Antitrust : l'UE consulte un panel d'experts sur le cas Android avant une nouvelle amende record
Qu'elle envisagerait d'infliger à Google

Le , par Michael Guilloux, Chroniqueur Actualités
Comme nous l’avons annoncé en octobre dernier, Bruxelles envisagerait d’infliger une lourde amende à Google pour abus de position dominante avec son système d’exploitation mobile Android. Reuters vient de confirmer cette information. D’après deux sources familières à la question, les régulateurs antitrust de l’Union européenne ont mis en place un panel d'experts pour donner leur opinion sur l'affaire. Si le panel valide les conclusions de la Commission européenne, elle pourrait alors annoncer sa décision avant la fin de l’année.

Rappelons-le, l'enquête de la Commission européenne fait suite à une plainte déposée en mars 2013 par FairSearch, un lobby soutenu par des entreprises qui estiment être désavantagées par la domination de Google sur le marché des moteurs de recherche. En avril 2015, Bruxelles a donc ouvert une procédure d'examen formelle contre le géant de la recherche en ligne. Pendant son enquête, Bruxelles a constaté que les fabricants qui souhaitent préinstaller Google Play Store sur leurs appareils sont forcés par Google à préinstaller également Google Search et d'en faire leur moteur de recherche par défaut sur ces appareils. Par ailleurs, ceux qui souhaitent préinstaller Google Play Store ou Google Search doivent aussi préinstaller le navigateur Chrome de Google. Bruxelles estime que, de cette manière, Google a fait en sorte que son moteur de recherche et son navigateur soient préinstallés sur la grande majorité des appareils vendus dans l’espace économique européen (EEE).

Google vient juste d’être condamné à une amende de 2,4 milliards d’euros pour avoir favorisé son service de comparaison de prix (Google Shopping) dans ses résultats de recherche. Mais d’après Reuters, il est probable que l'amende pour le cas Android soit supérieure aux 2,4 milliards d’euros fixés pour le cas de Google Shopping. Autrement dit, Google devrait battre son propre record. La Commission européenne est également susceptible de demander à Google d’arrêter les pratiques anticoncurrentielles qui lui sont reprochées. Il faudra toutefois attendre l’examen du panel avant de prononcer la décision contre Google. Le travail de ce panel d’experts consistera à examiner les conclusions initiales de l’UE pour s'assurer que le cas est robuste.

Google pour sa part avait défendu que son OS mobile Android n’est pas anticoncurrentiel. En ce qui concerne la préinstallation d’applications Google sur les appareils Android, Google a réfuté le fait que cela limite les choix des utilisateurs. D’après le géant de l’Internet, l'existence de Google Play prouve aussi que les utilisateurs ont la possibilité de remplacer les applications de Google par des applications tierces. Google a également expliqué qu’il ne force pas les constructeurs à installer ses applications, et que d’ailleurs, l'entreprise offre plus de choix aux utilisateurs que ses concurrents Apple avec iOS et Microsoft avec Windows 10 Mobile / Windows phone.

Source : Reuters


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de Haseo86 Haseo86 - Membre éclairé https://www.developpez.com
le 06/07/2017 à 7:12
L'éternelle défense du "les autres ils font pire que moi d'abord".

Après il ne faut pas se leurrer, si Google est partout, c'est parce qu'on lui laisse la place. C'est pas une loi ou une amende qui changera ça, c'est un changement de comportement global.
En espérant que ce changement ne soit pas dans la dynamique du précédent, à faire migrer des utilisateurs enfermés chez Microsoft vers des systèmes tout aussi fermés de Google et Apple...
Avatar de RyzenOC RyzenOC - Membre expert https://www.developpez.com
le 06/07/2017 à 9:15
le vrai problème c'est même pas la pré-installation de ces apps, mais l'impossibilité de les supprimer, sauf en rootant le tel !
Avatar de earhater earhater - Membre confirmé https://www.developpez.com
le 06/07/2017 à 9:24
Sérieusement je trouve qu'ils vont vraiment loins .. Quid des apps ios ou windows phone ? Autant sur le moteur de recherche google shoppings je dis pas mais là c'est le marché du mobile qui est comme ça.
Avatar de Conan Lord Conan Lord - Membre expérimenté https://www.developpez.com
le 06/07/2017 à 9:31
Oui, je ne comprends pas que la Commission européenne s'attaque à l'abus de position dominante dans ce cas précis. C'en est clairement un, mais comme dit plus haut, le problème est que les constructeurs et les propriétaires d'OS ont le droit à cette pratique, qui est par essence anti-concurrentielle. Qui va installer Firefox s'il a déjà 3 navigateurs qu'il ne peut pas supprimer ? Surtout quand il n'a pas une mémoire interne gigantesque.
Qu'ils rendent obligatoire la possibilité de désinstaller, tout simplement.
Avatar de e101mk2 e101mk2 - Membre habitué https://www.developpez.com
le 06/07/2017 à 12:23
Citation Envoyé par Conan Lord Voir le message
Qu'ils rendent obligatoire la possibilité de désinstaller, tout simplement.
Je suis tout à fait d'accord, on avais imposer à Microsoft la possibilité de désinstaller Internet Explorer, et d’offrir le choix à l'utilisateur.
Microsoft à rendu la chose possible (sur certain de ces OS) et à rajouter un programme pour choisir son navigateur.

Bon même si en pratique la désinstallation de IE entraînait des plantages dans les programmes, car ils n'ont pas penser à le mettre dans leurs dépendances et pourtant il demandais belle et bien d'afficher une page Web...

Mais en tout cas, l'obligation de désinstallation des services "pré installer" devrais être obligatoire pour éviter l'abus de position dominante.
Avatar de raphchar raphchar - Membre confirmé https://www.developpez.com
le 06/07/2017 à 12:54
Citation Envoyé par Conan Lord Voir le message
Qui va installer Firefox s'il a déjà 3 navigateurs qu'il ne peut pas supprimer ? Surtout quand il n'a pas une mémoire interne gigantesque.
Ben chrome sur android n'a pas d'addon (enfin c'est peut-être bien caché et je n'ai rien trouvé), donc Firefox est bien pratique pour profiter d'un bloqueur de pub, au final, je ne suis sans doute pas le seul à installer FF sur android pour cette raison.

Citation Envoyé par e101mk2 Voir le message
Je suis tout à fait d'accord, on avais imposer à Microsoft la possibilité de désinstaller Internet Explorer, et d’offrir le choix à l'utilisateur.
Microsoft à rendu la chose possible (sur certain de ces OS) et à rajouter un programme pour choisir son navigateur.

Bon même si en pratique la désinstallation de IE entraînait des plantages dans les programmes, car ils n'ont pas penser à le mettre dans leurs dépendances et pourtant il demandais belle et bien d'afficher une page Web...
Pour moi désinstaller réellement IE est vraiment stupide pour cette même raison. Le framework .NET se base sur IE pour l'affichage de page web par exemple. D'ailleurs on peut régler pas mal d'options internet qui n'ont rien à voir avec le navigateur en lui-même à partir d'IE. Mais franchement, je ne vois pas l’intérêt de désinstaller IE, cela n'empêche pas d'installer un autre navigateur que je sache ? Et l'argument de la taille du programme qui était valable sur android n'a plus lieu d'être ici.
Avatar de Conan Lord Conan Lord - Membre expérimenté https://www.developpez.com
le 06/07/2017 à 13:41
Citation Envoyé par raphchar Voir le message
Ben chrome sur android n'a pas d'addon (enfin c'est peut-être bien caché et je n'ai rien trouvé), donc Firefox est bien pratique pour profiter d'un bloqueur de pub, au final, je ne suis sans doute pas le seul à installer FF sur android pour cette raison.
Je l'ai fait aussi, pour cette raison, mais je me suis fait avoir quand j'ai acheté mon Archos. La mémoire semblait suffisante sur le papier, sauf qu'avec les appli pré-installées d'android et les applis pré-installées d'Archos (qui font doublon, soit dit en passant), je n'ai plus de place pour le jeu Eternium que j'aimais bien
Avatar de RyzenOC RyzenOC - Membre expert https://www.developpez.com
le 06/07/2017 à 13:59
Citation Envoyé par Conan Lord Voir le message
Je l'ai fait aussi, pour cette raison, mais je me suis fait avoir quand j'ai acheté mon Archos. La mémoire semblait suffisante sur le papier, sauf qu'avec les appli pré-installées d'android et les applis pré-installées d'Archos (qui font doublon, soit dit en passant), je n'ai plus de place pour le jeu Eternium que j'aimais bien
d'ou la nécessite d'acheter des smartphones avec 8Go de ram et 256 d'espace disque

remarquer que les constructeurs chinois comme Xiaomi vendent des android sans aucun services google et juste 2-3 applies qu'on peut désinstaller (une des raison pour laquelle j’achète chez eux).
Avatar de marsupial marsupial - Membre éprouvé https://www.developpez.com
le 06/07/2017 à 19:57
Microsoft, en plus de s'être fait imposer le ballot screen, avait eu une amende assez conséquente. Donc oui désinstaller les applications sera une mesure exigée par la commission européenne mais je pense que quelques milliards d'amende vont suivre.
Ne pas faire passer un mal pour un bien parce qu'il y a pire alors qu'il y a mieux.
Surtout que de toutes ces apps, aucune ne respecte la vie privée et abusent en demandant des accès à des ressources du type contact et géolocalisation inutiles pour leur fonctionnement, gourmandes en batterie, participant à l'obsolescence programmée du matériel. Et vu la qualité des applications pardonnez moi mais il y a des progrès à faire : il s'agit purement et simplement de spywares sous un vernis de service dont on peut se passer. Bref abus à plusieurs niveaux : de position dominante, de vie privée, d'honnêteté sur le traitement des données ( ne pas oublier les accords IT américains/services américains ). Et ce n'est pas l'apanage de Google : Apple en fait autant, Microsoft en fait autant avec W10 bien que la CNIL ait mis le hola, mais Google est le plus intrusif de tous et du fait de sa position dominante ( 87% du marché mondial ), il y a abus. Clairement et j'approuve la CJUE dans son jugement à 1000%. Autant que pour Apple qui ne paie pas ses impôts.
Offres d'emploi IT
Développeur php/symfony confirmé H/F
SEPTEO - Languedoc Roussillon - proximité Montpellier
Directeur Projet Supply Chain
Alten - Midi Pyrénées - Toulouse
Assistant Qualité (H/F)
Meetic - Ile de France - Paris

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil