Microsoft prépare le chemin pour SQL Server sur Red Hat Enterprise Linux,
Et annonce la disponibilité de .NET Core 1.0 sur la distribution Linux

Le , par Michael Guilloux, Chroniqueur Actualités
Il est déjà connu que le système de gestion de bases de données de Microsoft, SQL Server, sera disponible sur Linux. Avant la disponibilité générale prévue pour la mi-2017, Microsoft a livré une première préversion privée de SQL Server 2016 sur Linux et la firme note un vif intérêt de la part des développeurs.

Si la nouvelle expérience de SQL Server cible pour le moment les utilisateurs de la distribution Ubuntu Linux, Microsoft prépare également la voie pour permettre aux utilisateurs d’exécuter son SGBD sur Red Hat Enterprise Linux. La firme de Redmond a en effet annoncé qu’elle fera une présentation le jeudi 30 juin, pour montrer SQL Server 2016 sur Linux en action, exécuté sur la distribution Linux de Red Hat.

Cette annonce a été faite à l’occasion du Red Hat Summit 2016, qui se tient du 27 au 30 juin, à San Francisco, en Californie. Cela permet à Microsoft et Red Hat d’étendre un partenariat que les deux entreprises ont tissé en novembre dernier. Ce partenariat a permis notamment à Microsoft d’ajouter Red Hat Enterprise Linux à la liste des distributions Linux supportées sur Azure. Mais il prévoit encore de permettre aux développeurs de construire et déployer des applications .NET sur Red Hat Enterprise Linux.

Chose promise, chose due. Microsoft a également annoncé que désormais, Red Hat supporte « activement » .NET Core 1.0 sur Red Hat Enterprise Linux, ce qui permet d’étendre les avantages de .NET à l’écosystème Red Hat. Pour rappel, .NET Core est une déclinaison open source, modulaire et multiplateforme du .NET Framework de Microsoft. La technologie .NET Core 1.0 est aussi supportée par OpenShift, le service de plateforme en tant que service (PaaS) de la société Red Hat.

Il est également important de préciser que .NET Core 1.0 est généralement disponible. D’après Microsoft, la nouvelle version « comprend la première version de .NET Standard Library, ce qui permettra aux développeurs de réutiliser leurs code et compétences pour des applications exécutées sur des serveurs, le cloud, sur des ordinateurs de bureau et à travers tout dispositif, y compris Windows, iOS et Android. »

Entre autres annonces faites par la firme de Redmond, on peut également mettre en avant un nouveau modèle Azure Resource Manager qui, selon Microsoft, « va faciliter le déploiement de Red Hat OpenShift sur Red Hat Enterprise Linux dans Azure ». Azure Resource Manager est un service de Microsoft Azure qui vous offre un nouveau moyen de déployer et gérer les services qui composent vos applications.

Source : Annonce Microsoft

Essayez SQL Server 2016

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ?

Voir aussi :

Microsoft et Red Hat annoncent le support des technologies .NET sur Linux, pour les développeurs d'entreprise
Microsoft adopte la version Linux de Red Hat sur Azure Cloud, pour répondre à la demande de plusieurs de ses clients


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse Signaler un problème

Avatar de François DORIN François DORIN - Responsable .NET & Magazine https://www.developpez.com
le 16/11/2016 à 18:17
SQL Server pour Linux : Microsoft publie une préversion publique
pour Ubuntu et Red Hat Enterprise

Microsoft travaille depuis quelque temps pour un portage de SQL Server sous Linux. Certains "privilégiés" ont pu être sélectionnés afin de participer au programme de développement, notamment en ayant accès à une version avant le déploiement officiel dans le but de faire des remontées.

Aujourd'hui, j'ai pu constater sur Twitter une certaine activité à ce sujet. Et en creusant un petit peu, je suis donc tombé sur... SQL Server v.Next Public Preview.

Actuellement, les versions de Linux supportées sont :
  • Ubuntu 16.04 ;
  • Red Hat Enterprise 7.2 ;
  • À venir : SUSE Linux Enterprise Server v12 SP2


Microsoft en a également profité pour mettre à disposition des images docker pour tester cette nouvelle version de son SGBD.

Attention, il ne s'agit pas de version finale, mais de préversion afin de pouvoir effectuer des tests. Il est déconseillé de l'utiliser en environnement de production, des bugs pouvant encore être présents.



Il faut également préciser que la préversion publique de SQL Server est également disponible pour Windows.
Avatar de denzwell denzwell - Membre à l'essai https://www.developpez.com
le 17/11/2016 à 14:06
Attention, il ne s'agit pas de version finale, mais de préversion afin de pouvoir effectuer des tests. Il est déconseillé de l'utiliser en environnement de production, des bugs pouvant encore être présents.
Je me demande quel admin mettrait en production une pré-version d'une SGBD que personne ne connait dans sa version linux
Avatar de youtpout978 youtpout978 - Membre expert https://www.developpez.com
le 17/11/2016 à 14:16
Citation Envoyé par denzwell Voir le message
Je me demande quel admin mettrait en production une pré-version d'une SGBD que personne ne connait dans sa version linux
Quelque fois c'est pas des personnes avisés qui gère ça, des fois c'est des devs qui veulent utiliser dernier outil sortie et qui sont prêt à le mettre en prod.
Avatar de sevyc64 sevyc64 - Modérateur https://www.developpez.com
le 17/11/2016 à 14:16
Citation Envoyé par denzwell Voir le message
Je me demande quel admin mettrait en production une pré-version d'une SGBD que personne ne connait dans sa version linux
Et je pense que tu serais très surpris voire dégoutté de la réponse.
Avatar de François DORIN François DORIN - Responsable .NET & Magazine https://www.developpez.com
le 17/11/2016 à 14:17
Citation Envoyé par denzwell Voir le message
Je me demande quel admin mettrait en production une pré-version d'une SGBD que personne ne connait dans sa version linux
Ou une personne qui voudrait se débarrasser de son dernier serveur sous Windows. Il y a tant de possibilités....
Avatar de mikedavem mikedavem - Expert éminent sénior https://www.developpez.com
le 17/11/2016 à 15:39
Citation Envoyé par denzwell Voir le message
Je me demande quel admin mettrait en production une pré-version d'une SGBD que personne ne connait dans sa version linux
J'ai déjà vu certains clients tourner avec des versions CTP en production donc je ne m'étonne plus de rien maintenant :-)

++
Avatar de 7gyY9w1ZY6ySRgPeaefZ 7gyY9w1ZY6ySRgPeaefZ - Membre expert https://www.developpez.com
le 17/11/2016 à 16:13
Citation Envoyé par mikedavem Voir le message
J'ai déjà vu certains clients tourner avec des versions CTP en production donc je ne m'étonne plus de rien maintenant :-)
Sérieux ???

Lors d'un entretien d'embauche, on avait reprocher à un pote admin système de ne pas avoir encore d'expérience sur la version non finale de Windows qui devait sortir officiellement dans les 6 mois...
Avatar de SQLpro SQLpro - Rédacteur https://www.developpez.com
le 17/11/2016 à 16:15
Citation Envoyé par denzwell Voir le message
Je me demande quel admin mettrait en production une pré-version d'une SGBD que personne ne connait dans sa version linux
Mettre en prod sur une beta n'est effectivement pas une bonne idée.
En revanche développer sur une béta parce que l'on sait que le projet sortira dans un an, c'est plutôt pas mal !

A +
Avatar de denzwell denzwell - Membre à l'essai https://www.developpez.com
le 17/11/2016 à 21:03
En revanche développer sur une béta parce que l'on sait que le projet sortira dans un an, c'est plutôt pas mal !
Dans ce cas on virtualise tout çà sur un serveur de développement et on fait joujou avec. Aussi je conseillerai un linux serveur REDHAT qu'un Ubuntu qui est plutôt correct dans sa version cliente.
Avatar de DigitalManiac DigitalManiac - Nouveau Candidat au Club https://www.developpez.com
le 25/11/2016 à 16:18
Je ne comprends pas pourquoi les admins linux utiliseraient SQL Server quand on voit quelle usine à gaz c'est et quand on voit combien les hackers adorent s'attaquer aux produits Microsoft.
Je ne comprends pas plus pourquoi Microsoft voudrait rendre public un projet qui leur assure encore une certaine place dans le marché des serveurs.
Sans compter que historiquement parlant, Microsoft a toujours été le côté sombre de la force... ;-)
Contacter le responsable de la rubrique Accueil