Présidentielle en France : le candidat Jacques Cheminade veut interdire ou surtaxer les jeux vidéo violents
Un projet nourri depuis 2012

Le , par Michael Guilloux, Chroniqueur Actualités
Pensez-vous qu’il faut interdire ou surtaxer les jeux vidéo violents ?
Comme chacun des candidats à l’élection présidentielle française, Jacques Cheminade a voulu se distinguer lors de la présentation de son programme. En 2012, alors qu’il était également candidat à la présidentielle, le fondateur du parti politique Solidarité et progrès a associé jeux vidéo et violence. S’exprimant au sujet d’une tuerie en mars 2012 à Toulouse, Jacques Cheminade a estimé que si les jeux vidéo ne sont pas la cause de cette violence, ils « créent [cependant] un climat » qui la favorise. « Très souvent, les meurtres de masse sont associés à des jeux vidéo violents », avait-il dit, en proposant donc d’interdire les jeux vidéo.

Cinq ans après, le fondateur du parti politique Solidarité et progrès est encore candidat et encore plus déterminé à bannir les jeux vidéo qui seront identifiés comme violents. « Les jeux vidéo violents, ultra-violents, il y a des scènes de torture, des scènes de violence inouïes, où on voit des camions écraser les gens, ça inspire les gens qui ont l'esprit un peu tordu et un peu désaxé », dit-il. Jacques Cheminade estime qu’il y a un « lien entre passage à l’acte terroriste et pratique de jeux vidéo violents ». Dans son programme présidentiel, il prévoit donc, s’il est élu, d’interdire les jeux vidéo lorsqu’ils mettent en scène des actes de torture ou de crime et la pratique de tirs instinctifs.

« Je demanderai l’interdiction des jeux vidéo violents avilissant la personne humaine, et où le mot le plus souvent répété est « mort » et l’image la plus représentée celle de cadavres. Il ne s’agit pas ici du « goût » personnel des jeunes, il s’agit de jeux formatés par les médias, diffusés par des adultes qui détruisent méticuleusement la faculté d’attention des enfants et des adolescents », a-t-il expliqué sur son site de campagne.

À défaut d’interdire formellement les jeux vidéo violents, ce qui serait une mission quasiment impossible, Jacques Cheminade propose une alternative : celle de les surtaxer systématiquement. « Le produit de la surtaxe sera utilisé pour soutenir la politique contraire d’émancipation des capacités créatrices de l’être humain », dit-il. « Il s’agit de donner un signe de détermination, étant entendu que la diffusion de contenus positifs ludiques et éducateurs est, en amont, le meilleur contrepoison contre toutes les menaces d’évasion vers le virtuel ».

Cela relance encore une fois le débat sur la violence et les jeux vidéo. Pour un individu qui reproduit dans la réalité des scènes violentes vues dans des jeux vidéo, doit-on tenir pour fautif l’individu lui-même ou l’éditeur du jeu vidéo ? Qu’en sera-t-il de ces films à grand succès qui mettent en scène des actes de violence ? Le problème n’est-il pas les individus qui doivent pouvoir faire la différence entre le virtuel et la réalité ?

Sources : Europe 1, Programme de Jacques Cheminade (pour la jeunesse), Programme de Jacques Cheminade (sécurité nationale), Programme de Jacques Cheminade (pour la culture)

Et vous ?

Que pensez-vous de l’idée d’interdire ou de surtaxer les jeux vidéo violents ?
Pensez-vous que cette mesure peut-elle être efficace dans la réalité ?

Voir aussi :

France : la ministre de la Culture rejette la légalité de la revente de jeux vidéo dématérialisés, estimant qu'ils ne sont pas de simples logiciels
Trolldi : PETA dénonce le port de vêtements en peaux d'animaux dans le jeu Warhammer, faut-il interdire de tuer les espèces protégées dans les jeux ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de MagnusMoi MagnusMoi - Membre averti https://www.developpez.com
le 20/03/2017 à 17:53
Il faut interdire les jeux vidéos violents !!!
C'est à cause d'eux que les Romains ont crucifié tant de gens, et massacré d'autre dans les arènes.
C'est à cause de jeux violents, que les toutes les guerres ont été causée, tous les meurtres, tous les viols !!!

quoi ?

Les jeux vidéos n'existe que depuis 50 ans ?

Bon bah c'est l'humain le problème !
Avatar de Aiekick Aiekick - Membre expérimenté https://www.developpez.com
le 20/03/2017 à 18:14
on pourra toujours démonter n'importe quel argument en agissant comme cela.

oui les jeux vidéos violents peuvent être un problèmes pour les esprits faibles, au même tires que les films, ou n'importe quelles expérience de violences virtuelles.

Regarder un film de Tim Burton peut aussi donner envie de se suicider si on part comme ça.

le problèmes c'est les esprit faibles, et la je suis pas certain qu'il y ait de solution vu que notre système profite d'eux, à commencer par nos politiques et nos industriels (politriels ? )
Avatar de TiranusKBX TiranusKBX - Expert confirmé https://www.developpez.com
le 20/03/2017 à 18:32
Mois je suis pour taxer les jeux politiques, ça feras moins de dépenses à l'assemblée nationale
Avatar de Fabiani Fabiani - Membre averti https://www.developpez.com
le 20/03/2017 à 19:07
Je viens de recevoir un mail de Serious Sam à propos de cette surtaxe, je ne savais pas quoi lui
répondre alors...je lui ai donné l'adresse de Cheminade !
Je sais pas si j'ai bien fait au final ?
J'ai quand même conseillé à Sam de se remettre à Pikmin vu que les jeux influencent beaucoup
les esprits, après quelques heures de jeu je pense qu'il va profondément changer de personnalité,
j'en suis persuadé !
Avatar de RyzenOC RyzenOC - Membre émérite https://www.developpez.com
le 20/03/2017 à 19:41
et les films violent ? et les pièces de théâtre violente ? et les livres racontant des histoires violente ? et les mangas (juste manga car pour un type de l'ENA les mangas c'est des images violente avec comme texte "Ta, TA TA, Pan, Crève...", de la sous-culture quoi).

C'est quoi violent ? non parce que pour une simple insulte ton jeu passe de pegi 4 à pegi 18 quand même !
Si tu mets une taxe au final, call of duty au lieu de coûter 60€ (sans dlc) il coûtera 64€ et voila la taxe c'est le consommateur qui la paiera.

Sinon je serais pas contre une taxe pour les produits culturel qui te raconte que les gentils américains sauve le monde contre les méchants nazis/russes/chinois/terroriste/méchant américains, sa forcerais les scénaristes à bosser un peu. A force sa commence à être lourd.

A quand un film montrant les gentils terroriste/communiste/chinnois/russes mettre une branlé aux méchants riquains ? c'est pour quand Guardians mettant une branlé aux Avenger ?
Avatar de Kannagi Kannagi - Expert confirmé https://www.developpez.com
le 20/03/2017 à 21:08
+1 RyzenOC

Moi je dis s'il arrive n'arrive pas a se faire élire avec un tel programme eh je ne comprend plus rien a la politique
Plus sérieusement je trouve cela absurde comme la plupart d'ici ,mais je n'ai jamais compris la logique de comment il trouve la cause/conséquence , est ce vraiment étonnant que un criminel regarde des films ou joue a des jeux violents ? Le contraire m'aurait plus étonné a vrai dire.
Avatar de pcdwarf pcdwarf - Membre éclairé https://www.developpez.com
le 20/03/2017 à 21:36
boah, il cultive son public de niche de vieux cons réac.
du genre
"Tout fous la camps ma bonne dame"
"Les jeunes ne savent plus s'ammuser"
"De mon temps on savait [Insérer le verbe de votre choix]"
Avatar de jopopmk jopopmk - Membre expert https://www.developpez.com
le 21/03/2017 à 7:38
Citation Envoyé par Michael Guilloux Voir le message
[..] « Les jeux vidéo violents [..] ça inspire les gens qui ont l'esprit un peu tordu et un peu désaxé »[..]
Lui ça l'inspire depuis 2012, hein ...
Avatar de zenprod zenprod - Nouveau Candidat au Club https://www.developpez.com
le 21/03/2017 à 9:04
Je ne suis pas sûr que ceux qui ont connu la guerre trouvent les jeux vidéo de guerre et violents vraiment kiffant !!
Demandez aux anciens qui l'ont connus eux la vrai merde des morts et du sang qui puent pour de vrai avec des asticots, vous verrez ce qu'ils en pensent.
ça plait aux neerds et aux ados qui ont besoins d'un exutoire pour toutes leurs frustrations : exactement comme au temps des Romains.
C'est ce que l'empereur faisait pour manipuler les sans-cervelle de l'époque : Panem et circenses...Du pain et des jeux !!
Et ça marche toujours de toute évidence...Haaa...neuronnes...si j'en avais !!
Avatar de Rhumai Rhumai - Futur Membre du Club https://www.developpez.com
le 21/03/2017 à 9:23
Je trouve que cela est absurde de stigmatiser le domaine des jeux vidéos en mettant en exerque des arguments comme : "L'ado de 17 ans qui a tué tout son collège jouait à GTA V".
Le véritable problème n'est pas que les jeux vidéos d'un certains genre montrent ou mettent en avant la violence, car c'est également le cas dans tout les domaines culturels (cinéma, télévision, bande dessinée, ...).
A mon sens, le problème qu'il faut réellement combattre c'est la banalisation de cette violence.

Aujourd'hui, on allume la télé le matin pour ce détendre un peu avant d'aller travailler, et là on nous balance des images d'une nouvelle tuerie dans un pays lambda entre la météo et les informations de la bourse.
La violence est quelque chose qui fait parti de notre quotidien, et ce ne sont pas seulement les jeux vidéos qui poussent les "détraqués" à passer à l'acte.
Offres d'emploi IT
Développeur java H/F
Capgemini - Pays de la Loire - Nantes (44000)
Développeur java / jee H/F
Capgemini - Ile de France - Suresnes (92150)
Responsable technique java/jee H/F
Capgemini - Midi Pyrénées - Toulouse (31000)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil