Andreas Gal, l'ancien CTO de Mozilla, admet que Google a gagné la guerre des navigateurs,
Firefox peut-il encore revenir dans la course ?

Le , par Olivier Famien

253PARTAGES

12  0 
Firefox peut-il encore revenir dans la course des navigateurs et rattraper Chrome ?
Il y a quelques jours, Eric Petitt, le chef de l’équipe marketing annonçait ouvertement qu’il utilise au quotidien deux navigateurs sur ordinateur portable. Bien que cela soit courant chez l’ensemble des utilisateurs, Petitt nous fait remarquer que le second navigateur utilisé en dehors de Firefox pour le travail n’est autre que Chrome. Avec beaucoup d’honnêteté et sans faux-fuyant, le dirigeant de l’équipe marketing admet que Chrome fonctionne bien et est facile à utiliser.

Comme Petitt, de nombreux internautes utilisent aujourd’hui Chrome pour la navigation. Andreas Gal, ancien chef de technologie chez Mozilla va encore plus loin que Petitt et reconnaît ouvertement que Google a remporté la guerre des navigateurs. Pour imager ses propos, si l’on devait assimiler les navigateurs aux chevaux, « ;Google conçoit les meilleurs chevaux dans le monde et ils ont clairement gagné la course de chevaux ;», déclare Gal. Pour soutenir ses affirmations, Gal s’appuie sur les statistiques produites par StatCounter, l’entreprise qui édite un logiciel permettant de mesurer le nombre de visites sur un site web.

En se basant sur les statistiques de StatCounter du mois d’avril 2017, l’on note que pour ce qui concerne le marché mondial des navigateurs sur les ordinateurs de bureau, Chrome a une part de marché de 63,48 %, là où Firefox qui vient en seconde position détient 14,52 %. En troisième position, nous avons Internet Explorer qui est à 9,02 % suivi de Safari (5,2 %). Ensuite viennent Edge et Opera qui ont respectivement 3,69 % et 2,07 %.


Statistiques StatCounter : parts de marché mondial des navigateurs sur les ordinateurs de bureau

En élargissant le champ d’analyse des parts de marché des navigateurs de StatCounter sur plusieurs années et précisément de 2011 à 2017, toutes les plateformes confondues (mobiles, ordinateurs de bureau, ordinateurs portables, tablettes), l’on constate à travers le tableau ci-dessous que la courbe de Chrome est pleinement ascendante et celle de Safari est légèrement croissante d’année en année. En dehors de ces deux navigateurs qui affichent des résultats positifs, Internet Explorer et Firefox sont en plein déclin. Ces deux navigateurs qui ont fait la gloire du web semblent maintenant dépassés par ces challengers.


Statistiques StatCounter : parts de marché mondial des navigateurs pour toutes les plateformes

Et selon Gal, si la tendance est maintenue, Internet Explorer connaîtra une mort certaine dans deux ou trois ans et Firefox finira avec une part de marché de 2 à 3 %.

Derrière ces chiffres inquiétants, Gal explique que la mission de base de Mozilla était de construire le web en concevant un navigateur. Mais l’émergence du mobile a complètement bouleversé cette mission. En effet, sur les mobiles, ajoute le CTO, les navigateurs sont relégués en arrière-plan. Ils sont juste intégrés comme une fonctionnalité des applications et non un produit à part entière. Aussi, pour influencer le web sur le mobile, avance Gal, Mozilla a dû procéder à une refonte complète de son navigateur. Mais cela n’a pas pour autant apporté des changements significatifs.

Du côté du bureau, c’est le même son de cloche. Firefox a affiné les caractéristiques de son navigateur d’autant qu’il semble bien meilleur que Chrome sur certains aspects comme l’usage de mémoire. Toutefois, comme pour le mobile, le navigateur de la fondation peine a redonné l’attrait d’antan dont il faisait montre. « ;Tous les navigateurs fonctionnent assez bien, et être légèrement plus rapide ou utiliser un peu moins de mémoire ne risquent pas d’influencer les utilisateurs ;», souligne Gal.

Cependant, si dans le monde entier, le navigateur de la firme de Mountain View est celui qui est majoritairement préféré, sur Developpez.com, trois sondages annuels réalisés de 2013 en 2015 ont sacré Firefox le navigateur le plus utilisé par les participants.


Sondage Developpez.com 2013

En 2013, pour 378 participants, 46,56 % des votants ont recommandé Firefox, là où 36,51 % l’ont fait pour Chrome.


Sondage Developpez.com 2014

En 2014, la tendance s’est encore améliorée, car sur les 117 votants qui ont participé au sondage lancé par Developpez.com, Firefox a obtenu 56,41 % contre 17,09 % pour Google Chrome.


Sondage Developpez.com 2015

Enfin, en 2015, sur les 169 votants qui ont participé au sondage, 60,36 % ont préféré Firefox là où 21,30 % ont porté leur dévolu sur Chrome.

En comparant ces chiffres, l’on note clairement que bien que les utilisateurs dans le monde entier aient tendance à se tourner de plus en plus vers Chrome, à une échelle plus réduite, et précisément sur Developpez.com, c’est bien le contraire qui se produit. Année après année, les développeurs sont plus attirés par Firefox.

Aussi, pour contrer l’hégémonie de Chrome dans le marché des navigateurs et se remettre encore dans la course, Eric Petitt, le chef d’équipe marketing chez Mozilla a annoncé tout récemment une nouvelle campagne de communication plus agressive pour Firefox afin de mettre en avant certains avantages oubliés ou méconnus. Cette campagne s’articule autour de cinq points, à savoir :

  • Firefox est moins gourmand en consommation de mémoire avec l’implémentation du multiprocessus ;
  • Firefox est indépendant et a pour objectif de vous aider à accéder à internet entièrement et non de vous enfermer dans un écosystème ;
  • Firefox vous donne le plus de contrôle sur vos données et votre vie privée ;
  • Firefox n’est pas conçu par et pour la plus grande entreprise de publicité au monde ;
  • Firefox est développé par l’entreprise à but non lucratif, Mozilla, dont l’objectif est de préserver la santé du web.


Mais pensez-vous que ces arguments suffiront à faire adopter Firefox au détriment de Google Chrome ;? Firefox peut-il encore revenir dans la course ;?

Source : Blog Andreas Gal, Medium, StatCounter

Et vous ?

Firefox peut-il encore revenir dans la course ;?

Firefox peut-il encore rattraper l'écart creusé par Chrome ;?

Voir aussi

Net Applications : Chrome détrône Internet Explorer et met fin à un règne de près de deux décennies sur le marché des navigateurs web de bureau
Chrome, le grand bénéficiaire de la stratégie de navigateur de Microsoft, le navigateur de Google bientôt exécuté par un PC sur deux dans le monde
Quel est votre navigateur web préféré en 2015 ;?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Markand
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 29/05/2017 à 8:52
Oui et pour une très bonne raison : il est libre contrairement à chrome.
8  1 
Avatar de Haseo86
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 29/05/2017 à 9:07
Pour moi Firefox reste le navigateur quasi exclusif, la première raison étant qu'il est libre, et n'est pas signé Google (ni Microsoft, mais bon, je ne suis pas sous Windows donc la question ne se pose pas).

Après il répond à mes besoins, j'expérimente régulièrement des alternatives (Opera, Vivaldi, Chromium...), mais je garde Firefox en premier choix.

Aussi je ne suis pas d'accord avec Gecko, c'est très loin d'être courant d'avoir des machines à 16Go au boulot, en tout cas pour tous les postes que j'ai pu faire, et une économie de RAM est toujours bienvenue.
7  0 
Avatar de hotcryx
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 29/05/2017 à 9:58
Non tout le monde n'a pas 16GB de RAM.
Vas-y avec 4GB (parfois on n'a pas le choix, pc du boulot).
Cela dit 4GB c'est suffisant pour Win7 32bits.

Je reste un inconditionnel de Fofox.
j'ai bien essayé les autres mais on y revient toujours.
Chrome n'est pas mieux, l'interface développeur est moins bien que FF.
Chrome est extrêmement plus gourmand, il lance juste plusieurs threads pour rester inaperçu....
5  0 
Avatar de Uther
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 29/05/2017 à 10:28
Citation Envoyé par xarkam Voir le message

5 - Je conçois mal que des entreprises que développe un browser le fasse avec l'intérêt de nuire à la santé du web. L'histoire nous à bien montré que même si cela fut fait par Microsoft avec IE6, nous sommes revenu aux standard du W3C. Je ne pense pas qu'une entreprise même de la taille de google veuille réitérer ce cas.
Ils ne souhaitent pas spécialement nuire a la santé du web, mais ils préfèrent pousser ce qui les arrange selon leur propre vision du web qui répond a leur propre intérêt et qui n'est pas forcément bon pour tout le web en général.
Si tu as le temps je te conseille de regarder cette conférence de Daniel Glazman qui fait partie du groupe de travail sur CSS, c'est très instructif sur le sujet.
4  0 
Avatar de FatAgnus
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 29/05/2017 à 11:25
Citation Envoyé par xarkam Voir le message

2 - En dehors de Edge et IE, tout les autres browser se retrouvent sur les autres OS. Il faudra être plus précis sur l'écosystème dont il parle.
Je pense que pas indépendant, cela signifie que Mozilla est avant tout une fondation qui affiche clairement l'objectif de faire Internet est une ressource publique mondiale qui doit demeurer ouverte et accessible. Alors que l'objectif avouée d'une multinationale, comme Google, Microsoft ou Apple est d'enrichir ses actionnaires.

Citation Envoyé par xarkam Voir le message

4 - Ce pas aussi le cas pour Opera, Vivaldi, Chromium, ect...
Chromium est majoritairement développé par Google. Tout comme le moteur de rendu Blink utilisé par Vivaldi ou Opera.

Citation Envoyé par xarkam Voir le message

5 - Je conçois mal que des entreprises que développe un browser le fasse avec l'intérêt de nuire à la santé du web. L'histoire nous à bien montré que même si cela fut fait par Microsoft avec IE6, nous sommes revenu aux standard du W3C. Je ne pense pas qu'une entreprise même de la taille de google veuille réitérer ce cas.
Malheureusement, vu la position dominante de Google Chrome en terme de part de marché des navigateurs, Google impose maintenant ses spécifications au W3C. Par exemple les Web Components créés très vite car GMail en avait impérativement vraiment besoin pour des raisons de performances majeures. Daniel Glazman trouve que c'est dégueulasse, un foutoir majuscule et que la partie CSS des Web Components, c'est du shadow DOM est une honte. Malheureusement, les autres navigateurs sont obligés de suivre vu la position dominante de Google. Voir la conférence de Daniel Glazman à partir de 30 minutes et 32 secondes :



Citation Envoyé par xarkam Voir le message

Alors bien sur, nous aurons droit au sempiternel discours comme quoi Chrome c'est installé en tant que programme parasite lors d'installation d'un autre logiciel, mais je met en doute cette vision.
Malheureusement, je connais pas mal d'utilisateurs de Windows qui du jour au lendemain se sont mis à utiliser Google Chrome sans le savoir, car ce denier avait été installé par un autre programme. Ce qui faisait dire parfois à certains, que Google Chrome n'était pas un navigateur, mais un malware.
4  0 
Avatar de RyzenOC
Inactif https://www.developpez.com
Le 29/05/2017 à 9:04
Cette news oublie de parler du plus important !

Firefox conçoit un nouveau moteur, baptisé Servo qui est/devra etre massivement parallèle.
Cela n'a rien de fantaisiste puisque vous pouvez le télécharger et l'installer, il est dispo.

Je parle ici d'un moteur, pas d'un navigateur, donc l'interface fournie est très basique.
Il devrait etre intégré à Firefox en partis cette année. Donc encore une fois on parle de quelque chose de concret, pas d'un projet abracadabrante.

Bref Firefox pourrait devenir plus performant que Chrome et aussi moins planté (il y'a aura enfin une vrai et totale séparation de l'ihm et de la page web chargé, qui elle meme tournera en pleins de processus).
Comme on le sait les cpu avec pleins de cœurs semble etre l'avenir, les Ryzen 8coeurs ou les futurs EPYC 16coeurs d'AMD. L'époque des pauvres I3 2 coeurs ou I5 4 coeurs semble enfin révolus.
3  0 
Avatar de Zefling
Membre expert https://www.developpez.com
Le 29/05/2017 à 14:19
Citation Envoyé par Florian_PB Voir le message
une mauvaise gestion d'un grand nombre d'onglets.
Marrant, c'est la principal raison qui fait que je reste sous Firefox. Avec une session avec 160 onglets, impossible chez sous Chrome (en plus l'interface ne le permet pas niveau lisiblité).
3  0 
Avatar de Uther
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 30/05/2017 à 10:18
Citation Envoyé par Al__22 Voir le message
Qu'en ait il des autres navigateur comme Brave, Vivaldi, Lunascape ou même Comodo IceDragon ? (Et pour les fanas du développement web il y a aussi SeaMonkey)
Bah tous les navigateurs graphiques qui sont complètement utilisables pour une navigation de tous les jours sont basé soit :
- sur Webkit (Safari)
- Blink(Chrome, Chromium, Opera, Brave, Vivaldi,...)
- Gecko (Firefox, Comodo IceDagon, IceWeasel,...)
- Trident/EdgeHTML (IE/Edge, Lunascape)

Sachant que Blin et Webkit on encore pas mal de points commun. Presto était très correct, mais il a été abandonné par Opéra.
3  0 
Avatar de
https://www.developpez.com
Le 29/05/2017 à 9:20
Pour ma part j'ai été pendant un long moment sous Firefox avant de passer sur chrome quand ce dernier c'est montré plus puissant au détriment de la ram et aujourd'hui je suis sur edge qui offre un bon compromis.
J'attend l'arrivé de servo dans FF pour lui redonner sa chance.
1  0 
Avatar de xarkam
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 29/05/2017 à 10:30
Citation Envoyé par hotcryx Voir le message

Chrome n'est pas mieux, l'interface développeur est moins bien que FF.
Personnellement, je ne trouve pas. Par contre celui de chrome n'est pas buggé comme celui de firefox.

Dans firefox, l'inspecteur d'éléments s'arrête souvent de fonctionner. Il ne highlight plus le code survolé.

Chrome, lui par contre s'autorise le droit de redesigner les checkbox et radios ce qui est assez casse pied lorsqu'on doit créer des contrôles custom.
1  0 
Contacter le responsable de la rubrique Accueil

Partenaire : Hébergement Web