Macron Leaks : les pirates russes auraient utilisé Facebook pour tenter d'espionner la campagne Macron
D'après un congressiste et d'autres sources US

Le , par Michael Guilloux, Chroniqueur Actualités
À la veille du second tour des élections présidentielles en France, des documents issus d’un piratage « massif et coordonné » de l’équipe En Marche d’Emmanuel Macron ont été mis en ligne et relayés par WikiLeaks. Il s’agissait visiblement de l’aboutissement de plusieurs tentatives de piratage signalées déjà en février par l’équipe de campagne d’Emmanuel Macron. Et Reuters vient de confirmer que le groupe à l’origine de ce piratage aurait également essayé d’espionner la campagne Macron en utilisant Facebook. Le célèbre quotidien américain détient cette information d’un membre du Congrès et deux autres sources des États-Unis.

Une vingtaine de comptes Facebook ont été créés pour mener une surveillance sur les responsables de la campagne de Macron et d'autres proches du nouveau président de la France. Selon les sources, derrière ces faux comptes se cachaient des agents du service de renseignement russe qui s’étaient fixé un objectif double : celui de devenir assez proches de l’équipe d’Emmanuel Macron afin d’obtenir des informations personnelles sur lui et ses responsables de campagne ; mais également de les inciter à télécharger un malware ou à révéler leurs identifiants, afin de s’infiltrer au sein de l’équipe.


En dehors de ces faux comptes créés pour espionner et infiltrer l’équipe En Marche, des milliers d’autres étaient utilisés pour la diffusion de fausses informations dans le but d'interférer avec les élections en France, comme cela aurait été le cas aux États-Unis. En avril dernier, Facebook avait annoncé la suppression de 30 000 faux comptes en France. Les sources de Reuters révèlent qu’une grande partie de ces comptes étaient liés aux élections en France, et que le nombre de comptes supprimés était passé de 30 000 à 70 000 ; des chiffres que Facebook n’a d’ailleurs pas contestés.

Les employés de Facebook ont remarqué ces efforts au cours du premier tour de l'élection présidentielle et ont pu les lier à des outils utilisés dans le passé par le groupe Fancy Bear ou APT 28, qui est soupçonné de travailler pour le GRU, le service de renseignement russe. Le même groupe est également accusé d’avoir piraté le Comité national démocratique lors de l'élection présidentielle américaine de 2016 et de nombreuses autres cibles politiques.

Les responsables de la société ont informé les membres du Congrès américain, entre autres, de ce qu’ils avaient constaté. Facebook a toutefois assuré aux officiels américains qu'il ne croyait pas que les espions aient pu aller assez loin pour amener leurs cibles à télécharger des logiciels malveillants ou obtenir leurs informations de connexion, ce qui, selon eux, serait l'objectif principal de l'opération.

Source : Reuters

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de Pierre GIRARD Pierre GIRARD - Expert confirmé https://www.developpez.com
le 27/07/2017 à 13:18
Citation Envoyé par Michael Guilloux Voir le message
Qu’en pensez-vous ?
Que malgré tout, Macron a été élu et que ceux qui se sont défoncés le c.l dans toutes ses histoires ont au pire favorisés encore plus l'élection de Macron (ne serait-ce qu'en incitant à ne pas aller pas voter contre lui).

Moi, si j'étais un espion Russe je serais rouge ... de honte.
Avatar de Zirak Zirak - Membre averti https://www.developpez.com
le 27/07/2017 à 15:14
Citation Envoyé par Pierre GIRARD Voir le message
Que malgré tout, Macron a été élu et que ceux qui se sont défoncés le c.l dans toutes ses histoires ont au pire favorisés encore plus l'élection de Macron (ne serait-ce qu'en incitant à ne pas aller pas voter contre lui).

Moi, si j'étais un espion Russe je serais rouge ... de honte.

Pour seraient-ils rouge de honte, et malgré tout quoi ?

Leur but n'était pas faire capoter son élection, (enfin ce n'est pas évoqué dans l'article ci-dessus), mais de pouvoir récupérer des infos et/ou des identifiants. Au final, peut-être qu'ils ont réussi, on ne sait pas, et qu'ils peuvent en partie connaitre ce qui se dit dans la sphère présidentielle. C'est largement suffisant pour avoir un avantage dans les négociations, et/ou avoir des éléments de pression si besoin.

Enfin bref, des espions qui font un boulot d'espions, et on a juste des "sources" américaines qui accusent la Russie, rien de bien nouveau sous le soleil quoi.
Avatar de Ryu2000 Ryu2000 - Membre expert https://www.developpez.com
le 27/07/2017 à 15:28
Citation Envoyé par Michael Guilloux Voir le message
Les employés de Facebook ont remarqué ces efforts au cours du premier tour de l'élection présidentielle et ont pu les lier à des outils utilisés dans le passé par le groupe Fancy Bear ou APT 28, qui est soupçonné de travailler pour le GRU, le service de renseignement russe. Le même groupe est également accusé d’avoir piraté le Comité national démocratique lors de l'élection présidentielle américaine de 2016 et de nombreuses autres cibles politiques.
Donc en gros ils ont trouvé des traces d'outils (qui sont potentiellement utilisé par des groupes de toutes nationalités) qu'ils ont eu envie de lier avec des groupes qui sont peut être lié au renseignement russe.
Ça fait beaucoup de "peut être" pour que dalle.

Alors que de l'autre côté les USA ont mis directement sur écoute tous les politiciens importants...
Hollande était sur écoute par exemple.

Les USA c'est quand même le pays qui a accès à toutes les infos Twitter, Facebook, email, smartphone, etc...
Et ils veulent nous faire croire que le danger est russe...

Vous êtes familier avec le travail d'Edward Snowden un peu ?
Avatar de Pierre GIRARD Pierre GIRARD - Expert confirmé https://www.developpez.com
le 27/07/2017 à 15:39
Citation Envoyé par Zirak Voir le message
...Enfin bref, des espions qui font un boulot d'espions, et on a juste des "sources" américaines qui accusent la Russie, rien de bien nouveau sous le soleil quoi.
C'est exactement mon idée, les mêmes qui ont soit disant fait perdre Clinton et élire Trump ... sont arrivés aux résultats inverses en France. Le fait que la Russie a ouvertement préféré "Le Pen" puis "Fillon" puis "Le Pen" n'est un secret pour personne. Mais, ici, ils ont juste réussis à faire élire Macron. ... selon les américains, bien sur. C'est ce qu'on appel la preuve par l'absurde.
Avatar de hotcryx hotcryx - Membre chevronné https://www.developpez.com
le 27/07/2017 à 16:13
30.000 faux comptes FB, ça me fait penser aux 30.000 personnes répondant aux sondages.
Etrange n'est ce pas.
Avatar de Ryu2000 Ryu2000 - Membre expert https://www.developpez.com
le 27/07/2017 à 16:26
Comment la Russie aurait pu influencer les présidentielles US ou Française exactement ?

Parce qu'à la limite vous me dites, Obama a influencé les étasuniens à voter Hillary et Obama a influencé les français à voter Macron, là je dis ok, c'est possible.
"Je soutiens Emmanuel Macron", Barack Obama s’engage dans la présidentielle
Obama qui est très populaire en France a pu influencer un peu, là ça tient debout.

Si vous me dites "Jay Z, Beyonce, Madonna, Lady Gaga, Katy Perry, Jon Bon Jovi, Pharrell Williams, etc, ont tous influencé les étasuniens à voter Hillary" je suis d'accord.
Jay Z, Beyonce, Madonna,... Pourquoi leur soutien à Hillary Clinton n'a pas suffi?

Mais la Russie a 0 pouvoir d'influence en France.
Est-ce que vous regardez des séries Russes ?
Est-ce que vous regardez des films Russes ?
Est-ce que vous regardez des youtubers Russes ?
Est-ce que vous écoutez de la musique Russe ?
Est-ce que vous portez des marques Russes ?
Est-ce que vous mangez dans des fastfood Russes ?

À part quelques médias russes, en France il n'y a rien.
L'influence US est infiniment plus forte que toutes autres influence subit en France.
Avatar de pierre-y pierre-y - Membre confirmé https://www.developpez.com
le 28/07/2017 à 12:50
Ces méchants Russes. On dit même qu'ils mangent des enfants entre deux temps de chargement.
Avatar de halaster08 halaster08 - Membre chevronné https://www.developpez.com
le 28/07/2017 à 13:10
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
Comment la Russie aurait pu influencer les présidentielles US ou Française exactement ?

Mais la Russie a 0 pouvoir d'influence en France.
Est-ce que vous regardez des séries Russes ?
Est-ce que vous regardez des films Russes ?
Est-ce que vous regardez des youtubers Russes ?
Est-ce que vous écoutez de la musique Russe ?
Est-ce que vous portez des marques Russes ?
Est-ce que vous mangez dans des fastfood Russes ?
Ca n'a rien a voir avec ça l'influence pour une éléction ...

Aurais-tu déjà oublié la révélation des mails perso d'Hillary? Ces révélations ont grandement fait baissé sa popularité. Donc oui ça a influé sur les éléctions. Et ça aurait pu être pareil en France.
Avatar de hotcryx hotcryx - Membre chevronné https://www.developpez.com
le 28/07/2017 à 13:26
Les russes n'ont pas les chanteurs, comédiens... MAIS ils ont RT, Sputnik
Avatar de math_lab math_lab - Membre éprouvé https://www.developpez.com
le 28/07/2017 à 14:14
Citation Envoyé par hotcryx Voir le message
Les russes n'ont pas les chanteurs, comédiens...
Je suis a peu près sur qu'ils ont Depardieu
Avatar de andry.aime andry.aime - Rédacteur/Modérateur https://www.developpez.com
le 28/07/2017 à 14:21
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
Est-ce que vous regardez des séries Russes ?
Masha et Michka sur PIWI+.
Avatar de Grogro Grogro - Membre émérite https://www.developpez.com
le 31/07/2017 à 14:51
Citation Envoyé par Pierre GIRARD Voir le message
Que malgré tout, Macron a été élu et que ceux qui se sont défoncés le c.l dans toutes ses histoires ont au pire favorisés encore plus l'élection de Macron (ne serait-ce qu'en incitant à ne pas aller pas voter contre lui).

Moi, si j'étais un espion Russe je serais rouge ... de honte.
Et c'est paradoxalement le candidat qui devait être le plus atlantiste, le plus soumis et le plus pro-USA qui se révèle, une fois élu, ouvert au dialogue bilatéral avec la Russie jusqu'à opérer un rapprochement net de lui-même. Et qui provoque régulièrement Trump : la semaine dernière encore, qui discute ouvertement de la légalité des nouvelles sanctions US. L'histoire avec un grand H, c'est plein de surprises.
Avatar de Michael Guilloux Michael Guilloux - Chroniqueur Actualités https://www.developpez.com
le 02/08/2017 à 16:14
Macron Leaks : WikiLeaks publie plus de 21 000 emails certifiés comme fiables
En Marche compte en informer le Procureur de la République

À la veille du second tour des élections présidentielles en France, des documents issus d’un piratage « massif et coordonné » de l’équipe En Marche d’Emmanuel Macron ont été mis en ligne. Connus sous le nom de Macron Leaks, les documents piratés ont été relayés par WikiLeaks.

Trois mois écoulés, l’organisation fondée par Julian Assange a annoncé le lundi 31 juillet la mise en ligne de plus de 21 000 emails des Macron Leaks, datant du 20 mars 2009 au 24 avril 2017. « Chacun des 21 075 courriels a fait l'objet d'investigation numérique par WikiLeaks à travers son système DKIM », explique l’organisation. Il faut noter que Domain Keys Identified Mail, ou DKIM, est un système de sécurité reconnu qui peut être utilisé pour authentifier indépendamment le contenu et l'expéditeur d'un email. L'archive complète de 71 848 emails avec 26 506 pièces jointes provenant de 4493 expéditeurs uniques est également fournie. Cette publication s'accompagne de la création d'un moteur de recherche qui permet de défricher aisément les Macron Leaks.

Juste après la fuite, l'équipe de campagne de Macron a confirmé que les fichiers qui circulaient avaient bien été obtenus suite au piratage de boîtes mail personnelles et professionnelles de plusieurs responsables du mouvement. Néanmoins, elle a précisé que ceux qui ont fait circuler ces documents ont ajouté à des documents authentiques bon nombre de faux documents afin de semer le doute et la désinformation. WikiLeaks pense en tout cas que la « majorité écrasante » des emails divulgués est authentique. Certes, WikiLeaks certifie seulement comme vérifiés les 21 075 courriels « mais en se basant sur l'échantillonnage statistique pense que la majorité écrasante du reste des emails est authentique », d’après son communiqué.

Plusieurs rapports indiquaient également un groupe de hackers russes affilié au GRU (le service de renseignement militaire russe) comme étant derrière ce piratage ; le même groupe qui aurait piraté le parti démocrate des USA. Sur ce point encore, WikiLeaks semble ne pas être de cet avis. En terminant son communiqué, l'organisation rappelle en effet que Guillaume Poupard, responsable de l'ANSSI, l'agence de cybersécurité du gouvernement français, avait déclaré à l'agence de presse AP le 1er juin que « la méthode utilisée pour obtenir les emails ressemblait aux actions d'un individu isolé. » Poupard a déclaré que, « contrairement à la spéculation médiatique, l'ANSSI ne pouvait pas attribuer l'attaque à la Russie et que la France avait déjà été victime d'attaques de piratage visant à falsifier l'attribution. »

Après la publication de WikiLeaks, la République En marche a donc appelé « à la vigilance sur la nature de ces publications. L'opération de piratage s'était traduite par la diffusion de nombreux faux s'ajoutant aux documents authentiques relevant du fonctionnement interne du mouvement », explique-t-elle dans son communiqué. En Marche dénonce l'initiative de l'organisation de Julian Assange estimant que « sous couvert de nouveauté, Wikileaks ne fait que reprendre à son compte l'opération de déstabilisation organisée au mois de mai. »

Le parti d'Emmanuel Macron entend donc informer « le procureur de la République de cette nouvelle publication dans le cadre de la plainte déjà déposée et en cours d'examen pour accès frauduleux, extraction frauduleuse de données, atteinte au secret des correspondances et usurpation d'identité. »

Sources : WikiLeaks, Communiqué de la République En Marche !

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ?
Offres d'emploi IT
Javascript Ninja Developer H/F
SchoolMouv - Midi Pyrénées - Toulouse
Concepteur développeur java j2ee H/F
Sogeti France - Bourgogne - Dijon (21000)
Ingénieurs études et développement . net confirmé
ELANZ - Ile de France - La Garenne-Colombes (92250)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil