Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

L'OS souverain pour la France existe-t-il déjà ?
Faut-il partir d'un système existant ou partir de zéro ?

Le , par Michael Guilloux

23PARTAGES

11  0 
Après examen à l’Assemblée nationale le mercredi dernier, les députés ont approuvé l’idée de mettre en place un organe qui sera chargé de piloter la création d’un système d’exploitation souverain made in France. Par souverain, il faut surtout comprendre que l’OS devra permettre au pays d’avoir plus de contrôle sur ses données et d’être à l’abri de tout espionnage étranger. Autrement dit, un OS axé sur la sécurité pourrait faire l’affaire. Le gouvernement a également exprimé un avis favorable sur la création d’un tel système d’exploitation. Ceci étant, par où devrait-on commencer ? Faut-il partir de zéro en dépit de la multitude d’OS existants ou faut-il partir d’un système existant ? Si oui dans le dernier cas, à partir de quel OS existant faut-il démarrer ? L’OS souverain made in France existe-t-il déjà ? Voici différentes questions que l’on pourrait se poser à présent.

On ne réinvente pas la roue et tous les développeurs le savent. Alors, la première option (partir de zéro), si elle n’est pas exclue, a néanmoins peu de chances d’être bien accueillie. Surtout que le coût de développement serait très élevé en ce qui concerne la durée de développement et les moyens financiers, s’il doit encore être financé par le contribuable.

La deuxième option, partir d’un système existant semble être une meilleure idée que la première, puisqu’elle pourrait engager un coût de développement plus faible. Mais ici encore, il va falloir faire un choix entre différentes distributions Linux par exemple. Le monde Linux serait certainement ravi d’accueillir un OS français, surtout qu’il existe déjà des distributions made in France. On peut citer par exemple Mandriva Linux, développé par la société française Mandriva SA, ou encore Mageia, un fork de Mandriva Linux, qui est développé par l’association française Mageia.Org.

La dernière option (adopter un OS existant) nécessite d’abord de se demander si un OS souverain français tout fait existe déjà. Puisque la sécurité est un critère capital à remplir par cet OS, on pourrait par exemple penser à CLIP OS, un système d’exploitation dit ultrasécurisé. CLIP OS est basé sur Linux et a été développé par l’ANSSI (Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information) pour les besoins de l’administration.

Comme décrit par l’ANSSI, ce système « intègre un ensemble de mécanismes de sécurité qui lui confèrent un très haut niveau de résistance aux codes malveillants et qui lui permettent d’assurer la protection d’informations sensibles. » Pour cela, il fournit des « mécanismes de cloisonnement qui rendent possible le traitement simultané, sur le même poste informatique, d’informations publiques d’une part et sensibles d’autre part, au sein de deux environnements logiciels totalement isolés, dans l’objectif d’éliminer les risques de fuite des informations sensibles sur le réseau public. »

Développé depuis 2005, l’objectif de ce projet est de fournir un OS qui met en correspondance les exigences de sécurité avec les fonctionnalités du système d’exploitation. Depuis l'année dernière, le système d'exploitation axé sur la sécurité fait l'objet d'un déploiement plus large chez des partenaires industriels. CLIP a été présenté au Symposium sur la sécurité des technologies de l’information et des communications (SSTIC), en juin dernier. Vous trouverez également plus d’informations sur l’OS sur GitHub.

Source : ANSSI

Et vous ?

Quelle est la meilleure option pour l’OS souverain made in France ? Pourquoi ?

Voir aussi

Des députés français demandent la création d'un OS souverain pour permettre au pays de retrouver sa souveraineté numérique

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Mingolito
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 15/01/2016 à 17:52
C'est ça, la France ne produit plus non plus d'ordis, pas de mobiles, plus de composants électronique, plus d'objets de consommations, plus de textile, plus d'électroménager, plus de produits électroniques, plus de machines outils (ça c'est les allemands), la France n'à pas non plus de pétrole, ni gaz, ni mines, bref il reste quoi en France ? un peu d'agriculture, et encore la France en importe, du vin plein de sulfites et de pesticides, du camembert qui pue impossible à exporter, et des services pour les touristes, bref la France est juste en train de devenir une espèce de pays sous développé juste bon à amuser les gros touristes , même les immigrés clandestins ne veulent même pas rester en France tellement c'est devenu pourri.

Bref la France est déjà tributaire des pays étranger pour le plus gros de sa consommation, alors cette histoire d'OS français c'est juste une énorme blague, une de plus, les politiciens veulent juste essayer de concurrencer les humoristes c'est tout, sauf que le "spectacle" est payé avec vos impôts... On peu même pas organiser les "gérard de la politique", ils ont tous gagné d'avance, tous des tocards.
13  0 
Avatar de Vincent PETIT
Modérateur https://www.developpez.com
Le 15/01/2016 à 22:27
Le rapport avec l'OS est simple, tant que le hardware n'est pas français tout n'est qu'illusion :

De l'open source français qui tourne sur de l'open hardware français ça paraît génial pour sécuriser les choses..... mais pas de bol les composants électroniques s'appelle Intel, Texas Instruments, Western Digital, .... et sont complètement propriétaires en plus. Y a comme un truc qui sonne faux là

Les américains de la NSA mettent leur nez partout -> Les français réalisent un OS open source hyper sécurisé mais reposant sur des composants électroniques américains -> Les américains vont bien se marrer !

C'est comme si je prenais ma voiture et que toute la journée je faisais le tour de ma ville avec un grand drapeau où il y aurait écrit "Non à la pollution"
12  1 
Avatar de Zirak
Inactif https://www.developpez.com
Le 07/10/2016 à 11:44
Citation Envoyé par Pierre GIRARD Voir le message

Encore une fois, ceux qui s'inquiètent de ce genre de choses sont soit complètement parano, soit coupables de quelque chose. Ou alors, prouvez moi le contraire.
Et ceux qui ont ton avis ne réfléchissent qu'à court terme et seulement d'un point de vue très individuel.

Aujourd'hui tu n'as rien à te reprocher et/ou tu n'as pas le profil recherché.

Mais si demain, un nouveau gouvernement, encore moins démocratique, recherche un autre type de profil et que malheureusement, tu en fais parti ?
Il sera trop tard pour faire quoi que ce soit ou venir se plaindre d'être espionné.

Toi tu n'as rien à te reprocher, mais tes enfants, tes proches et autres ? Il faut prendre en compte les dérives potentielles, et pas seulement à ton encontre; et pas seulement se dire "aujourd'hui, au niveau de ma propre personne, cela ne me concerne pas, donc je m'en fiche".

Ce n'est pas question d'être parano ou coupable de quelque chose, c'est question de voir un peu plus loin que son propre nez.

Tu veux que l'on te prouve le contraire ?

Suite aux attentats, on a eu le droit à un état d'urgence qui a duré et duré, avec possibilités d'assigner à demeure, des gens soupçonnés d'être des terroristes ou affiliés. Pleins de personne qui n'avait pas le "profil recherché" de terroriste islamique, comme par exemple des écologistes, ont été assignés à demeure en pleine COP 21, pour qu'ils ne puissent pas s'exprimer sur place.

Ils n'avaient pas le profil recherché, ils n'avaient rien à se reprocher, et pourtant, on a agi contre eux.

Demain, parce que je tiens des propos qui ne sont pourtant pas hors-la-loi, je n'ai pas envie d'être un de ces écologistes, sous prétexte que ce que je dis dérange je ne sais quel gros bonnet du gouvernement.

Et c'est exactement ce qui peut arriver avec ces histoires d'espionnage et de vie privée, et c'est ce qui arrivera, car au moment de faire passer la loi, les gens auront dit, "allez-y, cela ne me concerne pas, je n'ai rien à me reprocher".
10  0 
Avatar de Zirak
Inactif https://www.developpez.com
Le 11/10/2016 à 9:55
Résumé :

Le code source est maintenant communicable, mais dans la plupart des cas, on trouvera une excuse pour ne pas vous le donner...
9  0 
Avatar de Iradrille
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 06/11/2016 à 1:47
Citation Envoyé par TallyHo Voir le message
Donc en totale contradiction avec le principe de précaution... Imaginez :

- Madame l'Autorité, je vous préviens d'un risque potentiel de vérole dans tel aliment.
- Ha non mon bon monsieur, ce n'est pas avéré ! Interdit, au gnouf !
Trois semaines après, x personnes décédées suite à une intoxication alimentaire sévère...
Et dans le cas où tu ne donnes pas l'alerte, tu finis en taule pour complicité. Encore une loi sacrément bien foutue...
9  0 
Avatar de SQLpro
Rédacteur https://www.developpez.com
Le 30/01/2016 à 18:52
En 1980 est créé par l'État français, l'ADI (Agence De l'Informatique) dont une des missions, extraite de l'IRIA, est de créer des logiciels pour les entreprises françaises.
C'est ainsi que l'on y trouvera la merveilleuse suite bureautique Kayak (19 produits) 45 millions de Francs (19 millions € d’aujourd’hui)...
Puis vint le système d'exploitation SOL censé concurrencé l'UNIX de Bell (49 millions de francs, soit 24 millions d'euros d'aujourd'hui)...
En 1986, un audit montre que 97 % des logiciels développés par l'ADI sont des échecs... Au total, un seul aura été réellement utilisé !
L'agence aura pourtant dépensé 2 milliards de franc en quasi pure perte entre 1982 et 1987 avant d'être fermée...

Au moment de l'audit, l'agence avait pensé à se tourner vers l'homologation des logiciels, y compris pour le secteur privé. Mais comment suivre les évolutions des centaines voire des milliers logiciels dont certains évoluent une à deux fois par an, demandent les auditeurs... Réponse consternante de l'agence : "les évolutions seraient certainement moins fréquentes si la procédure d'homologation existait déjà" !

Source : l'informatique malade de l'état - Jean Pierre Brulé -Les belles Lettres - 1993

Rappelons nous récemment du scandale du logiciel Louvois de paiement des soldes de l'armée ! (plusieurs centaines de millions d'euros)...
http://www.lopinion.fr/21-novembre-2...-scandale-6361

Passons sur SINAPSE (Solution Informatique à Noyau Avancé pour une Sureté Elevée)... toujours en cours de développement ? tests ?? recherches ??? mais Bertin à pu en tirer avantage en développant quelques produits (hyperviseur Polyxène par exemple) qui ont profité des investissements à fonds perdu de l'état !
https://www.bertin-it.com/innovation...ique-securite/

Bref ce que je pense de cette idée c'est que lorsque nous sommes dirigés par des crétins, il ne peut en ressortir que des imbécilités, entreprises avec l'argent des contribuables !

A +
8  0 
Avatar de blbird
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 05/11/2016 à 20:52
Ces sénateurs sont vraiment inutiles. Non seulement d'êtres très âgés de manières générale, la plupart des modifications qu'ils proposent sont toujours en défaveur du concitoyen lambda.
8  0 
Avatar de
https://www.developpez.com
Le 17/01/2016 à 13:21
Il faudrait arrêter de sous-entendre que les OS sont contrôlés par les entreprises ou par les USA. Beaucoup de serveurs tournent sous linux ou bsd, or ces OS sont certes influencés par des entreprises et par des développeurs américains mais on ne peut pas vraiment appeler cela un contrôle. D'ailleurs c'est peut-être ce manque de contrôle plus que de souveraineté qui gêne nos dépités.
8  1 
Avatar de Paul TOTH
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 15/01/2016 à 13:21
en même temps, repartir de zéro, pourrait être intéressant histoire de faire le ménage dans 25 ans d'histoire de Linux

mais encore faut-il savoir quel est l'objectif visé. OS grand public (et comment j'installe le denier titre d'Ubisoft sur cet OS ?), OS professionnel (et comment j'installe mes applis sur cet OS), OS pour les administrations (comment je fais tourner les multiples applications métier des différents éditeurs du marché), un OS serveur uniquement, un OS pour le Cloud façon Chromebook ?
6  0 
Avatar de Mingolito
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 15/01/2016 à 23:56
Comme aucun Pays n’a d'impôt sur la fortune, sauf la France, je ne sais pas si tu te rends compte qu'avec ton raisonnement simpliste le monde entiers à des gouvernements "d'extrême droite" ?
Pour info le système politico économique qui régie la France depuis 1981, soit depuis 35 ans est le système socialo communiste mis en place par Mitterands, depuis rien n'à été mis en cause. Un gouvernement "de droite" (je ne parles pas d'extrême droite, si tu parles du FN leur programme économique est le même que celui du parti communiste) aurait viré toutes ces conneries pour arrêter le déclin (gros ménage fait en UK par exemple, chômage en baisse chez eux).
Sinon toutes les idées proposées par les politiques dans le sujet (OS national, backdoor nationale, ...) qui nous importe sont les mêmes que les idées qui ont cours en Russie, en Chine et en Corée du nord, donc des pays totalitaires qui ont encore un fond ou une culture d'origine communiste. Donc au moins c'est parfaitement cohérent : Système socialo communiste, patronat diabolisé, déclin et pauvreté, état totalitaire. Voir ce qui s'est passé à Cuba pour voir le résultat de ce genre de politique...

Voila l'exemple que semble vouloir suivre la classe politique en France : La Corée du Nord cadenasse les ordinateurs

Le caractère répressif et fermé du régime de Corée du Nord apparaît crûment dans la manière dont il a conçu le système d’exploitation national, Redstar OS.

Ce système d’exploitation – logiciel qui permet à un ordinateur de fonctionner, comme Windows, Mac OS ou Linux – développé par le régime, n’est utilisé qu’à l’intérieur du pays et a été étudié par deux chercheurs en informatique, qui viennent de présenter leurs conclusions au Chaos Computer Club, une conférence qui se tient annuellement à Hambourg.

Dans le passé, quelques exemplaires avaient pu être extraits de Corée du Nord et l’année dernière lors de cette même conférence, des images de ce système d’exploitation avaient été dévoilées, et mais c’est la première fois que Redstar OS est décortiqué en profondeur.

Ce dernier comporte tous les outils qu’on peut attendre d’un système d’exploitation moderne : un navigateur Internet, un traitement de texte, un antivirus… Le tout dans un design qui ressemble étrangement à Mac OS, d’Apple.

Mais deux fonctionnalités montrent à quel point le régime veut contrôler les activités des Nord-Coréens sur ces ordinateurs. Selon les chercheurs, Niklaus Schiess et Florian Grunow, à chaque fois qu’une clé USB contenant des fichiers multimédia est branchée à un ordinateur équipé de ce système, une marque unique et invisible leur est apposée. Le but de la manœuvre est simple : alors que le régime cherche absolument à contrôler les échanges clandestins de films et de musique occidentales dans le pays, il a trouvé là le moyen parfait de savoir qui et quand a transféré les fichiers interdits. Cela lui permet de « suivre qui a ce fichier, qui l’a créé, qui l’a ouvert », a expliqué M. Schiess au site spécialisé Motherboard.

Un autre dispositif permet de détecter tout changement fait au code de ce système d’exploitation : si l’utilisateur essaie d’une quelconque façon d’en modifier, même marginalement, le fonctionnement, l’ordinateur redémarre ou devient inutilisable.
Donc à partir du moment ou NKM (UMP je le rappelle) à exactement le même programme politique que la Corée du nord, que le programme du parti communiste et du FN est quasiment le même, et que l'UMP qui est censé être "de droite" n’a pas changé d'un cheveux le système économique Mitterrand pendant son mandat (alors que presque toute l’Europe, voir presque tous le reste du monde à fait un retour à l'économie de marché pour inverser la courbe du chômage, et y à réussi), ça veux dire quoi "gauche", "droite" ou "extrême droite" dans ce pays ?
8  2