L'OS souverain pour la France existe-t-il déjà ?
Faut-il partir d'un système existant ou partir de zéro ?

Le , par Michael Guilloux, Chroniqueur Actualités
Après examen à l’Assemblée nationale le mercredi dernier, les députés ont approuvé l’idée de mettre en place un organe qui sera chargé de piloter la création d’un système d’exploitation souverain made in France. Par souverain, il faut surtout comprendre que l’OS devra permettre au pays d’avoir plus de contrôle sur ses données et d’être à l’abri de tout espionnage étranger. Autrement dit, un OS axé sur la sécurité pourrait faire l’affaire. Le gouvernement a également exprimé un avis favorable sur la création d’un tel système d’exploitation. Ceci étant, par où devrait-on commencer ? Faut-il partir de zéro en dépit de la multitude d’OS existants ou faut-il partir d’un système existant ? Si oui dans le dernier cas, à partir de quel OS existant faut-il démarrer ? L’OS souverain made in France existe-t-il déjà ? Voici différentes questions que l’on pourrait se poser à présent.

On ne réinvente pas la roue et tous les développeurs le savent. Alors, la première option (partir de zéro), si elle n’est pas exclue, a néanmoins peu de chances d’être bien accueillie. Surtout que le coût de développement serait très élevé en ce qui concerne la durée de développement et les moyens financiers, s’il doit encore être financé par le contribuable.

La deuxième option, partir d’un système existant semble être une meilleure idée que la première, puisqu’elle pourrait engager un coût de développement plus faible. Mais ici encore, il va falloir faire un choix entre différentes distributions Linux par exemple. Le monde Linux serait certainement ravi d’accueillir un OS français, surtout qu’il existe déjà des distributions made in France. On peut citer par exemple Mandriva Linux, développé par la société française Mandriva SA, ou encore Mageia, un fork de Mandriva Linux, qui est développé par l’association française Mageia.Org.

La dernière option (adopter un OS existant) nécessite d’abord de se demander si un OS souverain français tout fait existe déjà. Puisque la sécurité est un critère capital à remplir par cet OS, on pourrait par exemple penser à CLIP (Certifiable Linux Integration Platform), un système d’exploitation dit ultrasécurisé. CLIP est basé sur Linux et a été développé par l’AINSSI (Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information) pour les besoins de l’administration.

Comme décrit par l’AINSSI, ce système « intègre un ensemble de mécanismes de sécurité qui lui confèrent un très haut niveau de résistance aux codes malveillants et qui lui permettent d’assurer la protection d’informations sensibles. » Pour cela, il fournit des « mécanismes de cloisonnement qui rendent possible le traitement simultané, sur le même poste informatique, d’informations publiques d’une part et sensibles d’autre part, au sein de deux environnements logiciels totalement isolés, dans l’objectif d’éliminer les risques de fuite des informations sensibles sur le réseau public. »

Développé depuis 2005, l’objectif de ce projet est de fournir un OS qui met en correspondance les exigences de sécurité avec les fonctionnalités du système d’exploitation. Depuis l'année dernière, le système d'exploitation axé sur la sécurité fait l'objet d'un déploiement plus large chez des partenaires industriels. CLIP a été présenté au Symposium sur la sécurité des technologies de l’information et des communications (SSTIC), en juin dernier. Vous trouverez également plus d’informations sur l’OS sur GitHub.

Présentation vidéo de CLIP au SSTIC 2015

Sources : CLIP sur GitHub, AINSSI

Et vous ?

Quelle est la meilleure option pour l’OS souverain made in France ? Pourquoi ?

Voir aussi

Des députés français demandent la création d'un OS souverain pour permettre au pays de retrouver sa souveraineté numérique


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de Paul TOTH Paul TOTH - Expert éminent sénior https://www.developpez.com
le 15/01/2016 à 13:21
en même temps, repartir de zéro, pourrait être intéressant histoire de faire le ménage dans 25 ans d'histoire de Linux

mais encore faut-il savoir quel est l'objectif visé. OS grand public (et comment j'installe le denier titre d'Ubisoft sur cet OS ?), OS professionnel (et comment j'installe mes applis sur cet OS), OS pour les administrations (comment je fais tourner les multiples applications métier des différents éditeurs du marché), un OS serveur uniquement, un OS pour le Cloud façon Chromebook ?
Avatar de ZenZiTone ZenZiTone - Membre expert https://www.developpez.com
le 15/01/2016 à 14:21
Citation Envoyé par Yorenzo Voir le message
Peut être devrais-tu prendre le problème à l'envers, pourquoi faire un OS propriétaire quand on peut potentiellement permettre à tous de l'utiliser, aux services informatiques de l'administration publique d'améliorer le système et de l'adapter à leur besoin etc.
Et je suis un utilisateur Windows mais là pour le coup je ne vois pas l'avantage d'une solution propriétaire
Parce que leur besoin ne semble pas être là. Si le but d'un tel projet est de développer un OS propre à l'administration publique afin de sécuriser les information, l'ouvrir à "l'extérieur" pourrait don être un frein. Après, j'ai peut-être mal compris la news.

Concernant la suite de ton post, je suis d'accord avec toi, mais je pars du principe où il est quasi impossible de maîtriser à 100% un SI (ensemble logiciel et matériel). Il faut donc se baser sur la confiance (assez ironique dans ce cas d'ailleurs) et essayer d'en maîtriser les parties critiques.
Avatar de fdejaigher fdejaigher - Nouveau membre du Club https://www.developpez.com
le 15/01/2016 à 14:37
Ressortir Prologue du placard ?
Avatar de Conan Lord Conan Lord - Membre émérite https://www.developpez.com
le 15/01/2016 à 16:03
Je m'interroge : À quoi servirait exactement un OS exclusivement dédié aux administrations ? Il faut bien que les informations proviennent de quelque part, or elles proviennent en grande partie des formulaires remplis par les entreprises et les individus. Il faut bien que ces informations transitent, et j'espérais que le format papier en triplicata disparaîtrait bientôt. Un OS public aurait permis l'utilisation de logiciels (ou de navigateurs) spécialement dédiés avec, pourquoi pas, des protocoles de transit spécifiques. Avec un OS pour les administrations, le traitement des informations ne va pas être facilité
Avatar de Saverok Saverok - Expert éminent https://www.developpez.com
le 15/01/2016 à 16:24
Citation Envoyé par Conan Lord Voir le message
Je m'interroge : À quoi servirait exactement un OS exclusivement dédié aux administrations ? Il faut bien que les informations proviennent de quelque part, or elles proviennent en grande partie des formulaires remplis par les entreprises et les individus. Il faut bien que ces informations transitent, et j'espérais que le format papier en triplicata disparaîtrait bientôt. Un OS public aurait permis l'utilisation de logiciels (ou de navigateurs) spécialement dédiés avec, pourquoi pas, des protocoles de transit spécifiques. Avec un OS pour les administrations, le traitement des informations ne va pas être facilité
Pas besoin d'un OS publique pour ça.
Tu as besoin de format de fichier ouvert et de protocole de transfert ouvert
Avatar de Conan Lord Conan Lord - Membre émérite https://www.developpez.com
le 15/01/2016 à 16:40
Citation Envoyé par Saverok Voir le message
Pas besoin d'un OS publique pour ça.
Tu as besoin de format de fichier ouvert et de protocole de transfert ouvert
Oui, mais dans ce cas, plus de souveraineté. Ce que l'administration française peut faire sur son OS, Microsoft peut le faire sur le sien à partir des fichiers collectés sur Outlook par exemple. Ou un truc m'échappe ?
Avatar de Vincent PETIT Vincent PETIT - Modérateur https://www.developpez.com
le 15/01/2016 à 17:41
Citation Envoyé par Yorenzo Voir le message
Alors bon, se faire un OS libre pour maîtriser les fuites de données pourquoi pas, mais si le hardware sur lequel ça tourne n'est pas également maîtrisé c'est somme toute un peu con.
+1

A l'origine, si j'ai bien compris, la France se réveille avec 30 ans de retard et se dit "Ha bah merde alors ! Les autres pays (Amérique, Chine, et le fameux made in Taiwan) nous tiennent par les coui..es parce qu'ils produisent tout et le hardware (routeur, téléphone, processeurs,...) et le software (OS, applications, drivers, ...) !"

On aura l'air fin avec notre OS 100% FRA ! Qui tourne sur du (prononcez le en français "un tel" INTEL, accompagnait d'autres composants comme Texas Instruments, Atmel, Xilinx, Altera, etc... Western Digital Le tout connecté à du CISCO Le gros problème la dedans c'est qu'un simple composant programmable dans tout ce hard peut très bien faire office de porte dérobée.

On aurait du voir ça arriver il y a bien longtemps et s'arranger pour produire nos composants électroniques, nos disques durs, nos RAM, processeur etc...
Avatar de Mingolito Mingolito - Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
le 15/01/2016 à 17:52
C'est ça, la France ne produit plus non plus d'ordis, pas de mobiles, plus de composants électronique, plus d'objets de consommations, plus de textile, plus d'électroménager, plus de produits électroniques, plus de machines outils (ça c'est les allemands), la France n'à pas non plus de pétrole, ni gaz, ni mines, bref il reste quoi en France ? un peu d'agriculture, et encore la France en importe, du vin plein de sulfites et de pesticides, du camembert qui pue impossible à exporter, et des services pour les touristes, bref la France est juste en train de devenir une espèce de pays sous développé juste bon à amuser les gros touristes , même les immigrés clandestins ne veulent même pas rester en France tellement c'est devenu pourri.

Bref la France est déjà tributaire des pays étranger pour le plus gros de sa consommation, alors cette histoire d'OS français c'est juste une énorme blague, une de plus, les politiciens veulent juste essayer de concurrencer les humoristes c'est tout, sauf que le "spectacle" est payé avec vos impôts... On peu même pas organiser les "gérard de la politique", ils ont tous gagné d'avance, tous des tocards.
Avatar de Jiji66 Jiji66 - Membre confirmé https://www.developpez.com
le 15/01/2016 à 18:27
Citation Envoyé par Mingolito Voir le message
C'est ça, la France ne produit plus non plus d'ordis, pas de mobiles, plus de composants électronique, plus d'objets de consommations, plus de textile, plus d'électroménager, plus de produits électroniques, plus de machines outils (ça c'est les allemands), la France n'à pas non plus de pétrole, ni gaz, ni mines, bref il reste quoi en France ? un peu d'agriculture, et encore la France en importe, du vin plein de sulfites et de pesticides, du camembert qui pue impossible à exporter, et des services pour les touristes, bref la France est juste en train de devenir une espèce de pays sous développé juste bon à amuser les gros touristes , même les immigrés clandestins ne veulent même pas rester en France tellement c'est devenu pourri.

Bref la France est déjà tributaire des pays étranger pour le plus gros de sa consommation, alors cette histoire d'OS français c'est juste une énorme blague, une de plus, les politiciens veulent juste essayer de concurrencer les humoristes c'est tout, sauf que le "spectacle" est payé avec vos impôts... On peu même pas organiser les "gérard de la politique", ils ont tous gagné d'avance, tous des tocards.
C'est la logique de la désindustrialisation qui est à l’œuvre depuis 30 ans. Le jour ou l'on pourra en France créer un projet comme les anglais le font avec le Raspberry Pi, alors il y aura peut-être une lueur d'espoir pour un futur plus radieux.
Mais nous le savons tous; les entrepreneurs sont des salauds et les informaticiens des hackers délinquants !!!
Avatar de Mingolito Mingolito - Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
le 15/01/2016 à 18:42
Citation Envoyé par Jiji66 Voir le message
Le jour ou l'on pourra en France créer un projet comme les anglais le font avec le Raspberry Pi, alors il y aura peut-être une lueur d'espoir pour un futur plus radieux.
Mais nous le savons tous; les entrepreneurs sont des salauds et les informaticiens des hackers délinquants !!!
Les anglais sont passés à 10% de charges au lieu de 50% en France, pas d'impôt sur la fortune en Angleterre, IS moins élevé, et pratiquement plus de code du travail, remplacement des CDI par des prestataires sans aucun droit, et les Assedics sont réduites au scrict minimum, (quelques mois au lieu de 2 ans) bref retour à une économie de marché "normale".

Pourquoi veux tu qu'un industriel implante une usine dans un pays communiste comme la France avec un code du travail communiste et les charges les plus élevées au monde, et que une fois que tu as donné du boulot à une bande de bons à rien, pour te remercier tu te fait séquestré, insulté et mettre à poil...
Par contre en France il à encore des tas d'escrocs (l'escroquerie à la carambole marche encore très bien, avec la complicité des politiques) : un escroc implante une usine sous condition d'aide, il reçois 500 millions d'aide, il dépose le bilan, fait transiter l'argent via des prestataires complices, redonne 250 millions au politiques verreux qui lui à donné la subvention puis se casse au Bahamas avec ses 250 millions... Résultat encore plus de chômage, encore plus de déficit, encore plus de dette, et 500 millions d'euros volés aux entreprises françaises par voie de racket fiscal, qui finissent par manquer de trésorerie, qui sont aussi obligés de déposer le bilan, et donc créer encore plus de chômage. L’économie artificielle créé par les politiques communistes (PS, UMP) non seulement ne marche pas mais elle détruit au passage le peu qui reste de l'économie naturelle à cause du racket fiscal. Si la France virait tous les politiques et toutes les administrations inutiles et néfastes, l'économie en gâchis financiers et en corruption serait telle que ça suffirait à relancer l'économie (qui est repartie partout dans le monde sauf en France) et à inverser la courbe du chômage... Une économie dirigée par des politiques est une économie communiste, et cela ne peu mener qu'à la ruine économique, comme cela à toujours été le cas partout, parce que les politiques sont des escrocs débiles et corrompus.
Contacter le responsable de la rubrique Accueil