Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Net Applications : Chrome détrône Internet Explorer
Et met fin à un règne de près de deux décennies sur le marché des navigateurs web de bureau

Le , par Michael Guilloux

102PARTAGES

6  0 
Pendant plus d’une décennie, Internet Explorer (IE) a profité de la suprématie de Windows pour se positionner comme leader sur le marché des navigateurs web. Proposé par défaut sous Windows, pour de nombreux utilisateurs, le logo d'Internet Explorer symbolisait donc le web. D'ailleurs, le navigateur de Microsoft était au centre d'une enquête antitrust en Europe, après plusieurs plaintes pour des pratiques anticoncurrentielles exercées par la société sur le marché des navigateurs web. Comme sanction, en 2009, Bruxelles a imposé une solution de 5 ans pour les nouveaux utilisateurs de Windows en Europe. Celle-ci consistait à afficher le Ballot screen, un écran qui proposait à ces derniers des alternatives à Internet Explorer. Cela a donc permis aux utilisateurs d’installer d’autres navigateurs en plus du navigateur de Microsoft ou à la place de celui-ci. Par conséquent, cela a permis de développer la concurrence alors qu’Internet Explorer perdait des parts de marché.

Arrivé sur le marché des navigateurs web à la fin de l’année 2008, Chrome a fini par détrôner Internet Explorer en mai 2012, d’après le service de web analytics Stat Counter. De son côté, le cabinet d’analyse du web Net Applications annonçait toujours le navigateur de Microsoft à la première place. La divergence entre les deux classements provient des méthodologies utilisées. Stat Counter se base sur les statistiques collectées sur plus de 3 millions de sites couvrant diverses activités dans différentes régions du monde. Chaque mois, plus de 15 milliards de visites de pages sont enregistrées sur ces sites. Le code de suivi de Stat Counter permet donc d’identifier les navigateurs utilisés entre autres caractéristiques suivies. En ce qui concerne Net Applications, ils disposent d’un réseau de plus de 40 000 sites web. Pour chacun de ces sites, Net Applications compte le nombre de visiteurs uniques, et seulement une unique visite par site, par jour. Ses calculs sont effectués sur la base d’environ 160 millions de visites uniques par mois.

Cela dit, après 4 ans, Net Applications rejoint enfin Stat Counter en confirmant la domination de Google Chrome. Les statistiques d’avril 2016 de Net Applications annoncent en effet Chrome comme le nouveau leader, mettant ainsi fin à la suprématie d’Internet Explorer depuis son lancement. IE perd 2,07 points de pourcentage et tombe à 41,33 % de part de marché, alors que Chrome fait un bond remarquable de 2,62 points pour se retrouver à 41,71 % de part au début du mois de mai. La croissance de Chrome est particulièrement remarquable, étant donné qu'il y a 12 mois, Internet Explorer avait plus du double de la part de marché de Chrome selon Net Applications. Chrome venait juste de franchir la barre des 25 %, alors qu'Internet Explorer avait environ 55 % de part de marché.

Firefox, l’un des trois navigateurs web de bureau majeurs avec Internet Explorer et Google Chrome, connait également un déclin selon les statistiques de Net Applications. Le navigateur de Mozilla est de plus en plus distancé par Chrome et a manqué de peu de tomber en dessous de la barre de 10 % de part de marché. En deux mois, Firefox est passé de 11,68 % à 10,06 % de part de marché. Le graphique ci-dessous donne les parts des différents fournisseurs sur le marché des navigateurs web de bureau, au cours du mois d'avril 2016.


Source : Net Applications

Et vous ?

Que pensez-vous des statistiques de Net Applications ?
Quelles interprétations pouvez-vous en faire ?
Quel(s) navigateur(s) utilisez-vous ? Pourquoi ?

Voir aussi :

Navigateurs web : Chrome franchit la barre des 25 % de part de marché, la part d'IE 11 en hausse malgré le déclin d'Internet Explorer

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Lcf.vs
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 04/05/2016 à 2:21
Personnellement, je m'interroge sur un point... dans ces stats, tiennent-ils compte du fait que de plus en plus d'outils sont basés sur node-webkit et sur PhantomJS (et autres du genre), étant généralement assimilés à Chrome?

Citation Envoyé par nanopowered Voir le message
Les developers tools sont un peu meilleurs, par exemple l'affichage des objets dans la console javascript lorsqu'on utilise console.log ou console.table
Cela doit faire sacrément longtemps que tu n'as plus exploré les outils de dev de Firefox... et tu n'as sans doute pas essayé Firefox Developper Edition. ^^

Chrome est actuellement le pire ennemi du développeur cross-browser, le IE des temps modernes!

En effet, dès que tu développes Chrome-first, tu dois ensuite fixer plein de trucs pour les autres browsers, c'est valable dans pour chacun des browser, tu me diras.

Là différence, c'est qu'en partant de Chrome, tu fixes un truc non-standard vers sa version standard, plutôt que l'inverse.

Citation Envoyé par nanopowered Voir le message
Quand à IE/Edge, toujours 3 trains de retard ... Moi pas comprendre comment ils peuvent etre aussi mauvais ...
On est bien d'accord, IE était sacrément pourri, mais là aussi, sais-tu seulement qu'Edge est actuellement au plus proche des derniers standards?

Car il faut le reconnaître, ils ont fait d'énormes efforts, que je salue bien bas.
2  0 
Avatar de Aurelienazerty
Nouveau membre du Club https://www.developpez.com
Le 02/08/2016 à 18:30
Le soucis de ces analyses, c'est que si un utilisateur a des extensions pour protéger sa vie privée : uBlock, Gostery, et firefox (édition Qwant) clairement, ils ne sont pas répertoriés.

Mon propos est surtout de dire que les utilisateurs soucieux de leur vie privée, clairement le crédo de Firefox ne sont pas détecté, et il y a des chances pour que les parts de Firefox soient minorées par rapport à ce quelles sont réellement. Bon, on va pas passé à 50% hein ;-) mais je pense qu'il y a quelques % en plus par rapport aux analyses.
2  0 
Avatar de SylvainPV
Rédacteur/Modérateur https://www.developpez.com
Le 04/05/2016 à 4:34
@Lcf.vs: de mon point de vue, le développeur devrait savoir ce qui est standard et ce qui ne l'est pas, et choisir de s'en servir en toute connaissance de cause. Ça éviterait ce genre de situations:



Je rejoins nanopowered pour les outils développeurs. Firefox et Edge ont beau avoir fait de gros progrès sur les outils développeur, ils restent loin derrière ceux de Chrome (et de Vivaldi, et de tous les autres navigateurs basés sur Webkit). La Developer Edition de Firefox est une grosse blague, ce n'est qu'un Firefox habillé en noir avec l'outil maison WebIDE préinstallé. WebIDE qui pour rappel, a comme principal intérêt d'émuler FirefoxOS, vous savez, l'OS quasiment abandonné par sa maison mère. Ce n'est pas un secret que Firefox est dans le mal, et ce n'est pas une énième refonte graphique qui parviendra à sauver les apparences. Le manque de financement se paie sur la technique : bugzilla est engorgé de bugs non traités. Perso j'attends le support des input type date sur Firefox depuis bientôt quatre ans.

Bref pour moi c'est chrome (et je suis développeur cross-browser, n'est-ce pas Lcf ), principalement pour les outils développeur et les 99% de support ES6. Mais je suis tenté d'utiliser Brave sur mon PC personnel, pour promouvoir les pubs non intrusives.
1  0 
Avatar de Wirbelwind
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 04/05/2016 à 12:49
Si l'on se rapelle bien, Chrome au depart s'installait comme un AdWare sur Windows dans le dossier "appdata" là où généralement les virus se mettaient aussi. C'est en fait toujours le cas, lors d'une install : "oui, oui, oui, oui", oops Chrome s'est installé par defaut ;p
2  1 
Avatar de Kikuts
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 04/05/2016 à 17:32
Essayer Vivladi 2 semaines vous m'en direz des nouvelles ! Perso j'étais ultra fan d'Opera 12. Qui après est devenu une grosse bouse (ça n'engage que moi).

Quand Vivaldi est sortit j'ai de suite passé sur ce browser. Je dois avouer que la vitesse d'évolution du browser est intéressante.

Une ergonomie mieux pensé que les autres browser je trouve

Ainsi qu'une plétore de plugins etc (hello les plugins chrome ) bref ! L'essayer, c'est l'adopter (sur Mac ou WIndows d'ailleurs)
1  0 
Avatar de ComputingFroggy
Membre du Club https://www.developpez.com
Le 09/05/2016 à 9:53
Le problème avec l'affirmation "Chrome n°1" c'est qu'elle ne spécifie pas la plate-forme.
En effet, sur Android, Chrome est installé d'office (comme IE sur PC windows).

Dans les commentaires, il est principalement fait mention de PC alors que les chiffres -et la position de n°1- (à priori) mélangent toutes les plate-formes.
C'est avec Android et donc les smartphones et les tablettes que Chrome passe n°1 !

Ceci étant, il est vrai que je vois de plus en plus Chrome installé sur les PC (surtout Windows) et même pour des utilisateurs lambdas (non développeurs).
1  0 
Avatar de Kearz
Membre expert https://www.developpez.com
Le 02/08/2016 à 14:48
Ouais, en dehors du navigateur, ça montre surtout que l'utilisation du web est de plus en plus mobile.
Donc les navigateurs intégré de base ont l'avantage.

Ce qui va tuer petit à petit Firefox/Opera.
On va juste avoir un trio Chrome/Safari/Edge. (j'espère juste que Safari mourra, c'est quand même le pire navigateur à l'heure actuel.)
1  0 
Avatar de athlon64
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 02/08/2016 à 19:57
Chrome est très gourmand, il crée des processus à chaque onglet, pour une grosse machine c'est intéressant car il exploite au mieux les ressources.
Sous des vielles machines sous Xp par exemple je ne m'amuse pas à ouvrir des onglets sous chrome...
1  0 
Avatar de
https://www.developpez.com
Le 02/08/2016 à 20:45
Citation Envoyé par athlon64 Voir le message
Chrome est très gourmand, il crée des processus à chaque onglet, pour une grosse machine c'est intéressant car il exploite au mieux les ressources.
Sous des vielles machines sous Xp par exemple je ne m'amuse pas à ouvrir des onglets sous chrome...
Ouvrir plusieurs onglets, oui, la quantité de mémoire vive utilisé a aussi suivi la loi de Moore mais avec un facteur supplémentaire.
1  0 
Avatar de RyzenOC
Inactif https://www.developpez.com
Le 06/01/2017 à 10:23
Citation Envoyé par Pierre Louis Chevalier Voir le message
Ca veut simplement dire que les gens quand ils arrivent sur windows 10 au lieu d'utiliser Edge ils installent Chrome, voila tout.

Chrome c'est pas qu'un navigateur puisque c'est aussi la porte d'entrée à tout un tas de services gratuits proposés par Google.
Ca veut dire que pour "Google versus Microsoft", Google a gagné sur ce coup la (navigation, services en ligne, moteur de recherches, ...).
On peut accéder aux services google sans google chrome, et perso je ne vois aucun différence dans leurs services depuis google chrome et mon navigateur Vivaldi.
J'utilise pas Chrome et Edge car j'ai des besoins complexe, seul vivaldi réponds à ces besoins.

Et pour les 90% des Mr/Mme Michu Ils utilisent chrome car :
1) Ils ont découvert chrome sur la page de google.fr pour "naviguer sur internet plus rapidement"
2) Ils ont installé chrome en instant Java ou adobe flash player, et je suis convincu qu'ils doivent avoir aussi McAfee comme antivirus et Ask comme page d'aceuil

le succès de chrome est loins d'etre mérité meme si c'est un bon produit je l'admet. (IE et Edge c'est pareil aussi, installé d'office c'est encore pire meme)
2  1