://www.developpez.com
le 28/07/2017 à 9:07


“People shouldn't be afraid of their government. Governments should be afraid of their people.”
Avatar de van25fr van25fr - Nouveau Candidat au Club https://www.developpez.com
le 28/07/2017 à 18:16
Et comment vont travailler les entreprises et les banques ?
Y a t-il un passe droit pour elles ?
Avatar de Patrick Ruiz Patrick Ruiz - Chroniqueur Actualités https://www.developpez.com
le 31/07/2017 à 5:46
La Russie bannit finalement l’usage des VPN et serveurs proxy
Le président a signé le projet de loi y relatif

Vladimir Poutine était le dernier d’une longue chaîne à devoir poser sa signature sur le projet de loi visant à bannir tous les moyens permettant aux internautes russes d’accéder à du contenu « illégal » sur internet. Reuters vient de se faire le relais d’une information selon laquelle le président russe a bel et bien ratifié le projet de loi.

La Russie devient donc le premier pays à bannir totalement l’usage de toutes les technologies d’anonymisation sur internet à savoir : Tor, les serveurs proxy, les VPN et tout autre service similaire. Si la Chine est réputée pour être un pays où la censure sur internet est très forte, l’usage des VPN y est encore possible pour les entreprises à condition qu’elles aient recours à des services eux-mêmes enregistrés auprès du gouvernement.

Pratiquement, il s’agira pour le Service fédéral de supervision des communications – Roskomnadzor – d’établir une base de données de tous les domaines, sites Web, outils et services permettant aux internautes russes de surfer en tout anonymat et d’accéder à des contenus prohibés dans le pays. Les fournisseurs de services ainsi répertoriés recevront notification de mettre fin à leurs activités dans des délais fonction du rôle qu’ils occupent dans la chaîne d’anonymisation. Le délai maximal dont les termes de la notification font mention est d’un mois.

Il semblerait cependant que pour ce qui est des entreprises l’on s’acheminera vers le modèle chinois. Facebook et Google seraient à la recherche de négociateurs auprès du gouvernement russe. Un succès de leur manœuvre ouvrirait la porte à des canaux VPN dédiés aux entreprises comme c’est le cas en Chine.

La nouvelle loi est censée entrer en application dès le premier novembre prochain si l’on s’en tient aux développements de Reuters à ce sujet.

Sources : Reuters, LeVPN

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ?

Voir aussi :

Censure : le gouvernement chinois intime aux opérateurs de télécom de bloquer l'accès aux VPN personnels d'ici à février 2018 au plus tard
Le réseau Tor bientôt interdit aussi en Russie ? Un projet soutenu par les services secrets russes
La Russie lance son opération de censure d'Internet, Facebook, YouTube et Twitter dans le collimateur du gouvernement
Avatar de TiranusKBX TiranusKBX - Expert confirmé https://www.developpez.com
le 31/07/2017 à 9:05
Donc ils interdisent aussi l'encodage de leurs transitions militaires ? non ?
il faudrait savoir ce qu'ils veulent !
Avatar de Loceka Loceka - Expert confirmé https://www.developpez.com
le 31/07/2017 à 9:24
Et du coup Snowden ne pourra plus se planquer derrière des VPN/Tor ?
Avatar de emixam16 emixam16 - Membre actif https://www.developpez.com
le 31/07/2017 à 9:44
Après le temps des c(e)rises, vient toujours celui des dictatures, puis éventuellement celui des guerres.

Autant dire que le ciel est dégagé devant nous...
Avatar de Myxomatom Myxomatom - Nouveau Candidat au Club https://www.developpez.com
le 31/07/2017 à 9:49
Je ne comprends pas trop, qu'est ce qui va empêcher quelqu'un de louer un serveur ou VPS offshore et d'installer openVPN dessus ?

Ils ne peuvent pas bloquer toutes les plages d'IP de tous les fournisseurs de serveurs...

Encore une mesure contre madame Michou...
Avatar de hotcryx hotcryx - Membre chevronné https://www.developpez.com
le 31/07/2017 à 13:56
Citation Envoyé par Myxomatom Voir le message
Je ne comprends pas trop, qu'est ce qui va empêcher quelqu'un de louer un serveur ou VPS offshore et d'installer openVPN dessus ?

Ils ne peuvent pas bloquer toutes les plages d'IP de tous les fournisseurs de serveurs...

Encore une mesure contre madame Michou...
Si les russes interdisent les VPN, les VPN loués seront aussi bloqués.
Avatar de hotcryx hotcryx - Membre chevronné https://www.developpez.com
le 31/07/2017 à 13:56
Citation Envoyé par Loceka Voir le message
Et du coup Snowden ne pourra plus se planquer derrière des VPN/Tor ?
Snowden n'a pas besoin de VPN il se planque derrière Poutine.
Avatar de AndMax AndMax - Membre régulier https://www.developpez.com
le 31/07/2017 à 15:34
Citation Envoyé par hotcryx Voir le message
Si les russes interdisent les VPN, les VPN loués seront aussi bloqués.
C'est tout le problème: VPN (pour virtual private network) n'est qu'une fonctionnalité qui permet de rediriger tes communications vers un autre serveur afin de pouvoir travailler avec ce serveur comme si tu étais localement sur son réseau, ou afin d'utiliser sa "passerelle" vers d'autres réseaux. Si c'est le serveur personnel que tu loues chez AWS, OVH ou chez ton pote d'un autre pays, comment veux-tu que les russes bloquent tout ça ? Cela reviendrait à bloquer presque toutes les communications chiffrées car tu peux transformer n'importe quelle machine en "serveur" VPN.

Leur loi n'empêchera pas des gens déterminés d'utiliser des VPN, mais cela ajoute des prétextes pour la dictature locale d'arrêter n'importe qui pour n'importe quoi (surtout des opposants au régime).
Avatar de Jon Shannow Jon Shannow - Membre expert https://www.developpez.com
le 31/07/2017 à 15:51
Citation Envoyé par AndMax Voir le message
Leur loi n'empêchera pas des gens déterminés d'utiliser des VPN, mais cela ajoute des prétextes pour la dictature locale d'arrêter n'importe qui pour n'importe quoi (surtout des opposants au régime).
Oui, enfin, là, on parle de la Russie. Un pays démocratique, dont 80% de la population aime leur président.

PS : Le message ci-dessus contient de l'humour, sauras-tu le retrouver ?
Offres d'emploi IT
Ingénieur validation test h/f
MENWAY EXPERTS - Ile de France - Saint-Germain-en-Laye (78100)
Developpement front end / javascript / angular JS h/f
Atos - Ile de France - Boulogne-Billancourt (92100)
Chef de Projet IT H/F
Michael Page - Ile de France - Seine-Saint-Denis

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil