Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Les étudiants devraient privilégier la prise de note manuscrite à la prise de note sur ordinateur en classe
Selon une étude

Le , par Christian Olivier

55PARTAGES

10  0 
Que recommanderiez-vous aux étudiants pour apprendre ?
Dans le milieu éducatif, il est admis que l’usage des ordinateurs portables en classe par les élèves améliore leur rendement scolaire. Ils peuvent s'en servir pour participer à des activités en ligne, collaborer plus facilement sur des projets, accéder aux informations sur Internet et prendre plus de notes, etc. Parce que taper sur un clavier est plus rapide qu’écrire à la main, les élèves qui utilisent des laptops en classe auront tendance à prendre plus de notes que ceux qui prennent des notes manuscrites. Saisir avec un laptop leur permet de taper quasiment mot pour mot le discours de leur enseignant.

Selon une étude menée par l'Université de Princeton, en collaboration avec l'Université de Californie (Mueller et Oppenheimer), en prenant des notes à la main, un individu fait appel à un processus d’apprentissage particulier mettant en jeu des phases de traitement cognitif bien précises qui diffèrent de celles auxquelles fera appel un individu prenant des notes sur un ordinateur portable sans connexion Internet. Chacun de ces processus d’apprentissage aura un impact différent sur la qualité de l’apprentissage. Écrire à la main est plus lent et plus fastidieux que se contenter de taper sur un clavier. Parce qu’il est plus difficile pour eux d’écrire à la main la totalité des informations qu’ils reçoivent, les étudiants prennent plus de temps pour écouter, digérer et faire une synthèse des données perçues afin de capturer succinctement l’essence de l’information. Ce faisant, ils utilisent, autant que possible, des termes proches de leur niveau de connaissance pour faciliter leur apprentissage.

Ainsi, prendre des notes manuscrites permet de solliciter de manière plus active le cerveau et l’oblige à être plus efficace « ;intellectuellement ;», ce qui favorise la compréhension et la rétention. En revanche, les étudiants qui utilisent des ordinateurs portables ne font que prendre des notes rapidement et à l'aveugle, sans réfléchir sur le contenu transcrit ou essayer d’adapter la présentation des informations fournies à leur niveau de compréhension. Lorsqu’il écrit sur un laptop, l’étudiant n’exploite pas aussi bien les capacités de son cerveau qu’un individu qui rédige à la main : il écrit pour écrire, mais pas pour comprendre. Il renonce à l’occasion de s’engager dans le travail mental qui favorise l’apprentissage.


Il est important de noter que la plupart des études qui ont comparé la prise de note manuscrite à celle réalisée avec un ordinateur portable ont utilisé des tests de mémoire immédiats effectués très rapidement (généralement moins d’une heure) après la session d’apprentissage. Dans les conditions réelles de la classe, cependant, les étudiants sont souvent évalués des jours, voire des semaines après la session d’apprentissage. Il semble raisonnable de s’attendre à ce que les utilisateurs d’ordinateurs portables désavantagés sur un test de mémoire immédiat reprennent l’avantage lorsque le délai d’attente avant le test est prolongé puisqu’ils disposent d’un support de cours plus fidèle au discours de l’enseignant comparé aux notes manuscrites et personnelles des autres. Malheureusement, l'étude estime qu'il n’en est rien et que c’est même tout le contraire. L’étude de Mueller et Oppenheimer a conclu que les étudiants qui prennent des notes manuscrites ont des repères de mémoire plus efficaces qui leur permettent de recréer le contenu et le contexte de la session d’apprentissage d’origine.

Au-delà de la modification des processus cognitifs des étudiants et de la réduction de la qualité de leur apprentissage, les ordinateurs portables posent d’autres problèmes dans la salle de classe. Ce lieu devrait être un espace d’apprentissage qui maximise les capacités qu’ont les participants à absorber de nouvelles connaissances et à les comprendre. Même s’il est évident que les ordinateurs peuvent d’une certaine manière améliorer l’apprentissage, il faudrait également tenir compte du fait qu’ils représentent une source de distraction importante : messages électroniques, réseaux sociaux, Internet, jeux, musiques, vidéos et autres distractions en ligne.


Dans la plupart des établissements scolaires typiques, Internet est facilement accessible. Plusieurs observations suggèrent que lorsque des étudiants utilisent des ordinateurs portables connectés à Internet, ils passent 40 % du temps de classe à utiliser des applications sans rapport avec leurs cours. Ils ont aussi plus tendance à échouer et sont moins satisfaits de leur éducation. Une étude menée auprès d’étudiants en droit rapporte qu’environ 90 % des utilisateurs d’ordinateurs portables ont effectué des activités en ligne sans rapport avec leurs cours pendant au moins cinq minutes.

La technologie offre des outils novateurs qui façonnent les expériences éducatives pour les étudiants, souvent de manière positive et dynamique. La recherche de Mueller et Oppenheimer est là pour rappeler que, même si la technologie permet d’accomplir plus de tâches en moins de temps, elle ne favorise pas toujours l’apprentissage. Apprendre ne se résume pas simplement à recevoir et avaler l’information, c’est bien plus que ça. Pour permettre aux élèves de faire des synthèses, tirer des conclusions, établir des relations, évaluer la véracité des éléments de preuve et appliquer des concepts appris à des situations nouvelles, il est impératif d’encourager les processus cognitifs profonds et dynamiques qui sous-tendent ces capacités. Quand il s’agit de prendre des notes pour optimiser un processus d’apprentissage, les étudiants ont plus besoin d’exploiter la puissance de leur cerveau que de chauffer leurs doigts sans but précis sur leur clavier.

Source : Scientific American

Et vous ?

Quel est votre avis ? Partagez-vous ces conclusions ?

Pensez-vous qu'il soit plus facile de rester concentré en écrivant sur un support papier ?

Voir aussi

Donner un smartphone à un enfant aurait le même effet que lui donner un gramme de cocaïne d'après un expert en addiction
La proximité de nos smartphones réduirait la disponibilité de nos capacités cognitives même lorsqu'on ne s'en sert pas, d'après une étude

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de ilatech
Nouveau membre du Club https://www.developpez.com
Le 12/07/2017 à 13:21
En lisant une première fois l'article, je n'ai pas compris pourquoi la prise de note manuscrite pouvait être un meilleur moyen d'apprentissage par rapport à la prise de note via PC. Chacun a une méthode d'apprentissage qui lui est propre. On parle souvent de mémoire visuel ou auditive, certains préfère la pratique, etc. Bref pas très clair pour moi.
Puis il y a cette petite phrase "ils passent 40 % du temps de classe à utiliser des applications sans rapport avec leurs cours". A ben oui si je passe la moitié de mon temps à faire autre chose que d'écouter, effectivement ça va moins bien rentrer dans ma tête.
7  0 
Avatar de yildiz-online
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 12/07/2017 à 13:28
Parce qu'en écrivant à la main, tu es plus lent et donc, tu es obligé de reformuler en temps réel ce qui a été énoncé pour avoir le temps de l'écrire, tu dois donc comprendre et synthétiser plutôt que simplement recopier.
8  1 
Avatar de captaindidou
Inactif https://www.developpez.com
Le 13/07/2017 à 15:43
Les meilleures notes sont celles qui n'ont pas besoin d'être écrites et celles, personnalisées : ma doctrine, c'est qu'il doit y avoir un support de cours rédigé par le professeur sur lequel, chaque élève écrit les notes qui lui semblent utiles pour étayer les notions décrites.

Car même en prenant des notes écrites, elles ne sont pas parfaites et sujettes à mauvaise interprétation et une bonne partie de l'attention et du bon suivi du cours sont perdus sans compter la fatigue cérébrale accumulée d'une telle journée de cours.

De toute façon, en formation scientifique dite dure (math, phy, chimie, voire info, ...), la prise de note se borne à recopie d'un tableau. Tout cela parce que de telles matières ne tolèrent pas d'approximation de transcription sous peine d'être passablement fausse.
6  0 
Avatar de Carhiboux
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 12/07/2017 à 13:59
Chacun à sa propre methode d'apprentissage, moi j'ai de la chance, c'est l'écrit, donc c'est bien adapté à notre système scolaire.

J'ai un ami, par contre, il mémorisait mieux quand il "chantait", donc il "rappait" tous ses cours, et il était de fait capable de les réciter quasi mot pour mot! Vraiment bluffant. La plus bluffant est qu'il est passé du cancre de la classe avant d'avoir trouvé ce truc à l'un des meilleurs élèves après.

Donc définitivement, chacun à sa méthode, et tant qu'elle marche, elle est bonne.
5  0 
Avatar de gstratege
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 12/07/2017 à 14:29
Citation Envoyé par CodeurPlusPlus Voir le message
Le mieux c'est de ne pas prendre de note du tout, comme ça on a le cerveau suffisamment disponible pour comprendre le cours au moment où il se déroule, et on n'est pas obligé de le relire cinquante fois après.
Absolument d'accord
5  0 
Avatar de RyzenOC
Inactif https://www.developpez.com
Le 12/07/2017 à 15:18
A mon avis la vrai raison c'est surtout que la prise de note manuscrite évite de mater une video sur youtube en parallèle !

Dans le milieu éducatif, il est admis que l’usage des ordinateurs portables en classe par les élèves améliore leur rendement scolaire. Ils peuvent s'en servir pour participer à des activités en ligne, collaborer plus facilement sur des projets, accéder aux informations sur Internet et prendre plus de notes, etc. Parce que taper sur un clavier est plus rapide qu’écrire à la main, les élèves qui utilisent des laptops en classe auront tendance à prendre plus de notes que ceux qui prennent des notes manuscrites. Saisir avec un laptop leur permet de taper quasiment mot pour mot le discours de leur enseignant.
Non mais celui qui à écrit ce paragraphe a t'il été étudiant ??? Moi devant un écran je faisait tous sauf suivre le cours. Au mieux je codais un projet en retard ou bien je révisais une ue car le partiel étais juste après au pire j'étais sur youtube ou sur des forums.

Apres on parle de cours de type tp/td ou bien les cours en amphie ? autant pour les tp/td je serais d'accord mais les cours en amphie c'est même pas la peine tous le monde dors après 15 minutes que l'on prenne des notes manuscrite ou sur un laptop.

Apprendre ne se résume pas simplement à recevoir et avaler l’information, c’est bien plus que ça.
C'est pourtant la définition d'un cours magistral : tu t'assis et t'écoute un mur parler pendant 1H-2H-3H, mais comme c'est humainement pas possible tu t'endors au bout de 20 minutes, 30 min pour les warriors.
5  0 
Avatar de CodeurPlusPlus
En attente de confirmation mail https://www.developpez.com
Le 12/07/2017 à 13:53
Le mieux c'est de ne pas prendre de note du tout, comme ça on a le cerveau suffisamment disponible pour comprendre le cours au moment où il se déroule, et on n'est pas obligé de le relire cinquante fois après.
4  0 
Avatar de Glutinus
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 13/07/2017 à 12:06
Un de mes profs me disait :
Ecouter le cours, c'est l'apprendre à 10%.
Ecrire le cours, c'est l'apprendre à 20%.
Expliquer le cours, c'est l'apprendre à 50%.

Je sais pas si c'est des vrais stats, mais c'est sûr qu'en l'expliquant à un autre élève en galère, on comprend mieux les mécanismes.

Perso, dans un autre domaine, j'aime beaucoup écrire, des fictions, nouvelles etc. Lorsque je suis sur un projet plutôt d'introspection, psychologique, ou par exemple de la poésie, c'est manuscrit direct. En écrivant à la main, tu as le temps de forger ta pensée car ça ne prend pas de temps. Même pour écrire un mot de cinq lettres, ça prend deux secondes, et t'as largement le temps de réfléchir à tout.

J'ai une vitesse de frappe assez rapide je pense (je tape avec huit doigts plus le pouce droit pour la barre espace), donc ça m'empêche de bien réfléchir. J'écris directement "à la machine" lorsque j'ai pas trop besoin de réfléchir (un petit article, une nouvelle, un chapitre de roman "young adult". Je pense que la différence se sent immédiatement.

Comme dit plus haut, y a beaucoup de cours qui nécessitent des schémas : physique, électronique, dans les écoles d'ingés, et d'autres j'imagine dans les écoles de commerce, de médecine, etc. impossible sans tablette graphique.

Il est évident que la nouvelle génération qui utilise pleinement son PC (j'ai des amis d'environ 22 ans qui ont absolument tout en numérique, musique, film, livres, cours, etc. zéro papier ou matériel, juste les fringues et la bouffe dans leur chambre d'étudiants) est habituée mais de toute manière elle sera formée à écrire au début, et fera l'exercice de faire l'un et l'autre.

Dernière remarque, c'est pas parce qu'on n'avait pas de PC qu'on faisait pas rien... c'est le propre de l'étudiant de ne pas suivre le cours et de l'emprunter à ses copains. Sans PC, c'était quand même le bordel en cours magistral, parties de dés, de pendus, voire de jeu de rôle, lecture de manga / livres / journaux, sieste, et pour les plus sérieux, TD ou devoir de l'heure suivante à rendre...
4  0 
Avatar de transgohan
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 13/07/2017 à 13:32
Citation Envoyé par Glutinus Voir le message
Un de mes profs me disait :
Ecouter le cours, c'est l'apprendre à 10%.
Ecrire le cours, c'est l'apprendre à 20%.
Expliquer le cours, c'est l'apprendre à 50%.

Je sais pas si c'est des vrais stats, mais c'est sûr qu'en l'expliquant à un autre élève en galère, on comprend mieux les mécanismes.
J'avais un prof qui nous avait expliqué quelque chose de similaire mais qui dit tout autre chose :
Ecouter/lire un cours, on en assimile 10-20%.
Apprendre le cours, on en assimile 30-50%.
Bosser sur des exercices relatifs au cours, on en assimile 50-100%.
Savoir expliquer le cours à quelqu'un d'autre, c'est qu'on l'a assimilé à 50-80%.
Savoir expliquer le cours à quelqu'un d'autre en partant de nouveaux exemples ou situations, c'est qu'on l'a assimilé à 100%.
4  0 
Avatar de Glutinus
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 13/07/2017 à 14:23
Je dois t'avouer que je ne me souviens plus des stats, c'était il y a 15 ans quand meme ^^ mais globalement, écrire, à la main, aide beaucoup plus à enregistrer l'information.
4  0