Jeux vidéo : une nouvelle liste d'anglicismes que vous ne devez plus utiliser en français
A été publiée au Journal Officiel de la France

Le , par Michael Guilloux, Chroniqueur Actualités
Que ça soit dans le domaine du marketing, de l'informatique, et du jeu vidéo, entre autres, de nombreux mots sont empruntés à la langue anglaise pour communiquer en français. La plupart du temps, ces mots sont empruntés parce qu'il n'existe pas d'équivalent parfait en français et sont difficilement traduisibles. Les garder donc en anglais permet de faciliter la communication et s’assurer qu’on parle de la même chose.

Si la liste d'anglicismes s'allonge chaque année, le gouvernement français essaie pour sa part de franciser certains termes pour éviter un excès d'hybridation de la langue de Molière. À cet effet par exemple, par un décret de juillet 1996, un dispositif appelé FranceTerme a été mis en place, avec pour mission première d’assurer la survie de la langue française, en désignant en français les concepts et réalités qui apparaissent sous des appellations étrangères.

C’est ainsi qu’avec le temps, on a vu certains termes être francisés, comme « bug » qu’on devrait à présent dire « bogue » ou « pop-up » qu’on doit dire « fenêtre intruse ». Dans un texte publié au Journal Officiel du 8 avril 2017, la Commission d’enrichissement de la langue française a élargi la liste de mots empruntés à l’anglais qu’il faut désormais dire en français. C’est l’univers des jeux vidéo qui est le plus ciblé cette fois. Désormais, vous ne devez plus dire :

  • « alternate reality game (ARG) », mais plutôt « jeu vidéo à réalité intégrée (JRI) » ;
  • « casual game », mais plutôt « jeu grand public » ;
  • « casual gamer », mais plutôt « joueur occasionnel » ;
  • « casual gaming », mais plutôt « pratique occasionnelle » ;
  • « first person shooter (FPS) », mais plutôt « jeu de tir en vue subjective (JTS) » ;
  • « game level » ou « level », mais plutôt « niveau de jeu » ;
  • « game level designer » ou « level designer », mais plutôt « concepteur de niveaux de jeu » ;
  • « hardcore gamer », mais plutôt « hyperjoueur » ;
  • « hardcore gaming », mais plutôt « pratique intensive » ;
  • « massively multiplayer online game (MMOG) » ou « MMO game (MMOG) », mais plutôt « jeu en ligne multijoueur de masse (JMM) » ;
  • « massively multiplayer online role playing game (MMORPG) », mais plutôt « jeu de rôle en ligne multijoueur de masse (JRMM) » ;
  • « third person shooter (TPS) », mais plutôt « jeu de tir en vue objective (JTO) ».

La liste récemment publiée dans le Journal Officiel ne se limite pas à des anglicismes utilisés dans le monde des jeux vidéo. De nouveaux termes francisés s’invitent également dans l’univers de l’audiovisuel, celui de l’informatique/internet, mais aussi de la presse/communication. En effet, la Commission d’enrichissement de la langue française suggère également de dire :

  • « vérification des faits », au lieu de « reality check » ou « fact checking » ;
  • « vidéo à la demande par abonnement (VADA) », au lieu de « subscription video on demand (SVOD) » ;
  • « vidéo à la demande (VAD) », au lieu de « video on demand (VOD) » ;
  • « vidéo à la demande en téléchargement définitif (VADTD) » ou « VAD en téléchargement définitif », au lieu de « electronic sell through (EST) » ;
  • « visionnage boulimique » au lieu de « binge viewing » ou « binge watching ».

Tous ces termes publiés au Journal Officiel de la République française sont recommandés dans les communications en français. Dans l'administration et les établissements de l’État français, ils seraient même d’un usage obligatoire.

Source : Texte n°94 du Journal Officiel du 8 avril 2017 de la République française

Et vous ?

Lesquels de ces anglicismes utilisez-vous ?
Que pensez-vous des équivalents français proposés par la Commission d’enrichissement de la langue française ?

Voir aussi :

Semaine de la francophonie : faut-il utiliser les anglicismes en informatique sans complexe ou au contraire les combattre ?
Top 10 des mots anglais d'internet que vous devez dire en français, ils ont été publiés au Journal officiel de la République française


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de sbeex sbeex - Membre habitué https://www.developpez.com
le 10/04/2017 à 14:59
Dommage que ces jolies dénominations n'arrivent que 15 ans après que j'en aie entendu parlé pour la première fois
Avatar de Conan Lord Conan Lord - Membre expérimenté https://www.developpez.com
le 10/04/2017 à 15:11
Le problème est toujours le même : ça dépend directement du bon vouloir des entreprises qui diffusent ces termes. Si Facebook veut garder "Fact Checking" dans ses contenus en français, les gens ne sont pas près d'utiliser "vérification des faits".
Avatar de vanskjære vanskjære - Membre actif https://www.developpez.com
le 10/04/2017 à 15:12
J'attends avec impatience que le JT de france 2 ou plus belle la vie se penche sur JRMM.

Après les Meuporg et les Morpeug on aura le droit à quoi?

Citation Envoyé par Conan Lord Voir le message
Le problème est toujours le même : ça dépend directement du bon vouloir des entreprises qui diffusent ces termes. Si Facebook veut garder "Fact Checking" dans ses contenus en français, les gens ne sont pas près d'utiliser "vérification des faits".
Sans traversé l'atlantique on as la VOD qui est l'acronyme utilisé par nos opérateur télé nationaux (box d'orange par exemple).
Avatar de ZenZiTone ZenZiTone - Membre émérite https://www.developpez.com
le 10/04/2017 à 15:15
Citation Envoyé par Michael Guilloux Voir le message
Et vous ?
Que pensez-vous des équivalents français proposés par la Commission d’enrichissement de la langue française ?
Ce ne sont que de simples traductions...
Avatar de RyzenOC RyzenOC - Membre expert https://www.developpez.com
le 10/04/2017 à 15:43
en entreprise on utilise que des mots anglais, jamais on prononce les mots technique en francais :
t'a les user story pour le scrum master ?
t'a les packages de la dernières builds ?
La développer release crash ici, regarde le bug tracker...

et OSEF de la french, l'informatique c'est de l'anglais point barre, jamais l’informatique utilisera de caractère spéciaux style "é" ou de lettres chinoise/russes/d'jap.
Tous programmes/projets sérieux la doc et les commentaires sont en anglais.

Il y'a plus important que de payer des académiciens à faire du google translate.
Avatar de plegat plegat - Expert éminent https://www.developpez.com
le 10/04/2017 à 15:45
Faut voir le bon côté des choses, ça enrichit le vocabulaire de base... un FPS, c'est subjectif... un TPS, c'est objectif... donc pour savoir si c'est subjectif ou objectif, on regarde si c'est un FPS ou pas...

Pour un soucis d'hybridation à outrance, c'est un peu excessif tout de même. Ca reste cantonné à un domaine bien spécifique, avec des termes relativement techniques. Et on a belle mine de vouloir tout franciser dans un monde qui s'internationalise quotidiennement... m'enfin bon, c'était mieux avant! On ne m'a jamais emm...bêté à l'époque où j'écoutais de la musique hardcore, et on ne m'a jamais dit que j'étais un hyper-mélomane intensif!

Histoire de faire mon vieux réac, on ferait mieux de simplifier l'orthographe française ou d'apprendre à lire et à écrire correctement à nos gamins, plutôt que de chercher à nous expliquer comment dire FPS en "bon françois"!
Avatar de 23JFK 23JFK - Membre éclairé https://www.developpez.com
le 10/04/2017 à 16:26
J'ai l'impression d'être au pays de la traduction approximative tellement les équivalents francophones ne m'évoquent rien.
Avatar de sbeex sbeex - Membre habitué https://www.developpez.com
le 10/04/2017 à 16:47
Citation Envoyé par Michael Guilloux Voir le message
Que pensez-vous des équivalents français proposés par la Commission d’enrichissement de la langue française ?
Sans vouloir la ramener je trouve ça un peut naz.
Pourquoi l'état Français finance ce genre de troubadours?

Les critères d'admission pour l'académie française :
  • avoir minimum 60 ans
  • quelque romans à son actif
  • en gros être prêt pour la retraite


Donc bon grosso modo, la francophonie demande à 41 personnes agées de traduire des anglicismes sur la technologie ? y a que moi que ça choque/dérange ?

En plus ils touchent environ 56k par an au total. Pourquoi l'état français ne ferait pas une plateforme ou les gens peuvent bénévolement proposer des traductions qui sont ensuite approuvées ? Au final ça couterait 56k une année et ensuite un hébergement soit... pas des masses.

M'enfin moi je dis ça...
Avatar de ZenZiTone ZenZiTone - Membre émérite https://www.developpez.com
le 10/04/2017 à 16:54
Citation Envoyé par 23JFK Voir le message
J'ai l'impression d'être au pays de la traduction approximative tellement les équivalents francophones ne m'évoquent rien.
Le cas échéant il ne s'agit que de bêtes traductions. Loin des approximations proposées ici : https://www.developpez.com/actu/9199...que-francaise/
Avatar de _FLX_ _FLX_ - Membre du Club https://www.developpez.com
le 10/04/2017 à 17:21
Intéressant, je vais regazouiller ça derechef. Ou pas.

L'académie Française c'est aussi elle qui propose les versions québécoises des titres de films ? Ou c'est juste une coïncidence ?
Offres d'emploi IT
Consultant / ingénieur bi
Finelog - Ile de France - Ile de France
Data ingénieur F/H
Zenika - Nord Pas-de-Calais - Lille (59000)
Ingénieur sécurité du SI (H/F)
Atos - Ile de France - Bezons (95870)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil