YouTube : le boycott des annonceurs pourrait entrainer une réduction de 17 % du revenu net de Google
D'après la Royal Bank of Canada

Le , par Patrick Ruiz, Rédacteur
De récentes informations relayées par de nombreux médias font état de ce que 250 annonceurs se seraient retirés de la plateforme YouTube. Le reproche fait à Google est son incapacité à dissocier des contenus vidéo qui font l’apologie du terrorisme et de la violence de ceux desdits annonceurs. L’on ne sait pour le moment s’il s’agit d’un boycott sur le long terme ou d’un positionnement ponctuel, mais de nombreux observateurs s’intéressent déjà aux différentes répercutions que cette situation pourrait avoir sur Alphabet de Google.


La controverse a commencé en Europe puis s’est étendue aux États-Unis d’après ce que rapporte le Huffington Post en date du 4 février dernier. 250 organisations ont cessé d’annoncer sur YouTube au Royaume-Uni. « Nous sommes extrêmement préoccupés par le fait que nos publicités apparaissent à côté des contenus vidéo qui font la promotion du terrorisme et de la haine », s’est exprimé un porte-parole d’AT&T. « Quand nous avons été notifiés de ce que nos publicités apparaissent sur des sites non censurés, nous avons immédiatement suspendu nos campagnes publicitaires et lancé une enquête », s’est également exprimé Verizon à propos de cette situation.

C’est donc dire que le malaise est réel. Seulement, on ne sait exactement combien d’annonceurs sont restés sur leurs positions depuis les différentes publications des médias à ce sujet. En effet, YouTube représente quand même une audience d’un milliard de visiteurs par mois à laquelle il serait bien difficile de tourner le dos pour toujours. À cela il faudrait ajouter que Google et Facebook représentent à eux deux 65 % du marché publicitaire en ligne. C’est dire que les annonceurs ont la possibilité d’aller vers des alternatives, même si au vu des pourcentages on était tenté de dire que leur marge de manœuvre serait limitée dans ce sens.

Des observateurs prédisent que même si des annonceurs retournaient vers Google et sa plateforme YouTube, les dépenses engagées par ces derniers pour leurs campagnes publicitaires se feraient avec modération. Mark Mahaney, analyste des marchés à la Royal Bank Of Canada, estime que cette réduction des dépenses des annonceurs pourrait se traduire en une diminution du revenu net d’Alphabet de Google à hauteur de 300 millions de dollars sur l'année 2017, soit 17 % du revenu net qui serait alors ramené à 1,5 milliard de dollars.

Sources : HuffingtonPost, abcnews

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?

Voir aussi :

YouTube peine à faire des bénéfices, malgré son milliard de visiteurs par mois

YouTube : privés de revenus, des Youtubeurs accusent la plateforme de censure, ce que réfute la société qui affirme n'avoir pas changé sa politique


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de matthius matthius - Membre éclairé https://www.developpez.com
le 02/05/2017 à 6:09
Sur Youtube, on peut t'enlever une vidéo alors que tu as pris des images de la télévision, alors que ce sont les français qui financent la télévision française, alors que la télévision française est censée être publique.

Ainsi Youtube se plie aux actionnaires, qui veulent abrutir les youtubeurs, en empêchant les youtubeurs de gagner leur vie.

Heureusement la Russie veut créer un clone de Youtube, tout comme il existe d'autres alternatives.
Avatar de TiranusKBX TiranusKBX - Expert confirmé https://www.developpez.com
le 02/05/2017 à 12:02
Si Dailymotion offrait plus de fonctionnalités comme Youtube il pourrait avoir un gros basculement des youtubeurs Français mais ça risque pas d'arriver, Orange est radin pour la R&D
Avatar de Conan Lord Conan Lord - Membre expérimenté https://www.developpez.com
le 02/05/2017 à 12:16
Citation Envoyé par TiranusKBX Voir le message
Si Dailymotion offrait plus de fonctionnalités comme Youtube il pourrait avoir un gros basculement des youtubeurs Français mais ça risque pas d'arriver, Orange est radin pour la R&D
Et puis il faudrait aussi que Dailymotion puisse faire mieux que YouTube là-dessus. Les vidéos étant catégorisées par des algorithmes (ce qui génère bien évidemment des erreurs), il faudrait que Dailymotion trouve un moyen plus fiable et aussi peu coûteux. Le croudsourcing n'étant à mon avis pas envisageable (m'étonnerait que ce soit plus fiable qu'un algo), je ne vois pas.
Avatar de Rayek Rayek - Modérateur https://www.developpez.com
le 02/05/2017 à 12:19
Ah bin zut, je vais toucher moins de youtube money
Avatar de Mat.M Mat.M - Expert éminent sénior https://www.developpez.com
le 02/05/2017 à 18:49
je trouve que c'est un peu des faux arguments pour que les multinationales réduisent leurs budgets pubs..qui doivent finir par coûter.
Etant donner que les grands groupes sont contraints de serrer les coûts.
Bref ça sent le roussi et si vous avez des actions des GAFA vaut peut-être mieux les vendre
Avatar de Paul_Le_Heros Paul_Le_Heros - Membre habitué https://www.developpez.com
le 05/05/2017 à 1:22
Remplaçons les algorithmes par des hommes, plein d’hommes de tous pays et toutes les langues_! Ça créerait de l’emploi… Pour une fois, les technos de l’info ne produirait pas seulement que des richesses pour les actionnaires, mais un peu aussi pour l’Humain, plutôt que de seulement l’ahurir.
Avatar de pierre5018 pierre5018 - Nouveau Candidat au Club https://www.developpez.com
le 05/05/2017 à 4:23
Au Canada, on dit "Banque Royale du Canada"
Avatar de Paul_Le_Heros Paul_Le_Heros - Membre habitué https://www.developpez.com
le 05/05/2017 à 15:10
Citation Envoyé par pierre5018 Voir le message
Au Canada, on dit "Banque Royale du Canada"
Heuuuu. De quoi s’agit-il… C'est un nouveau sacre ???
Offres d'emploi IT
Ingénieur produit (Landing gear) H/F
Safran - Ile de France - MASSY Hussenot
Ingénieur système de commande de vol H/F
Safran - Ile de France - Massy (91300)
Ingénieur conception électrique / électronique H/F
Safran - Ile de France - Villaroche

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil