Microsoft donne plus de détails sur SQL Server 2016 et son arrivée sur Linux
La RC1 est déjà disponible sur Windows

Le , par Stéphane le calme, Chroniqueur Actualités
Au début du mois, Microsoft annonçait son intention d’apporter SQL Server à Linux au second semestre de l’année 2017. Durant la conférence Data Driven, Scott Guthrie, Executive Vice President du Cloud & Enterprise Group a annoncé la disponibilité de la préversion privée de SQL Server 2016 sur Linux. Une semaine plus tard, Microsoft a fait savoir que près de 8000 entreprises, parmi lesquelles près de 25 % de celles qui figurent dans la liste Fortune 500, ont essayé la préversion privée.

Dans une FAQ, l’entreprise a expliqué ce qu’elle entend par « base de données relationnelle primaire disponible sur Linux » : « tout d’abord, nous allons publier les fonctionnalités primaires des bases de données sur Linux au second semestre 2017 et nous travaillerons de concert avec les utilisateurs pour faire une priorité des fonctionnalités additionnelles. Les fonctionnalités primaires de base de données relationnelle, parmi lesquelles le data warehousing et la gestion des transactions, sont les fondations de base pour concevoir des applications intelligentes et vont permettre aux utilisateurs d’avoir une prise en main rapide pour leurs déploiements ».

Et une fois que SQL Server sera disponible sur Linux, comment les utilisateurs vont-ils faire pour obtenir des licences ? « Un client qui achète une licence SQL Server (par serveur ou par cœur ) sera en mesure de l’utiliser sur Windows Server sur Linux ».

Si Judson Alythoff, President of Microsoft North America Sales & Marketing, a fait une comparaison détaillée entre Oracle et SQL Server 2016 pour inviter les DBA Oracle à effectuer une migration, Microsoft assure que l’offre de migration n’est pas limitée qu’aux bases de données déployées sur Oracle : « les clients peuvent se servir de l’offre de migration pour partir des bases de données commerciales parmi lesquelles Oracle, IBM DB2, SAP Sybase ASE pour toutes versions supportées de SQL Server ».

Il faut noter que Microsoft a silencieusement publié la Release Candidate 1 de SQL Server 2016 sur l’environnement Windows. Dans une mise à jour, l’entreprise a expliqué « qu’avec la publication de SQL Server 2016 RC1, le service SQL Server Stretch Database sur Microsoft Azure est désormais le service de stockage par défaut sur Azure pour Stretch Database. Le service vous permet de mettre à l’échelle 1 pétaoctet de stockage cloud pour faire en sorte que les données chaudes et froides soient disponibles pour vos utilisateurs à prix réduit ».

Quant à savoir quand sera disponible la version finale de SQL Server 2016, Microsoft est resté un peu vague, se contentant de confirmer simplement que les clients devraient s’attendre à la recevoir « au courant de cette année ».

Source : blog Technet (FAQ), blog Microsoft


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse Signaler un problème

Avatar de Hesiode Hesiode - Membre régulier https://www.developpez.com
le 21/03/2016 à 12:00
On aura aussi droit à une librairie officielle pour attaquer les serveurs windows depuis un client linux ?
Avatar de imikado imikado - Rédacteur https://www.developpez.com
le 21/03/2016 à 12:21
Il y a un client, mais il fonctionne pas pour tout (problème avec pdo), perso je conseille freetds même si c'est du retro ingeniering avec perte de certaines fonctionnalités au fil des mise à jour de Sql server
Avatar de tomlev tomlev - Rédacteur/Modérateur https://www.developpez.com
le 21/03/2016 à 12:24
Citation Envoyé par Hesiode Voir le message
On aura aussi droit à une librairie officielle pour attaquer les serveurs windows depuis un client linux ?
S'ils portent le serveur, j'ose espérer qu'ils porteront aussi le client
Et vu qu'a priori le protocole restera le même, peu importe que le client et le serveur soient sur des OS différents
Avatar de TiranusKBX TiranusKBX - Expert confirmé https://www.developpez.com
le 21/03/2016 à 22:00
pour le driver SQLSERVER via PDO sur linux vous pouvez regardez la Preview version 13(du 1 juillet 2016) qui marche de manière parfaite sauf sur les fonctionnalités nouvelle de SQLSERVER 2014
par contre l'installation est un peut longue et complexe(vus que la doc d'installation est parcellaire) mais si vous souhaitez essayer je peut aider
Avatar de imikado imikado - Rédacteur https://www.developpez.com
le 21/03/2016 à 22:54
Merci du lien, mais j'utiliserai pas une version preview en production, je prefère garder ma version freetds qui fonctionne de manière stable depuis 5-6 ans au moins
Avatar de TiranusKBX TiranusKBX - Expert confirmé https://www.developpez.com
le 22/03/2016 à 1:05
@imikado il y a bien une version 11 pour linux mais compatible uniquement SUZE linux ou Red Hat Enterprise et éventuellement leur dérivés voir https://msdn.microsoft.com/en-us/lib...=sql.110).aspx
Avatar de imikado imikado - Rédacteur https://www.developpez.com
le 22/03/2016 à 11:38
Déjà testé, elle n'est malheurement pas ISO fonctionnelle via pdo contrairement à freetds

De mémoire, on ne peut pas passer un tableau de variable de placeholder

Code php : Sélectionner tout
1
2
3
4
5
6
7
  
  
$tParam=array('victor','hugo'); 
  
$pDb=new PDO(...); 
$sth=$pDb->prepare('select from auteur Where prenom=? and nom=?'); 
$sth->execute($tParam);

Fonctionne avec freetds, fail avec le driver microsoft

Par contre le bind "manuel" lui marche mais c'est pas iso, ça nous obligerait à modifier trop de code
Avatar de TiranusKBX TiranusKBX - Expert confirmé https://www.developpez.com
le 22/03/2016 à 13:24
Citation Envoyé par imikado  Voir le message
Déjà testé, elle n'est malheurement pas ISO fonctionnelle via pdo contrairement à freetds

De mémoire, on ne peut pas passer un tableau de variable de placeholder

Code php : Sélectionner tout
1
2
3
4
5
6
7
  
  
$tParam=array('victor','hugo'); 
  
$pDb=new PDO(...); 
$sth=$pDb->prepare('select from auteur Where prenom=? and nom=?'); 
$sth->execute($tParam);

Fonctionne avec freetds, fail avec le driver microsoft

Par contre le bind "manuel" lui marche mais c'est pas iso, ça nous obligerait à modifier trop de code

sur PHP j'utilise le bind au cas par cas en permanence, oui le code est plus long mais au moins ça passe sur toutes les base vus qu'il y a pas que sur le PDO SQLSERVER que tu à le problème
après c'est une affaire de gout et de poil dans la main
Avatar de imikado imikado - Rédacteur https://www.developpez.com
le 22/03/2016 à 14:25
Perso j'ai le problème que avec (bizarre comme écriture) le driver proprio d'sql server

Pour info, j'utilise cette construction dans l'ORM du mkframework qui est utilisé depuis des années avec aussi bien mysql, sql server*, oracle, sqlite, sybase, firebird...

*avec freetds
Avatar de Chauve souris Chauve souris - Membre émérite https://www.developpez.com
le 17/04/2016 à 3:56
Me plaisait assez qu'on puisse avoir la version "développeur" intégrée, la seule que je pratique, en fait, sans avoir à installer une version faussement Enterprise, avec les serials qui vont bien, comme dans la version d'essai SQL Server 2014.

Résultat des courses : Installation un peu longuette, mais cela on y est habitué. Mais il se met à pleurer qu'il n'a pas son Java JRE même si on est prêt à jurer qu'on ne touchera pas aux bases Oracle. Donc installation du Java en question (dont je ne raffole pas car il a une mauvaise réputation au niveau sécurité).

L'installation étant faite je furette pour trouver SQL Server Management Studio qui me permet de voir si le serveur est OK et créer une petite base de test. Ce que j'ai toujours fait dans toutes les versions de SQL Server depuis la 6.5

Mais il a fallu se rendre à l'évidence : Pas de Management Studio ! J'en suis resté sur le cul malgré que celui-ci soit calé confortablement sur un fauteuil IT pro. Pas installé ? me dis-je en craignant d'avoir oublié quelque chose à l'installation (mais rien à configurer à ce niveau ce Management Studio est toujours installé). Du coup je me mets à chercher, via Google, ce mauvais bug d'installation et je découvre que Krosoft, confidentiellement, a son petit sous-site consacré à Management Studio qui fait bande à part.

Si on compare avec PostgreSQL le Pg Admin III, bien que développé par une équipe distincte, a toujours été intégré dans la version installable de PostgreSQL bien que, en installation séparée, il est appréciable pour le mettre sur un poste client.

MS SQL Server, lui, nécessitait de lancer l'installation et de ne demander que la fonctionnalité Management Studio.

Je récupère donc ce fugitif qui commence à me parler en anglais pour finir de refuser de s'installer car il y manque des "Microsoft System CLR Types...." alors que, dixit "Programmes et fonctionnalités" ils sont bien présent, à la fois pour la version MS SQL Server 2016 et 2014.

Après cela ma patience était à son terme et j'ai désinstallé ce bazar bugué (RC3 qu'ils disaient). Non sans mal, car ça bloquait en route, il a fallu que je m'y prenne à deux fois et j'ignore ce que Krosoft aura laissé comme scories dans mon système selon son habitude.

Donc vous êtes prévenus. AMHA restez sagement sur la version 2014 qui, elle, ne pose pas de problème.

PS : Il s'agit, très exactement, de "Microsoft System CLR Types for SQL Server 2016 CTP3.3". En tout cas c'est rigoureusement introuvable via Google.
Contacter le responsable de la rubrique Accueil