Microsoft: plus de 500 millions d'appareils tournent maintenant avec Windows 10
Un argument de poids pour attirer les développeurs vers Windows Store

Le , par Olivier Famien, Chroniqueur Actualités
En 2015, lors du lancement de Windows 10, Microsoft s’était fixé comme objectif de faire tourner un milliard d’appareils deux ou trois ans après le lancement du nouveau système d’exploitation (SE). Dès le départ, Microsoft s’est appuyée sur la gratuité offerte sur un an pour la migration des appareils dotés de Windows 7 et 8.1. En plus de cette gratuité, la firme de Redmond envisageait de faire supporter son système avec différents types d’appareils comme les objets connectés, les mobiles, HoloLens, Xbox, Surface Hub en plus des PC.

Avec cette politique, Windows 10 a connu un taux de progression phénoménal comparé aux autres systèmes de l’entreprise. En effet, 24 heures après la disponibilité du système, Windows était déjà installé sur 14 millions d’appareils. Après 4 semaines, ce sont plus de 75 millions d’équipements qui disposaient du système. Et dans le mois de septembre dernier, 400 millions de dispositifs fonctionnaient avec ce système d’exploitation. À l’opposé, lorsque Windows 8 est sorti en octobre 2012, l’on a atteint les 100 millions d’utilisateurs, six mois après la sortie du SE. Et quinze mois après la disponibilité de ce système, et plus précisément en janvier 2016, on en était encore à 200 millions d’utilisateurs par mois.

Cette stratégie pour l’expansion rapide de Windows 10 qui à la base semblait bien définie afin de permettre d’atteindre les objectifs fixés a été quelque peu perturbée par des aléas comme le volet mobile qui n’a pas connu le succès escompté, les fabricants d’objets connectés qui se sont plus tournés vers les autres systèmes concurrents, la tablette Surface Hub qui n’a pas connu un franc succès pour plusieurs raisons y compris son prix dit élevé, etc. Conséquence, Microsoft a revu ses estimations et a annoncé à quelques semaines de la fin du programme de migration gratuit de Windows 10 que l’objectif d’un milliard d’utilisateurs actifs pour Windows 10 ne pourrait pas être atteint.

Près de deux ans après le lancement de Windows 10, Tim Cook revient sur les statistiques relatives au nombre d’appareils exécutant ce système lors de la conférence Build organisée depuis hier par Microsoft à Seattle, aux États-Unis. Pendant cette conférence, Satya Nadella, le DG de Microsoft a pris la parole et a annoncé que Windows 10 est maintenant exécuté sur plus de 500 millions d’appareils actifs par mois. Pour les développeurs, cela constitue un portefeuille clients (PC, tablettes, téléphones, Xbox, Surface Hub) assez important qu’ils peuvent cibler à travers le Windows Store. Et pour la firme, c’est un argument de poids pour attirer les développeurs vers sa plateforme.


Même si la progression de Windows 10 a fortement ralenti, pour certains analystes, le système continuera sa progression tirée en partie par les entreprises qui jusque-là restent encore nombreuses à migrer vers le nouveau système de Redmond. Selon Gartner, 85 % des entreprises pourraient commencer la migration vers Windows 10 d’ici la fin de l’année.

À côté de ces chiffres pour Windows 10, le directeur général de Microsoft a également annoncé d’autres chiffres concernant les autres produits de l’entreprise. Ainsi, l’on sait maintenant qu’Office 365, le service d’abonnement offert par Microsoft pour disposer d’Office et des services cloud, est maintenant composé de 100 millions d’utilisateurs actifs par mois et l’assistant numérique Cortana est utilisé mensuellement par 140 millions d’utilisateurs actifs. Cela reviendrait à dire que près de 360 millions d'utilisateurs de Windows 10 ne touchent pas à cet assistant numérique.

Source : CNBC, Channel 9

Et vous ?

Que vous inspire ce nombre d’utilisateurs de Windows 10 ?

Voir aussi

Build 2015 : Microsoft espère voir tourner Windows 10 sur un milliard d’appareils « dans deux ou trois ans »
Microsoft admet ne pas pouvoir atteindre l’objectif d’un milliard de dispositifs Windows 10 en 2018, le segment mobile mis en cause

La Rubrique Windows, Forum Windows, Cours et tutoriels Windows, FAQ Windows


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de vanquish vanquish - Membre éclairé https://www.developpez.com
le 11/05/2017 à 10:58
Le sous titre "Un argument de poids pour attirer les développeurs vers Windows Store" me laisse pensif.

Je suis toujours très bien passé du store et pour tout dire, aucun des produit/marché sur lesquels j'ai travaillé n'est réellement adapté à ce type de distribution.

Il est d'ailleurs amusant de constater qu'aucun des produits Microsoft avec lesquels beaucoup d'entre nous travaillent n'est disponible sur le store : ni Office (il y a un "obtenir office"), ni Visual Studio, ni SQL Server et j'en passe.

Les développeurs Windows sont peu habitué à devoir lâcher une partie de leur chiffre d'affaire à un tiers.
Beaucoup de programmes adaptés à ce type de distribution sont déjà distribué gratuitement par les sites de téléchargement (type Clubic, 01 etc.) souvent mieux fait que le store (classements, véritable revue/notation de la part du site, nombreux commentaires etc.)
J'avoue que quand je cherche un utilitaire spécifique, j'ai plus le réflexe Google que Store.

Bref, même avec une large diffusion de Windows 10, il reste du travail à Microsoft pour diriger développeurs et clients vers le Store.
Avatar de MikeRowSoft MikeRowSoft - Provisoirement toléré https://www.developpez.com
le 11/05/2017 à 11:28
C'est tous de même bien. Je présume que se n'est pas le nombre de Licence Windows 10 mais belle et bien le nombres d'individus distincte même si ceux-ci utilisent une ou plusieurs licences Windows 10.

Par exemple pour mon compte Microsoft en ligne il pourrait comptabiliser une licence Windows 8.1 et deux licences Windows 10 (Mobile et PC) chose que Windows Store n'a pas vraiment réussi sans compté l'abandon des applications compatibles Windows 8.1 ou même l'existence de mise à jour.

Question prix, je me demande si se serait pas plus judicieux que la version PRO soit moins chère, légère (moins d'application pré installé d'on Windows Store) et "plus modulable" que les autres versions (S et familiale).

Entreprise et Serveur formant à elles seules une catégorie vraiment "spéciale". (La version serveur de S est la version Familiale par exemple.)

P.S. : Oui, sa ressemble beaucoup à la disparition du modèle Windows 95/98 au profit de Windows NT/2000.
Avatar de CaptainDangeax CaptainDangeax - Membre actif https://www.developpez.com
le 16/05/2017 à 11:33
Citation Envoyé par vanquish  Voir le message
Le sous titre "Un argument de poids pour attirer les développeurs vers Windows Store" me laisse pensif.

Je suis toujours très bien passé du store et pour tout dire, aucun des produit/marché sur lesquels j'ai travaillé n'est réellement adapté à ce type de distribution.

Il est d'ailleurs amusant de constater qu'aucun des produits Microsoft avec lesquels beaucoup d'entre nous travaillent n'est disponible sur le store : ni Office (il y a un "obtenir office"), ni Visual Studio, ni SQL Server et j'en passe.

Les développeurs Windows sont peu habitué à devoir lâcher une partie de leur chiffre d'affaire à un tiers.
Beaucoup de programmes adaptés à ce type de distribution sont déjà distribué gratuitement par les sites de téléchargement (type Clubic, 01 etc.) souvent mieux fait que le store (classements, véritable revue/notation de la part du site, nombreux commentaires etc.)
J'avoue que quand je cherche un utilitaire spécifique, j'ai plus le réflexe Google que Store.

Bref, même avec une large diffusion de Windows 10, il reste du travail à Microsoft pour diriger développeurs et clients vers le Store.

Je plussoie sur le post de Vanquish : le peu que j'utilise Win10, je me passe très bien du store. De plus l'usage du store nécessite d'avoir un compte MS online, et, expérience vécue, impossible de se logguer sans connexion réseau. C'est mon PC, j'entends l'utiliser comme je veux, quand je veux, où je veux, et déconnecté d'internet si je veux. Le portable est maintenant sous Mint, et Win10 ne me sert que pour Steam...
Offres d'emploi IT
Chef de projets php H/F
SMILE - Rhône Alpes - Lyon (69000)
Développeur PHP5 (H/F)
Smile - Languedoc Roussillon - Montpellier (34000)
Développeur indépendant C# ASP.NET
OGEO - Ile de France - La Plaine-Saint-Denis (93210)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil