Visual Studio 2015 Update 1 est disponible
Avec quelques nouvelles fonctionnalités et de nombreuses corrections de bogues

Le , par Michael Guilloux

0PARTAGES

7  0 
La première mise à jour de Visual Studio 2015 est disponible et vient apporter à la version RTM quelques fonctionnalités supplémentaires et une plus grande stabilité.

À la demande des utilisateurs, Visual Studio 2015 dispose avant tout d’une nouvelle icône avec cette mise à jour. Ce changement vient pour permettre aux développeurs de différencier plus facilement, dans la barre des tâches, les icônes entre plusieurs versions de Visual Studio exécutées en même temps sur la même machine.


Pour en venir aux changements d’ordre technique avec cette mise à jour, vous pouvez utiliser les outils pour les applications Windows universelles v1.2 pour créer et soumettre des applications pour le Windows Store en ciblant le Windows 10 SDK Version 1511. La mise à jour apporte également de nombreuses améliorations de productivité pour les développeurs et ces améliorations concernent .NET Native, le concepteur XAML, le concepteur de manifeste, l’empaquetage de Windows Store, et le débogueur.

Visual Studio améliore encore son support d’édition pour de nouveaux langages. En effet, l’éditeur Visual Studio fournit désormais la coloration syntaxique intégrée et un support IntelliSense de base pour les langages comme Go, Java, Perl, R, Ruby et Swift.

Parmi les nouveautés apportées du côté de Visual C#, il faut noter le retour de la fenêtre interactive C#, de même que la fenêtre de ligne de commande C# REPL. Visual Studio accueille également de nouvelles API de script qui permettent de générer et d’exécuter C# comme un script. Un nouvel outil (csi.exe) a en outre été lancé, et il permet d’exécuter un fichier de script C# (.csx) à partir de l’invite de commandes.

En ce qui concerne Visual C++, rappelons aussi que la fonctionnalité « Modifier et Continuer » est maintenant prise en charge pour le développement d’applications C++. Cette fonctionnalité vous permet de faire des changements à votre code au cours d’une session de débogage, au lieu d’avoir à arrêter, recompiler l’ensemble de votre programme et redémarrer la session de débogage.


Microsoft offre encore une manière plus simple de vérifier l’implémentation du code, en étant dans l’EDI. Avec la fonctionnalité « Go to implementation » maintenant disponible, « vous pouvez désormais faire un clic droit sur la définition d’une interface ou d’une méthode abstraite et naviguer vers son implémentation » à l’aide d’un raccourci, a expliqué la société sur son blog.


Des centaines de bogues ont été corrigés pour améliorer l’expérience des développeurs, et ce n’est pas non plus la liste exhaustive des changements. Parmi les nombreuses autres améliorations et nouveautés apportées, on pourra aussi noter que Visual Studio 2015 Update 1 inclut la dernière version (4.6.1) du framework .NET ainsi que les fonctionnalités des versions 1.6 et 1.7 des outils TypeScript.

Une liste plus détaillée des changements et nouveautés est disponible sur le site de Visual Studio. La mise à jour y est également disponible en téléchargement.

Sources : MSDN, Visual Studio

Et vous ?

Que pensez-vous de cette mise à jour de Visual Studio ?

Voir aussi

Forum Visual Studio

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Zilpix
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 02/12/2015 à 10:01
Good news !!

Même si ça n'est pas le plus important, j'ai l'impression que la nouvelle icône a été modifiée avec Paint en 2 minutes, vous ne trouvez pas ?
Avatar de
https://www.developpez.com
Le 02/12/2015 à 10:28
Tiens tiens Update 1!?
Microsoft aurait-il réservé le service pack pour du support technique terminé?
Avatar de The_badger_man
Rédacteur https://www.developpez.com
Le 02/12/2015 à 11:50
Citation Envoyé par MikeRowSoft Voir le message
Tiens tiens Update 1!?
Microsoft aurait-il réservé le service pack pour du support technique terminé?
Les services pack (correction de bugs) n'existent plus depuis Visual Studio 2010.

Depuis Visual Studio 2012, il s'agit de mises à jour fonctionnelles.
Avatar de
https://www.developpez.com
Le 02/12/2015 à 15:27
Citation Envoyé par The_badger_man Voir le message
Les services pack (correction de bugs) n'existent plus depuis Visual Studio 2010.

Depuis Visual Studio 2012, il s'agit de mises à jour fonctionnelles.
Se qui veut dire mise à jour perpétuelle (upgrade incluse) comme Ubuntu Linux?
Les services packs se rapprochant plus des ISO de mise à jours de Debian Linux (sans upgrade il me semble)...

En tous cas, merci, se "n'est pas tombé dans les oreilles d'un sourd".

[Les voitures pour aveugles sont unes réalités]
Avatar de Olivier Famien
Chroniqueur Actualités https://www.developpez.com
Le 14/03/2016 à 17:56
Microsoft annonce la disponibilité de la préversion des outils R sur Visual Studio
ainsi que la sortie des outils Apache Cordova Update 7

En janvier 2015, Microsoft a annoncé l’acquisition de Revolution Analytcs, l’entreprise axée sur le développement de solutions open source basées sur les versions libres et open source des logiciels R.

Après avoir ajouté cette entreprise à la liste des entreprises acquises, le géant du système d’exploitation a entamé sa refonte en rebaptisant les outils Revolution R Open en Microsoft R Open et Revolution R Enterprise pour Hadoop, Linux et Teradata a été renommé en Microsoft R Serveur. Microsoft R Server Developer Edition est une version gratuite proposée aux développeurs avec des fonctionnalités semblables à la version commerciale.

Lors de l’annonce du renommage de Revolution R Open, Joseph Sirosh, vice-président du groupe Microsoft Data, avait déclaré que « Microsoft R Server sera inclus dans SQL Server 2016 comme étant SQL Server R Services ». En attendant la version finale de SQL Server 2016, Microsoft vient de donner une information qui ne fera que ravir les utilisateurs de Visual Studio, l’environnement de développement intégré (EDI) de Microsoft.

« Je suis ravi d’annoncer que Visual Studio parle maintenant une autre langue : R », a déclaré Shahrokh Mortazavi sur le billet de blog de la firme. R est un langage utilisé dans le domaine de l’analyse des données scientifiques et pour la représentation graphique de celles-ci. Les professionnels utilisant ce langage de programmation peuvent dorénavant utiliser les outils R en combinaison avec Visual Studio pour traiter et analyser leurs données. Pour cela, il suffit d’installer Visual Studio et ensuite ajouter les outils R à l’environnement de développement.

Ces outils qui sont disponibles en préversion prennent en charge avec les éléments suivants dans l’EDI :

  • possibilité d’éditer les scripts R y compris les fenêtres et onglets détachables, la coloration syntaxique et bien plus encore ;
  • le code R est pris en charge par Intellisense afin de faire des appels de méthode et propriétés et compléter le code de manière suggestive ;
  • l’explorateur de variables prend également en charge les structures de données et examine aussi leurs valeurs ;
  • tout comme avec les autres langages, il est possible de déboguer le code R en ajoutant des points d’arrêt, des piles d’appels, etc. ;
  • plusieurs extensions couvrant différents aspects du langage R sont utilisables avec l’EDI ;
  • les utilisateurs du langage R peuvent également utiliser la fenêtre de l’historique pour parcourir, afficher, sélectionner les commandes antérieurement exécutées ;
  • la fenêtre interactive R fonctionne avec la console R directement dans Visual Studio. Les utilisateurs peuvent donc effectuer des boucles, évaluer, lire le code R directement dans la fenêtre ;
  • il est possible d’installer les packages Markdown/knitr afin d’afficher les données en aperçu au format Word ou HTML et les exporter dans les mêmes formats ;
  • les outils R pour Visual Studio supportent les packages des dépôts CRAN.

En plus de ces nouvelles fonctionnalités compatibles avec R, il faut également souligner qu’il est possible d'utiliser Visual Studio avec les packages disponibles sur les dépôts CRAN ou encore avec Microsoft R Open afin de disposer de certaines fonctionnalités telles que le support du traitement des processus sur des machines multiprocesseurs.

Enfin, les outils R pour Visual Studio sont également compatibles avec Microsoft R Server et les SDK R qui permettent d’accéder aux données et espaces de travail et également sont utilisés pour publier des modèles sur Azure Machine Learning.

En marge de l’annonce portant sur les outils R pour Visual Studio, Microsoft a également annoncé la disponibilité de la 7e mise à jour des outils Visual Studio pour Apache Cordova (TACO). Dans cette nouvelle mise à jour de TACO, la version 6.0.0 de Cordova est utilisée comme version par défaut.

Nous rappelons que Cordova est un framework open source permettant de créer des applications pour différentes plateformes (Android, Firefox OS, iOS, Ubuntu, Windows 8, etc.) en HTML, CSS et JavaScript.

Par ailleurs, il est maintenant possible de créer de nouveaux projets iconic pour des templates vierges, des templates pour onglets ou pour menus latéraux. À noter que plusieurs correctifs ont été introduits dans les outils Visual Studio pour Apache Cordova Update 7.

R Tools pour Visual Studio sur GitHub

Source : Blog plateforme de données (les outils R pour Visual Studio), Blog Visual Studio (les outils VS pour Apache Cordova Update 7)

Et vous ?

Avez-vous testé les outils R sur Visual Studio ? Êtes-vous satisfaits de cette implémentation ?

Que pensez-vous de la nouvelle mise à jour relative aux outils VS pour Apache Cordova ? Quels sont les éléments que vous souhaiteriez voir dans les prochaines versions ?

Voir aussi

Forum Visual Studio
Avatar de Olivier Famien
Chroniqueur Actualités https://www.developpez.com
Le 05/04/2016 à 23:07
Visual Studio 2015 Update 2 est disponible
l’EDI permet de générer des builds avec Gradle et offre la possibilité d’importer des projets Xcode

Depuis quelques jours, Visual Studio Update 2 est disponible. Dans cette nouvelle mise à jour, l’accent a été mis sur la stabilité, les performances et la fluidité des outils. De prime abord, l’on note que TACO, les outils pour Apache Cordova ont été améliorés.

Dans la version antérieure de TACO intégrée à Visual Studio, l’on rencontrait parfois des conflits avec NodeJS. Pour régler le problème, NodeJS a été intégré dans un bac à sable afin de séparer les processus avec les autres outils de l’EDI. Cela permet d’éviter des mauvaises surprises lors du développement des applications avec la plateforme NodeJS. Il faut rappeler que dans la version 7 de TACO, le gestionnaire de package Node a eu droit au même traitement.

En ce qui concerne les outils traditionnels de Visual Studio, l’on note que C++ a connu plusieurs améliorations. Au niveau du compilateur, Microsoft explique que les coroutines qui sont encore en phase expérimentale peuvent être utilisées en production maintenant. Nous rappelons que les coroutines sont similaires aux routines, mais se démarquent de ces dernières en ce sens qu’elles offrent la possibilité de suspendre et reprendre explicitement leur exécution en utilisant des opérations supplémentaires, alors que les routines s’achèvent généralement lorsque les processus parents prennent fin.

Toujours pour ce même langage, l’équipe de C++ a intégré dans cette version de Visual Studio Update 2 les fonctionnalités des bibliothèques qui ont été votées dans C++ 11, C++ 14 et C++ 17. Par ailleurs, la fonction de débogage ucrtbased.dll a été retirée de la version 14 SDK Microsoft.VCLibs. La firme explique avoir agi ainsi afin que les applications ne soient pas liées à une version spécifique du SDK pour Windows 10.

Toutefois, lorsque vous construirez vos applications, Visual Studio/MSBuild insèrera automatiquement ucrtbased.dll dans l’application Windows conçue. Mais pour les systèmes incompatibles à MS Build, il va falloir intégrer manuellement ucrtbased.dll au fichier de l’application locale. Enfin, pour ce qui est de l’EDI pour C++, Microsoft affirme que le moteur de base de données basé sur SQLite est maintenant utilisé par défaut.

Un clin d’œil a été également fait aux projets Android et iOS. Les développeurs C++ peuvent importer dans Visual Studio des projets Xcode et ceux qui le souhaitent peuvent générer des builds avec Gradle, l’outil privilégié des développeurs Android pour compiler des applications.

En marge des améliorations au niveau de C++, plusieurs perfectionnements ont été apportés aux fonctionnalités C# et Visual Basic. Il est maintenant possible d’initialiser la fenêtre interactive C# pour un projet afin de permettre un accès instantané aux types du projet. De même, vous pouvez envoyer des paramètres à la fenêtre interactive afin de tester une partie de votre code. Pour ce faire, vous devez utiliser la nouvelle commande « Execute In Interactive ».

En plus de ces ajouts, il faut noter que le framework .Net 4.6.1 utilisé pour développer les applications Windows Forms et WPF a accueilli le nouvel outil ClickOnce Bootstrapper. C’est un package qui permet de déployer facilement les applications développées avec le framework .Net 4.6.

L’extension de Nuget, le gestionnaire de package pour Visual Studio, a été améliorée avec la prise en charge des actions pour générer des builds pour Android et iOS ainsi que la possibilité d’exécuter ce gestionnaire de package dans les environnements Linux et Apple.

Parler de Visual Studio 2015 sans aborder principalement la plateforme Windows universelle laisserait un gout d’inachevé dans cette nouvelle version. En effet, dans cette nouvelle mise à jour, de nouveaux outils ont vu le jour. Ce sont Universal Windows SDK Version Picker pour sélectionner la version du SDK Windows ciblée avec la version minimum du système sur lequel vos applications fonctionneront, un débogueur des processus de tâches en arrière-plan dans les applications Windows universelles et des améliorations des outils de gestion des packages sur le store des applications Windows en sorte que lorsque des applications ont été associées au magasin en ligne, vous n’ayez plus à signer à nouveau pour créer un package pour une application sur le store.

À côté de ces éléments, plusieurs autres éléments tels que les correctifs de bogues, de nouvelles fonctionnalités et l’amélioration des performances de certains outils ont été implémentés

Source : Visual Studio News

Et vous ?

Avez-vous testé cette nouvelle version de Visual Studio ? Comment la trouvez-vous ?

Quelles sont les fonctionnalités que vous aimez le plus ou le moins ?

Voir aussi

Forum Visual Studio
Avatar de Aurelien.Regat-Barrel
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 06/04/2016 à 10:29
Bonjour,

Une autre nouveauté importante de l'Update 2 pour C++ concerne les modules (création de "packages" en C++ au lieu des classiques fichiers headers). Des améliorations importantes ont été faites pour les rendre utilisables (c'est ce qu'ils disent, moi j'ai pas pu tester encore!).

Citation Envoyé par Olivier Famien Voir le message
Nous rappelons que les coroutines sont similaires aux routines, mais se démarquent de ces dernières en ce sens qu’elles offrent la possibilité de suspendre et reprendre explicitement leur exécution en utilisant des opérations supplémentaires, alors que les routines s’achèvent généralement lorsque les processus parents prennent fin.
Je n'ai pas trouvé ce passage très clair, aussi je partage ma propre explication Une coroutine c'est une fonction qui peut être interrompue dans son exécution qu'elle reprendra là où elle l'avait laissé à son prochain appel. Une fonction classique termine son exécution lors d'un appel à "return". Dans le cas d'une coroutine, si elle return, alors oui c'est fini. Mais elle peut aussi rendre la main à l'appelant en plein milieu de son exécution, pour reprendre ensuite (lors de son prochain appel) là où elle s'était arrêté (au lieu de tout recommencer au début). La coroutine est en quelque sorte au thread ce que le thread est au processus.

L'intérêt concerne la programmation asynchrone. Au lieu de découper la logique du code en deux parties (par exemple : lecture des données sur une socket, puis traitement des données reçues), on simule une exécution synchrone classique. Sauf que au lieu de rester bloqué sur un opération d'E/S (lecture de la socket), on rend la main à l'appelant qui peut faire autre chose pendant ce temps. Ca évite de créer des threads à tout bout de champ (l'idée est d'avoir des milliers de coroutines) ou d'avoir un code asynchrone difficile à lire (éclaté en plein de callbacks).
Avatar de Jonyjack
Membre averti https://www.developpez.com
Le 06/04/2016 à 14:25
Citation Envoyé par Aurelien.Regat-Barrel Voir le message
Je n'ai pas trouvé ce passage très clair, aussi je partage ma propre explication Une coroutine c'est une fonction qui peut être interrompue dans son exécution qu'elle reprendra là où elle l'avait laissé à son prochain appel. Une fonction classique termine son exécution lors d'un appel à "return". Dans le cas d'une coroutine, si elle return, alors oui c'est fini. Mais elle peut aussi rendre la main à l'appelant en plein milieu de son exécution, pour reprendre ensuite (lors de son prochain appel) là où elle s'était arrêté (au lieu de tout recommencer au début). La coroutine est en quelque sorte au thread ce que le thread est au processus.
Merci c'est plus clair en effet ! Ca me fait penser au "yield" de C#
Avatar de Aurelien.Regat-Barrel
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 06/04/2016 à 14:46
Citation Envoyé par Jonyjack Voir le message
Merci c'est plus clair en effet ! Ca me fait penser au "yield" de C#
Et pour cause, c'est exactement ça ! Sauf qu'en C++ les mots-clés retenus sont finalement co_await, co_return et co_yield (afin d'éviter d'entrer en collision avec ces symboles dans du code existant).
Avatar de kilroyFR
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 06/04/2016 à 15:18
J'avoue que concernant les MODULES en C++ je n'ai pas bien compris la reelle utilité par rapport a un .h/.lib habituel...

faire
IMPORT myModule;
ou
#include <myModule.h>

Je suis preneur de toute explication qui me donnerait une vision sur le reel benefice de ce qui s'apparente plus a une nouvelle syntaxe (inutile ?) qu'autre chose.
Contacter le responsable de la rubrique Accueil

Partenaire : Hébergement Web