Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

USA : le taux de recherches Google du terme « VPN » double
Après le vote du projet de loi permettant la vente de l'historique Web des internautes

Le , par Michael Guilloux

41PARTAGES

9  0 
Le Sénat puis la Chambre des représentants des États-Unis ont récemment voté un projet de loi qui vise à annuler des règles de confidentialité imposées aux fournisseurs d’internet. Rappelons-le, ces règles adoptées par la Federal Communications Commission, en octobre dernier, interdisent aux fournisseurs d’internet à domicile et opérateurs mobiles de partager l’historique Web et autres données privées des internautes avec les annonceurs et d’autres tiers.

Si le projet de loi voté par les membres du Congrès doit encore être ratifié par Donald Trump, tout porte à croire qu’il sera bientôt érigé en loi. Avant le vote de la Chambre des représentants, un porte-parole de la Maison-Blanche avait en effet déclaré que le président américain soutenait également le projet.

Si une telle loi entre en vigueur, cela signifie que les informations relatives à tout ce que les internautes américains vont chercher ou consulter en ligne et les sites qu’ils vont visiter pourront se trouver entre les mains des sociétés de marketing, mais également des organismes d’application de la loi.

Étant donné que leur vie privée en ligne pourrait ne plus être protégée par la loi, les internautes américains se doivent de trouver eux-mêmes des solutions pour limiter l’impact de cette « future » loi, et l’une des solutions les plus viables reste le VPN (réseau privé virtuel). Bien qu’il ne puisse pas rendre les connexions en ligne complètement anonymes, le VPN peut généralement augmenter la confidentialité et la sécurité. L’utilisation d’un VPN rend en effet plus difficiles l'identification et la localisation approximative de l'ordinateur émetteur par le fournisseur de service.

Il semble que de nombreux Américains envisagent déjà d’utiliser une solution VPN si le projet voté par les membres du Congrès devient une loi. En effet, d’après Google Trends, l'outil de Google permettant de connaître la fréquence à laquelle un terme a été tapé dans son moteur de recherche, le nombre de recherches pour le terme « VPN » a fortement augmenté après le vote de la Chambre des représentants, le 28 mars.


Google Trends : tendances des recherches du mot clé « VPN » sur Google aux États-Unis

Les résultats reflètent la proportion de recherches portant sur le mot clé « VPN » aux États-Unis, sur les 90 derniers jours se terminant le 29 mars 2017. On remarque donc que le 29 mars, au lendemain du deuxième vote du Congrès, l’intérêt pour le VPN a plus que doublé aux États-Unis. Cela montre que si la loi est ratifiée par Donald Trump, les Américains pourraient se tourner vers les solutions VPN pour profiter d’un minimum de confidentialité. Ces solutions pourront-elles cependant être assez efficaces contre les fournisseurs d'accès internet ?

Source : Google Trends

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Aiekick
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 01/04/2017 à 21:23
poisson d'avril ?
3  0 
Avatar de Lcf.vs
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 06/04/2017 à 2:19
Tiens, on lancerait pas des paris sur le délai avant de voir les gros ayant droits envoie leurs factures aux internautes pour téléchargement illégaux?

Parce qu'avec une telle mesure, ça leur simplifie énormément le boulot.
3  0 
Avatar de pcdwarf
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 31/03/2017 à 21:05
Aucun problème.
Pour éviter que les FAI aient leurs infos, les gens vont se mettre à utiliser des VPN russes ou chinois.
c'est clair qu'on y gagne !
2  0 
Avatar de Lcf.vs
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 31/03/2017 à 21:37
Vont moins rigoler quand tout le personnel des CIA, NSA, FBI, ... auront été retracés par leur historique... par de simples citoyens lambda et non des hackers, donc sans la moindre infraction.
2  0 
Avatar de emutramp
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 02/04/2017 à 18:18
Ils commencent a battre tous les records en terme de privation des libertes individuelles aux US. La connerie de ce pays est confirme : infinie.
2  0 
Avatar de Tartare2240
Membre averti https://www.developpez.com
Le 03/04/2017 à 12:40
Communication classique, trop classique... Dans 6 mois, personne ne se souviendra de cette loi polémique, les FAI américain mettrons à jour leurs conditions d'utilisation et une petite modification arrivera, en tout petit, perdu dans le texte, sans que personne ne le remarque...

2  0 
Avatar de athlon64
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 31/03/2017 à 18:59
Citation Envoyé par LSMetag Voir le message
On sait maintenant le genre de menaces à brandir face aux législateurs Français. Toujours leur montrer ce que ça impliquerait pour eux en tant que citoyen.
En effet mais c'est les sous estimer, ils ne sont pas des professionnels de la politique pour rien

Voici la réponse de Fillon sur la loi pour le renseignement qu'il a approuvé :
"Néanmoins j'ai une réserve : la question qui est posée c'est est-ce que les moyens exceptionnels de renseignement seront utilisés strictement contre le terrorisme ou plus largement ? Il faut qu'il y ait une limite et le texte actuel n'en fait pas état."
En gros il souhaiterait que cette loi s'applique à nous mais pas à lui parlementaire

Eh ben maintenant avec ce qui lui tombe dans le gueule chaque mercredi par le biais du Canard, il doit avoir des prémices de réponses à sa question
Si ce n'est pas le cas il peut désormais facilement imaginer ce que peut permettre un tel outil dans les mains exclusives de l’exécutif.

Citation Envoyé par Michael Guilloux Voir le message

Que pensez-vous de cette initiative ?
Utiliser des techniques similaires en France sera-t-il efficace pour dissuader les politiciens et les législateurs de voter des projets absurdes ?
Edward Snowden parlait des dangers de la loi pour le renseignement (que la plupart des politiques ont approuvé) en faisant comprendre que c'est surtout un danger pour le système démocratique,
alors que les médias ne mettaient en avant que le volet de violation de la vie privée.

Techniquement cette loi permet à l’exécutif de connaitre le dossier de tous les autres prétendants à la présidentielle, ce n'est pas le pire, le pire c'est que c'est incognito, il n'y a pas de trace, c'est écrit noir sur blanc dans cette loi !!!

Donc je pense que oui, faire subir aux élus les lois qu'ils votent pour la population est efficace pour les dissuader de voter des projets absurde.
1  0 
Avatar de NSKis
En attente de confirmation mail https://www.developpez.com
Le 02/04/2017 à 9:48
Et je peux déjà vous dire comment se fera la demande de consentement...

1. A la 11ème page des conditions générales qui en compte 120, on aura un "Afin d'améliorer votre qualité de service, nous pouvons fournir vos données privée à des tiers..."

2. A la 14ème page: "Nous le faisons avec votre consentement" (Il ne faut pas écrire "vous pouvez vous y opposer", le client pourrait comprendre, ni expliquer la procédure à suivre, ni les coordonnées du service à contacter )

3. A la fin surtout ne pas laisser le choix de refuser les conditions générales, l'utilisateur qui a déjà payé pour le service ne peut que "cliquer" sur l'option "J'accepte"
1  0 
Avatar de hotcryx
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 04/04/2017 à 16:11
Bienvenue en république populaire de Chine des états unis d'amérique
1  0 
Avatar de athlon64
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 05/04/2017 à 10:19
Citation Envoyé par athlon64 Voir le message

Citation Envoyé par Mimoza Voir le message
Très bonne initiative, qui arrive malheureusement un poil trop tard je pense. Brandir cette menace AVANT le vote aurait surement eu un effet dissuasif pour certain et le vote aurait surement été différent.
Non, il faut que Trump ratifie la loi donc cette loi n'est pas encore active...
Voilà c'est fait
1  0