Disney va-t-il remplacer certains employés incarnant des personnages dans ses parcs à thème par des robots ?
Un dépôt de brevet semble le suggérer

Le , par Stéphane le calme, Chroniqueur Actualités
Le groupe Disney Enterprises a déposé une demande de brevet qui suggère la possibilité de voir apparaître dans ses parcs des robots qui vont « se déplacer et interagir physiquement comme des personnages animés ».

Dans le descriptif du brevet, il est fait mention d’un « robot conçu pour réduire les impacts de collision lors de l'interaction humaine. Le robot embarque un contrôleur de robot comprenant un module de commande de joint. Le robot dispose d’une liaison comprenant un élément de support rigide et un segment de corps doux couplé à l'élément de support rigide, et le segment de corps est constitué d’une paroi extérieure déformable entourant un espace intérieur. Le robot est doté d’une pression d’un capteur de pression dans l'espace intérieur de la liaison. Une articulation est couplée à l'élément de support rigide pour faire pivoter ou positionner le lien. Pendant les opérations, le contrôleur du robot actionne l'articulation en fonction de la pression détectée par le capteur de pression. Le contrôleur du robot modifie le fonctionnement de l'articulation à partir d'un premier état de fonctionnement avec un servo de déplacement ou de positionnement de l'articulation à un deuxième état de fonctionnement avec le servo de fonctionnement pour permettre à l'articulation d'être déplacée ou positionnée en réponse aux forces extérieures appliquées à la liaison ».

Selon Jim Hill, un écrivain du parc à thèmes, « il est difficile de savoir la raison pour laquelle Disney a décidé de déposer un brevet, mais ils se sont intéressés aux robots aux corps doux depuis “Big Hero” ». Et de continuer en disant que « Disney a toujours peur que même avec cette technologie douce, un robot puisse accidentellement blesser un enfant, alors ils multiplient les tests ».

Le dépôt de brevet de Disney explique que les robots à corps doux seraient « conçus pour réduire les impacts de collision pendant une interaction avec les humains ». D’ailleurs, il est décrit des problèmes antérieurs qui ont été rencontrés lors d’interaction avec les humains : « il s'est avéré difficile de fournir des interactions totalement sûres entre les humains et les robots simplement en implémentant des mouvements contrôlés dans ces robots humanoïdes et autres ».

Cette fois-ci, le dépôt décrit des chambres flexibles qui composent le corps du robot, remplies de liquide ou d'air. Le robot pourrait détecter la pression faite sur chaque chambre et régler la quantité d'air ou d'eau, pour répondre au câlin d'un enfant ou à une collision accidentelle.

« Il peut s’avérer que des robots peuvent fournir des conseils interactifs ou des divertissements dans les magasins et les parcs d'attractions et dans des environnements plus dynamiques », explique le dépôt.

Les ingénieurs derrière ces robots Alexander Alspach, Joohyung Kim et Katsu Yamane, qui travaillent à Disney Research Pittsburgh. Ils se sont penchés sur un prototype robuste du robot depuis au moins 2014, selon Disney Research. Ils ont publié des vidéos en ligne montrant un robot tenant une pomme et un petit jouet en peluche.

Par le passé, Disney a affronté des syndicats pour ce qui concerne les règles régissant ces types d’employés. En 2015, les représentants syndicaux se sont opposés à une règle selon laquelle ces employés n’ont pas le droit de dire publiquement quel personnage ils incarnent.

Notons également un autre type de problème : en 2011, un procès a été lancé à Philadelphie par une femme qui a affirmé avoir été tâtée par un employé qui avait revêtu le costume de Donald Duck. Durant le procès, il a été allégué que Disney a tenté de « dissimuler des incidents antérieurs persistants et de longue date », mais Disney s’est refusé de commenter publiquement cette affirmation. Le procès a été réglé confidentiellement.

En 2007, un employé de Disney jouant le rôle de Tigger le tigre a été suspendu après qu'une famille du New Hampshire l'a accusé d’avoir frappé un adolescent de 14 ans lors d'une séance vidéo chez Disney-MGM Studios.

Les robots vont-ils alors venir remplacer les humains qui travaillaient déjà pour le compte de Disney en revêtant le costume de certains personnages ? Notons que ce dépôt de brevet ne signifie pas forcément que Disney est sur le point de déployer de nouveaux robots au corps doux.

Source : dépôt de brevet

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?

Voir aussi :

Deux entreprises américaine et japonaise s'affronteront dans le premier combat de robots géants, au mois d'août 2017
Les employés des pays en développement seront les plus affectés par la robotisation, les deux tiers des emplois sont menacés par les machines
USA : chaque nouveau robot supprime six emplois et réduit les salaires, d'après une étude du bureau national de recherche économique


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de pierre-y pierre-y - Membre averti https://www.developpez.com
le 11/04/2017 à 21:17
Certain pirate vont bien rigoler à programmer des virus "princetoutnue"(ref les nuls) et "claquelegamin" pour remplir les têtes de ces charmants robots^^.
Avatar de joublie joublie - Membre actif https://www.developpez.com
le 11/04/2017 à 23:58
Deux cas de salariés qui ont peut-être mal agit envers des clients en dix ans, un cas en 2007 et l'autre en 2011, voilà de quoi justifier de remplacer des humains par des machines.
A l'occasion, on pensera aussi un jour à taxer les machines qui remplacent les salariés.
Avatar de ijk-ref ijk-ref - Membre actif https://www.developpez.com
le 12/04/2017 à 1:57
Citation Envoyé par joublie Voir le message
(...) A l'occasion, on pensera aussi un jour à taxer les machines qui remplacent les salariés.
Ah j'attendais ce genre de remarque. C'est tellement facile et puis l'auteur de l'article oriente lui aussi beaucoup le débat - on est pourtant pas vendredi M'étonnerais que Disney mentionne - même de façon cachée - le remplacement de salariés par des robots.

C'est même absurde de tourner les choses ainsi sur une forum d'informaticiens qui rappelons le, leur base est de programmer/automatiser des processus permettant de remplacer du travail manuel fastidieux.

J'imagine vos prochaines titres tournés de cette manière expliquant les algorithmes de tri :
- "tri à bulles, méthode qui vous libérera d'un employé payé à trier vos comptes sous Bloc-notes"
- "tri fusion, méthode encore plus rapide qui vous libérera aussi de la femme de l'employé et vous aurez p'être la chance de voir mourir leurs enfants"

Heureusement que "Joublie" tu es là pour apporter un peu de moral. D'ailleurs je me demande si toi même payes-tu un employé pour nettoyer ton linge où bien as-tu choisi d'avoir une machine à laver et en compensation tu donnes tous les mois de l'argent à une association d'anciens laveurs de linge ?
Avatar de CoderInTheDark CoderInTheDark - Membre éclairé https://www.developpez.com
le 13/04/2017 à 7:53
Sans être méchant.
Les employés de Disney sont tellement bridés, qu se sont déjà des robots.

Par contre chez Mac Donald, je pense qu'on ne ferai pas la différence entre un robot et un employé
Boisson - grande frite petite - ....
Avatar de arond arond - Membre averti https://www.developpez.com
le 13/04/2017 à 9:27
Citation Envoyé par CoderInTheDark Voir le message
Sans être méchant.
Les employés de Disney sont tellement bridés, qu se sont déjà des robots.

Par contre chez Mac Donald, je pense qu'on ne ferai pas la différence entre un robot et un employé
Boisson - grande frite petite - ....
Ils ont déjà remplacé par des bornes qui font sa mieux :
Quels menus ? - Quels boisson s'il vous plait ? - Grande Frite ou Petite Frite ?
Avatar de Grogro Grogro - Membre émérite https://www.developpez.com
le 13/04/2017 à 10:08
Citation Envoyé par CoderInTheDark Voir le message
Sans être méchant.
Les employés de Disney sont tellement bridés, qu se sont déjà des robots.

Par contre chez Mac Donald, je pense qu'on ne ferai pas la différence entre un robot et un employé
Boisson - grande frite petite - ....
C'est dans les cartons, au minimum dans les cuisines. Il me semble probable qu'on préfère conserver un contact humain au service dans un premier temps. L'acceptation sociale est souvent un facteur limitant.
Offres d'emploi IT
Développeur d'APIs pour la production de métadonnées et données normalisées
Institut National de la Recherche Agronomique (INRA) - Provence Alpes Côte d'Azur - Avignon (84000)
HPC on-site system engineer TGCC (H/F)
Atos - Ile de France - Bruyères-le-Châtel (91680)
Concepteur développeur java j2ee h/f
ALTEN - Ile de France - Paris (75000)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil