Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Vault 7 : Apple affirme que les documents de la CIA sont dépassés
Et que les vulnérabilités censées affecter ses produits ont déjà été corrigées

Le , par Michael Guilloux

101PARTAGES

10  0 
Juste avant le weekend, WikiLeaks a publié une nouvelle série de documents dans le cadre de son opération Vault 7 visant à révéler les techniques et outils de piratage de la CIA. Dans cette nouvelle vague baptisée DarkMatter, ce sont les produits d’Apple qui étaient concernés. Il s’agissait en effet d’une dizaine de documents mettant en évidence les techniques de la CIA pour pirater les produits d’Apple, Mac et iPhone.

Des projets de la CIA permettaient par exemple de compromettre le firmware des Mac, de sorte que les infections persistent même si le système d’exploitation est réinstallé. Un autre document daté de 2008 montrait également que la CIA avait mis au point un implant malveillant pour l'iPhone ; lequel implant aurait pu physiquement être installé sur de nouveaux iPhone depuis la chaîne d’approvisionnement.

Comme lors de la première vague de documents publiés, il a fallu juste quelques heures à Apple pour réagir. Et encore une nouvelle fois, la firme de Cupertino assure que ses utilisateurs sont déjà protégés de ces vulnérabilités. Dans un communiqué, Apple a en effet fait savoir que les documents de la CIA publiés par WikiLeaks sont vieux et que les failles décrites dans ses produits ont été corrigées depuis bien longtemps : depuis 2009 pour la vulnérabilité affectant les iPhone et à partir de 2013 pour les Mac. Dans chacun des cas, il faut cependant passer aux produits plus récents d’Apple pour être protégé.

« D'après notre première analyse [des révélations de WikiLeaks], la prétendue vulnérabilité de l'iPhone n'a affecté que l'iPhone 3G et a été corrigée en 2009 lorsque l'iPhone 3GS a été lancé. Notre analyse préliminaire montre encore que les prétendues vulnérabilités affectant les Mac ont été corrigées dans tous les Mac lancés après 2013 », affirme Apple. Cela sous-entend que les utilisateurs des Mac lancés jusqu’en 2013 ne seraient pas protégés. Vu que les produits d’Apple sont associés à des consommateurs nantis, doit-on donc espérer qu’en 2017, la plupart ont abandonné les Mac datant d’avant 2013 ?

Quoi qu’il en soit, Apple ne semble pas apprécier la manière dont WikiLeaks coordonne la divulgation des documents de la CIA. L’organisation non gouvernementale avait promis de partager les documents et le code de la CIA avec les grandes entreprises de l’IT, afin de leur permettre de corriger les problèmes dans les produits avant que les détails ne soient portés à la connaissance du public. Certaines entreprises avaient salué cette initiative. C’est le cas de Microsoft qui a également indiqué que sa « méthode préférée pour toute personne connaissant des problèmes de sécurité, y compris la CIA ou WikiLeaks, est de soumettre des détails à secure@microsoft.com » afin que la firme puisse examiner les informations et prendre toutes les mesures nécessaires pour protéger ses clients. Mais, à entendre Apple, il semble que WikiLeaks s’attende à une collaboration spéciale avec les entreprises dans cette affaire, plutôt que de soumettre ces informations via le processus normal.

« Nous n'avons pas négocié d'information avec WikiLeaks. Nous leur avons donné des instructions pour soumettre toutes les informations qu'ils souhaitent à travers notre processus normal selon nos termes standards. Jusqu'à présent, nous n'avons reçu aucune information de leur part qui ne soit pas du domaine public », a déclaré Apple. Pour sa part, le fabricant d’iPhone ne semble pas non plus ouvert à entamer une collaboration spéciale avec WikiLeaks, en dehors de son processus standard. « Nous sommes des défenseurs infatigables de la sécurité et de la confidentialité de nos utilisateurs, mais nous ne tolérons pas le vol et ne collaborons pas avec ceux qui menacent de nuire à nos utilisateurs », a ajouté Apple.

Rappelons qu’après la publication des premiers documents de la CIA, Mozilla s’était également plaint de WikiLeaks en l’accusant de mettre en péril la sécurité de l’Internet : « Si les informations publiées dans les rapports sont exactes, alors cela prouve que la CIA porte atteinte à la sécurité de l'internet - et WikiLeaks aussi », avait affirmé Heather West, Senior Policy Manager chez Mozilla. Il accusait WikiLeaks de ne pas divulguer ces vulnérabilités aux entreprises affectées pour leur permettre de les corriger et protéger les utilisateurs, avant de les mettre à la disposition du public.

Source : Mac Rumors

Et vous ?

Que pensez-vous du communiqué d’Apple ?
Que pensez-vous de la manière dont WikiLeaks divulgue ces informations ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Pierre GIRARD
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 12/04/2017 à 17:29
Ça fait un argument de plus pour les Chinois et les Russes de fuir les produits "Made In USA". Pendant ce temps là l'Europe, dont la France, continue à investir massivement dans les PC à base de Windows.
6  0 
Avatar de Grogro
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 05/09/2017 à 14:43
Ce qui ne me laissera pas d'étonner, à chaque épisode du feuilleton Vault 7, c'est l'assourdissant silence médiatique de la part de la totalités des médias non spécialisés dans l'IT quand on voit le ramdam habituel autour des "leaks".
La sécurité de l'information n'intéresse donc personne ? Ou wikileaks est devenu tabou car politiquement incorrect ?
6  0 
Avatar de marsupial
Membre expert https://www.developpez.com
Le 09/07/2017 à 0:02
Ces révélations de wikileaks accompagnées de celles des shadow brokers ne sont que la partie émergée de l'iceberg des outils des five eyes en opération depuis le 11 septembre sous couvert de lutte anti terrorisme. Que ce soit tombé entre les mains des russes est déjà fort facheux. Qu'ils le répandent sur le net devient un problème non pas de sécurité nationale mais de sureté mondiale, on le voit avec NotPetya.
Commercial en solutions de sécurité est l'occasion de devenir multi-millionaire par les temps qui courent. Ou investir dans le Bitcoin pourrait être pas mal.
Admin sys & réseaux demandez une sévère augmentation ainsi que des primes substantielles de résolution d'incidents.

Très chers Etat, administrations, organisations en tout genre, attendez vous à du gros temps.
4  0 
Avatar de Tartare2240
Membre averti https://www.developpez.com
Le 24/08/2017 à 16:29
Donc, si j'ai bien compris, la CIA, donc agence gouvernementale américaine, espionne le FBI, autre agence gouvernementale américaine...

...ces idiots sévères n'ont pas assez d'ennemis à l'extérieur pour devoir espionner leurs propres agences !??
4  0 
Avatar de fenkys
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 28/08/2017 à 11:53
La NSA espionnée ? Il n'y a que moi que cette information amuse ?
5  1 
Avatar de Pierre GIRARD
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 28/08/2017 à 12:18
Il y a aussi moi, mais je suis bien persuadé que la NSA, de son côté, a tout ce qu'il faut pour espionner le FBI et la CIA. Ne somment nous pas dans le pays des libertés, celui dans lequel n'importe quel fou peut acheter n'importe quelle arme pour faire n'importe quoi n'importe quand ?
4  0 
Avatar de SkyZoThreaD
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 27/03/2017 à 12:46
Comment ils sont mad Apple qu'on dévoile leurs failles
Surtout qu'ils se ventent dans leurs pubs aux US d'avoir des produits sécurisés contrairement à la concurence.

WikiLeaks
4  1 
Avatar de domi65
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 12/05/2017 à 11:20
Marble, qui permet à la CIA de masquer ses traces après ses attaques et orienter les chercheurs en sécurité sur des pistes de hackers chinois ou russes.
Je me disais aussi, « sont cons ces hackers russes, supposés ultra performants, à se laisser gauler aussi facilement !»
3  0 
Avatar de LittleWhite
Responsable 2D/3D/Jeux https://www.developpez.com
Le 01/07/2017 à 12:42
Meme si le prerequis du noyau est vieux, il faut se rappeler de deux choses :
- les cibles sont precises (un SI precis) et l'objectif n'est pas de contaminer tout le monde, mais juste la ciblr (plus discret)
- ils peuvent avoir des exploits plus recents. La, il ne me semble pas reposer sur une faille quelconque, donc libre a eux de recompiler le module pour une version plus recente, si besoin est.
3  0 
Avatar de earhater
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 17/07/2017 à 18:04
Ouais enfin faut qu'un mec de la CIA vous prenne le téléphone portable et installe une application qui se trouve sur votre page d'accueil sans que vous ne vous en aperceviez ?
3  0