Java 9 sera encore repoussé à cause de la controverse autour de Jigsaw
Mark Reinhold demande un délai supplémentaire de huit semaines

Le , par Michael Guilloux, Chroniqueur Actualités
Sans surprise, Java 9 ne pourra pas être livré le 27 juillet prochain, la date de disponibilité générale qui a été annoncée dans le dernier calendrier proposé par Mark Reinhold, architecte en chef du JDK chez Oracle. C’est la conséquence des objections initiées par Red Hat et IBM et qui ont eu le soutien d’autres membres du comité exécutif du Java Community Process (JCP).

Red Hat a mis en avant plusieurs problèmes, notamment le fait que de nombreux cas de déploiement d'applications largement implémentées aujourd'hui ne sont pas possibles sous le système de modules implémenté dans Java 9 (Jigsaw), ou nécessiteraient une réarchitecture significative. L'éditeur de distributions GNU/Linux s'inquiétait également de la fragmentation de la communauté Java. En raison de capacités d'interopérabilité insuffisantes et d'autres restrictions, Red Hat craint que Jigsaw crée deux mondes de développement de logiciels Java : le monde Jigsaw et celui des autres technologies de l'écosystème (chargeurs de classes Java SE, OSGi, modules JBoss, Java EE, etc.). Pour ces différentes raisons, entre autres, Red Hat a décidé de ne pas soutenir le JSR 376 (Jigsaw) lors du vote du comité exécutif du JCP. Ayant reconnu les problèmes évoqués par Red Hat, IBM a également décidé de voter « Non » et demandé que les membres du groupe d’experts en charge du JSR 376 trouvent un meilleur consensus sur la spécification.

Le 8 mai dernier, par un vote de 13 « Non » contre 10 « Oui », les membres du comité exécutif du JCP n’ont pas approuvé le passage de la spécification à la prochaine étape du processus. « Ce vote ne signifie pas que le JSR 376 est mort ni que Jigsaw a été rejeté », explique Mark Reinhold dans un message dans la liste de diffusion OpenJDK. « Cela signifie seulement que le comité exécutif a soulevé un certain nombre de problèmes qu'ils veulent que le groupe d'experts du JSR 376 corrige. Les règles JCP donnent au groupe d’experts trente jours, jusqu'au 7 juin, pour soumettre une spécification révisée pour un deuxième vote du comité exécutif qui se terminera au plus tard le 26 juin », a-t-il ajouté.

Depuis le vote du comité exécutif du JCP, le groupe d’experts du JSR 376 a eu une série de discussions sur la manière de corriger les problèmes évoqués par le comité exécutif, d’après Mark Reinhold. Et il semble que des modifications sont en train d’être faites pour que ces préoccupations soient dissipées. Vu les contraintes de temps cependant, l’architecte en chef du JDK chez Oracle propose de repousser la sortie de Java 9, ce qui n’est pas surprenant. « Je suggère que dans le projet JDK 9, nous continuons à travailler vers l'objectif actuel consistant à produire une première build RC le 22 juin, mais ajustons la date de disponibilité générale afin de tenir compte du temps supplémentaire requis pour terminer le processus JCP. Pour être précis, je propose que nous déplacions la date de disponibilité générale de huit semaines, en passant du 27 juillet au 21 septembre », a-t-il suggéré.

La nouvelle proposition de Mark Reinhold a été soumise aux commentaires des committers du JDK 9. S’il n’y a aucune objection (ce qui devrait être le cas), ce sera le nouveau calendrier pour JDK 9.

Source : Mark Reinhold


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de sekaijin sekaijin - Expert éminent https://www.developpez.com
le 04/06/2017 à 14:25
Bonjour,

Java9 semble s'approcher. J'utilise Karaf de longue date et après avoir relu le sujet, je pense que la notion de module de java9 et de module de OSGI sont suffisamment différentes pour ne pas être contradictoires.

J'ai vu que beaucoup de questions se posaient autour des deux notions de module.
De que j'ai conclus des mes essais avec le jdk9 et de mon expérience Karaf c'est que nous ne sommes pas du tout dans le même scope, bien qu'il y ait des usages qui se recouvre.

Je veux faire une application découpée en modules pour faciliter l'évolution la maintenance, etc. Mais que je lance comme un tout. Dans ce cas tant la notion de module de java9 que celle de OSGI peuvent faire l'affaire.

Je veux une application qui fonctionne comme un conteneur dans lequel je veux déployer des modules à la volée en arrêter les relancer les supprimer, etc. je veux qu'ils puissent interagir, se reconnaitre, etc. là le jdk9 ne le permet pas.

Pour moi l'apport de la modularité dans java9 permet essentiellement d'obtenir un runtime adapté au besoin de l'application. de définir des sous-ensembles réutilisables d'appli en appli. Alors que OSGI est plus un conteneur, et/ou un système de plug-in à chaud.

Je vais donc continuer à utiliser Karaf, aider à le faire fonctionner sur java 9. quant à l'usage que je fais du tout forcément se posera la question module java9 ou bundle OSGI. ce qui semble se dessiner c'est que les librairies de base vont probablement devenir des modules java9 alors que les composants de l'application resteront des bundles.

A+JYT
Avatar de Michael Guilloux Michael Guilloux - Chroniqueur Actualités https://www.developpez.com
le 23/06/2017 à 16:11
Java 9 : Mark Reinhold d’Oracle prépare le chemin pour la première release candidate
seuls les bogues bloquants seront désormais corrigés

Comme nous le savons, Java 9 a été une fois de plus reportée suite à la désapprobation de la spécification du système de modules (JSR 376) par le comité exécutif du Java Community Process (JCP). Depuis lors, le groupe d’experts du JSR 376 a eu une série de discussions sur la manière de corriger les problèmes qui ont entraîné le rejet de la spécification. À la demande de Mark Reinhold d’Oracle, la date de disponibilité générale de Java 9 a été déplacée de huit semaines, afin de tenir compte du temps supplémentaire requis pour terminer le processus JCP. Elle passe désormais du 27 juillet au 21 septembre.

L’architecte en chef du JDK chez Oracle a toutefois demandé le maintien de l'objectif d’avoir une première build RC, en principe prévue pour le 22 juin ; ce qui a été accepté par les commiters. À l’approche de la première release candidate, Mark Reinhold a donc défini il y a quelques jours ses nouvelles priorités en ce qui concerne la correction des bogues. Il a proposé de resserrer les objectifs définis pour la phase Rampdown 2, en se concentrant sur les bogues qui sont vraiment bloquants. Il propose notamment de :

  • corriger tous les bogues P1 qui sont nouveaux dans le JDK 9 et critiques pour la réussite de cette version ;
  • différer explicitement les bogues P1 qui sont nouveaux dans le JDK 9, mais qui ne sont pas critiques pour cette version ou qui ne peuvent pas, pour une bonne raison, être corrigés dans cette version ;
  • et laisser la correction de tous les bogues P1 qui ne sont pas nouveaux dans le JDK 9 et qui ne sont pas critiques pour cette version, mais qui étaient auparavant ciblés pour le JDK 9.

La correction des bogues de priorité P2-P5 devrait également être reportée à des versions futures, que ce soit dans le code du produit, les tests ou la documentation. Mark Reinhold rappelle également aux personnes chargées de corriger les bogues qu'ils ne devraient pas changer la priorité d'un bogue afin de le retirer de la liste. La priorité devrait refléter l'importance de le corriger indépendamment d’une version particulière, comme cela a été une pratique courante pour le JDK depuis de nombreuses années.

Il faut aussi noter que les fonctionnalités ont été gelées depuis un bon moment, et aucune amélioration supplémentaire, quelle que soit la taille et le faible risque de la prendre en compte, ne sera approuvée après la build Release Candidate initiale. Si elle n’est pas déjà là, la première RC devrait être disponible dans les jours à venir.

Source : Open JDK mailing list

Et vous ?

Attendez-vous impatiemment Java 9 ou vous ne prévoyez pas de l'utiliser de si tôt ?
Offres d'emploi IT
Chef de projet technique H/F
Safran - Ile de France - Melun (77000)
Responsable de projets - actionneurs H/F
SAFRAN - Ile de France - MASSY / MANTES
Ingénieur conception électrique / électronique H/F
Safran - Ile de France - Villaroche

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil