Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

YouTube peine à faire des bénéfices
Malgré son milliard de visiteurs par mois

Le , par Stéphane le calme

0PARTAGES

4  0 
YouTube est sans aucun doute l’une des plateformes web les plus populaires de notre temps, avec à son actif plus d’un milliard d’utilisateurs qui la visite par mois. Un trafic énorme qui n’est pourtant pas synonyme de revenus mais simplement d’équilibre financier.

En effet, selon un rapport présenté par le quotidien Wall Street Journal qui cite des sources familières avec le sujet, la plateforme de vidéos en streaming « a déclaré un chiffre d’affaires d’environ 4 milliards de dollars en 2014, contre 3 milliards l’année précédente. Mais alors que YouTube représentait environ 6% des ventes annuelles de Google l’année dernière, il n’a pas contribué aux bénéfices ». Une contribution quasi-inexistante dans les profits générés par Google qui illustre bien une faiblesse structurelle liée à la façon dont les internautes en font usage. Les coûts de fonctionnement du service aspireraient à eux seuls la quasi-totalité du service.

Bien entendus ces chiffres ne signifient pas que YouTube pourrait disparaître du jour au lendemain sans crier gare, en fait il est même fort probable que cette plateforme soit partie pour rester en ligne pendant très longtemps. Mais son succès semble menacer par ses propres stratégies autant que par des éléments externes.

Il faut dire que, selon l’étude, les internautes ont plus souvent accès aux médias YouTube depuis des liens externes au lieu d’aller directement sur lesdites pages régulièrement comme ils le feraient depuis leur Facebook, Vine ou Twitter, provoquant un éparpillement de l’audience qui empêche de facto à YouTube la vente de publicités aux tarifs premium.

Dans les faits, la plupart des utilisateurs ne sont que des visiteurs occasionnels : Wall Street avance que 9% des visiteurs constituent 85% du nombre de lectures de vidéo sur la plateforme. Sans compter que la plupart de ces visiteurs réguliers sont des adolescents. Des statistiques susceptibles de faire voir YouTube aux annonceurs comme un média de masse au même niveau que le serait une grande chaîne de télévision par exemple.

Google a essayé de renverser la tendance de bien des manières. Avant cette proposition, sa division s’était également fixé comme objectif d’attirer directement des visiteurs sur sa plateforme à coup de centaines de millions de dollars versés aux producteurs de vidéo issues de chaîne YouTube qui ont le plus de popularité pour qu’ils délivrent des contenus originaux. Une opération qui n’a pas été couronnée de succès. Ils ont également misé sur de nouvelles fonctionnalités comme la lecture automatique de la vidéo ou le support du partage de GIF. Si vous avez remarqué, lorsque vous finissez de regarder une vidéo sur YouTube, une autre débute automatiquement. Notons que vous avez la possibilité d’arrêter cette fonctionnalité.


Pourtant, cette dernière stratégie pourrait ne pas bien marcher, si on en croit un ancien employé YouTube qui avance que même si elle permet aux gens de regarder plusieurs vidéos, plusieurs personnes ont plutôt tendance à la refouler, ce qui signifie que cette fonctionnalité pourrait être abandonnée en faveur d’une autre, même si cela reste à déterminer dans un avenir proche.

La fonctionnalité de partages de GIF animés quant à elle a été présenté en décembre dernier et était réservée à quelques chaînes avant un déploiement à grande échelle : l’utilisateur avait la possibilité de choisir jusqu’à six secondes d’une séquence vidéo qui serait alors transformée dans un format GIF lors du partage.

La division YouTube a proposé également dans un futur proche un accès payant à des chaînes proposant du contenu original et de qualité : l’idée sous-jacente est d’offrir bientôt aux utilisateurs une plateforme débarrassée des publicités à condition qu’ils s’abonnent. Une offre qui viendrait se placer à côté de la version gratuite.

Cependant plusieurs éditeurs vidéo n’ont pas hésité à manifester leur mécontentement en décriant l’approche musclée de Google qui voudrait faire signer des talents exclusivement sur ses services. Attendons de voir si le futur s’accorde avec les nouveaux modèles économiques tels que définis par YouTube.

Source : Wall Street Journal

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Harry
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 04/03/2015 à 14:21
Il ne faut pas perdre de vue qu'héberger de la vidéo reste extrêmement gourmand en ressources, que ce soit en espace de stockage, en bande passante et aussi, bien que dans une moindre mesure, en puissance de calcul (pour la recompression des vidéos par exemple).
Il faut donc un sérieux revenu côté publicité/abonnement avant d'obtenir une rentabilité.
4  0 
Avatar de Francois_C
Membre averti https://www.developpez.com
Le 05/03/2015 à 23:54
Ça m'embête d'en venir à cette conclusion parce que je suis radin et que ça me convient de ne pas payer et de contourner les pubs, mais il me faut bien le dire.

Ce modèle de financement par la publicité est l'abomination de la désolation et il en faut un autre.

Pour accéder à une information qu'on cherche a priori parce qu'on veut progresser dans la connaissance de la vérité, ou au moins de quelques choses vraies, on doit s'exposer aux discours essentiellement trompeurs ou captieux de la publicité, qui, même dans les rares cas où elle n'est pas toute malhonnête, est rhétorique, et cherche à nous convaincre et non à nous instruire. Pour consulter Socrate on doit entendre Gorgias, en se bouchant les oreilles comme on peut. On vend son âme au diable. Le langage place sur le même plan des vérités et des mensonges. On n'a plus de repères.

La majorité des gens ne réagissent pas, et s'en laissent conter innocemment. Quant à moi, en fréquentant Internet, je suis devenu de plus en plus méfiant et je désespère de la nature humaine.
4  0 
Avatar de derderder
Membre averti https://www.developpez.com
Le 28/02/2015 à 14:43
C'est surtout les bloqueurs de pubs qui empechent youtube de faire des bénéfices
3  1 
Avatar de pcaboche
Rédacteur https://www.developpez.com
Le 28/02/2015 à 17:54
Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
Il faut dire que, selon l’étude, les internautes ont plus souvent accès aux médias YouTube depuis des liens externes au lieu d’aller directement sur lesdites pages régulièrement comme ils le feraient depuis leur Facebook, Vine ou Twitter, provoquant un éparpillement de l’audience qui empêche de facto à YouTube la vente de publicités aux tarifs premium.
Pour cela, il faudrait qu'ils revoient complètement leur interface pour qu'elle soit plus conviviale et réponde mieux aux attentes utilisateurs.

Prenons un exemple simple : je suis très intéressé par certaines chaînes dont j'aime beaucoup le contenu, mais qui produisent relativement peu de vidéos par mois (ex: joueur du grenier, Vsauce...). Parallèment, j'ai mis un abonnement sur certaines chaines qui produisent beaucoup de vidéos mais dont le contenu ne m'interesse pas toujours (la plupart de chaîne de jeu vidéo).

Avec l'interface actuelle, je suis complètement noyé suis une pluies de vidéos qui ne m'intéressent pas et je suis obligé de surveiller régulièrement les chaînes qui m'intéressent vraiment.

Comment résoudre ce problème ? La personnalisation.

En effet, j'imagine une interface où l'on peut organiser ses chaînes comme on le souhaite, une sorte de portail et avec des onglets personnalisables (une première version pourrait ressembler à feu iGoogle, pour ceux qui s'en souviennent) et indication du nombre de nouvelles vidéos pour chaque onglet/chaine.

En plus, ça facilite grandement le travail des algorithmes de prédiction (ex : les chaînes qui sont placées en tête de chaque catégorie sont celles pour lesquelles j'ai le plus d'intérêt).

Avec une telle interface, les gens seront plus enclins à visiter youtube directement (pour trouver rapidement les chaînes qui les intéressent). En plus que Google possède déjà les composants pour réaliser une telle interface dans son GWT (ils ont réalisé iGoogle avec).

[troll (ou pas... :aie:)]
Donc pas la peine de gaspiller des millions pour qu'une poignée d'individus produisent du contenu soi-disant "original" (c'te bonne blague ! ) qui ne plait qu'à des ados qui ont plein de temps devant eux mais pas de pouvoir d'achat. À la place, ils n'ont qu'à me donner cet argent et je leur explique comment booster leurs bénéfices en fidélisant leurs visiteurs...
[/troll]
3  1 
Avatar de Escapetiger
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 28/02/2015 à 15:49
Tout comme derderder, les bloqueurs de publicité sont efficaces et il faut voir le pourquoi de leur existence.

Avant d'en utliser un, c'était "l'horreur", par exemple, concert vidéo coupé n fois, publicité non-débrayable pour regarder un clip (on se croirait avec un DVD à la c.. !), un reportage d'information, etc...

Les consommateurs sont des gens qui, quand on les malmène, trouvent des solutions du type ne plus utiliser le service, aller ailleurs, contourner le "service", etc...

Il faudrait que Youtube avec son audience fantastique, des vidéos tendant probablement vers une consultation de type longue traîne soit plus respectueux de ses "clients", ceux qui lui fournissent du contenu gratuitement et/ou qui visionnent, avec de la publicité moins invasive (comme sur DVP).

La maison mère google a une pratique intelligente quand elle propose suite à une recherche, des liens explicitement sponsorisés, pourquoi-pas sur Youtube ?

Après, pour monnayer l'audience sur la toile, c'est compliqué comme très bien écrit dans les posts actuels ci-dessous à propos de la presse française en ligne par exemple :
http://www.developpez.net/forums/d12...ce-bien/#17081
1  0 
Avatar de Glutinus
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 06/03/2015 à 10:06
C'est intéressant ce que tu dis là, même si pour mon cas personnel, "progresser dans la connaissance de la vérité" revient à regarder un top 10 de chats qui jonglent ^^
1  0 
Avatar de Gugelhupf
Modérateur https://www.developpez.com
Le 28/02/2015 à 17:07
Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
Ils ont également misé sur de nouvelles fonctionnalités comme la lecture automatique de la vidéo ou le support du partage de GIF. Si vous avez remarqué, lorsque vous finissez de regarder une vidéo sur YouTube, une autre débute automatiquement. Notons que vous avez la possibilité d’arrêter cette fonctionnalité.

C'est fait (désactivé), je n'aime pas cette fonctionnalité, toutes les vidéos proposées ne peuvent pas être une playlist.

Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
La division YouTube a proposé également dans un futur proche un accès payant à des chaînes proposant du contenu original et de qualité
un Netflix-like peut-être...
0  0 
Avatar de yahiko
Rédacteur/Modérateur https://www.developpez.com
Le 28/02/2015 à 22:59
Il faut aussi rappeler que le marché de la publicité n'est pas extensible à l'infini.
0  0 
Avatar de goomazio
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 06/03/2015 à 18:33
Citation Envoyé par Francois_C Voir le message
Ça m'embête d'en venir à cette conclusion parce que je suis radin et que ça me convient de ne pas payer et de contourner les pubs, mais il me faut bien le dire.
C'est sur que ça provoquerait du changement d'arrêter ce moyen de financement (charges financières qui augmentent, sites qui ferment, moins de nouveaux sites, ...), mais je suppose qu'il y a plus de 2 façons de faire pour que les radins comme vous et moi puissent profiter d'Internet.

Un peu rien à voir, c'est marrant de s'imaginer qu'un botnet pourrait surement jouer le rôle du grand site Youtube (qui aurait du mal à faire des bénéfices). Toutes ces machines qui envoient des données, du spam ou leurs propres fichiers, sans que leurs utilisateurs le sachent.

Ce sera surtout marrant quand tout le monde utilisera des connexions Internet très très haut débit et qu'on ne pourra même plus se rendre compte qu'une application clandestine pompe une bonne partie de notre bande passante.
0  0 
Avatar de r0d
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 06/03/2015 à 16:24
Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
Un trafic énorme qui n’est pourtant pas synonyme de revenus mais simplement d’équilibre financier.
Je me méfie de ce genre d'annonce. Si ça se trouve, 80% des revenus de YT atterrissent à Panama ou Jersey. Vous direz certainement que je vois le mal partout, mais ces pratiques d'escamotages de revenus pour éviter les taxes est tellement répandue dans les grandes multinationales, que je me dis "pourquoi pas YT"?

Et puis ça me parait étrange tout de même. Vu le trafic généré par YT, je suis très étonné que les petits génies du commerce de Google ne parviennent pas à faire fructifier tout ça. Parce qu'il n'y pas que par la pub, loin de là, qu'on peut faire de l'argent avec des grosses masses de données.

Après je n'en sais rien, je n'affirme rien, ni même ne sous-entend quoi que ce soit; je me pose juste des questions.
0  1